Quel est l’objectif le plus négligé dans le monde de la photographie ? Je crois avoir la réponse, c’est l’objectif macro. Bien sûr, c’est un excellent objectif pour réaliser de gros plans d’insectes et de fleurs, mais c’est aussi le parfait objectif pour réaliser des portraits qui sortent du lot.

Êtes-vous un amateur de macrophotographie ? Ou peut-être un professionnel à la recherche de nouvelles perspectives photographiques.

Qu’ils soient bon marché, haut de gamme ou à mi-chemin, voici une liste des meilleurs objectifs macro pour votre appareil photo Fuji à monture X.

Si vous êtes un amoureux de la macrophotographie, cet objectif saura vous séduire.

Cet équivalent à un 127,5 mm (coefficient de conversion de 1,5x) est composé de 16 lentilles réparties en 12 groupes et inclut 1 lentille asphérique, 3 verres ED et 1 verre Super ED.

L’objectif affiche une ouverture maximale de f/2,8 ; ce qui lui permet de procurer des effets de profondeur de champ assez marqués en utilisation standard, même associé au “petit” capteur APS-C des hybrides Fujifilm.

Il est très à l’aise quand il s’agît de détacher un sujet principal de son arrière-plan dans un beau et doux flou. Pour peu que l’arrière-plan ne soit pas trop proche du sujet, il sera noyé dans un flou très diffus et agréable à l’œil.

Le rapport de reproduction est de 1:1 avec une distance minimale de mise au point de 25 cm. Il fera le bonheur des amoureux de macro et/ou de portraits.

L’objectif est équipé d’une stabilisation optique pouvant compenser jusqu’à 5 IL. La mise au point est assurée par une motorisation linéaire adaptée à la vidéo. Deux groupes distincts sont en charge de la mise au point pour optimiser la rapidité de l’autofocus.

L’objectif est taillé pour le terrain avec une protection contre les intempéries, dont un traitement à la fluorine sur la lentille frontale. Série R oblige, il est équipé d’une bague de diaphragme manuelle.

En appliquant un coefficient de conversion de 1,5x, on obtient un équivalent 120 mm. Ce type de focale est avant tout pensé pour la macro et permet de garder une distance raisonnable avec son sujet. Cet objectif est également assez bien adapté aux portraits.

Si vous êtes disposé à payer plus de mille euros pour un objectif de bonne qualité, alors cet objectif est fait pour vous.

Je recommande cet objectif macro à tous ceux qui désirent se lancer sérieusement dans la macrophotographie.

Il représente peut-être un gros investissement, mais c’est un investissement qui vous apportera beaucoup de satisfactions. Pour ma part, c’est le meilleur objectif macro pour appareil photo Fuji à monture X.

C’est l’objectif idéal si vous souhaitez tirer le meilleur de votre macrophotographie.

Si vous êtes aussi impressionné que moi par l’ingénierie allemande, alors vous ne manquerez pas de sauter sur l’occasion de posséder un objectif Zeiss.

D’ailleurs, il a pratiquement les même performances que le Fuji ci-dessus et coûte généralement moins cher.

L’optique est équivalente à un 75 mm ; elle offre une distance minimale de mise au point de 15 cm et un rapport d’agrandissement de 1:1.

À l’intérieur on retrouve 14 éléments répartis en 11 groupes, incluant 2 lentilles asphériques et 2 basse dispersion, ainsi qu’un diaphragme à 9 lamelles.

On remarque la présence d’une bague de diaphragme sur la version Fuji, accessoire dont est dépourvue la version Sony.

J’apprécie particulièrement le traitement anti-reflet que Zeiss a ajouté à son verre. Il n’est pas nécessaire d’utiliser un polariseur avec cet objectif ; il égalisera les couleurs, réduira les reflets et augmentera la clarté dès la sortie du boîtier.

Comme l’objectif macro de Fuji, cet objectif Zeiss bénéficie également d’un système de mise au point fluide, ce qui est utile en macrophotographie.

