La macrophotographie est un excellent moyen d’exercer sa créativité, elle offre des possibilités infinies. En effet, la moindre variation d’angle de prise de vue peut complètement transformer une image, la macro photographie est un domaine très créatif.

Bien que le terme macrophotographie, soit souvent assimilé à la photographie rapprochée, la vraie macrophotographie, est une photographie réalisée à partir du rapport 1:1 et au delà (2:1,…5:1 et jusqu’à 10 :1!).

Le rapport 1 :1 signifie simplement que la taille d’un sujet de 1cm, sera de 1cm sur le capteur. Pour le rapport 10 : 1, signifie qu’un sujet sera 10 fois plus grand sur le capteur qu’en taille réelle. Pour un rapport de 1: 5, le sujet sera 5 fois plus petit sur le capteur qu’en taille réelle.

Pour ce faire, vous aurez besoin d’un bon accessoire optique. Beaucoup d’objectifs sont bons pour les gros plans, mais si vous voulez de vraies photos macro, vous aurez besoin d’un objectif macro. Les objectifs macros, sont des objectifs conçus, pour obtenir des rapports de grandissement de 1 :1 voir plus, sans l’ajout d’accessoires supplémentaires.

Dans cet article, nous allons jeter un coup d’œil sur quelques-uns des meilleurs objectifs Canon pour la macrophotographie. Tous les objectifs de cette liste sont capables de produire des images macro de qualité.

Il se peut que vous soyez aussi intéressé par notre guide sur les meilleurs objectifs canon pour paysage ou encore les meilleurs objectifs grands angles canon.

Si vous n’avez pas encore d’appareil photo ou si vous désirez upgrader, jetez un coup d’œil sur notre sélection des meilleurs appareils photo numérique canon ou encore des meilleurs appareils photo hybride canon

Les Meilleurs Objectifs Macro Pour Canon

Le MP-E 65mm f/2.8 1-5x est notre meilleur objectif macro. Cette optique unique, se distingue des autres à plusieurs égards. Elle offre un agrandissement supérieur à la taille réelle (1x) sans accessoires supplémentaires. Pouvoir photographier avec un grossissement de 5x est quelque chose d’énorme pour les macros photographes.

les objectifs de cette liste sont de vrais objectifs macro, la plupart sont capables d’offrir un grossissement de 1:1, mais aucun n’est capable d’égaler le 5:1 offert par cet objectif.

La distance minimale de mise au point de 0,24 m est aussi très impressionnante. L’autre facteur qui fait de cette optique, un objectif macro unique, c’est sa  mise au point manuelle conçu exclusivement pour la macrophotographie.

Ce n’est peut-être pas important pour vous, mais c’est certainement quelque chose que vous devrez prendre en considération. Pour ce qui est du prix; c’est le second objectif le plus cher de notre liste.

Le Canon EF 100mm f/2.8L est l’un des objectifs macro les plus populaires, avec un rapport qualité-prix excellent.

Ce 100 mm est relativement compact et léger : un peu plus de 12 cm de long et un peu plus de 600 g. il jouit d’une conception s’approchant de la perfection, à l’image de nombreuses optiques en série L chez Canon : design, qualité de construction (protection tout temps), finitions et prise en main sont au rendez-vous.

La qualité d’image est évidement au rendez-vous, avec un fort niveau de piqué (surtout au centre) dès la plus grande ouverture. On note cependant un manque d’homogénéité entre le centre et les bords des images aux plus grandes ouvertures. Pour le reste, oubliez les aberrations chromatiques et les distorsions. Le vignetage, lui, est de la partie et présent jusqu’à f/4. Enfin, nous apprécions la présence d’une stabilisation optique : un atout de plus en termes de polyvalence pour réaliser des images à main levée. Le tout à un prix vraiment raisonnable.

Ce 100 mm dispose d’une ouverture maximale de f/2,8 qui lui permet de procurer des effets de profondeur de champ assez marqués en utilisation standard. C’est une optique avant tout pensée pour la macro qui permet de garder une distance raisonnable avec son sujet.

Impossible de ne pas recommander cet objectif qui se présente comme un « must have » dans toute besace de photographe. Il ne faut pas sous-estimer la polyvalence d’un objectif macro de ce type. Outre ses possibilités évidentes en photo très rapprochée de faune, de flore ou même de détail (textures, par exemple), un 100 mm macro est aussi une arme redoutable en portrait.

La focale de 180 mm permet de réaliser des gros plans grandeur nature depuis des distances éloignées afin de ne pas déranger les sujets craintifs (insectes, petits animaux, etc.).

Le système de lentille flottante interne minimise les fluctuations d’aberration causées par les grandes variations de distances de mise au point que permet cet objectif. La définition reste ainsi très élevée depuis le rapport 1x jusqu’à l’infini.

Cette optique intègre les normes les plus élevées de Canon dans le domaine de l’ingénierie de précision et de l’optique. La Série L est le fleuron de la gamme des objectifs professionnels de Canon. Elle offre une définition d’image surprenante et des performances ultimes, le tout assorti d’un design à l’épreuve des intempéries pour empêcher toute entrée de poussière et d’humidité.

De plus, l’ouverture maximale est f/3,5 par opposition à f/2,8.

Si un 180 mm  au lieu de 100 mm est ce qui correspond le mieux à vos besoins, cet objectif est un excellent choix.

