Il n’est pas toujours nécessaire de dépenser une fortune pour faire de belles photos. Beaucoup de gens pensent que pour faire de belles photos, il faut absolument se procurer un appareil photo reflex ou hybride pour débutant.

Cependant, lorsqu’on débute en photographie, on peut vite se sentir intimider par la complexité de ces appareils photo. Alors que tout ce qu’on désire, c’est de prendre une belle photo. Il existe une alternative à cela ; avez moins de 500 €, vous pouvez vous offrir un excellent appareil photo compact.

En effet, il est tout à fait possible d’obtenir d’excellents résultats avec un appareil photo compact ! Dans ce guide, nous vous présentons nos meilleurs appareils photo compacts à moins de 500 €.

La plupart de ces appareils photo offrent plus de fonctionnalité que les meilleurs photophones à moins de 300 euros, notamment des viseurs et des zooms extrêmement puissants.

Bien que ces modèles ne puissent égaler la qualité d’image d’un appareil photo reflex numérique, ils sont extrêmement faciles à utiliser et méritent donc d’être pris en considération.

Les Meilleurs Appareils Photo Compact à moins de 500 €

panasonic-lumix-tz90

Le compact à gros zoom de Panasonic s’appuie sur les succès de tous les modèles qui l’ont précédé. Si vous recherchez un gros zoom qui se glisse facilement dans une poche, le Panasonic Lumix TZ90 est une excellente option.

L’appareil est doté d’un zoom optique 30x (équivalent 24-720 mm au 35 mm), mais en contrepartie de ce gros zoom, il faudra tolérer un capteur plus petit que celui du TZ100.

C’est le compact super zoom le mieux équipé du marché et, outre l’énorme zoom, vous avez droit à un viseur électronique intégré (bien que petit), à la vidéo 4K, à un écran tactile, à un mode manuel développé, à la possibilité d’enregistrer en RAW et à un boîtier qui se glisse facilement dans la poche d’un jean.

C’est un excellent choix pour ceux qui cherchent un appareil photo pour voyager. Cependant, cet appareil présente quelques limites en basse lumière, comparé à ses rivaux qui disposent de capteurs plus grands. Si vous comptez l’utiliser essentiellement lors de vos vacances d’été, ça ne devrait pas vous poser beaucoup de problèmes.

Le Panasonic Lumix TZ95 est la version optimisée du TZ90 avec un viseur électronique légèrement plus grand et le Bluetooth, à un peu plus de 300 €, le TZ90 offre un excellent rapport qualité prix.

Le Panasonic Lumix LX15 s’inscrit dans la continuité des appareils photo compacts haut de gamme à prix abordables.

Le zoom équivalent 24-72 mm est excellent, mais c’est surtout son ouverture f/1,4-2,8 qui lui confère un avantage comparatif sur ses concurrents, pour ce qui est des prises de vues en basse lumière.

En rafales JPG, le Lx15 peut réaliser jusqu’à 10 images par seconde. En RAW, le score est similaire, mais sur une série de 13 images consécutives. Mais une fois l’autofocus activé, il plafonne à 6 images par seconde, ce qui reste assez impressionnant.

L’appareil regorge également de nombreuses fonctionnalités utiles, comme la possibilité de pouvoir faire la mise au point à moins de 3 cm au grand angle, et la possibilité de profiter d’une stabilisation de l’image sur 5 axes.

Certes, on remarquera l’absence de viseur, mais la présence de deux molettes manuelles et programmables rend l’appareil très agréable à utiliser.

La présence d’un écran tactile, d’un mode post-focus, de molettes manuelles, de la vidéo 4K, de la stabilisation 5 axes et du Wi-Fi peuvent donner l’impression à l’utilisateur qu’il l’en a un peu trop.

Il s’agit, dans une certaine mesure, d’une version améliorée du TZ100 cité plus haut. Si vous êtes disposé à renoncer à un peu de zoom pour un objectif qui vous offrira une plus grande polyvalence en basse lumière, c’est l’appareil photo qu’il vous faut.

Lancé au printemps 2014, ce vétéran a encore beaucoup à offrir, surtout à ce prix. Il est doté d’un capteur CMOS Exmor APS HD de 24,3 Mpx, qui garantit une qualité d’image impeccable, soutenu par un processeur Bionz X.

C’est un appareil photo assez nerveux, qui offre un système autofocus hybride de 179 points, couvrant presque 100 % du cadre. L’Alpha 6000 dispose de 25 collimateurs dédiés à la détection de contraste.

Le système autofocus hybride permet non seulement à l’appareil photo de reconnaître plus facilement les scènes, mais il renforce également la capacité de l’Alpha 6000 à se verrouiller sur les bons sujets et à les suivre avec ténacité.

En outre, l’A6000 est capable d’enregistrer 11 images par seconde en RAW+JPEG et 49 images par seconde en JPEG fin avant de commencer à mettre en mémoire tampon.

L’appareil dispose également d’un écran LCD inclinable, d’un viseur électronique escamotable d’une définition de 1,44 million de points avec une couverture de 100 %, et d’un enregistrement vidéo en Full HD (mais pas en 4K, malheureusement).

La majeure partie du poids de l’appareil se trouve dans la poignée, qui abrite la batterie et la carte mémoire, mais ce poids est compensé par celui de l’objectif, ce qui fait de l’Alpha 6000 un appareil bien équilibré.

La prise en main de l’appareil est très agréable. Une technologie de pointe et une multitude de fonctionnalités avant-gardistes ont assuré la longévité de l’Alpha 6000 et lui permettent d’être encore compétitif aujourd’hui.

