Si vous avez du mal à faire le choix entre les deux appareils photo APS-C les plus populaires de Sony en 2022, ce comparatif qui oppose le Sony a6300 au Sony a6500 vous aidera à prendre la bonne décision.

Ces deux appareils photo sont très similaires en apparence, mais présentent bizarrement des différences de performances étranges.

Sony mène la course aux appareils photo hybrides depuis plusieurs années maintenant, avec une gamme variée de modèles pour les photographes de tout genre.

Les modèles Alpha a6300 et Alpha 6500 ne sont pas les plus récents de la gamme en 2022, mais ce sont deux compacts de premier ordre dotés d’une large gamme optique à monture E.

Donc, si vous êtes prêt à dépenser environ 1 000 € pour un bon appareil photo et un objectif à monture E, ce comparatif est pour vous. Quel est le meilleur appareil photo, le Sony a6300 ou le Sony a6500 ?

Comparatif Sony a6300 Sony a6500
Monture (baïonnette)
Sony E
Sony E
Type de stabilisation
Optique
Mécanique
Type d'autofocus
Détection de contraste, Détection de phase
Détection de contraste, Détection de phase
Collimateurs d'autofocus
425
425
Griffe pour flash externe
Oui
Oui
capteur
APS-C 24 Mpx CMOS Exmor
APS-C 24 Mpx CMOS Exmor
Sensibilité ISO
100-51200
100-51200
Temps de pose
1/4000 à 30
1/4000 à 30
Rafale
11
11
Ecran
7.6 cm, 921000 px, orientable,
7.5 cm , 921600 px, orientable
Ecran tactile
Non
Oui
Viseur
Electronique
Electronique
Autonomie de la batterie
400
350
Définition vidéo maximale
3840 x 2160
3840 x 2160
Poids
712 g
453 g
Prix

1. Taille, conception et poids

Lorsque l’on regarde le Sony a6300 et son cousin plus récent, le Sony a6500, on pourrait penser qu’il s’agit du même appareil photo.

Cependant, en y regardant de plus près, on constate de réelles différences entre le Sony A6300 et le Sony A6500, bien que leurs dates de sortie ne soient décalées que de six mois. Certaines différences sont réellement significatives et causent un réel écart de performances.

L’A6500 et l’A6300 restent donc de petits boîtiers très compacts avec une finition sérieuse qui inspire confiance. Mais comme pour les autres modèles de la gamme, nous ne comprenons pas pourquoi les boîtiers ne sont pas tropicalisés.

Sony vente une protection contre l’humidité et les poussières, mais force est de constater que la trappe donnant accès aux logements batterie/carte ne dispose toujours pas de joint d’étanchéité, pas plus que de protection des connecteurs.

L’A6500 a l’air un peu plus corpulent à cause d’une poignée plus proéminente qui permet une prise en main plus facile. Il est également un peu plus lourd avec environ 50 grammes de plus en raison de certains éléments internes que nous couvrirons plus tard.

La différence de poids est trop faible pour être perceptible sur le terrain : l’un pèse 454 grammes et l’autre 404 grammes.

Si vous regardez les commandes de plus près, vous remarquerez que le Sony a6300 et le Sony a6500 sont également très différents l’un de l’autre. Le modèle le plus récent (Sony a6500) est équipé d’un déclencheur légèrement plus grand et d’un bouton d’allumage différent. Sous ce combo, se trouve également une touche C2.

Enfin, la texture de la molette d’exposition du Sony a6500 est légèrement différente, et la touche qui supprime l’image semble différente, bien qu’elle occupe la même position que sur le Sony a6300.

La comparaison des composants internes de chaque appareil photo révèle des différences structurelles supplémentaires. La première et la plus importante est la présence d’un stabilisateur d’image à 5 axes intégré à l’A6500.

Ainsi, avec l’a6500, vous êtes sûr d’avoir des images d’une qualité exceptionnelle dans des conditions extrêmes. Cela s’applique particulièrement aux prises de vue en basse lumière, où un léger tremblement de l’objectif à monture E et le manque de stabilité du capteur peuvent gêner l’absorption de la lumière lorsque l’obturateur est laissé ouvert pendant une courte période. Temps supérieur à une seconde. Dans ce domaine clé, l’a6500 offre un net avantage sur l’a6300.

