Si vous êtes un passionné de la photographie, il vous est certainement déjà arrivé d’utiliser un trépied. La question qui revient très souvent est celle de savoir quelle rotule utilisée?

Face à la multitude de rotules qui existent sur le marché, il est parfois difficile de faire son choix. Ce qu’il faut savoir, c’est que chaque rotule est conçue dans but précis. Dans cet article, nous vous invitons à découvrir avec nous, les différents types de rotules et leurs fonctions premières.

Qu'est-ce qu'une rotule ?

La rotule est l’accessoire qui relie l’appareil photo aux trépied. Il est possible de monter l’appareil photo directement sur le trépied, mais pour cela ; il faudrait que la vis soit compatible avec le taraudage de l’appareil photo. L’avantage d’une rotule est qu’elle permet de positionner et d’orienter son appareil photo sous différents angles.

Certains trépieds sont livrés avec des rotules intégrées. Dans ce cas, il n’est pas possible de d’utiliser une autre rotule sur le trépied. Ces trépieds sont peu coûteux et sont généralement destinés aux utilisateurs d’appareils photo compacts.

Les différents types de rotules

Découvrons ensemble les différentes sortes de rotules. Connaître chaque type de rotule pourra vous aider à faire le bon choix, selon votre genre photographique.

1- Les rotules ball

rotule ball

Comme son nom l’indique, Il s’agit d’une boule (d’aluminium) logée dans un cylindre. On peut la faire pivoter dans les trois dimensions et donc sur les différents axes (tilt, pan et roll).

Elle comporte en général 2 ou 3 vis de réglage. Une pour serrer la boule, une pour l’axe central permettant le mouvement panoramique et une troisième pour agir sur la friction et affiner la mobilité de la boule.

Très pratique en portrait, peu encombrante et légère, elle est cependant inadaptée pour le paysage ou la nature morte qui demandent plus de précision.

C’est l’une des rotules les plus populaires. La structure de la boule vous permet de positionner votre appareil photo sous presque tous les angles.

 

2- Rotule pan et tilt

La rotule pan et tilt

Si vous n’êtes pas intéressé par la possibilité d’exploiter plusieurs angles et que vous souhaitez limiter le mouvement de votre caméra à deux axes, les rotules Pan et Tilt constituent une bonne alternative. Elle est équipée de deux poignées, l’une pour le mouvement horizontal et l’autre pour le mouvement vertical.

Pour déplacer votre appareil photo horizontalement, il suffit de verrouiller l’axe vertical et déverrouiller l’axe horizontal. Pour un mouvement sur la verticale, verrouillez l’axe horizontal et déverrouillez l’axe horizontal. C’est donc une rotule très utile pour enregistrer des vidéos.

 

3- Rotules pendulaires

rotule pendulaire

Si vous photographiez des animaux sauvages ou des oiseaux, vous utiliserez certainement de super téléobjectifs de 500 mm et 600 mm.

Dans ce cas, si vous utilisez un trépied, vous devez trouver l’équilibre et la stabilité parfaites entre votre appareil photo et votre objectif avant de prendre des photos. Une rotule pendulaire fait très bien ce travail.

Les rotules pendulaires sont disponibles pour différentes gammes de prix. Vous devez en choisir une de manière à ce qu’elle puisse supporter le poids de l’objectif et de l’appareil photo. Pour atteindre un équilibre parfait, vous devez aligner la combinaison appareil photo et objectif au centre de gravité.

Si vous ajoutez des téléconvertisseurs ou tout autre accessoire à votre appareil photo, il faudra réaligner la position de votre centre de gravité.

 

4- La rotule 2D

La rotule 2D

Si vous désirez réaliser des vidéos tout en prenant des photos ou si vous êtes un vidéaste passionné, la rotule 2D est le choix parfait pour votre trépied.

Ce type de rotule est plus fluide grâce à une friction qui évite de saccader l’image lorsque l’on modifie l’axe de la rotule.

Elle offre la possibilité de régler la friction et ainsi d’obtenir des panoramiques horizontaux ou verticaux fluides.

