Le filtre polarisant est un indispensable en photographie de paysage- il permet de réduire les reflets et de sublimer la couleur et le contraste de vos images.

filtre-polarisant7

Êtes-vous à la recherche du meilleur filtre polarisant ? Eh bien, si vous voulez réduire les reflets et améliorer vos couleurs, c’est la meilleure chose que vous puissiez faire!

Investir dans l’un des meilleurs filtres polarisant circulaires est un excellent moyen de donner instantanément un coup de pouce à votre photographie – sans avoir besoin de Photoshop !

Même en ces temps modernes où Photoshop est si puissant, les filtres polarisants restent encore  le meilleur moyen de réduire les reflets. Aucun logiciel intelligent n’est encore capable de reproduire les effets d’un filtre polarisant circulaire.

Afin de vous aider à trouver celui qui convient le mieux à vos besoins; nous avons constitué une liste des meilleurs filtres polarisants.

Le filtre polarisant est un excellent moyen d’enrichir instantanément vos couleurs. C’est particulièrement lorsque le ciel est bleu et ensoleillé que le filtre polarisant retrouve toutes ses lettres de noblesse.

L’une des principales raisons pour lesquelles vous devez absolument acheter un bon filtre polarisant est qu’il constitue un excellent moyen d’enrichir instantanément vos couleurs.

Il est particulièrement utile lorsque le ciel est bleu et ensoleillé; car il permet de transformer ce bleu pâle et délavé en quelque chose de plus vif et de plus percutant. Les filtres polarisants sont également bien connus pour leur capacité à réduire les reflets, en particulier lorsqu’on photographie la surface d’un plan d’eau.

En éliminant les reflets indésirables, votre appareil photo est capable de voir sous la surface de l’eau. Vous pourrez ainsi capturer des détails que vous n’auriez jamais pu photographier autrement (on appréciera particulièrement utiliser un filtre polarisant pour photographier une piscine de rochers par exemple !)

L’autre avantage intéressant du filtre est qu’il permet de minimiser les reflets et d’améliorer les détails des ombres. Le résultat est une exposition plus équilibrée que si vous n’utilisiez pas de polariseur.

Pour obtenir de meilleurs résultats avec un filtre polarisant, pensez à vous positionner de façon à ce que le soleil fasse un angle de 90 degrés par rapport à votre composition.

Filtres Polarisants

Cinq principaux critères  à prendre en compte dans l’achat d’un filtre polarisant :

L’épaisseur :

Sur un objectif standard, il est possible d’utiliser tout type de filtre polarisant, et même d’empiler plusieurs filtres  sans que cela ait le moindre impacte sur l’image.

Cependant, avec un objectif grand angle ou ultra grand angle; il en est tout autre. En effet, plus la focale est large, plus les bords du filtre risquent d’être visibles sur la photo et de créer du vignettage. Ce vignetage est d’autant plus important que l’ouverture est grande.

Alors quel filtre polarisant choisir pour éviter tout risque de vignettage sur un objectif grand angle ?

Plus le filtre est fin, moins vous courez de risque de créer un vignettage indésirable. Si vous souhaitez empiler deux filtres, comme un filtre polarisant + un filtre ND, privilégiez alors des filtres Ultra Slim pour éviter tout risque de vignetage.

Les couleurs :

Les filtres polarisants bas de gamme ont généralement tendance à générer une dominance des couleurs dans les photos, ce qui n’est pas très agréables. Toutefois, ce n’est pas une raison suffisante pour ne pas faire de compromis, car il très facile de corriger ces légères tintes en post-traitement.

Le piqué :

Alors que vous utiliserez certainement votre polarisateur près de l’eau; faites attention à ce qu’aucune goutte ne s’infiltre à l’intérieur. Cependant, certains fabricants utilisent des revêtements hydrophobes et antistatiques pour aider à maintenir le filtre en bon état.

Détendez-vous :

Si vous photographiez sans trépied, il faudra surveiller votre vitesse d’obturation. En effet, les filtres polarisant limitent la vitesse d’obturation autour de 2IL. Cependant, les filtres polarisants haut de gamme utilisent souvent un verre à transmission plus élevée qui minimisent cet effet

Maximiser la valeur :

L’un des aspects les plus frustrants lorsqu’on possède plusieurs objectifs est qu’il y’a de forte chance qu’ils soient de diamètres différents. Cela ne veut pas pour autant dire qu’il faille investir dans plusieurs filtres polarisants !  

Relevez le plus grand diamètre parmi vos objectifs, comme ça, vous pourrez utiliser un adaptateur pour tous vos objectifs de diamètre plus petit.. Et voilà!

Filtre polarisant LEE 100

Le filtre polarisant de Lee est pensé pour une meilleure compatibilité avec son porte-filtre. Il est pré-monté dans sa bague et se clipse donc directement au porte-filtre.

Ce filtre polarisant circulaire élimine les rayons ultraviolets ainsi que les reflets, tout en augmentant la saturation des couleurs. L’effet peut être apprécié à travers le viseur et modifié en faisant roter le filtre. Le facteur de filtre varie en fonction de la rotation du filtre et de son orientation vers le soleil.

C’est également le meilleur filtre pour résister aux empreintes et repousser l’eau, les gouttelettes glissent parfaitement. Lee comprend même une pochette à fermeture éclair de haute qualité dans laquelle vous pouvez ranger le filtre.

Les filtres Lee sont réputés dans le monde entier pour leur grande précision et leur respect des couleurs. Ils sont donc destinés aux professionnels ainsi qu’aux amateurs soucieux de la qualité de leurs images.

Marumi propose une gamme un peu confuse de quatre filtres polarisants circulaires, chacune avec une combinaison verre /revêtement différente.