Ces petits extras que nous avons décrits ci-dessus se combinent pour donner à l’a6500 un poids supplémentaire par rapport à l’a6300. Dans l’ensemble, la différence n’est pas très grande pour ce qui est de la prise en main, mais ils peuvent devenir très importants si vous avez des besoins très spécifiques.

2. Prise de vue en continu et mise au point automatique

Pour ce qui est de la prise de vue en continu et de la mise au point automatique, les deux appareils ont l’air identiques si on s’en tient aux spécifications de base, alors qu’au fond, ils comportent des différences fondamentales. La première et la plus fondamentale est le simple fait que l’écran inclinable de l’a6500 bénéficie de la technologie Touch Focus.

Ce qui permet de définir rapidement et facilement la zone de mise au point ; mieux encore, l’écran se transforme en pavé tactile pour déplacer le point AF lorsque vous utilisez le viseur intégré.

En tant que personne qui a été frustrée, mes propres appareils photo Sony a6000 et a6300 ont parfois la capacité de deviner automatiquement ce sur quoi j’essaie vraiment de faire la mise au point, avoir ce petit détail disponible est ce qui est merveilleux.

Le Sony a6500 propose également un autofocus tactile pour l’enregistrement vidéo en 4K ou inférieure, ce qui est un bonus particulièrement utile pour filmer rapidement vos documentaires ou vos films amateurs.

Maintenant, la différence la plus importante, mais un peu moins évidente en matière d’AF et de prise de vue en continu entre le Sony a6300 et le Sony a6500 : en effet, bien que les deux modèles offrent la même cadence de prise de vue en continu de 11 ips/secondes, le plus récent d’entre les deux offre une qualité bien meilleure. Performances de la mémoire tampon et gestion pendant la mise en mémoire tampon.

Sony_a6500

En d’autres termes, alors que l’a6300 est limité à seulement 44 images JPEG et 21 images RAW en prise de vue continue avec AF complet et exposition automatique activée, l’a6500 peut battre son prédécesseur avec 300 JPEG et 107 RAW avec les mêmes configurations. C’est un avantage impressionnant qu’offre ce modèle plus récent.

La principale amélioration, à ce stade, est surtout la mémoire tampon, qui permet d’encaisser 269 vues, contre 47 pour l’A6300.

Pour rendre les choses encore plus intéressantes, l’a6500 permet de lire et de zoomer sur les images pendant qu’il enregistre sur la carte à la limite de la mémoire tampon.

Ce qui implique une bien meilleure convivialité sur le terrain et en déplacement. Alors que l’A6300 se fige temporairement pendant l’enregistrement. Les deux appareils offrent le même nombre de collimateurs sur près de 99 % de la taille de leurs capteurs.

Ce qui équivaut à 425 points à détection de phase et 169 points de détection de contraste avec le système Hybrid Autofocus. La vitesse d’obturation maximale de 1/4000 et le minimum de 30 secondes sont également pareils sur les deux appareils.

3. qualité d'image et performances

C’est un peu plus compliqué de comparer la qualité photo des deux appareils. De manière générale, la qualité photo sur les deux appareils photo est pratiquement la même, ainsi que l’autonomie.

Mais l’a6500 utilise un peu plus d’énergie que l’a6300 à cause de la stabilisation d’image sur 5 axes qui ajuste constamment le capteur et le système à détection de phase.

Par ailleurs, les appareils photo à monture E de Sony n’offrent pas une grande autonomie, mais elle est souvent meilleure que celle des appareils photo à monture X de Fujifilm et celle des appareils photo APS-C des marques concurrentes.

Les deux modèles offrent exactement le même type de capteur CMOS 24MP APS-C, et le même processeur vidéo Bionz X.

La plage ISO, le traitement RAW 14 bits (compressé) et d’autres spécifications importantes du rendu photo et vidéo sont presque identiques, de sorte que toutes les photos prises dans les mêmes conditions donneront le même résultat.

Les deux appareils photo disposent d’une plage dynamique satisfaisante, ils tirent pleinement parti de leurs capteurs CMOS et bénéficient d’une profondeur de couleur suffisante pour plonger dans les ombres et dans les hautes lumières avec un minimum de bruit.

Les deux modèles disposent de performances ISO élevées allant de ISO 100 à 25 600. D’autre part, l’a6300 peut évoluer jusqu’à 51 200.

