Ça y ait ! Vous vous êtes finalement procurer le meilleur appareil photo canon pour vos besoins. Il est maintenant temps de relever un défi encore plus grand : choisir les meilleurs objectifs pour l’accompagner !

Pourquoi acheter un téléobjectif ? C’est tout juste une question de portée, les téléobjectifs offrent une portée beaucoup plus importante et vous permet de photographier des éléments lointains comme s’ils étaient tout près de vous. Les téléobjectifs peuvent être utilisés dans tous les genres photographiques.

S’il est vrai qu’un téléobjectif peut-être utile dans un grand nombre de situation; ce dernier est parfaits pour prendre des photos d’animaux et de sport, lorsque l’on ne peut pas s’approcher du modèle.

Les téléobjectifs sont également prisés par les photographes de portrait parce qu’ils permettent d’écraser les perspectives et de produire des images dont la profondeur de champ est réduite.

Il est donc plus facile d’isoler le sujet de l’arrière-plan, et de retranscrire les visages avec un relief plus flatteur.

Meilleurs Téléobjectifs Pour Canon

Mais lequel choisir ? Alors que vous serez certainement tenté de rester chez Canon, c’est vrai que la société fabrique d’excellents objectifs, vous ne perdez rien à comparer ou explorer les alternatives offertes par des fabricants tierces, dont beaucoup sont absolument fantastiques et pourraient vous faire économiser une petite fortune.

Par exemple, il est indéniable que le nouveau Canon EF 70-200 mm f/2,8L IS III USM est un objectif de qualité professionnelle de haute couture. Mais le Tamron SP 70-200 mm f/2,8 Di VC USD G2 est encore meilleur et coûte à peine plus de la moitié du prix.

Dans ce guide, nous parlerons des meilleurs téléobjectifs en termes de prix et de performances.

Nous essayerons de satisfaire tous les budgets ainsi que le maximum de besoins, partant des téléobjectifs relativement petits et compacts aux puissants super-téléobjectifs.

Meilleurs Téléobjectifs pas cher

le Canon EF-S 55-250mm f/4-5.6 IS STM , avec un poids de seulement 375g est la preuve que les téléobjectifs n’ont pas besoin d’être lourds.

Ce poids réduit est due en partie à une baïonnette en plastique plutôt qu’en métal, et un encombrement réduit car il est spécialement conçu pour les reflex numériques au format APS-C.

De ce fait, il produit des images circulaires relativement petites et il n’est donc pas compatible avec les reflex pleins formats (Full Frame).

Plus sophistiquée que le modèle IS II qu’il remplace, cette dernière édition est dotée d’un système autofocus STM (Stepping Motor) pratiquement silencieux et plus rapide.

Il est vendu à un prix très attractif, mais comme d’habitude avec les objectifs Canon autres que ceux de la série L, vous devez acheter le capot séparément.

Il affiche 10 mm de plus en longue focale par rapport aux objectifs 70-200 mm classiques.

Bien qu’il soit compatible avec les reflex pleins formats (Full Frame), l’objectif offre un équivalent 112-336 mm en Canon lorsqu’il est associé à un reflex APS-C.

Il est un peu plus lourd que le dernier objectif 70-200 mm f/4 IS de Canon, mais reste bien plus léger que les objectifs f/2,8.

Son zoom interne assure un encombrement constant à toutes les focales et permet à cet objectif d’être correctement protégé contre les poussières et le ruissellement d’eau. Il possède également des joints d’étanchéité à toutes les positions stratégiques de son fût.

La vitesse de mise au point automatique et la qualité d’image sont très impressionnantes, et l’optique possède un revêtement un peu plus creusé et donc un peu plus agrippant que celui de la bague de mise au point dont la fluidité est également plus grande. Cette dernière possède une butée à chaque extrémité et s’accompagne d’une échelle des distances. 

Une version améliorée et repensée en profondeur du Canon 70-300mm IS USM, ce Canon EF 70-300mm f/4-5.6 IS II USM dispose d’un système autofocus Nano USM beaucoup plus rapide, très silencieux, fluide, précis et réactif en vidéo.

C’est comme si le meilleur des systèmes à ultrasons et à moteur pas à pas était regroupé en un seul et même système et, contrairement à l’objectif précédent, la bague de mise au point ne tourne plus pendant l’autofocus.

Le stabilisateur d’image est également beaucoup plus performant, avec 4 stops, et la qualité de l’image est beaucoup plus nette avec un meilleur contraste.

Autre avantage, le barillet est équipé d’un écran LCD et d’un poussoir permettant de passer d’un mode d’affichage à l’autre.

Ceux-ci comprennent la distance de mise au point et la profondeur de champ, la longueur focale effective sur un appareil photo de format APS-C, et le niveau de vibration actuel.

Il est choquant de constater que le pare-soleil de cet objectif est vendu séparément – mais faites des économies en achetant une version tierce, qui est bien plus économique que l’original Canon ET-74B.