Il y a quelque chose d’exaltant à posséder un objectif Zeiss. Le logo lui-même est un symbole de haute qualité. C’est excitant de le sortir de son sac et de le monter sur son appareil photo.

Cela dit, cet objectif Zeiss est en fait moins cher que celui de Fuji, mais il bénéficie toujours de l’attention portée aux détails et de la qualité d’un objectif de fabrication allemande.

Je conseille cet objectif à tous ceux qui cherchent un objectif macro à focale fixe.

Il n’est pas aussi performant que le macro 80 mm de Fuji lorsqu’il s’agit de s’approcher au plus près du sujet.

Cependant, son prix est compétitif, il permet de faire de la macrophotographie et peut tout aussi bien être utilisé pour la photographie de portrait.

Vous recherchez un objectif macro de gamme « moyenne » à un prix se situant entre le Fuji 80 mm et le Zeiss 60 mm ?

Ne cherchez pas plus loin que l’objectif macro Fuji 60mm, que la société présente comme un « téléobjectif macro moyen ». Qu’est-ce que cela signifie, exactement ?

Pour moi, c’est un objectif de gamme moyenne qui fonctionne bien comme objectif macro et qui fonctionne merveilleusement bien comme objectif de portrait.

L’attention portée par Fuji aux détails est remarquable, même à ce niveau de prix.

Bien que l’ouverture soit plus faible que celle de leurs objectifs plus coûteux, il permet d’obtenir une clarté en macro.

Comme l’objectif Zeiss, sa lentille asphérique permet d’atténuer la distorsion des bords lors des prises de vue rapprochées.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un véritable objectif macro 1:1, le 60 mm peut vous permettre de vous approcher suffisamment près à 0,5x.

Cependant, cet objectif excelle vraiment en portrait; il capturera votre sujet avec une clarté époustouflante tout en offrant un arrière-plan exceptionnellement flou.

la photo macro chez Fuji

C’est quoi un appareil photo hybride ?

Un appareil photo hybride est un boîtier à grand capteur (4/3, APS-C ou Full Frame), sans miroir pour la visée et à objectifs interchangeables. C’est en fait un mélange de compact et de reflex – et c’est là tout son intérêt. L’intérêt premier d’un hybride est sa compacité par rapport à un reflex souvent lourd et imposant.

Les appareils photo sans miroir sont plus rapides, plus légers et fonctionnent mieux en basse lumière que les appareils photo reflex numériques. En d’autres termes, ils constituent le niveau supérieur des appareils photo numériques. Au fur et à mesure que la technologie évolue, la prévalence des appareils photo hybrides par rapport aux appareils photo reflex numériques augmentera également.

Pourquoi choisir un objectif pour Macro ?

Les objectifs macro sont parfaits pour la photographie de près, mais peuvent également être utilisés par les photographes de portrait. Même si vous n’avez pas la distance focale d’un véritable objectif de portrait, un objectif macro peut être utilisé pour prendre des photos distinctives de vos modèles.

Qu’est-ce que le bokeh ?

Quelle est la définition exacte de ce mot étrange ? Le bokeh est l’effet que l’on observe lorsqu’un photographe maintient le premier plan parfaitement net tout en rendant l’arrière-plan flou.

Il s’agit d’un choix stylistique populaire créé en utilisant une ouverture rapide, en se rapprochant de votre sujet et en photographiant en pleine ouverture.

Avec un objectif macro, l’utilisation astucieuse du bokeh permet de faire apparaître le monde microscopique que nous considérons comme acquis dans des détails saisissants ou de faire ressortir vos portraits avec clarté en rendant l’arrière-plan abstrait.

C’est quoi la différence entre un  objectif à focale fixe et un zoom ?

Il existe deux types d’objectifs : l’objectif à focale fixe et le zoom. Les objectifs à focale fixe ont une longueur focale constante et les zooms ont des longueurs focales variables. L’avantage du zoom est sa polyvalence.