L’a6300 dispose d’un ISO plus élevé sur le papier, mais je ne recommanderais pas d’utiliser 51 200 sur un appareil photo disposant d’un capteur APS-C.

Aucun des deux appareils photo ne dispose de flash intégré, mais le Sony a6300 est équipé d’un sabot externe.

sony-35mm

Il en va de même pour les profils de couleurs (Creative Styles) des deux appareils photo : ils sont identiques, tout comme le rendu final des couleurs. À paramétrages égaux et à condition de prise de vue identique, la seule différence notable en termes de qualité d’image se situe au niveau de la stabilisation d’image sur 5 axes de l’a6500.

Il fait ce pour quoi il a été conçu. Même si les deux appareils photo ont le même ISO, un niveau de bruit identique en basse lumière et le même rendu des couleurs, la stabilisation du capteur présente dans l’a6500 permet de capturer plus facilement de meilleures photos lorsque les conditions de prise de vue sont difficiles.

La différence que nous pouvons constater est que les photos couleur JPEG et RAW de ce dernier semblent avoir un ton légèrement plus chaud. Il s’agit toutefois d’une différence mineure.

Pour ce qui est de l’enregistrement vidéo, c’est pareil. Les deux appareils photo incluent la vidéo 4K et disposent des spécifications identiques pour toutes les résolutions, la fréquence d’images et le débit binaire.

La vidéo produite par l’une ou l’autre des caméras semble également identique si tous les paramètres et les conditions d’éclairage sont identiques.

Les deux appareils photo offrent la full HD jusqu’à 100 images par seconde/120 images par seconde, ce qui permet d’avoir de superbes ralentis.

C’est lorsqu’on décide de dépasser la simple qualité photo et vidéo et que l’on se concentre sur les performances de chaque appareil photo en condition de prise de vue difficiles que l’a6500 se distingue.

En d’autres termes, si vous enregistrez des scènes d’action ou si vous travaillez en basse lumière et éventuellement en vous déplaçant, l’a6500 vous apportera une aide notable en matière de netteté malgré les mouvements et les secousses.

Enfin, comme Sony a doté l’ASP-C alpha 6500 d’une puce LSI (Large Scale Integration) pour un traitement plus rapide des images sur carte mémoire,

L’impressionnante mémoire tampon dont nous avons déjà parlé permet une durée de prise de vue en continu plus longue et plus fluide.

C’est une amélioration considérable, même si l’a6500 offre la même cadence de 11fps que l’a6300. La qualité des photos n’est pas meilleure, mais la prise de vue est plus fluide, ce qui permet de prendre des séquences d’images plus longues sans interruption.

Les deux appareils peuvent grimper jusqu’à 1/4000s, et disposent d’un premier rideau électronique et d’un obturateur électronique.

4. écran LCD et Viseur EVF

L’a6500 et l’a6300 disposent essentiellement du même viseur électronique. La seule différence se situe au niveau de l’aspect esthétique de l’a6500.

En interne, les deux appareils jouissent d’un viseur électronique Oled de 2 360 000 points, un champ de vision de 100 % et une taille identique (23 mm).

Les deux viseurs sont également dotés du même grossissement 0,70X et d’une visée directe à 120 images par seconde.

C’est au niveau de l’écran LCD qu’on note une légère différence entre les deux appareils. Les deux écrans LCD offrent la même flexibilité et la même taille.

Ils sont tous deux dotés de la même résolution de 921 000 points, mais l’écran LCD de l’a6500 est tactile. Ce qui veut dire qu’il est possible de définir la zone de mise au point du doigt pendant la prise de vue ou l’enregistrement photo.

Cette petite fonction Touch Focus est un petit plus pour l’a6500, mais nous pensons que vous la trouverez vraiment utile. Elle est particulièrement intéressante lorsque vous désirez déplacer le point AF alors que vous avez l’œil collé au viseur intégré.

Il peut même être configuré pour ne fonctionner que sur un quart de l’écran tactile LCD, afin d’éviter que vous ne déplaciez accidentellement un point AF avec une partie de votre nez, de votre menton ou de votre visage lorsque vous composez une photo.