Généralement plus coûteuses, Elle est essentiellement destinée au vidéaste qui n’a pas besoin de se positionner en mode portrait.

5 -La rotule motorisée

La rotule motorisée

Qui a besoin d’une rotule motorisée ? Si vous faites de la photographie panoramique ou des vidéos en time-lapse, une rotule motorisée peut être un puissant atout.

Comme son nom l’indique, cette rotule utilise un moteur alimenté par une batterie pour obtenir un mouvement précis. La plupart d’entre elles utilisent une batterie rechargeable comme source d’énergie, vous pouvez varier la vitesse et la précision à l’aide des boutons intégrés à la rotule.

Certains modèles haut de gamme sont même dotés d’une application pour smartphone permettant de définir ces paramètres et de les contrôler à distance.

Le principal élément à prendre en compte lors de l’achat d’une rotule motorisée est sa capacité de charge utile. Elle doit être en mesure de supporter le poids de votre appareil photo.

Les rotules motorisées sont également appelées rotule crémaillère car elles utilisent un mécanisme d’engrenage pour leur mouvement.

Surtout utilisée en nature morte, lorsque le cadrage demande une grande précision, elle est cependant lourde et encombrante.

6- La rotule tilt

rotule tilt

Si vous utilisez un monopode pour vos photos, une rotule tilt est exactement ce qu’il vous faut. Elle est spécialement dédiée au monopode et ne bouge que sur un seul axe.

Avec une rotule tilt, vous ne pouvez effectuer que des mouvements verticaux. La rotule tilt permet de passer rapidement en mode portrait, ou de gérer le mouvement vertical en mode paysage. 

Cependant, le monopode ne reposant que sur une seule branche, il est libre de tout mouvement, horizontal comme vertical.

7- La rotule pistolet

rotule pistolet

La rotule pistolet est une sorte de rotule ball équipé d’une poignée pistolet. Alors, est-ce qu’il s’agit juste d’un changement de poignée ? Non, la rotule pistolet se bloque grâce à une gâchette sur la poignée qui permet de contrôler la tension de la rotule.

Une fois que vous avez atteint la position souhaitée, vous pouvez retirer vos doigts de la gâchette, et la rotule se verrouille dans cette position particulière. Je n’ai pas vu beaucoup de photographes utiliser des rotules pistolet.

Cette rotule est très utilisée en portrait et en reportage, lorsque le photographe a besoin de faire son cadrage très rapidement.

8- La rotule panoramique

rotule panoramique

Si vous faites dans la photographie panoramique et que vous n’avez pas le budget pour une rotule motorisée, alors une rotule panoramique standard fera l’affaire. Ici, la rotule vous permet de déplacer la caméra à l’horizontale.

Le plateau horizontal porte des graduations pour contrôler l’angle de déplacement de la caméra. Ainsi, vous pouvez prendre des images et les assembler par la suite pour obtenir un panorama.

 

9- La rotule 3D

La rotule 3D

Si c’est la précision des mouvements qui vous intéressent, la rotule 3D est le modèle parfait.

Similaire à la rotule ball, qui vous permet de positionner votre appareil photo sur les trois axes ; elle vous permet d’avoir une plus grande précision dans le mouvement. Si vous utilisez une rotule ball pour le faire, il faudra faire plusieurs essaies.

Elle se guide grâce à trois poignées, qui se vissent et se dévissent afin de bloquer ou de débloquer un axe.

Le principal inconvénient de ce type de rotule est qu’elle nécessite beaucoup de temps pour positionner la caméra.

Conclusion

Maintenant, vous avez une idée claire des différents types de rotules. Donc, chaque fois que vous cherchez à acheter une rotule, faites la liste de vos besoins et effectuez votre choix en conséquence. Sinon, vous risquez d’acheter deux fois.

Si vous envisagez acheter un trépied, jetez un coup d’œil à notre guide sur l’achat de trépied, il vous sera d’une grande utilité.

N’optez pas non plus pour des rotules bon marché et de mauvaise qualité. Elles engendreront une instabilité de votre appareil photo au fil du temps, car elles sont fabriquées à partir de matériaux de mauvaise qualité.

Vous aimerez aussi ...