Fantastique ! vous savez comment bien cadrer, comment bien exposer, comment bien composer une photo, comment faire la netteté, etc.

Tous ces aspects techniques sont importants, mais à eux seuls, ils ne suffiront pas à donner du sens à vos photos.

Avec la montée en puissance des appareils photos, l’attention est de plus en plus portée sur les problèmes techniques et on a tendance à envoyer aux oubliettes l’acte créatif à proprement parlé.

C’est pourquoi je vous invite à vous arrêter quelques instants pour réfléchir sur le sens et l’importance que vous donnez à votre démarche photographique.

Le premier stade c’est ce que j’appelle le mode touriste : on prend des photos au hasard des rencontres, des lieux, des opportunités, sans attentes particulières. Pour être tout-à-fait légitime, cette démarche n’est pas construite, volontaire, réfléchie. D’un point de vue purement photographique, elle ne mène généralement pas bien loin.

Le deuxième stade consiste à se mettre en mode photographe. Il s’agit de décliner un sujet de multiples façons, pour trouver la meilleure façon de le représenter. Cette démarche aboutie pour beaucoup de photographes à de belles images, bien cadrer, bien composer, bien exposer, bien propre, etc… cette démarche est nécessaire ; mais pour que votre démarche ait du corps ; elle est loin d’être suffisante.

L’étape suivante, consiste à savoir raconter une histoire avec des images ou encore à transmettre les émotions que le sujet vous suggère. Cette étape est nécessaire et importante.

Mais il est possible d’aller encore plus loin. De toutes les démarches photographiques que je connaisse, donner un sens à une image est probablement la plus difficile à réaliser.

Généralement considéré comme un aspect ésotérique, elle est capable de faire passer vos photos du banal à l’extraordinaire.

Donnez différents niveaux de signification à vos images

Lorsque j’avais quatre ans, on m’a offert un livre qui commençait par le nom « Peter ». Sur la page opposée, il y avait une photo de Peter. Au verso, on pouvait lire « Jane », et une photo d’elle. Le livre présentait ensuite un chien. Il s’agissait d’énoncés très simples qui décrivaient les illustrations.

De même, au niveau basique, les photos ne représentent guère plus. Je les appelle des photos « C’est … » : « C’est un chat« , « C’est moi« , et ainsi de suite. À cela, vous pouvez ajouter le lieu pour donner un peu plus de contexte à la photo : « C’est moi au château de Dunstanburgh », et une heure : « C’est moi, au château de Dunstanburgh, au coucher du soleil. » ces photos ont du sens à un certain niveau.

sens_images2

Mais leurs significations ne sont pas très profondes. Elles ne nous interpellent pas comme le font certaines photos. Cependant, il est possible de créer des photos qui ont une signification beaucoup plus profonde que ces simples déclarations.

Certains genres photographiques permettent de transmettre plus facilement que d’autres une signification beaucoup plus profonde.

Par exemple, la photographie de rue présente généralement des images de personnes intéressantes faisant des choses intéressantes – elles racontent une histoire.

En revanche, dans le cas de la photographie de paysage, il est plus difficile d’instiller un sens plus profond que la simple beauté du paysage : « C’est un joli ruisseau, avec de belles montagnes en arrière-plan. »

Alors, comment ajouter plus de sens ?

1. Donnez différents niveaux de signification à vos images

Les outils tels que la vitesse d’obturation, la longueur focale, la distance du sujet, le cadrage, la hauteur et l’angle de l’appareil, la direction de la lumière, sa couleur et son intensité, permettent de créer une image plus personnalisée du sujet.

Pourtant, de nombreux photographes préfèrent s’en tenir aux règles qui régissent la prise de vu. En fait, nous sommes souvent juger sur la base de règles subjectives qui très souvent découragent la prise de risques en photographie. Elles peuvent plaire à l’œil du juge, mais elles ne repoussent pas les limites de la créativité.

Certes, parfois, on n’a pas d’autres choix que d’être formel. C’est par exemple le cas lorsque des clients commandent des images conformes à leur cahier de charge. En de telles circonstances, on a peu d’espace pour développer sa créativité.

Cependant, en tant qu’artiste, nous avons le devoir de montrer le monde d’une manière peu commune au commun des mortels.

Être capable de transmettre notre vision personnelle du monde est une part importante de ce processus.

sens_images3

2. Les images qui ont une signification profonde ne sont pas nécessairement les plus populaires

La triste réalité est que la plupart des gens qui regardent les images ont des goûts peu sophistiqués ; il suffit de regarder les émissions télé les plus populaires pour comprendre cette vérité.

Par conséquent, si vous gagnez votre vie en vendant des photos ou si vous tenez à avoir un grand nombre de likes sur Instagram, vous ferriez mieux de photographier des agneaux sautillants, des jeunes femmes légèrement vêtues, des oiseaux perchés sur une tige, des ruisseaux s’écoulant du haut d’une montagne et des couchers de soleil qui plaisent à tout le monde. Bref des photos qui ne vous challenges pas.

Ne vous méprenez pas, je ne dénigre pas ces photos. Je pense qu’elles ont aussi leur place. Cependant, si vous voulez élever votre photographie à un autre niveau, en leur donnant un sens plus profond, vous devez admettre que cela demande plus de réflexion et prendre le risque de vous éloigner de la popularité.

Alors, essayez de repousser les limites et ne vous souciez pas de la popularité.

3. Acceptez que votre perception soit différente de la mienne

Ce n’est pas parce que vous avez ajouté du sens à une image que cela signifie que le spectateur saura automatiquement la lire. Sa perception du monde est probablement très différente de la vôtre.

