Si vous êtes propriétaire d’un appareil photo Fujifilm de la série X et désirez réaliser de superbes clichés en extérieur, il est judicieux que vous investissiez dans l’un des meilleurs objectifs Fuji pour paysage. 

Que ce soit pour réaliser des panoramas avec des objectifs grand angle ou pour capturer des détails de l’horizon avec un zoom, une chose est sûre :  : vous aurez besoin d’objectifs offrant une qualité d’image exceptionnelle.

 

Fujifilm XF 16mm f/1.4

Fujifilm XF 16mm f/1.4 Résistant aux intempéries et à la poussière, il offre un large champ de vision, idéal pour capturer des paysages à couper le souffle.

Le Meilleur prix

Heureusement, sur photosavi, nous avons un panel de photographes paysagistes de classe international qui utilisent toutes sortes d’objectifs Fujinon pour la photographie de paysage.

Pour vous faire gagner du temps, nous avons trié sur le volet les 5 meilleures options en 2021. Regardons-les de plus près.

(Vous êtes intéressé par d’autres objectifs ? Consultez notre guide sur les meilleurs objectifs Fuji).

Les Meilleurs Objectif Fuji pour Paysage en 2021

produit qualités
  • Excellent en basse
  • lumière
  • Peu de distorsion
  • Super compact
  • Beau bokeh
  •  silencieux
  • Incroyablement net
  • Résistant aux intempéries
  • Excellente construction
  • Léger
  • Construction Robus
  • Ultra-netteté
  • Mise au point automatique rapide
  • Construction solide
  • Superbe zoom
  • polyvalent
  • Netteté
  • Résistant aux intempéries
  • Mise au point rapprochée
  • Netteté extrême
  • Stabilisation d'image impressionnante
  • Construction robuste

Bien qu’étant l’un des premier objectifs Fujifilm du système X à être commercialisé, le Fuji XF 16mm f/1.4 reste l’un des meilleurs objectifs Fuji pour la photographie de paysage. En fait, de tous les objectifs à focale fixe proposés, c’est l’un des meilleurs.

Une fois que vous aurez pris connaissance des caractéristiques de cet objectif, vous conviendrez rapidement qu’il est en avance sur son temps.

Côté qualité de fabrication, le XF 16mm f/1.4 ne pèse que 375 grammes et son fût 100 % métal est du plus bel effet, et l’objectif profite d’une conception « tout temps ». Il peut donc être utilisé sans aucun problème dans des conditions de prises de vues extrêmes de poussière et d’humidité.

La bague de mise au point manuelle frôle la perfection. Pour activer la fonction, il faut la tirer vers l’appareil, ce qui laisse apparaître une échelle de distance de mise au point. La course entre la distance minimale de mise au point et l’infini est un peu longue, mais la bague dispose de réelles butées !

Autre bon point, cet objectif dispose d’une bague manuelle de diaphragme crantée au 1/3 d’IL. C’est un réel plaisir à l’usage, et cela procure de bonne sensations photographiques.

Avec son ouverture f/1.4 et sa distance minimale de mise au point de seulement 15 cm, il offre des possibilités de photographie créative.

La performance en basse lumière est également assurée par cette grande ouverture.

Cet objectif est connu pour produire une qualité d’image exceptionnelle avec très peu de distorsion, même au grand angle.

L’objectif donne le meilleur de lui-même à partir de f/5,6 avec des images très riches en fins détails et surtout bien homogènes. Le rendu du piqué à f/8 et f/11 est simplement remarquable.

Par contre, aux plus grandes ouvertures, les images sont clairement moins homogènes. Le piqué au centre reste très élevé, et ce, dès la plus grande ouverture f/1,4 mais les bords souffrent d’un manque finesse dans la restitution des fins détails. Quoi qu’il en soit, le phénomène s’atténue à mesure que l’on ferme le diaphragme.

Pour ce qui est de l’autofocus, il arrive dans certaines situations que l’objectif recherche momentanément l’autofocus. Ce n’est pas excessif et cela ne risque pas d’affecter votre expérience, mais cela arrive.

Dans l’ensemble, le Fujifilm XF 16mm f/1.4 est l’un des meilleurs objectifs Fuji pour la photographie de paysage, étant donné sa résistance aux intempéries et sa robustesse. Ajoutez à cela un grand angle de vue et la capacité de produire des images excellentes.