Ce n’est pas le 70-300 mm le lus abordable du marché, car Sigma et Tamron proposent tous deux des options non stabilisées à meilleur prix.

Cependant, Le Tamron 70-300 mm f/4-5,6 Di VC USD est la première optique Tamron à disposer d’une motorisation intégrée ultrasonique (USD).

Outre cette motorisation ultrasonique, le télézoom accueille également un système de stabilisation optique VC (Vibration Compensation).Ces deux caractéristiques tendent à faire défaut aux objectifs 70-300 mm, plus abordables.

Bien qu’il ne soit pas étanche, le Tamron est très bien construit pour un objectif aussi peu coûteux.

Partant du fait que les reflex numériques de Canon ne disposent pas de stabilisation par déplacement du capteur, la stabilisation est pratiquement une fonction « indispensable » pour des prises de vue à main levée au téléobjectif.

Il offre également une très bonne qualité d’image avec un piqué et un contraste impressionnants.

Meilleur Téléobjectif premium

Alors que la dernière édition du zoom stabilisé 70-200 mm f/2,8 de Canon n’est qu’une légère amélioration de la version précédente, le SP 70-200 mm f/2,8 Di VC USD G2 (Génération 2) de Tamron bénéficie d’une refonte majeure.

Il bénéficie d’un système autofocus rapide comme l’éclair basé sur un double microprocesseur. Il est également doté d’un stabilisateur d’image de 5 IL, et jouit de deux modes supplémentaires.

Les trois modes commutables sont réservés aux prises de vue statiques et panoramiques, en plus d’un nouveau mode de stabilisation (mode 3) qui actionne le mécanisme uniquement au moment du déclenchement. Ce qui facilite le suivit des sujet en mouvement.

Contrairement à l’édition précédente, le G2 est également compatible avec les nouveaux téléconvertisseurs de Tamron, qui sont également très performants.

L’édition Mark II du 70-200 mm f/4 stabilisé de Canon possède une conception optique améliorée pour une meilleure qualité d’image.

En plus de nouveaux éléments en verre de configuration différente, les revêtements sont plus raffinés, pour aider à lutter contre les fantômes et les traces en surface.

Des revêtements fluorine ont également été rajoutés aux éléments avant et arrière, pour repousser l’humidité et la graisse et faciliter le nettoyage.

Avec une performance similaire à celle du 70-200 mm f/2,8 de Tamron, le stabilisateur optique permettrait de gagner 5 IL et possède un réglage supplémentaire sur son fût : un mode 3 en plus des modes 1 et 2 comme c’est déjà le cas sur le 100-400mm f/4,5-5,6L IS II USM.

La qualité de l’image est excellente et le maniement est facilitée par le fait que l’objectif ne pèse que la moitié du poids de la plupart des objectifs 70-200 mm f/2,8.

L’édition Mark II du 70-200 mm f/4 stabilisé de Canon possède une conception optique améliorée pour une meilleure qualité d’image.

En plus de nouveaux éléments en verre de configuration différente, les revêtements sont plus raffinés, pour aider à lutter contre les fantômes et les traces en surface.

Des revêtements fluorine ont également été rajoutés aux éléments avant et arrière, pour repousser l’humidité et la graisse et faciliter le nettoyage.

Avec une performance similaire à celle du 70-200 mm f/2,8 de Tamron, le stabilisateur optique permettrait de gagner 5 IL et possède un réglage supplémentaire sur son fût : un mode 3 en plus des modes 1 et 2 comme c’est déjà le cas sur le 100-400mm f/4,5-5,6L IS II USM.

La qualité de l’image est excellente et le maniement est facilitée par le fait que l’objectif ne pèse que la moitié du poids de la plupart des objectifs 70-200 mm f/2,8.

Meilleur SuperTéléobjectif

Avec un poids d’un peu plus d’un kilogramme, le Tamron 100-400 mm f/4,5-6,3 Di VC USD ne pèse que les deux tiers environ de la plupart des objectifs 70-200 mm f/2,8, mais offre une portée deux fois plus grande.

Spécialement pensé pour les photographes de sport ou animaliers, cet objectif couvre le format 24×36, et sera également très appréciés des propriétaires de boîtiers APS-C qui pourront alors compter sur un équivalent 150-600 mm s’ils sont équipés en Nikon et 160-640 mm s’il s’agit d’un Canon.

Bien conçu, le Tamron est robuste et bénéficie d’une conception tout temps obtenue par des joints d’étanchéité.

Le Tamron 100-400 mm f/4,5-6,3 Di VC USD affiche des dimensions tout à fait raisonnables compte tenu de ses caractéristiques.

Mais ce qui est appréciable, c’est surtout son poids, inférieur à celui de tous ces concurrents. Il est alors parfaitement envisageable de l’utiliser à main levée.

Grâce à un autofocus ultra-rapide, un stabilisateur bimode à 4 vitesse et un sélecteur qui permet de régler le comportement de l’autofocus, la qualité de l’image est excellente, à l’égal du 100-400 mm de Canon, qui coûte beaucoup plus cher et est beaucoup plus lourd.