Le Tamron SP 90mm f/2.8 est L’objectif tiers le mieux noté de notre liste. C’est un objectif très abordable, avec un prix bien inférieur à celui des trois précédents. Mais le prix n’est pas le seul argument de cet objectif.

L’objectif est donc sobre, discret et élégant. Il jouit d’un corps réalisé en métal et d’une conception « tout temps » qui le rend apte à affronter les conditions de prise de vues délicates (poussière, humidité, etc.).

L’objectif pèse environ 600 grammes et mesure près de 12 cm de long. Il jouit d’une conception de mise au point interne. Quel que soit la distance de mise au point choisie, les dimensions de l’objectif sont inchangées et la lentille frontale ne tourne pas.

Ce 90 mm est une optique avant tout pensée pour la macro qui permet de garder une distance raisonnable avec son sujet. Elle est également assez bien adaptée aux portraits.

Ce 90 mm vignette. On ressent le phénomène principalement aux plus grandes ouvertures et ce jusqu’à f/5,6. Au-delà, il devient négligeable.

Ce 90 mm a une ouverture maximale de f/2,8 ce qui lui permet de procurer des effets de profondeur de champ assez marqués en utilisation standard.

En macro, les effets de flou de bougé du photographe sont souvent présents. Généralement cette technique photographique nécessite d’utiliser des temps de pose relativement longs et des ouvertures de diaphragmes réduites de façon à obtenir une grande profondeur de champ. Il faut donc souvent travailler avec un trépied et, dans certains cas, ajouter un retardateur pour laisser le temps à l’appareil de se stabiliser après avoir appuyé sur le déclencheur. L’utilisation d’une stabilisation optique peut donc être d’une grande aide et permettre d’envisager la réalisation de macros à main levée.

Le Tamron SP 90mm f/2.8 dispose d’un système de stabilisation spécialement pensée pour la macrophotographie (stabilisation linéaire) et la prise de vue à l’infini (stabilisation angulaire).

Cet objectif délivre des images avec un niveau de piqué très élevé et ce dès sa plus grande ouverture f/2,8. On regrette peut être le manque d’homogénéité au sein même des images entre le centre et les bords mais ce phénomène a le mérite d’être constant en fonction de l’ouverture et confère donc à l’objectif un comportement stable.

C’est le second objectif tiers figurant dans cette liste. Comme tous les objectifs de la gamme EX dont il est issu, le SIGMA MACRO 105mm F2.8 EX DG OS HSM bénéficie d’une construction solide pour les photographes professionnels et les amateurs exigeants.

Equipé de la stabilisation optique SIGMA OS, ce téléobjectif macro est capable de délivrer des images au rapport de reproduction de 1:1 et d’une netteté incroyable à main levée.

Les éléments en verre à faible dispersion qui constituent le SIGMA MACRO 105mm F2.8 EX DG OS HSM corrigent parfaitement les différentes aberrations chromatiques tandis que le traitement exclusif super multi layer de ses lentilles garanti à vos images un contraste maximal en limitant la diffusion parasite de la lumière à l’intérieur de l’objectif.

Cet objectif est idéal pour la photo macro car il reproduit une image sur le capteur de votre appareil photo à taille réelle, ce qu’on appelle en macro le rapport 1:1.

Cette combinaison de prix relativement bas et de qualité relativement élevée font de cet objectif, un excellent choix.

Comment choisir l'objectif macro qui vous convient

L’objective macro est le moyen le plus simple d’arriver au rapport de reproduction 1:1, tout en conservant une qualité d’image irréprochable. Les modèles présentés dans cette liste sont tous très performants et leur seul point faible est certainement leur prix. Comme toujours, ce qui va déterminer votre achat, ce sont vos besoins

Longueur focale

L’élément le plus important dont il faudra tenir compte avant l’achat d’un objectif macro est la longueur focale qui convient le mieux à vos besoins.

 La plupart des objectives macros ont des focales comprises entre 50 et 180 mm. Si vous photographiez des sujets relativement craintifs, vous privilégierez un objectif avec une longue focale suffisente (180 mm par exemple) pour garder de la distance .

Quatre des six objectifs de cette liste se situent dans la gamme 90 mm à 105 mm, ce qui fonctionne bien pour la plupart des photos macro, ça vous permet de prendre des photos sans avoir besoin.d’être trop près. Cependant, le 180mm vous donne encore plus de portée.

Ouverture maximale

Tout d’abord, si vous ne savez pas encore ce que c’est ou si vous avez besoin d’un rappel, allez lire l’article sur l’ouverture focale tout d’abord. L’ouverture maximale de l’objectif est désignée par une valeur en f/nombre, qui détermine à quel point peut s’ouvrir le diaphragme de l’objectif. Autrement dit, plus cette ouverture maximale est importante (et donc plus le f est petit, rappelez-vous), plus :

    vous pourrez prendre des photos en basse lumière sans trop diminuer votre vitesse d’obturation, augmenter la sensibilité ISO ou utiliser un flash.

L’ouverture maximale dont vous avez besoin dépend des situations dans lesquelles vous photographiez :

    En intérieur, particulièrement dans des contextes peu lumineux (je pense aux concerts), vous aurez besoin d’une ouverture de f/2.8 ou plus.

    Pour les jours couverts, surtout dans des conditions où vous devez utiliser une vitesse d’obturation rapide, vous pouvez vous contenter de f/3.5 ou plus rapide.

  

Vous Aimerez aussi ...