Avec Fuji, il est difficile de faire le mauvais choix ; la marque investi un haut niveau d’ingénierie et de construction dans chacunne de ses optiques.

Le Fujifilm XF 16-55mm f/2.8 L’un des meilleurs objectifs Fujifilm, et certainement l’un des meilleurs objectifs pour paysage.

Cet objectif à focale fixe est l’un des rares objectifs Fuji à porter le badge rouge indiquant XF ZOOM.

Ce petit badge d’honneur indique qu’il s’agit d’un zoom haut de gamme –un titre est bien mérité, car le 16-55 mm f/2.8 est un objectif exceptionnel qui excelle dans toutes les situations.

La première chose que l’on remarque sur cet objectif, c’est que, comparé aux autres zooms Fuji de cette gamme, il est volumineux et lourd. L’objectif est constitué d’un fût entièrement métallisé et jouit des bagues d’ouverture et de mise au point standard de Fuji. La bague de mise au point est large mais dispose d’un glissement doux et agréable.

Les deux bagues de ce zoom frôlent la perfection. La bague dédiée à la mise au point, à l’avant, est tout en métal et donc très agréable au toucher. La préhension et la fluidité sont parfaites.

 

Malheureusement, elle n’est dotée ni de repères de butée pour indiquer la distance minimale de mise au point et l’infini, ni d’indicateur de distance de mise au point dynamique.

La bague de zoom, beaucoup plus large, présente un revêtement en caoutchouc. Fluidité, prise en main et course : tout est parfait, rien à redire !

Les images fourmillent de fins détails et disposent d’une belle homogénéité, quelles que soient la focale ou les différentes ouvertures.

Seul bémol : à la plus large focale (16 mm), l’extrême bord des images est très en retrait par rapport au centre, et ce, à toutes les ouvertures. Dès que l’on passe au 23 mm, le phénomène disparaît totalement.

Et lorsqu’on compare tous les objectifs Fuji pour la photographie de paysage, il ne fait aucun doute que celui-ci est le meilleur des meilleurs, tant en termes de plage focale que de qualité d’image.

Pour ce qui est de l’autofocus, c’est un objectif incroyablement réactif, même en cas de faible luminosité. Grâce à la grande ouverture sur toute la gamme, la photographie de nuit est un plaisir avec cet appareil.

Le Fujifilm XF 10-24mm f/4 est l’un des objectifs préférés des photographes paysagiste utilisateur de Fuji, et ce pour une bonne raison.

Jusqu’à récemment, il offrait le plus grand champ de vision de tous les objectifs Fuji. Cette caractéristique, ainsi que ses performances globales, ont fait de cet objectif un choix facile pour tous ceux qui souhaitent prendre des photos de paysages larges et dynamiques.

L’objectif est de taille moyenne par rapport à la plupart des objectifs Fuji et son fût est en métal durable et en plastique renforcé. Lorsque vous le prenez en main, il est solide et résistant.

De plus, les bagues d’ouverture, de mise au point et de zoom ont toutes une fluidité appropriée et résistent aux mouvements accidentels.

C’est l’un des premiers zooms Fuji à être commercialisés, il a acquis au fil du temps la réputation d’un objectif exceptionnel pour tout photographe paysagiste.

Bien qu’il ne présente pas de résistance aux intempéries ou à la poussière autre que standard, il dispose d’une stabilisation optique de l’image. Une caractéristique qui en fait un excellent objectif pour la photographie de paysages à main levée en basse lumière.

Avec le Fujifilm 10-24mm f/4, la qualité d’image est nette dans l’ensemble du cadre, sans aucun signe de vignettage, même à 10mm.

En tant que l’un des meilleurs objectifs pour photographe de paysage, il offre également une focale minimale très courte, ce qui permet de réaliser des clichés très créatifs.

La séparation du sujet des éléments de premier plan et d’arrière-plan dans une scène de paysage est facilement réalisable malgré l’ouverture la plus large de f/4. Le fait de pouvoir choisir un sujet naturel au premier plan et de voir l’arrière-plan s’estomper dans le lointain peut être très séduisant.

