Vous êtes à la recherche du meilleur objectif pour votre canon 600D ? Vous êtes au bon endroit.

Beaucoup se pose la question de savoir s’il est encore possible de prendre du plaisir en photo et en vidéo avec un appareil photo d’entrée de gamme qui est sorti il y a plus de 10 ans.

Il faut quand même rappeler qu’il s’agit d’un appareil photo doté d’un capteur de 18 millions de pixels. Une définition qui fait très bien l’affaire, même pour l’agrandissement de photos. Il dispose d’un écran inclinable, très utile pour réaliser des photos en portraits à même le sol, ou tout simplement pour avoir un rendu en vidéo.

Ma réponse est oui ! Malgré son âge, je pense qu’il a encore beaucoup de choses à offrir. Je pense qu’il est encore possible de faire de belles choses avec cet appareil photo, surtout lorsqu’il est couplé à un bon objectif.

C’est pourquoi nous avons élaboré ce guide qui présente les objectifs dont vous aurez besoin pour faire des miracles avec votre Canon 600D.

Chacun de ces objectifs vous permettra d’adapter votre Canon 600d à un usage spécifique.

Par exemple, un télézoom vous permettra de réaliser des photos de sport incroyables. Un objectif macro vous permettra de faire des gros plans nets, tandis qu’un objectif grand angle sera indispensable pour la photographie de paysage.

Canon EF-S 18-55mm IS II

1. Sigma 18-35 mm f/1,8 DC HSM : le meilleur zoom

C’est le premier zoom au monde à avoir une ouverture constante à 1.8. He oui ! Il s’agit bien d’un zoom qui va de 18 mm à 35 mm.

D’habitude, les zooms se contentent d’une ouverture maximale à 2.8 alors que les focales fixes sont plutôt tournées vers du 1.8, voire encore en dessous.

Ce Sigma ouvre à un 1,8 et réunit le meilleur des deux mondes. C’est génial, que ce soit évidemment pour le flou d’arrière-plan ; mais aussi et surtout pour pouvoir shooter en basse luminosité.

Ce qui est encore plus intéressant, c’est que ce zoom est à encombrement constant. Ce qui veut dire que quand vous zoomez ou dézoomez avec ce Sigma, la taille de l’objectif ne change pas.

Ce qui constitue un gros avantage lorsque vous utilisez un stabilisateur. Puisque quand on règle un stabilisateur, il s’équilibre à un certain poids.

Donc lorsque vous zoomez et que votre objectif s’allonge où se rétrécit cet équilibre est complètement rompu et doit être rétablit en réglant de nouveau le stabilisateur.

Je peux vous assurer que quand vous savez que quand vous allez allumer votre stabilisateur, il sera forcément bien réglé peu importe la focale sur laquelle est l’objectif, c’est du bonheur.

Certes l’objectif n’est pas stabilisé, mais la grande ouverture permet de compenser quelque peu cette absence de stabilisation.

Le piqué est saisissant, voire magnifique et ce, même à l’ouverture maximale de f/1,8. On apprécie également son homogénéité presque parfaite sur l’ensemble de l’image. C’est remarquable !

La qualité de fabrication, les finitions, et le design sont presque parfaits. Sauf que tout ça se paye à un moment donné et ça se paye avec la taille et le poids de cet objectif puisqu’il fait quand même 810 g.

C’est un très beau bébé, mais il risque de peser lourd dans votre sac. Ce n’est pas le genre d’objectif que vous emporterez avec vous quand vous voulez voyager léger.

Donc, si vous comptez l’emportez en randonnée, pensez au préalable à faire un tour à la salle de Gym.

Les bagues de mise au point et de zoom sont très agréables à utiliser. Elles sont fluides et précises. Elles sont larges, ce qui permet d’avoir une très bonne utilisation et un bon grip dessus.

Comment parler des avantages de ce Sigma18-35 mm sans parler de son prix. Il coûte 750 euros neuf et coûte aux alentours de 600 euros d’occasion.