Ce séduisant appareil photo hybride de Panasonic est doté d’un capteur micro 4/3 de 16,1 Mpx dépourvu de filtre passe-bas pour une meilleure qualité d’image.

L’hybride est doté d’une monture micro 4/3 qui donne accès à la vaste gamme d’objectif micro 4/3 de Panasonic et d’Olympus, ce qui accroît considérablement la polyvalence de l’appareil photo.

Entre autres caractéristiques utiles, on peut citer la rafale à 5 i/s avec enregistrement en jpeg et en raw, et un écran tactile orientable à 180° qui active automatiquement le mode selfie de l’appareil.

Vous avez également droit à des modes supplémentaires pour réaliser des selfies de nuit et d’un mode selfie 4K grand angle, qui permet d’intégrer davantage d’arrière-plan dans vos autoportraits.

Grâce à la technologie 4K, les utilisateurs peuvent profiter de la PHOTO 4K et d’une diversité de fonctionnalités connexes telles que le Focus Stacking, un mode Post Focus ; ainsi que plusieurs autres outils qui vous permettront de booster votre créativité tels que les filtres photo, panorama et style photo, y compris le mode L. Monochrome.

Les débutants trouveront également d’énormes fonctions d’aide à la prise de vue, telles que le mode iA (Intelligent Auto) et le guide scènes. Dans l’ensemble, il s’agit d’un bel appareil photo doté d’un puissant mélange d’options de prise de vue.

Le Lumix GX80 date de l’époque ou Panasonic donnait l’impression de sortir un appareil photo tous les deux jours.

Cette époque est certes révolue, mais elle a donné naissance à d’excellents appareils de milieu de gamme qui sont encore très crédibles aujourd’hui, d’autant plus que les prix ont baissé avec le temps.

Le GX80 est doté d’une stabilisation mécanique sur 5 axes et de la vidéo 4K qui la rend redoutable d’efficacité aussi bien en photo qu’en vidéo.

Comme c’est le cas depuis longtemps sur les appareils photo Panasonic, il propose également des modes photo 4K qui permettent d’extraire des images de haute qualité d’une séquence 4K, vous avez également accès à un mode rafale à 30 images par seconde.

C’est également l’un des premiers appareils photo à proposer le Post-focus, une fonctionnalité astucieuse de Panasonic qui permet de sélectionner la zone de mise au point d’une image après la prise de vue.

Du point de vue du design, l’aspect télémétrique du Lumix GX80 nous avait séduits à l’époque lors de son évaluation, et c’est encore le cas aujourd’hui ; c’est un appareil confortable et agréable à utiliser.

L’obturateur est silencieux, ce qui est pratique pour les prises de vue dans la rue, nous avons été agréablement impressionnés par la qualité de l’image qui reste largement exploitable jusqu’à 3200 ISO.

Le Lumix GX80 est un excellent appareil photo aux allures rétro, qui coûte moins de 500 euros.

Cet appareil photo hybride de Panasonic date d’environ 2015, cependant il est toujours disponible en neuf avec un objectif 14-42 mm pour moins de 500 € tout compris.

C’est un excellent choix pour ceux qui préfèrent éviter le marché de l’occasion, c’est un appareil photo qui vous en donne pour argent.

Le Lumix G7 est sorti au tout début de l’exploration de la 4K par Panasonic (dans notre article paru dans le magazine AP de l’époque, nous avons adorablement qualifié la 4K de nouveau « mot à la mode »), il incluait également des modes photo 4K.

Ceux-ci permettent d’extraire des photos de 8 Mpx d’une séquence 4K, ce qui donne un mode rafale à 30 images par seconde.

Le Lumix G7 est un appareil photo assez petit par rapport aux standards modernes, mais il parvient à intégrer des molettes de contrôle de l’ouverture et de la vitesse d’obturation, ainsi qu’un écran arrière orientable.

Nous apprécions particulièrement le viseur électronique de 2,36 millions de points, qui est un excellent exemple pour ce type d’appareil.

Capable de produire à la fois des vidéos 4K haut de gamme et des images techniquement impressionnantes, le Lumix G7 est un appareil photo assez convaincant pour les créateurs de contenu, qui se vend à un prix qui continue d’impressionner.

Pour la famille, les voyageurs intrépides et les photographes qui ne ménagent pas leur matériel, ce baroudeur de 12 Mpixels est parfait : il est étanche jusqu’à 15 mètres (parfait pour la plongée en apnée), il peut résister à une chute de 2,4 mètres et résiste également à l’écrasement et à la congélation.

Il est doté d’un objectif équivalent 25-100 mm et d’un capteur de 12 Mpixels ; même si cela ne représente pas grand-chose en termes de résolution de nos jours. Le TG-6 peut également enregistrer des photos au format RAW, ce qui permet de tirer le meilleur parti de ce robuste compagnon de voyage.

La possibilité d’enregistrer des vidéos en 4K et en Full HD à 120 images par seconde constitue un autre atout majeur de l’appareil.

L’Olympus TG-6 est doté d’une multitude d’options de prise de vue, allant de 16 modes scène différents au réglage de la priorité à l’ouverture.

La plage ISO s’étend de 100 à 12 800 ISO, et l’objectif F2 lumineux permet des vitesses d’obturation plus rapides pour capturer des sujets en mouvement, ce qui lui permet de se débrouiller assez bien sous l’eau.

Vous aimerez aussi ...