En termes de rapport qualité-prix, le Fujifilm 10-24 mm f/4 est exceptionnellement bien classé pour la qualité de fabrication, la plage focale et la qualité d’image qu’il produit.

Fujifilm a récemment sorti un nouvel objectif 8-16 mm avec badge rouge et ouverture f/2,8 constante – cependant, cet objectif est presque trois fois plus cher que le 10-24 mm. Comparer ces deux objectifs grand angle serait injuste, mais je pense que le Fuji 10-24 mm offre un bien meilleur rapport qualité-prix.

Bien qu’il soit sorti à peu près au même moment que les objectifs tropicalisés Fuji à focale fixe, cet objectif n’en bénéficie pas.

Pour un objectif de ce calibre, la tropicalisation aurait dû être incluse. Malheureusement, ce n’est pas le cas, il faudra donc être un peu plus protecteur avec cet objectif.

Si vous aimez photographier des paysages vastes et épiques, avec un premier plan réaliste, alors cet objectif est pour vous.

Un tel grand-angle permet de capturer des images incroyablement créatives et dynamiques. La possibilité d’intégrer des éléments de premier plan, de second plan, d’arrière-plan et de ciel permet de créer des images véritablement magiques.

En matière de polyvalence, le Fujifilm XF 18-135 mm f/3,5-5,6 est de loin l’un des meilleurs objectifs pour photographie de paysage.

Sa gamme focale commence par un très grand angle 18 mm qui s’adapte parfaitement aux scènes de paysage ou d’architecture avec un excellent rendu de la perspective.

En tant que photographe paysagiste, si vous deviez vous contenter d’un seul objectif, le Fujifilm XF18-135mm f/3.5-5.6 est celui qu’il vous faut.

Le 18-135 mm ne pèse que 490 grammes et possède un fût relativement compact qui s’adapte exceptionnellement bien à l’un des boîtiers phares de Fuji.

Le tout pour un poids total de seulement 1 kg, un poids très pratique pour de longs tournage. C’est un kit incroyablement pratique que vous pouvez transporter pendant de longues heures. Vous pourriez le transporter et photographier toute la journée sans vous fatiguer.

Le Fujifilm XF 18-135 mm est doté d’un système de stabilisation optique de l’image pour réduire les vibrations de l’appareil à des vitesses d’obturation plus lentes, et bénéficie également d’un système fiable de résistance à la poussière et aux intempéries grâce à une tropicalisation complète.

Le barillet est fabriqué en métal et en plastique renforcer pour assurer la cohérence avec les autres objectifs de cette marque.

La bague d’ouverture offre un bon glissement avec des clics perceptibles lorsque vous passez chaque butée. De même, la bague de mise au point est assez souple, avec juste ce qu’il faut de résistance pour éviter tout glissement accidentel.

La bague de zoom du Fuji 18-135 mm f/3,5-5,6 est large et permet une prise en main complète et confortable lors du zoom avant ou arrière.

En termes de qualité d’image, les résultats sont un peu mitigés. Bien qu’il produise des images de grande qualité à l’extrémité large du zoom, dans certaines circonstances, les images ne sont pas aussi claires et nettes qu’on l’aurait espéré.

À l’extrémité large de la gamme, vous obtiendrez des images nettes d’un bord à l’autre, en particulier avec une ouverture plus petite. À l’extrémité supérieure, entre 100 mm et 135 mm, la qualité de l’image commence à souffrir. Les images deviennent plus douces sur les bords et perdent des détails.

N’oubliez pas que la photographie de paysage ne se résume pas aux objectifs grand angle – l’utilisation de zooms tels que celui-ci vous permet de comprimer votre paysage, ce qui  permet de créer des courbes plus séduisantes dans vos photos.

Étant donné que l’objectif commence avec une ouverture de f/3,5, ses performances en basse lumière ne sont pas aussi bonnes que celles des autres objectifs de cette liste. En fait, en basse lumière, l’autofocus est loin d’être aussi performant que dans de meilleures conditions d’éclairage.

Cependant, dans la plupart des situations de photographie de paysage, ces deux facteurs peuvent être surmontés pour capturer de superbes images.

Si vous recherchez un objectif unique dans lequel investir pour la photographie de paysage, le Fujifilm XF 18-135mm f/3.5-5.6 est votre meilleur choix.