 Il est parfait lorsque vous photographiez des sujets variés tels que des paysages et des portraits, et que vous souhaitez utiliser un seul objectif pour les deux situations. L’utilisation d’un zoom limite également les changements d’objectif, ce qui fait gagner du temps et réduit le risque de laisser entrer de la poussière dans la chambre du miroir de l’appareil photo ou sur le capteur.

Les principaux avantages des objectifs à longueur focale fixe sont la taille et le poids ainsi que l’ouverture maximale ou nombre f d’ouverture. Les objectifs à longueur focale fixe ont tendance à être plus compacts et plus légers que les zooms.

Objectif à focale fixe ou zoom pour la macro ?

Dans le monde de la photographie, ce genre de questions n’a jamais de réponse toute faite. La qualité de votre objectif dépend d’un certain nombre de facteurs, dont certains n’ont rien à voir avec l’objectif lui-même.

Toutefois, si vous savez que vous n’allez travailler que dans une plage focale spécifique, vous devriez envisager un objectif à focale fixe. Si vous avez besoin d’une plus grande flexibilité, un zoom est une meilleure alternative.

Qu’est-ce que l’ouverture ?

L’ouverture de votre objectif est la taille du trou créé par votre obturateur.

Plus le chiffre de l’ouverture est élevé, plus ce trou est petit et moins il laisse passer de lumière. Moins de lumière signifie un premier plan très clair alors que l’arrière-plan est flou (nous appelons cet effet « bokeh »).

Quelle est l’ouverture idéale pour la macrophotographie ?

De nombreux professionnels affirment qu’une ouverture plus grande est préférable pour la macrophotographie. Cependant, il est plus difficile de travailler avec une ouverture plus grande en raison de l’exposition plus longue qui est nécessaire. La bonne ouverture  » est 2,8, elle vous donne une certaine flexibilité en ce qui concerne les conditions d’éclairage et vous permet de vous en sortir, plus ou moins bien, avec un simple trépied.

Ai-je besoin d’un trépied ?

Vous vous souvenez de ce que j’ai dit à propos de la photographie et des réponses toutes faites ? C’est toujours le cas.

Cependant, je vous conseille généralement d’utiliser un trépied pour la macrophotographie, car plus vous vous rapprochez d’un sujet, plus les mouvements de votre appareil sont évidents.

Un trépied solide réduit les tremblements, ce qui vous permet d’obtenir une photo plus nette. Dans le monde de la macrophotographie, même un petit peu de flou est une mauvaise nouvelle.

Qu’est-ce que la stabilisation d’image ?

Vous verrez peut-être souvent cette caractéristique en parcourant les objectifs.

Certains en sont dotés, d’autres non, et cela ne renseigne pas toujours sur la qualité de l’objectif. Dans les objectifs , la stabilisation de l’image est principalement assurée par l’utilisation de l’électromagnétisme. Sans entrer dans les détails, ces aimants compensent le tremblement typique causé par l’utilisation d’un appareil photo.

La stabilisation d’image est-elle importante en macrophotographie ?

On pourrait penser qu’une fonction comme la stabilisation d’image est une aubaine pour l’art de la macrophotographie. Si elle peut améliorer l’aspect d’une photo macro prise dans des conditions moins qu’idéales, elle peut en fait empêcher un professionnel de prendre une photo macro nette.

En effet, lorsque votre appareil photo a été stabilisé de l’extérieur à l’aide d’un équipement haut de gamme, le simple fait de stabiliser l’image peut faire bouger suffisamment l’appareil photo pour annuler le travail minutieux déjà effectué par un professionnel.

En conclusion

Comment utilisez-vous un objectif macro ? Êtes-vous un passionné de la nature ou un photographe de portrait qui sort des sentiers battus ?

Par ailleurs, que pensez-vous de l’intérêt croissant pour les appareils photo hybrides ? Je pense que les appareils photo reflex numériques auront encore leur place pendant un certain temps, mais au fur et à mesure que la technologie hybride s’améliore, les appareils photo hybrides deviendront eux aussi un élément essentiel de notre écosystème.

Bien sûr, si vous avez des recommandations d’objectifs macro, faites-le moi savoir en commentaires.

Vous aimerez aussi ...