Ce site contient des liens d'affiliation pour lesquels nous pourrions être rémunérés.On vous explique tout ici.

La photographie hivernale est un sujet passionnant, mais difficile à maîtriser. Voici quelques conseils d’experts qui vous aideront à élargir votre portfolio photographique.

Les régions tempérées et froides offrent une myriade de possibilités photographique, de la prise de vue de magnifiques paysages enneigés à la poursuite des aurores boréales.

Si la lumière est bonne, vous avez la possibilité d’obtenir des clichés vraiment fantastiques. Cependant, le froid hivernal offre également des défis uniques aux photographes – et là, je ne fais pas seulement allusion aux doigts qui gèlent !

Vous faites des photos en extérieur cet hiver ? Voici quelques conseils et astuces d’expert pour améliorer vos photos d’hiver ! 

photo_hiver10

1. Augmenter la compensation de l'exposition

Lorsque vous photographiez sous des conditions hivernales ensoleillées et lumineuses, ou que vous essayez de capturer le blanc pure de la neige fraîche, réglez votre compensation d’exposition à +0,3 ou +0,7.

L’appareil photo n’a pas conscience que vous êtes entrain de photographier de la neige (en outre, techniquement parlant, votre appareil photo ne voit pas bien les couleurs), vous devez donc préciser à l’appareil photo que vous êtes en train de photographier quelque chose de lumineux et ajuster votre exposition en conséquence. Sinon, vous obtiendrez une neige grise et non blanche.

photo_hivernales8

2. Garder les piles au chaud

Les batteries se déchargent très rapidement lorsqu’elles sont exposées à de basses températures. Si vous êtes habitué à réaliser quelques centaines de poses par charge, attendez-vous à en faire moins en hivers, le nombre de pose par charge chute de façon drastique. Moins de 50 à 70 % que ce à quoi vous pourriez vous attendre.

Mais vous pouvez facilement surmonter cette difficulté en gardant vos piles au chaud. Pour cela, vous pouvez garder vos piles supplémentaires dans votre poche intérieure, près de votre chaleur corporelle.

photographie_hivernale

3. Ne laissez pas votre appareil photo s'embuer

Photographier en basse température est un réel challenge. Si jamais il vous venait l’envie de vous mettre au chaud, faites attention à votre appareil photo.

LIRE  La Macro au Flash : Maîtriser la Lumière

Si vous vous précipitez à l’intérieur ; votre objectif risque de s’embuer avec toute l’humidité accumulée. Vous serez alors contraint de passer des minutes pénibles à attendre que l’objectif se désembue (avec le risque de rater une belle photo).

Pour éviter cela, placez votre appareil photo dans un sac photo avec un couvre-objectif avant d’entrer dans un endroit chaud.

4. Optez pour des gants adaptés aux photos hivernales

Si vous photographiez en extérieur, vous finirez très probablement par travailler avec des gants. Si vous êtes comme moi, vous utiliserez certainement des gants ordinaires.

Il y a donc de fortes chances que vous vous sentiez frustrer de ne pas pouvoir utiliser toutes les molettes et les boutons à cause de l’épaisseur des gants.

La plupart des magasins de photos vendent des gants adaptés à la photographie hivernale, ces gants gardent vos doigts bien au chaud et vous permettent d’avoir un contrôle total sur votre appareil photo.

Vous pouvez vous rendre dans votre magasin photo le plus proche pour en essayer quelques ou consulter notre guide sur les meilleurs gants pour photographier en hivers

photo_hivernale13

5. Méfiez-vous des nez rouges

J’adore réaliser des portraits en hiver, les jolis chapeaux et les mitaines facilitent vraiment l’obtention de joli cliché.

Si votre modèle est exposé au froid, il aura probablement les joues rouges (ce qui est bien) et le nez rouge (ce qui n’est pas si bien).

Si votre modèle se retrouve avec un nez rouge à chaque prise de vue, ne paniquez pas. Il vous suffit de régler la saturation dans Adobe Lightroom.