On est quand même sur un zoom avec une focale à 1,8 qui se vend largement en dessous des 1000 euros et qui figure dans la gamme Art de chez Sigma. Donc, le haut de gamme de chez Sigma. C’est absolument incroyable !

Le canon EF 85mm f/1.8 est un objectif qui offre un rapport qualité prix tout simplement incroyable.

Cet objectif est vraiment l’idéal si vous voulez vous spécialiser dans la photo de portrait, de sport et même en vidéo.

Avec sa focale courte, une large ouverture à f/1.8 et une vitesse d’autofocus rapide, cet objectif sera vraiment l’idéal pour votre Canon 600D.

On le sait, plus l’ouverture est grande, plus on peut capter de lumière et donc d’informations. Ce qui permet de réaliser de superbes photos, même en basse luminosité.

En outre, une grande ouverture permet de libérer sa créativité, notamment en portrait lorsqu’on veut créer du flou d’arrière-plan ou le bokeh.

La grande ouverture facilite la séparation du sujet de son arrière-plan, et ceci avec un joli effet de profondeur de champ.

La focale courte de ce télézoom va permettre en quelque sorte d’écraser un peu les perspectives entre l’arrière-plan et le sujet principal tout en gardant une certaine « distance » avec ce dernier.

Le résultat final, c’est un bel effet de profondeur de champ et une belle qualité d’image.

L’objectif bénéficie d’une vitesse de mise au point qui est relativement rapide, étant donné qu’il embarque la technologie USM, qui permet tout simplement de faire une mise au point très rapide et quasiment silencieuse.

Ce n’est pas le plus rapide du marché, il faut quand même rappeler qu’il s’agît d’un objectif qui a quelques années, donc forcément, il est moins réactif que les RF actuels.

Mais honnêtement pour ce prix, je trouve qu’il n’a quasiment aucun défaut. Même la monture est faite en métal, donc c’est une optique qui va bien vieillir. Elle vaut vraiment le coup !

Vous l’aurez compris, cet objectif 85 mm de chez Canon, même si on peut faire bien sûr d’autres photos de style paysage, d’objet et bien d’autres ; c’est vraiment l’idéal pour tous ceux qui veulent se lancer dans la photo de portrait.

C’est un 85 mm qui ouvre à f/1.8 et qui vaut seulement 250 euros en occasion et 450 euros en neuf. Ce qui est tout simplement incroyable pour une ouverture aussi grande et une qualité optique aussi poussé.

Incontournable, le 50 mm f/1,8 est très souvent la première focale fixe qu’on conseille aux débutants qui commencent la photographie.

Un 50 mm est une focale à tout faire. C’est la focale de base qui se rapproche plus ou moins du champ de vision d’un être humain. Elle est très bien adaptée pour du reportage ou de la photo de rue. Elle saura aussi se montrer efficace en portrait.

Elle dispose d’une ouverture maximale lumineuse de f/1,8 qui assure de bonnes performances dans les faibles conditions lumineuses et de pouvoir jouer avec les effets de profondeur de champ.

L’ouverture est l’un des trois paramètres d’exposition qui permet de réguler l’entrée de lumière à travers l’objectif pour aller toucher le capteur.

Plus le chiffre est petit, plus l’ouverture est grande et plus la lumière peut entrer à travers l’objetif.

Qui dit grande ouverture, dit petite profondeur de champ. En d’utres termes,vous aurez beaucoup de flou devant et derrière la zone de points, ce qui permettra de détacher et d’isoler le sujet pour rendre la photo plus esthétique.

C’est une focale qui vous donne la latitude de choisir minutieusement la scène et le sujet qui vous intéresse pour le mettre en valeur avec un bokeh tout simplement magnifique.

Avec cette ouverture fixe, vous n’aurez plus de soucis à vous faire, car l’objectif propose une ouverture constante. A l’inverse de l’objectif 18-55 mm, qui est un peu l’objectif standard qui est fourni dans la plupart des packs de reflex, qui a une ouverture variable c’est-à-dire que vous perdez en luminosité lorsque vous augmentez la focale.

