J’ai récemment parlé de l’importance de la texture dans mon article sur la conversion des photos en noir et blanc dans Lightroom. Aujourd’hui, j’ai pensé qu’il serait intéressant d’examiner de plus près cet aspect de la composition, et comment le fait d’en prendre conscience peut vous aider à créer des images plus intéressantes.

Pourquoi la texture est-elle importante ? La raison principale est qu’elle permet de créer une sensation de profondeur et de toucher dans vos photos.

Voyons quelques exemples pratiques.

Photo Avec Une Forte Texture

Voici une photo que j’ai prise dans une ville bolivienne.

Comment Utiliser La Texture Pour Améliorer Vos Photos

Regardez toutes les belles textures ; dans la fourrure du chien, la pierre sur laquelle il est posé, la marche en béton et la porte en bois derrière lui. Pouvez-vous imaginer la sensation que procure la fourrure du chien au toucher ? Ou la pierre, le béton ou le bois ? Les textures de ces objets vous permettent d’y parvenir, et donnent vie à votre image.

Photos avec un peu moins de texture

Voici une autre photo prise en Amérique du Sud.

Plusieurs contrastes rendent cette photo intéressante. Le premier est la différence de luminosité entre l’église et le ciel (contraste de tons). L’autre est le contraste dans la texture. Le mur a une surface rugueuse avec beaucoup de texture. Le ciel n’en a pas. Le contraste entre le rugueux et le lisse ajoute un intérêt supplémentaire.

Le portrait est une autre situation où vous pouvez exploiter le contraste de texture entre la surface relativement lisse de la peau d’un sujet et un arrière-plan très texturé. Le portrait ci-dessous en est un exemple. L’absence de texture sur la peau du modèle contraste avec les textures de son pull-over, de ses cheveux et de l’arrière-plan.

Comment Utiliser La Texture Pour Améliorer Vos Photos

Le contraste entre le rugueux et le lisse est également courant en photographie à longue exposition, où les photographes utilisent des vitesses d’obturation d’une minute ou plus pour figer le mouvement de la mer. Le résultat est une photo contenant à la fois des éléments stables (tels que le support en béton et l’île sur la photo ci-dessous) et des éléments en mouvement qui ont été photographiés avec un ton lisse et régulier, grâce à la longue exposition.

Comment Utiliser La Texture Pour Améliorer Vos Photos

Post-Traitement Et Texture

L’un des avantages de la photographie numérique est que vous pouvez utiliser les outils disponibles dans des programmes comme Lightroom pour mettre en valeur la texture. Ou dans le cas des portraits, pour l’atténuer en appliquant un ajustement local sur la peau lisse (mon article sur Quatre façons d’améliorer vos photos avec le curseur de clarté dans Lightroom vous montre comment faire cela plus en détail).

Voici un petit conseil. Pensez à faire un ajustement local  plutôt que global. Dans l’exemple du chien ci-dessus, j’ai effectué deux ajustements de la clarté dans Lightroom. Le premier était un ajustement global effectué en réglant Clarity sur +12 dans le panneau Basic. Le second était un ajustement local effectué en utilisant la brosse d’ajustement pour sélectionner le chien (voir ci-dessous) et en réglant Clarity sur +41. Il en résulte que les textures de la fourrure du chien et du fond ne se font pas concurrence.

Exercice Pratique

Le but de cet article est de vous faire penser à la texture et à la façon dont vous pouvez l’utiliser pour améliorer vos photos. Voici quelques exercices pour vous aider à entraîner votre œil à voir la texture :

1. Photographie de rue

Faites une promenade dans votre quartier, à la recherche de sujets avec beaucoup de texture. Pensez à des choses comme des portes, des boîtes aux lettres ou tout ce qui est fait de béton ou de pierre. Il n’est pas nécessaire que ce soient des photos fantastiques, le but est d’attirer votre attention sur la texture et de vous amener à réfléchir à la manière dont vous pouvez l’utiliser dans vos photos.

2. La photographie de portrait

Trouvez un ami ou un modèle qui sera votre sujet et trouvez des arrière-plans offrant des textures intéressantes. Il peut s’agir d’un mur, d’une porte ou d’un gros rocher. L’idée est de jouer avec le contraste entre l’absence relative de texture (sur la peau) et la texture de l’arrière-plan.

Une fois l’exercice terminé, l’étape suivante consiste à travailler l’accentuation de la texture en post-traitement. Que vous utilisiez Lightroom, Photoshop ou un plug-in comme Intensify ou Silver Efex Pro2, réfléchissez à la manière dont vous pouvez utiliser ces outils pour mettre en valeur la texture, ou le contraste de texture entre la peau et un arrière-plan rugueux.

À votre tour

Maintenant, c’est votre tour. Comment utilisez-vous les textures dans vos photos ? Avez-vous des conseils à donner à nos lecteurs, notamment en ce qui concerne le post-traitement ? Partagez avec nous en commentaires.