On est souvent tenter de croire qu’il suffit d’acheter un nouvel équipement pour devenir plus créatif. Si cela est vrai dans certains cas  (dans le cas de la macrophotographie, par exemple, il est beaucoup plus facile de s’en sortir avec un objectif macro), de façon générale, on est beaucoup plus créatif lorsqu’on est imité. 

Exercices de photographie créative

Alors, comment devenir plus créatif sans acheter plus de matériel ? Voici quelques idées qui vont vous sortir de votre zone de confort et vous pousser à développer de nouvelles compétences.

Trouver un nouveau sujet

Chaque photographe a un sujet de prédilection et quelques sujets qu’il photographie de temps en temps, voire pas du tout. En ce qui me concerne, c’est la nature morte, y compris la photographie culinaire.

Le premier défi est de trouver un nouveau sujet. Il devra s’agir de quelque chose que vous n’avez jamais photographié . C’est encore mieux si c’est un sujet qui vous contraint à apprendre de nouvelles techniques de photographie.

Par exemple, si vous êtes un photographe de paysage, vous êtes-t-il  déjà arriver de prendre des photos de nuit ? Si ce n’est pas le cas, lancez-vous ce défi de prendre de superbes photos du ciel nocturne. Vous n’aurez pas besoin de matériel supplémentaire – juste le désir et la volonté d’apprendre une nouvelle technique.

Une fois que vous avez trouvé un nouveau sujet, posez-vous la question suivante : « Comment puis-je passer à l’étape suivante ?

Dans mon cas par exemple (celui de la photographie culinaire), il m’est facile d’aller dans un restaurant ou un café, de commander un plat et de le photographier. Je n’ai pratiquement rien d’autre à faire, car c’est au chef qu’il incombe la responsabilité de faire en sorte que le plat ait l’air appétissant, comme le montre la photo ci-dessous.

A la maison, les choses sont beaucoup plus difficiles. il faut préparer sois-même le plat, travaillé la présentation pour qu’il ait l’air appétissant, etc… mais on apprend plus de cette façon.

Trouver des thématiques et des projets

La thématique est le rapport qu’il y a entre plusieurs photos. L’un des moyens d’identifier la thématique qui traduit mieux votre travail est de choisir vos 10 à 20 photos préférées; prises au cours des 12 derniers mois. Examinez vos choix de manière analytique. Quels sont les sujets que vous photographiez le plus ? Quels sont les objectifs que vous utilisez le plus souvent ? Vos photos préférées sont-elles en couleur, en noir et blanc, ou est-ce un mélange des deux ?

Vous êtes à la recherche de thématiques qui vous aideront à décider de votre prochain projet. Lorsque j’ai fait cet exercice, j’ai trouvé deux thématiques prédominantes : les longues expositions et la photographie de rue.

Voici une photo d’Espagne en exposition longue.

Exercices de photographie créative

Il s’agit d’un portrait de rue pris au carnaval de Cadix.

Exercices de créativité pour progresser en photographie

Donc, l’année prochaine, je chercherai de nouveaux  endroits pour la photographie à longue exposition, et davantage d’événements culturels à photographier. L’idée est de construire un ensemble d’œuvres autour d’un thème intéressant. Le projet se développera au fur et à mesure.

Trouver une nouvelle lumière

Disons que vous êtes un photographe portraitiste qui travaille en lumière naturelle. Vous aimez travailler sur place avec vos modèles en fin de journée, au coucher du soleil.

Si vous vous reconnaissez dans cette description, sous quel autre type de lumière pourriez-vous prendre des photos ? Si vous photographiez normalement à l’extérieur, qu’en est-il de l’intérieur ? Si vous aimez travailler par temps ensoleillé, que diriez-vous d’un ciel couvert?

J’ai vécu à Wellington, en Nouvelle-Zélande, pendant plusieurs années. Il n’y a eu que deux ou trois jours de brouillard pendant cette période. C’était un nouveau type de lumière pour moi – voici une des photos que j’ai prises dans le brouillard.

Exercices de photographie créative

ça marche peu importe le genre photographique. Trouvez le type de lumière auquel vous êtes habitué, puis changez de lumière, allez vers quelque chose de différent.

Utilisez le mauvais objectif

Le précédent exercice, qui consistait à choisir vos meilleures images des 12 derniers mois, vous aidera à déterminer également le type d’objectifs que vous utilisez le plus souvent . Que se passerait-il si vous essayez quelque chose de différent ?

L’idée est d’utiliser le mauvais objectif pour le même travail, ou du moins un objectif que vous n’avez pas l’habitude d’utiliser.

Imaginez, par exemple, que vous êtes un photographe qui n’utilise que des téléobjectifs pour réaliser ses portraits. Que se passerait-il si vous utilisiez plutôt un objectif grand angle ? Comment pourriez-vous l’utiliser de façon optimale dans ce contexte ? Oui, avec un objectif grand angle, le portrait sera horrible si vous vous approchez trop près du modèle.

Mais qu’en est-il d’une approche plus écologique ? Le modèle devient un élément de la scène et l’objectif grand-angle vous aide à le capturer. L’exercice vous contraindra à voir les choses différemment et à trouver des moyens plus créatifs d’utiliser un matériel qui ne vous est pas familier.

J’ai réalisé ce portrait avec un objectif 24 mm. C’est bien, mais l’apparition des distorsions montre bien qu’on a pas utilisé le bon objectif.

Exercices de photographie créative

Voici une autre photo, prise avec le même objectif. Je l’ai utilisé pour photographier le modèle dans un environnement naturel et ça a beaucoup mieux fonctionné.

Conclusion

Nous espérons que ces exercices de créativité vous aideront à devenir un meilleur photographe. N’hésitez pas à les adapter et à faire des combinaisons.

Par exemple, que se passerait-il si vous photographiez un nouveau sujet avec le mauvais objectif sous un nouveau type de lumière ? Vous n’en saurez jamais rien avant d’avoir essayé, mais vous aurez du plaisir à le découvrir.