L’objectif est compact, léger et discret. Vous pouvez l’emmener partout ; vous trouverez toujours de la place pour ce 50 mm f/1 8.

Par contre faites attention, le 50 mm c’est la focale équivalente sur un plein format. Sur des capteurs plus petits comme l’APS-C, on aura un coefficient multiplicateur de focale et donc par exemple le 50 mm équivaudra plutôt à un 70 mm ou à un 80 mm.

C’est un paramètre bien évidemment à prendre en considération. Un 50 mm sur un capteur APS-C comme celui du Canon 600D devient une longue focale.

80 mm peut être considéré comme le début de longue focale. C’est vraiment la focale par excellence pour du portrait.

Cet objectif est dépourvu de stabilisation optique, ce qui est bien dommage. Il faudra donc veiller aux flous de bouger du photographe.

Il est toutefois très lumineux avec une ouverture maximale de f/1,8. Cela permet de compenser l’absence de stabilisation et rend l’objectif assez à l’aise dans les faibles conditions lumineuses.

C’est une excellente optique pour s’essayer aux focales fixes à moindres frais et sans trop de risques. C’est vraiment un objectif pour apprendre.

La qualité d’image n’est pas foudroyante et les photos sont un peu trop douces, mais sa grande ouverture de f/1,8 permet de jouer avec la profondeur de champ et de faire des photos à main levée dans de faibles conditions lumineuses, sans flash et sans trop monter en ISO.

Cet objectif de Canon a ceci de particulier qu’il est équipé d’un afficheur situé au-dessus de l’objectif qui affiche les données clés d’un seul coup d’œil, même en basse lumière.

L’optique est également équipé d’une stabilisation réputée pour être efficace jusqu’à 4 diaphragmes. Ce qui signifie en d’autres termes, que vous pouvez déclencher au 1/15 s sans problème de netteté des clichés.

Vous pourrez shooter à des vitesses d’obturation quatre fois plus lentes qu’en temps normal, sans risque d’augmenter le flou de bougé.

Le zoom est également doté de la technologie Nano USM, qui permet de faire des mises au point sans bruit ; c’est l’idéal pour la faune et la photographie de sport.

J’ai testé l’engin au 300 mm et je peux vous dire que la mise au point est ridiculement rapide.

Puissant et très abordable, l’EF 70-300 mm f/4-5,6 IS USM II séduira les photographes naturalistes et sportifs désireux d’obtenir des clichés nets à main levée.

L’aberration chromatique est quasiment inexistante, ceci est dû en grande partie à la présence de lentilles UD qui garantissent une bonne qualité d’image sur toute la plage focale.

Le diaphragme circulaire à 9 lamelles du Canon 70-300 permet de réaliser de superbes flous d’arrière-plan, pour faire ressortir le sujet avec élégance.

L’EF 70-300 mm f/5-5,6 IS USM II de Canon offre des performances exceptionnelles, une grande polyvalence en termes de plage focale et une superbe qualité d’image, le tout dans un format robuste et compact.

Très compact et abordable, le Canon EF-S 55-250MM F/4-5.6 IS offre des performances télé très puissantes.

C’est un télézoom stabilisé qui permet de prendre des photos avec un temps de pause plus long.

C’est vrai que ça semble évident, mais il est quand même important de rappeler à quel point cette stabilisation est importante sur un télézoom.

Il faut rappeler qu’il s’agit d’un zoom, ce qui signifie qu’il va vite être limité en termes de lumière quand vous allez zoomer au maximum.

Donc même en plein jour, par moments, vous vous retrouverez avec des temps de pause très long. Si en plus vous n’avez pas de stabilisation, il y a plein de situation où vous ne pourrez pas prendre de photos.

En somme, le stabilisateur d’image associé à la détection automatique de mouvement supprime efficacement les flous de bougé en conditions de faible éclairage.

En plus, le zoom rivalise avec les objectifs macro. La bague de mise au point manuelle vous permet d’effectuer des réglages précis, rapidement et facilement à tout moment.