Ses croyances politiques, sa religion, sa philosophie, son état d’esprit, son expérience, sa situation géographique et ses circonstances personnelles feront que son interprétation de votre photo sera différente de la vôtre, et ce n’est pas grave.

Si vous voulez que le spectateur saisisse le message que vous essayez de transmettre, pensez à l’orienter en ajoutant une légende ou un titre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

4. Photographiez un sujet qui vous passionne

Le message est tellement plus important que la photo elle-même. S’il y a quelque chose qui vous passionne, faites-en votre sujet, et cette passion transparaîtra dans vos photos.

Que ce soit une colère face à un problème social ou environnemental, que ce soit la joie de voir le lever du soleil ou de trouver des sujets qui remettent en question vos croyances, le fait d’être réellement enthousiaste et investi émotionnellement dans un sujet transparaîtra dans vos images.

Pourquoi ? Si le sujet vous tient à cœur, vous remarquerez les petites choses qui donnent du sens à la photo et vous ferez un effort supplémentaire.

De même, si vous ne vous intéressez pas à ce que vous photographiez, vous passerez à côté de ces détails et vos spectateurs ne s’en soucieront pas non plus.

5. Ayez du respect pour votre sujet

Si vous êtes passionné par votre sujet, respectez-le.

L’un de mes thèmes préférés est celui des oiseaux en plein vol. Comme appât, je prépare un gâteau spécial sans sel, sans sucre, sans levure et sans farine blanchie. À la place, je met beaucoup de graisses, de graines, de fruits et de vers de farine.

Pour attirer des oiseaux afin de les prendre en photo, je pense qu’il est important de leur donner ce que leur cœur désire.

Ce que j’évite de faire, c’est essayé d’attirer les oiseaux en imitant leur cri. C’est une pratique courante, mais ça détourne les oiseaux de leur train quotidien et ça les empêche de nourrir leurs petits.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Parfois, il n’est pas évident de leur offrir une contrepartie dans l’immédiat. Lorsqu’on s’aventure dans la nature sauvage et fragile, il faut veiller à causer le moins d’interférences possibles.

Cependant, on peut offrir une contrepartie moins évidente. A savoir, utilisez vos photos pour sensibiliser et encourager le respect de la nature et des autres.

S’il y a un domaine dans lequel beaucoup de photographes se trompent, c’est bien la photographie des sans-abris. Si vous prenez la photo d’une personne qui est dans le malheur, vous profitez de son malheur.

Vous devez donc lui donner quelque chose en retour, quelque chose qui vaut bien plus que les quelques billets que vous laisseriez dans son assiette. La gentillesse et la compréhension constituent un bon point de départ.

Ces considérations transparaîtront dans vos photos. Pourquoi ? Tout d’abord, votre réputation de bienveillance déteindra sur vos photos et sur la manière dont les gens la liront.

À l’inverse, si les gens vous considèrent comme insensible ou méchant, ils auront une vision cynique de vos photos.

Deuxièmement, comme pour le quatrième point, l’attention que vous portez au sujet sera évidente et transparaîtra dans vos photos.

6. Photographier le même sujet de manière répétée

Qu’il s’agisse d’une personne, d’un animal ou d’un objet inanimé, toute chose a des qualités et des traits que j’appelle la personnalité.

Plus vous photographiez un sujet, plus vous vous familiariserez avec lui. La familiarité avec un sujet améliorera votre capacité à ajouter du sens à vos photos.

Mieux vous maitrisez votre sujet, plus vous avez de chances de trouver une façon de le photographier qui révèle au mieux sa personnalité.

Ainsi, le fait de revenir régulièrement sur le même sujet vous permet non seulement d’affiner vos compétences, mais aussi de découvrir de nouvelles façons de dépeindre son histoire.

Toutefois, ne vous limitez pas trop. S’écarter d’un thème ou même d’un genre peut aider à grandir en tant que photographe.

7. ...mais évitez les clichés

L’utilisation abusive de sujets et de techniques est problématique pour les photographes. En écriture, il est facile de l’éviter. Mais, tout comme les compositeurs sont à court d’inspiration, les photographes peuvent avoir du mal à faire passer des messages plus profonds lorsqu’un sujet ou une technique est surutilisé.

La coloration sélective en est un parfait exemple. Ou, prenez l’omniprésent selfie. Combien en avez-vous vu ? Beaucoup. Combien d’entre eux vous en souvenez-vous clairement ? Un ou deux, peut-être. Ils sont perdus dans un brouillard de similitude incontestable. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De même, les photos de mariage peuvent être ennuyeuses. Les grands photographes de mariage mettent leur propre empreinte sur l’événement, ce qui fait que leurs photos se distinguent des autres.

Malheureusement, beaucoup d’entre eux produisent des photos qui ne sont pas très différentes de celles du mariage d’à côté, à 400 mètres de là.

Les photos de mariage peuvent et doivent être bien plus qu’une simple capture de l’événement. Il ne s’agit pas d’une critique de la photographie de mariage, le même défaut peut être fait à n’importe quelle autre branche de notre art.

Cherchez des sujets et des façons de les photographier qui vous sont propres. Faites-en votre style. Cette esthétique donnera une continuité à toutes vos photos et ajoutera un sens global à vos photos. Mais, lorsque vous vous lassez de ce style, changez.

Merci d’avoir pris le temps de lire ceci. Est-il important pour vous de donner un sens à vos photos ? Comment vous y prenez-vous ? Ce serait formidable de voir vos images en commentaires afin que les autres lecteurs puissent discerner le sens.

Vous aimerz aussi ...