Grâce aux meilleures rotules panoramiques, vous pourrez avoir un angle de vue plus large et réaliser des panoramas cylindriques ou sphériques.

Mais, votre imagination ne devrait pas se limiter à la photographie d’angles de vue plus larges.

Les meilleures têtes panoramiques vous permettront également de créer des Panoramas sphériques qui offrent un champ de vision de 360° x 180°, mais aussi des panoramas cylindriques.

Ce sont là des techniques assez avancées, qui nécessitent une tête qui permet d’orienter l’appareil photo autour du point nodal de l’objectif.

Si vous êtes vraiment intéressé par l’imagerie à 360 degrés, consultez notre guide sur les meilleures caméras 360°. Malheureusement, ces appareils ne peuvent pas offrir la même résolution que les images assemblées par un appareil photo classique.

Pour obtenir de meilleurs résultats, utilisez l’une des têtes panoramiques mentionné dans ce guide !

Cinq éléments à prendre en compte concernant les rotules panoramiques

Pour quel appareil photo ? Il existe de nombreuses rotules panoramiques, mais beaucoup sont trop petites pour accueillir un gros reflex numérique équipé d’un objectif plein format.

En déplacement : Optez pour une rotule compacte et pliable si vous possédez un petit reflex numérique ou un appareil photo hybride. L’idéal c’est qu’il puisse se ranger dans votre sac à dos pour des shoots spontanés.

Choisissez un logiciel : Même la tête panoramique la plus puissante doit être accompagnée d’un logiciel d’assemblage. Il existe de nombreuses alternatives intéressantes, certaines sont même gratuites.

Le point nodal : La réalisation de panoramas sphériques nécessite une rotule qui vous permettra de faire pivoter la pupille d’entrée de votre objectif – appelée point nodal – afin d’éviter les problèmes de parallaxe.

Prise de vue à main levée : Vous êtes sorti sans votre rotule panoramique ? Vous pouvez prendre un panorama à une seule rangée à la main – il suffit de faire un panoramique à plat et à niveau, en veillant à ce que chaque photo consécutive se chevauche correctement avec la précédente. Le logiciel d’assemblage fera le reste.

Le nouveau modèle de Rollei n’est pas loin du puissant Manfrotto 303SPH, mais avec moins de composants et une construction plus légère, il pèse deux fois moins, soit 1,2 kg.

Le grand bras vertical vous permet de faire pivoter un long objectif, et la capacité de charge de 3 kg est suffisante pour un reflex numérique plein format.

La platine horizontale intègre des graduations sélectionnables par incréments de 15, 24, 60 et 90 degrés, et bloque à chacune de ces graduations lors de la rotation.

La platine inclinable supérieure est tout aussi précise et comporte des graduations tous les 15 degrés, ce qui la rend beaucoup plus utile que la rotule Andoer lorsqu’on utilise un objectif plus long pour réaliser un panorama cylindrique.

Une autre touche intéressante est le support qui relie la platine horizontale au bras vertical.

Desserrez la vis située sous le support et le bras peut pivoter, faisant ainsi pivoter l’appareil photo de manière à pouvoir photographier directement vers le bas et capturer l’image du nadir sans que le trépied n’apparaisse dans le cadre.

il est parfois pénible de dépenser beaucoup d’argent pour une rotule que vous n’utiliserez qu’occasionnellement, c’est pourquoi l’Andoer PH-720B est si intéressant.

Les premières impressions sont bonnes, les composants sont rigides et se mettent en place correctement.

La course le long de chaque platine n’est pas très longue, mais reste suffisante pour ajuster un appareil photo de la taille d’un petit reflex. Andoer annonce une charge maximale de 10 kg, ce qui semble assez optimiste.

La platine rotative comporte cinq crans allant de 15, 30, 45, 60 et 90 degrés. La rotation est fluide et il n’y a pas de mouvement excessif dans les roulements. La même précision s’applique à la rotation de la platine verticale, qui comporte des crans tous les 30 degrés.

Le seul inconvénient est que la distance du panoramique vertical est un peu trop grande pour permettre des prises de vue qui se chevauchent lorsqu’on utilise une distance focale supérieure à environ 40 degrés, en outre le bras ne peut pas être fixé en toute sécurité à des positions autres que des incréments de 30 degrés.

Cette tête est très agréable à utiliser et offre un très bon rapport qualité-prix, mais seulement si vous utilisez un objectif grand angle.

Bien qu’il soit moins cher aujourd’hui qu’au moment de son lancement, le Benro GH2 reste un produit coûteux, surtout si on le compare aux autres candidats de cette liste. Alors qu’est-ce qu’il a à offrir ?

Eh bien, si vous utilisez un gros reflex numérique avec un long téléobjectif et que vous craignez qu’une rotule panoramique standard ne soit pas capable de supporter, alors cette rotule est faite pour vous.

Le Benro GH2 supporte un poids impressionnant de 22 kg, ce qui est plus que suffisant pour toutes les configurations photographiques auxquelles vous pouvez penser.

S’il fallait essayer créer une configuration que cette rotule ne pourrait pas gérer, cela impliquerait probablement de suspendre un boulet de canon médiéval à l’anneau du zoom.

Le panorama est doux et fluide, même lorsque vous utilisez des objectifs d’une longueur de 600 mm ou plus, donc si vous souhaitez créer des panoramas au téléobjectif, vous êtes au bon endroit.

Si ce n’est pas le cas, cette rotule ne justifie probablement pas son prix, alors consultez le reste de la liste pour des rotules plus adaptées à votre budget.

Les rotules 3D sont parfaits pour les panoramas, mais aussi pour toute prise de vue nécessitant un contrôle de la composition.

La rotule 410 est dotée de trois boutons qui permettent d’améliorer l’exactitude angulaire de votre capture, ainsi que l’inclinaison verticale et latérale.

Avec le système de verrouillage supplémentaire, vous pouvez aussi mouvoir les axes rapidement et en sécurité.

La construction en aluminium est un gage de qualité et contribue à l’encombrement de la rotule (1,22 kg), bien qu’elle soit capable d’accueillir un appareil photo plein format avec un objectif sérieux.

Il n’y a pas de réglage du point nodal, de ce fait, les panoramas rapprochés risquent de ne pas s’assembler correctement.

Contrairement à la 300N, la 410 ne peut pas être configurée pour se mettre en place à intervalles réguliers.

Vous aimerez aussi ...