Avec un prix deux fois plus élevé que celui des objectifs Sigma et Tamron 100-400 mm sur le marché, le Canon EF 100-400 mm f/4,5-5,6L IS II USM est une offre plus substantielle.

Avec un poids deux fois plus léger, il bénéficie de la qualité de fabrication et des joints d’étanchéité caractéristiques de la série L de Canon.

L’édition Mark II de l’objectif renonce au système à pompe et opte pour une réelle bague de zoom large et confortable à utiliser.

Toutefois, il offre la possibilité de passer à un système à pompe, pour cela, il suffit de tirer manuellement la bague externe de l’optique. Attention de ne pas trop tirer sur le pare-soleil, au risque de le casser.

Réalisez vos prises de vue en pleine lumière, avec l’assurance que le traitement ASC (Air Sphere Coating) multicouche de Canon empêchera les reflets internes, les images fantômes et les baisses de contraste.

Il bénéficie également d’un stabilisateur d’image à trois modes et d’un autofocus très rapide. Dans l’ensemble, cet objectif est bien meilleur que la version précédente.

La bague de zoom est large et confortable à utiliser. Sa fluidité est très bonne et elle est assez légère à manier.

Elle permet également de bénéficier d’une bonne précision de réglage et dispose d’une course modérée. En l’actionnant, c’est le bloc avant de l’objectif qui se déploie. On peut tout à fait le saisir et l’utiliser comme pompe pour régler encore plus rapidement la focale.

La bague de mise au point manuelle est pour sa part plus étroite et un peu moins confortable. Bien que sa fluidité soit bonne, sa course s’avère un peu longue.

Certes, on dispose de repères de butée aux extrémités de la course et d’un indicateur de distance de mise au point dynamique.

On retrouve une formule optique composée de 21 lentilles réparties en 15 groupes incluant 4 verres SLD (faible dispersion).

Parmi les caractéristiques fars, on compte un autofocus ultrasonique extrêmement rapide ainsi que trois modes de mise au point commutables.

Ainsi, vous pouvez donner la priorité à la commande automatique ou manuelle en mode dual AF, ainsi qu’à la sélection d’un réglage purement MF.

Il intègre une stabilisation optique efficace (3 IL) et un système autofocus de nouvelle génération personnalisables via la station d’accueil USB optionnelle de Sigma.

Lors de nos tests, le Sigma s’est montré légèrement moins percutant que le Tamron 100-400 mm, mais il ne contient que très peu d’éléments et le niveau de personnalisation est supérieur.

Comment utiliser un téléobjectif

1. Stabilisez votre appareil photo

Lorsque vous utilisez un téléobjectif, vous devez accorder une attention particulière à la stabilité de votre appareil photo.

Étant donné que ces photos contiennent beaucoup de détails, même le plus petit mouvement peut provoquer un décalage de l’image. Veillez à utiliser un trépied pour stabiliser l’appareil et désactiver toute fonction de stabilisation de l’image.

Si ces fonctions sont très utiles lors de prises de vue à mains levée. Ils peuvent être à l’origine de tremblement de l’appareil lors de l’utilisation d’un trépied.

6 Techniques Pour Bien Tenir Son Appareil Et Eviter Le Flou De Bougé

2. Tenir compte de la profondeur de champ

Alors que la plupart des paysages exigent une ouverture étroite et une grande profondeur de champ, il est parfois avantageux d’ouvrir l’ouverture et de créer un certain flou.

Lorsque vous composez vos photos, faites attention au sujet et déterminez si la composition doit être claire et nette, ou si elle gagnerait à être mise au point de manière sélective.

Un téléobjectif à grande ouverture permet de réaliser facilement un flou sélectif de l’arrière-plan et du premier plan.

Comment Utiliser La Profondeur De Champ

3. Utiliser des filtres

Lorsque vous utilisez un téléobjectif, il est possible que différentes parties de votre image nécessitent des expositions différentes.

C’est pourquoi il est conseillé de se procurer des filtres à densité neutre (ND) adaptés à votre objectif ou des bagues d’adaptation pour que vos filtres grands angle s’adaptent à votre téléobjectif.

Vous pouvez également envisager de faire des expositions croisées, c’est-à-dire d’exposer le ciel et la terre séparément, puis de les mélanger en post-traitement.

Top 7 : Meilleur Filtre Nd Variable

Grand angle ou Téléobjectif?

Quel est le meilleur objectif pour la photographie de paysage – un grand-angle ou un téléobjectif ? La réponse: ça dépend de ce que vous essayez de capturer.

Alors que le grand angle est l’objectif à privilégier lorsque vous cherchez à créer des paysages vastes avec beaucoup de premier plan, le téléobjectif est idéal lorsque vous voulez isoler une partie spécifique du paysage ou mettre en avant un élément éloigné.

Le fait de pouvoir travailler avec les deux objectifs vous ouvrira de nouvelles possibilités, vous permettant de capturer des images de paysage sublimes, peu importe la composition.

Vous aimerez aussi...