La gamme DHG Super dispose d’un revêtement contre la poussière, les gouttes d’eau et les matières grasses

Cependant, les filtres DHG Super ne disposent pas de verre à haute transmission de lumière, comme c’est le cas des filtres EXUS de Marumi, ce qui pourrait expliquer pourquoi notre modèle  retenait deux fois plus de lumière que les meilleurs filtres testés.

A part ça, les performances optiques sont excellentes, sans baisse du piqué dans l’image, ni signe de reproduction des couleurs ou de vignettage.

Ce dernier est essentiellement dû à une conception fine de moins de 5 mm d’épaisseur. Il se monte très facilement sur l’objectif et la rotation est très fluide.

Disponible dans les tailles les plus courantes de 34 à 95 mm (et même en 105 mm, si vous parvenez à mettre la main dessus), il existe un super polariseur DHG pour presque tous les objectifs, et la plupart sont très bon marché.

Les filtres de la série P de Cokin sont connus pour être abordables et pour leur capacité à offrir un large éventail d’effets créatifs. La plupart des filtres de la gamme est carrée ou rectangulaire, et se monte via un un porte-filtre de la série P.

Ce porte-filtre se fixe à l’objectif à l’aide d’une bague d’adaptation, qui est disponible pour les objectifs dont le diamètre est compris entre 48 mm et 82 mm.

Le porte-filtre comporte trois fentes pour filtres. L’une d’elles permet de fixer des filtres circulaires, comme le polariseur Cokin P164. Cependant, il y a deux autes fentes centrales qui conviennent aussi aux filtres de forme carrée ou rectangulaire. Le filtre polarisant P164 est conçu pour permettre une rotation facile et ergonomique.

Bien que la série P de Cokin soit abordable, nous avons eu l’impression que le support en plastique était un peu fragile par rapport au support des filtres Lee. Nous avons également constaté un léger vignetage.

Dans l’univers des filtres polarisant, il n’est vraiment pas nécessaire de dépenser une fortune pour s’en procurer un de bonne qualité.

Avec très peu de moyen, vous pouvez vous offrir un Hama. C’est un filtre qui offre de solides performances et se décline dans une vaste gamme de diamètres allant de 37 à 82 mm.

Cependant, il faudra oublier les revêtements et tout autre fantaisie, car l’eau et les empreintes digitales adhèrent très bien à l’élément avant, ce qui le rend difficile à nettoyer.

au moins, il y’a un revêtement anti-reflet AR pour améliorer la transmission de la lumière, car nous avons pu filmer avec les mêmes paramètres d’exposition qu’avec des filtres de pointe comme le filtre Lee, ce qui équivaut à une perte de lumière de 1 ⅓-stop.

Avec une baisse de 6 % du piqué, c’est techniquement la plus mauvaise performance de cette liste, mais elle reste négligeable, et le filtre polarisant n’engendre pas d’altération des couleurs.

Physiquement, le filtre polarisant de Hama se distingue des autres, notamment parce qu’il est le plus épais, soit 6 mm – ce qui n’est pas le plus indiqué si l’on prévoit de l’utiliser avec une optique ultra-grand angle, et donc faire avec un léger vignetage.

Les polariseurs circulaires XS-Pro de B+W sont disponibles dans une large gamme de diamètres, des minuscules optiques Micro 4/3 aux super-téléobjectifs à grande ouverture. Une gamme « F-Pro » moins chère est également disponible, mais au moment où nous écrivons ces lignes, la différence de prix n’est pas très importante.

L’épaisseur du filtre est de 4,5 mm lorsqu’il est monté – pas aussi fin que le filtre polarisant circulaire de Cokin, mais il est peu probable que vous rencontriez du vignettage.

Le verre optique de très haute qualité est poli de sorte que les surfaces planes parallèles soient ultra-précises. Le filtre est conçu pour résister à l’humidité pour une utilisation en extérieur, quelle que soit la météo.

Les filtres B+W Käsemann sont réputés pour être les meilleurs de leur catégorie. Ils sont adaptés pour une utilisation qui requiert la meilleure qualité d’image possible, en particulier avec les téléobjectifs à grande vitesse et lentilles apochromatiques.

Le verre HTC (High Transmission Circular) de B+W est censé entraîner une perte de lumière minimale de 1 à 1,5 stops, et nous avons constaté qu’il était parfait. La qualité optique est également de premier ordre, car nous n’avons détecté aucune dominance de couleur, et le filtre n’a aucun effet sur le piqué de l’objectif.

Par contre le revêtement MRC Nano est moins impressionnant. Il est supposé résister à l’eau et aux empreintes, mais c’est à peine s’il fait mieux qu’un filtre économique. Il facilite au moins le nettoyage du filtre, car l’eau peut être essuyée assez facilement.

On pourrait passer outre la faible résistance à l’eau et aux empreintes, si ce n’était son prix relativement élevé, qui est difficile à justifier par rapport à d’autres  filtres concurrents tout aussi performants, mais plus abordables.

Le filtre polarisant circulaire PL Hoya PRO1 est un excellent choix pour les photographes à la recherche de quelque chose de moins cher, mais de bonne qualité.

Ce filtre est doté d’un revêtement numérique multi-couches (DMC) qui réduit les images fantômes causées par les réflexions, c’est un excellent filtre pour photographier les plans d’eau.

Il est également doté de bagues pour filtres Ultra-Mince afin d’éviter le vignettage avec des objectifs ultra grand-angles.

Le filtre PRO1 est d’une qualité remarquable, avec une construction légère et une monture traités noir mat. Le verre à bord noir réduit également les risques de réflexion de la lumière sur le bord.

Nous avons également apprécié le fait que le filtre soit livré avec un boîtier protégé contre les UV, qui est conçu pour prolonger la durée de vie du filtre.

Pour en savoir plus :