Le seul inconvénient avec cet objectif, c’est que vous ne pourrez plus l’utiliser si jamais vous décidez de passer au plein format. Mais à ce prix, on peut très bien le lui pardonner

Doté d’une plage de focales équivalentes à 88 – 400 mm en format 24×36, il est destiné aux photographes qui recherchent un objectif abordable et flexible pour la prise de vu au télé.

Le Tokina 11-16mm DX II est un objectif ultra grand-angle doté d’une ouverture lumineuse f/2.8 constante sur toute la plage focale.

En équivalent 24x36mm celle-ci s’étend de 16 à 24mm ce qui lui permet d’être dans le fourre-tout du photographe amateur de paysage, d’architecture ou même de reportage.

Bien fini et compact, cet objectif se révèle à la fois polyvalent et pratique en de multiple circonstance.

Lorsque je l’ai monté sur un trépied avec une ouverture de f/5,6, les résultats étaient tout simplement ahurissants.

La qualité d’image est exceptionnelle, avec un piqué tout simplement remarquable.

La quantité de détails récupérées par cet objectif plaide également pour que ce Tokina soit considéré comme étant le meilleur objectif à ouverture constante pour Canon 600D.

En revanche, j’ai remarqué de légères aberrations chromatiques, qui se produisent généralement lorsque la lumière est trop forte et une distorsion marquée à 11 mm. Cela devra être corrigé manuellement.

Une ouverture constante à 2,8 permet de faire entrer beaucoup de lumière. Vous me direz certainement que pour les photos de paysage, ce n’est pas très utile parce que le plus souvent on est en extérieur et donc, on a plein de lumière.

Sauf que vous pourrez également l’utiliser pour d’autres occasions. En fait, la plupart des objectifs qui sont dans la mêmes gamme focale ont généralement des ouvertures qui sont autour de f/4 ; f/5,6.

 Donc pouvoir ouvrir à f/2,8 permet que l’on puisse avoir trois à quatre fois plus de lumière. Ce qui peut être très utile dans certaines situations.

L’autofocus est rapide et silencieux, on ne l’entend presque pas. Mais en même temps, on n’en a pas vraiment besoin parce que quand on est aussi ouvert, presque tout est net.

C’est un zoom assez compact, le fût ne s’allonge pas quel que soit la longueur de la focale, il est donc possible de monter des filtres sans recommandations particulières. Enfin, son poids de 560 g participe la compacité de l’ensemble.

Le Canon 100 mm f/2 est un objectif macro plein format ouvrant à 2,8 au maximum et f/32 au minimum. Il s’agit de la version L qui est la gamme d’objectifs professionnels de Canon.

Ce 100 mm est relativement compact et léger, Il mesure un peu plus de 12 cm de long pour environ 600 g.

En plus d’embarquer une stabilisation optique, le Canon EF 100 mm f/2,8 L Macro IS SUM jouit d’une conception tout temps et d’une finition d’excellente qualité.

Le bokeh est vraiment excellent, et lorsqu’il est couplé à cette focale 200 mm, donne un résultat dont il est assez difficile de se lasser.

Cet objectif ouvre la porte à un nouveau monde de possibilité lorsqu’on commence à faire des plans en macro.

Avec une distance minimum de mise au point à 30 cm, ce 100 mm macro de chez Canon produit tout simplement des résultats bluffant.

Dès sa plus grande ouverture, on obtient des résultats parfaits ; avec une netteté qui permet de souligner les moindres détails du sujet.

La très faible distance de mise au point permet de réaliser des images uniques avec des effets de profondeur de champ très marqués, et ce, malgré une ouverture maximale relative faible de f/2,8.

Outre ses possibilités évidentes en photo très rapprochée de faune, de flore ou même de détails, un 100 mm macro est aussi une arme redoutable d’efficacité lors d’interviews en double caméra, surtout lorsqu’on désire avoir un close up sur le visage de l’invité.

C’est donc une optique que je vous recommande très fortement, si vous désirez vous lancer en macro.

Léger, compact et abordable, le Canon EF-S 18-55mm est un bon objectif pour débuter avec un boîtier nu.

C’est l’objectif de kit qui est généralement vendu avec le boîtier de votre appareil photo d’entrée de gamme.