Le rapport qualité-prix est fantastique et vous aurez un objectif qui prend de superbes photos de paysages et vous offre une grande souplesse d’utilisation.

Cette liste des meilleurs objectifs Fuji pour photographie de paysage serait incomplète si le Fujifilm XF 55-200mm f/3.5-4.8 ne faisait pas partie de la liste.

Bien qu’il ne soit pas celui qui offre le plus grand angle de vue aux extrémités de la plage focale, il le compense se manque par une grande portée.

La possibilité de zoomer jusqu’à 200 mm vous offre un énorme potentiel photographique, en particulier pour la photographie de paysages.

La possibilité de zoomer sur des éléments naturels ou même sur la façon dont la faune interagit dans votre composition permet d’obtenir des images fantastiques.

Cet objectif est incroyablement solide et bien construit, avec un fût entièrement métallique.

Comme on peut s’y attendre pour un objectif d’une telle portée, le fût est assez long et comprend la bague d’ouverture, la bague de mise au point large et bien sûr la bague de zoom.

Chacune d’entre elles présente une fluidité et une résistance suffisante pour éviter que les réglages ne soient heurtés accidentellement.

Les bague ouvertures ne comporte pas les repères habituels que l’on trouve sur la plupart des objectifs Fuji ; j’ai trouvé cela un peu frustrant lorsque je voulais régler l’ouverture.

Il est également doté d’une stabilisation optique de l’image, ce qui est particulièrement utile lors de prise de vue à main levée à la distance maximale.

Le 55-200 mm pèse 580 g), ce qui en fait l’un des objectifs les plus lourds dans ce domaine. Cependant, lorsqu’il est associé à l’un des boîtiers de la série X, il reste d’un poids confortable et gérable, ce qui est absolument nécessaire pour la photographie de paysage.

Malgré une ouverture maximale de seulement f/3,5-4,8, il reste performant en basse lumière et possède un excellent système autofocus.

L’objectif ne montre aucun signe de faiblesse au niveau de la mise au point, quelle que soit la qualité de la lumière. Le système de mise au point est rapide et précis et constitue certainement un argument de vente pour cet objectif.

Pour ce qui est de la qualité et du piqué de l’image, cet objectif produit des images exceptionnelles qui sont bien rendues et présentent un contraste et un piqué remarquables. Même à 200 mm, en augmentant l’ouverture de quelques diaphragmes, le piqué de l’image est parfaite.

On comprend pourquoi le Fujifilm XF 55-200 mm a été choisi comme l’un des meilleurs objectifs Fuji pour la photographie de paysage. L’objectif vous offre une stabilisation de l’image et une grande portée pour des détails impeccables.

La possibilité de faire tout cela à la main est un autre attribut remarquable d’un objectif de cette qualité.

Cet objectif est souvent comparé au XF 50-140mm f/2.8 car ils ont une gamme relativement similaire. Bien que le 50-140 mm soit un objectif avec badge rouge et produise une qualité d’image exceptionnelle, il coûte beaucoup plus cher que le 55-200 mm.

Il s’agit également d’un objectif beaucoup plus grand et plus lourd, et sa plage de zoom est plus courte que celle du 55-200 mm.

Ce brillant objectif est incroyablement abordable, ce qui peut être surprenant lorsque l’on considère tout ce qu’il a à offrir.

Avant d’envisager d’investir dans un zoom XF à badge rouge, je vous recommande vivement d’essayer le Fuji 55-200mm sur le terrain.

Les performances, la fonctionnalité et la qualité d’image vous récompenseront de votre choix.

En conclusion

Il y a tellement de paysages qui méritent d’être photographié … des ciels nocturnes étoilés au-dessus des dunes de sable, des montagnes qui se reflètent dans des lacs tranquilles, et même la scène quotidienne au bout de votre rue.

Quelle que soit la nature de vos prises de vue, si vous utilisez le système Fujifilm série X, il existe forcément un objectif incroyable et polyvalent pour vous.

Les cinq premiers modèles énumérés ci-dessus devraient vous permettre de réduire le nombre d’objectifs. Il ne vous reste plus qu’à en choisir un en fonction de votre budget et de vos préférences. À partir de là, vos photos de paysages ne pourront que s’améliorer.

Vous aimerez aussi...