5. caractéristiques de l'enregistrement vidéo

L’a6300 et l’a6500 de Sony enregistrent les vidéos de manière identique, avec la même résolution, la même fréquence, le même débits binaires et avec la même qualité d’image.

Concrètement, les deux appareils peuvent produire des séquences vidéo au format XAVC S en 4K de 100mbps jusqu’à 30fps, en Full HD 1080p de 50mbps jusqu’à 120fps.

La différence majeure qui fait que l’a6500 surpasse légèrement l’a6300 est l’autofocus tactile dont nous avons déjà fait allusion pour la photo. La possibilité de pouvoir changer la zone de mise au point pendant la prise de vue grâce à la fonctionnalité tactile de l’écran LCD rend les choses très pratiques.

Les deux appareils photo sont dotés de la fonction Eye AF, qui utilise un seul point de détection de phase sur l’œil du sujet pour le suivre sur l’écran, ce qui permet un enregistrement vidéo de haute qualité et à grande vitesse.

6. touches et connectiques

Les touches de ces deux appareils photo Sony sont extrêmement similaires. Les seules grandes différences sont que l’a6500 offre un bouton combiné interrupteur marche-arrêt/déclencheur qui a une taille légèrement supérieure alors que le nouvel appareil est doté de deux boutons personnalisés au lieu d’un seul.

Ces deux boutons se trouvent au-dessus du boîtier, juste derrière le déclencheur.

Plus important encore, Sony a reconfiguré le menu de l’alpha a6500 pour le rendre plus intuitif et plus accessible. Les onglets de chaque section sont codés par couleur et les réglages de paramètres similaires sont mieux regroupés pour une navigation plus efficace.

En outre, comme nous l’avons déjà mentionné, l’écran LCD 3″ inclinable est le même sur les deux modèles, mais le tactile permet un contrôle plus rapide et facile de la mise au point.

Pour ce qui est des périphériques de connectivité, les deux appareils photo disposent des mêmes moyens de connectivité USB, NFC et WiFi, mais le Sony a6500 est également doté d’une nouvelle fonction Bluetooth qui fait défaut à l’ancien appareil.

Enfin, l’a6300 et l’a6500 offrent tous deux le même flash escamotable et le même sabot.

7. Rapport qualité-prix

C’est ici que nous vous réservons une petite surprise. Jusqu’à présent, tout au long de ce comparatif, nous avons clairement indiqué que le Sony Alpha a6500 était légèrement supérieur à l’a6300.

En termes de gadgets et d’un certain nombre de petits éléments, il offre un plus par rapport à son prédécesseur. On pourrait donc penser que c’est celui que nous recommandons, n’est-ce pas ?

Eh bien non, pas tout à fait. Voyez-vous, si l’a6500 est sans aucun doute plus avancé et plus sophistiqué, les deux appareils restent fondamentalement identiques pour ce qui est de la qualité des photos et des vidéos.

Ainsi, à moins que vous ne souhaitiez vraiment bénéficier d’un maximum de stabilité pour réaliser des photos particulièrement difficiles ou que vous ayez l’intention de prendre une énorme quantité d’images avec la prise de vue en continu, l’a6300 reste fantastique.

Les fonctions supplémentaires vraiment « majeures » que sont la stabilisation d’image et la puissante mémoire tampon de l’A6500 ne justifient pas vraiment de payer environ 400 € de plus. Avec cette somme, vous pouvez acheter un appareil photo Sony plus ancien, tel le Sony a6000

Les autres fonctionnalités offertes par le modèle plus récent sont plutôt mineures et ne valent certainement pas la peine que vous dépensiez autant.

Conclusion

L’a6500 est un superbe appareil photo qui offre le meilleur de la gamme Alpha de Sony. Cependant, à l’exception de quelques spécifications vraiment mineures en faveur de l’a6500, l’a6300 vous permet de prendre des photos avec une qualité d’image identique. Nous le recommandons davantage si vous voulez économiser de l’argent.

Si, en revanche, vous avez vraiment besoin d’une stabilisation d’image sur 5 axes et de performances d’écriture d’image avancées et que le coût additionnel ne vous dérange pas, optez pour l’a6500.

Quel que soit le modèle que vous choisirez, ce sont tous deux d’excellents appareils photo compacts à objectif interchangeable qui donnent accès à la vaste gamme d’optiques à monture E de Sony.

Vous aimerez aussi ...