C’est un zoom qui couvre les focales du 18 mm en grand angle jusqu’au 55 mm, un petit téléobjectif pour les portraits.

Son ouverture est glissante, c’est-à-dire qu’à 18 mm elle est de 3,5 mm et à 55 mm elle n’est plus qu’à 5,6mm.

C’est une focale trans-standard qui couvre la majorité des besoins de la plupart des photographes amateurs et des personnes qui souhaitent faire des photos de famille ou de voyages.

Il est équipé d’un micromoteur classique qui permet d’avoir une mise au point assez rapide, même si elle est assez bruyante.

Sur le côté de l’objectif on retrouve un petit interrupteur qui permet d’activer la stabilisation. Grâce à cette stabilisation, vous pouvez être sûre de toujours capturer des images nettes ; même à des vitesses d’obturation lentes.

L’ouverture minimale est de f/22 à 18 mm et à 55 mm elle n’est plus qu’à f/38. Ce qui est déjà suffisant pour faire de longues expositions, quoique la diffraction arrive assez rapidement à partir de f/16

L’objectif Canon EF-S 18-55mm f/3.5-5.6 IS II est un objectif relativement « lent ». En d’autres termes, il dispose d’une ouverture relativement étroite qui ne laisse passer qu’une quantité relativement faible de lumière, faisant ainsi du 18-55 IS II un objectif peu adapté aux faibles conditions de luminosité.

Bien qu’il ne soit pas adapté à la prise de vue en basse lumière, le 18-55 IS II pourra très bien se débrouiller en basse luminosité lorsque le sujet n’est pas en mouvement.

La stabilisation d’image intégrée fait un excellent travail et permet des prises de vues à main levée avec une longue exposition.

Pour son prix, la qualité d’image est vraiment impressionnante

FAQ sur les objectifs du Canon 600D :

Quels objectifs Canon choisir pour son appareil photo Canon 600D ? 

Le Canon 600D est équipé d’une monture EF/EF-S. Par conséquent, tout objectif compatible avec cette monture s’adaptera au Canon 600D. Cela inclut tous les objectifs de la gamme EF et EF-S de Canon, ainsi que les objectifs de fabricants tiers tels que Sigma, Tamron et Tokina.

Quel est le meilleur objectif pour le Canon 600D en photographie de portrait ?

Le meilleur objectif pour pratiquer la photographie de portrait avec le Canon 600D serait un objectif à focale fixe, avec une grande ouverture pour un magnifique bokeh et des performances exceptionnelles en basse lumière.

Le Canon EF 50 mm f/1,8 STM constitue un excellent choix. C’est un objectif abordable et léger qui produit des images nettes avec une bonne profondeur de champ.

Pour un objectif plus professionnel, le Canon EF 85 mm f/1,8 USM est un excellent choix, car il offre une focale plus longue, meilleure pour les portraits. 

Puis-je utiliser des objectifs macro sur mon appareil photo Canon 600D ?

Oui, vous pouvez monter un objectif macro sur votre Canon 600D. Le Canon EF-S 60 mm f/2,8 Macro USM constitue un excellent choix. Il offre un rapport d’agrandissement de 1:1 pour réaliser des gros plan détaillées.

Est-il possible d'utiliser un télézoom pour le Canon 600D ?

Oui, il est tout à fait possible d’utiliser un télézoom sur le Canon 600D. Le Canon EF 70-300mm f/4-5.6 IS II USM, est un excellent choix ; il est polyvalent et parfait pour le sport, la faune et la photographie événementielle.

Quel est le meilleur objectif pour le Canon 600D ?

Choisir le meilleur objectif pour son appareil photo Canon 600D n’est pas une chose facile.

Il est facile de se laisser submerger par la multitude de choix disponibles. C’est pourquoi il est important d’avoir des critères de choix pour ne pas se laisser égarer par les vendeurs.

J’espère que notre liste vous aura aidé à trouver l’objectif qui convient le mieux à votre pratique photographique.

Bonne prise de vue !

Vous aimerez aussi...