Déplacez le curseur de la saturation rouge légèrement vers la gauche (à environ -10 ou -15), et la saturation orange légèrement vers la gauche également (à -5 ou -10).

Diminuer les saturations rouge et orange aidera à atténuer les nez rouges. Essayez et vous verrez !

LIRE  Pourrais-je utiliser mes vieux objectifs Canon EF sur mon nouvel appareil photo hybride
photo_hivernale5

6. Capturer la chute de neige

L’une des choses les plus majestueuse que vous puissiez photographier en hiver est la chute de neige.

Pour obtenir la meilleure prise de vue, pensez à vous procurer un téléobjectif, c’est-à-dire tout ce qui a une distance focale de 70 mm et plus.

Pour obtenir les meilleures conditions, vous devez utiliser un objectif de 200 mm et plus, et prendre des photos à faible ouverture (pensez à f/4,5-6,3).

Veillez à régler la vitesse d’obturation la plus rapide possible (1/400 de seconde ou plus). Ce que vous viser avec une telle profondeur de champs, c’est un effet où les flocons de neige juste devant et derrière le sujet semblent plus gros.

Le fait d’avoir des flocons de neige plus gros et légèrement flous devant et derrière votre sujet créera cette sensation magique.

photo hivernale7

7. Le lever et le coucher du soleil sont les meilleurs moments pour photographier des paysages

En hiver, le lever et le coucher du soleil peuvent être beaucoup plus spectaculaires que d’habitude, surtout juste avant ou après les tempêtes de neige.

Ils sont beaucoup plus faciles à photographier. Pourquoi ? Parce que pendant l’hiver, le soleil se lève plus tard dans la journée et se couche beaucoup plus tôt, ce qui permet aux photographes paysagistes de faire une pause et de dormir.

(En été, les photographes doivent être prêts à se rendre sur place dès 4 heures du matin !) En hiver, le soleil se lève entre 7-8 heures du matin.

photo_hivernale

8. Gardez votre équipement au sec avec une couverture de neige

Si vous sortez souvent pendant les tempêtes de neige, investissez dans une bonne couverture de neige ou de pluie.

Elle permettra de garder votre appareil photo et vos objectifs au sec pendant les séances photos, et réduira les risques que des résidus liquide s’infiltrent au cœur de votre appareil photo.

LIRE  Réalisez des photos infrarouges avec un budget serré grâce à votre reflex ou hybride

Avec moins de 6 dollars, vous pouvez vous offrir une couverture de neige, mais une couverture de qualité vous coûtera entre 60 et 100 dollars.

 Il s’agit néanmoins d’un excellent investissement, qui ne coûte qu’une fraction du prix de réparation d’un appareil photo.

9.Sécher votre appareil photo

Si jamais votre appareil photo est mouillé, amenez-le à l’intérieur, puis enveloppez-le dans une serviette sèche. Laissez reposer pendant plusieurs heures.

Si vous essayez d’essuyer la neige ou l’eau, vous risquez de pousser des gouttes d’eau à l’intérieur des jointures où se trouvent les composants électroniques, ce qui peut pratiquement tuer votre appareil photo.

Laissez votre appareil photo reposer un peu dans une serviette, et laissez la serviette absorber toute l’humidité.

photo_hivernal

10. Restez au chaud

Enfin, et surtout, restez au chaud. Photographier en extérieur est une chose difficile, il est important d’être prêt à affronter le vent et le froid. Ce n’est jamais une mauvaise idée de s’habiller trop chaudement.

Dans le pire des cas, vous pouvez ouvrir votre manteau d’hiver. Portez des bottes en gore-tex, des gants chauds, un chapeau, et préparez-vous à passer une bonne journée de tournage en extérieur !

J’espère que vous avez aimé ces conseils utiles pour la photographie hivernale. Si c’est le cas, n’hésitez pas à partager massivement.

Vous aimerez aussi ...