Ce site contient des liens d'affiliation pour lesquels nous pourrions être rémunérés.On vous explique tout ici.

Il y a quelque chose de magique dans le fait de regarder un sujet de près. On a le sentiment que de nouvelles perspectives s’ouvrent à nous en tant que photographe.

La macro photographie offre une expérience photographique très enrichissante. Ce qui est génial, c’est qu’on peut la pratiquer partout, même du fond d’une cave.

Pensez à une vielle montre ou même à des aliments que vous pourriez photographier sur la table de votre cuisine. Dans le monde de la Proxi photographie, les formes, les textures et les couleurs prennent vie.

Bien sûr, il est plus intéressant de sortir courir la lande derrière les lézards, papillons, cervidés, araignées… plutôt que de rester cloitré dans la cave de sa maison.

Cependant, les choses peuvent très vite se compliquer. Les débutants se laissent parfois décourager par cet aspect et pensent qu’il est nécessaire d’avoir des compétences spéciales pour réaliser des photos macro.

Ce n’est pas vrai. Comme pour tout autre aspect de la photographie, vous devez connaître votre appareil photo et travailler dans les limites de l’équipement dont vous disposez.

Est-il nécessaire d’avoir un objectif macro ? En bref, non. Il existe d’autres alternatives moins coûteuses que vous pouvez tester avant d’investir dans un objectif macro.

Voyons comment vous pouvez vous lancer dans la macro photographie. Il s’agit vraiment d’un article introductif qui vous permettra d’avoir les bases pour débuter en macrophotographie.

Macro-3

1. Rapprochez-vous le plus possible de votre sujet

Ça semble évident, mais essayez. Installez votre appareil photo sur un trépied, choisissez un sujet (n’importe quoi peut faire l’affaire) et approchez votre appareil photo du sujet.

Passez votre appareil photo en mise au point manuelle. Vous pouvez essayer la mise au point automatique, mais la mise au point manuelle vous rapprochera un peu plus de votre sujet.

Il est important de disposer d’un trépied lors de la mise au point manuelle. Car Il n’y a rien de plus frustrant que d’essayer de faire la mise au point sur un sujet lorsqu’on est déséquilibré ou lorsqu’on n’arrête pas de bouger, alors utilisez un trépied.

LIRE  Le Recours au Panoramique : L'arme Ultime !

Une fois que votre sujet est bien net, examinez la composition comme vous l’auriez fait pour n’importe quelle autre image. Assemblez et prenez des images en utilisant différentes techniques de composition.

Ce n’est qu’un début, vous allez devoir faire des ajustements mineurs et prendre une autre photo, etc.

 Je trouve que quand je fais des gros plans ou de la macrophotographie, je me perds dans ce petit monde de détails intimes.

Quand vous regardez dans le viseur, essayez de visualiser la scène comme si c’était un petit monde ou une petite scène de paysage.

Vous vous rendrez vite compte que vous êtes totalement happé par l’image et c’est ce qui est drôle.

Macro-1

2. Ai-je besoin d'un objectif macro ?

Pour réaliser de superbes photos macro, vous n’avez pas besoin d’un objectif macro. Vous pouvez utiliser n’importe quel objectif pour réaliser des photos macro.

N’oubliez pas que chaque objectif dispose d’une distance de mise au point minimale. Celle-ci peut aller de quelques centimètres (1-3″) à un demi-mètre (20″) selon l’objectif.

Les téléobjectifs auront une distance de mise au point minimale plus longue, tandis que des objectifs moyens (24-70 mm) auront une distance de mise au point minimale plus courte.

La différence entre les objectifs macro et les objectifs non-macro est qu’un objectif macro aura une distance minimale de mise au point beaucoup plus courte (30cm/1 pied ou plus proche).

En outre, un objectif macro aura un rapport de grossissement de 1:1. Ce qui veut dire que l’objectif peut reproduire le sujet sur le capteur à sa taille réelle.

Ainsi, si votre sujet mesure 20 mm et qu’il est capturé comme tel sur le capteur, cela signifie que le rapport est de 1:1. 

Certains objectifs ne peuvent reproduire qu’un rapport de 1:2 ou 1:3, ce qui veut dire que le sujet sera deux fois plus petit ou moins grand sur le capteur, par rapport à la taille du sujet. Je vous suggère d’essayer la photographie rapprochée avec la gamme d’objectifs dont vous disposez.

Regardez ce qui marche pour vous. Les objectifs à focale fixe constituent généralement un bon point de départ, car ils offrent plus de clarté et plus de netteté.

LIRE  10 astuces pour améliorer vos photos en extérieur pendant l'hiver

J’ai utilisé mon 50 mm f/1.8 pendant longtemps avant d’investir dans un objectif macro. Lorsque vous vous sentirez limité par vos objectifs ou lorsque vous allez estimer que la macrophotographie est le genre qui vous convient, alors seulement, vous pourrez envisager d’acheter un objectif macro.

Macro-4

3. Quel sujet photographier ?

La beauté de la macrophotographie est que, lorsqu’elle est bien faite, la photo d’une tasse de café peut se transformer en quelque chose de fascinant.

Tout à coup, les motifs qui se créent lorsqu’on remue la tasse de café commence à nous fasciner. Les bulles et les formes qui apparaissent suscite notre curiosité.

On prête rarement attention aux objets du quotidien, mais quand on les regarde de plus près, ils peuvent devenir très intéressants.

Il en va de même pour les fleurs, un vieux morceau de bois, des appareils électroniques, même un couteau et une fourchette, tout y passe.

Les sujets les plus difficiles sont ceux qui bougent. Les insectes, les fleurs, les feuilles, les herbes et tout autre sujet qui se trouve à l’extérieur.

Pour ces sujets, il faudra plus de patience et un meilleur timing. Photographier une fleur en gros plan lorsqu’il y a du vent est quelque chose de vraiment difficile.

Si vous voulez faire de la macrophotographie en extérieur, commencez par le faire un jour où il n’y a pas de vent ou dans un abri.

Vous pouvez aussi acheter des fleurs et les placer dans un vase, préparer la prise de vue et prendre quelques images.

L’environnement contrôlé du vase rendra les choses beaucoup plus faciles.

Il est encore plus difficile de photographier les insectes. Ils se déplacent très rapidement et ne restent sur place que pendant de courtes périodes. Il faudra donc être patient.

macrophotographie

Avant, pour avoir de belles images d’abeilles, je montais mon appareil photo sur un trépied puis je fixai le déclencheur à un câble.

Ensuite, j’effectuais la mise au point manuelle de l’objectif sur la fleur et j’attendais simplement qu’une abeille ou un autre insecte se trouve au bon endroit pour prendre quelques photos.

En général, un cliché sur dix était utilisable et j’en étais plutôt satisfait, mais cela demande du temps et de la patience.

LIRE  Appareils Photo Hybride : Quels inconvénients ?

4. à partir de là ?

J’ai découvert que j’aimais beaucoup la macro photographie. Une fois que je m’y suis mis, j’ai passé de nombreuses heures à essayer d’obtenir des images rares de fleurs ou d’insectes.

Peut-être c’est une période que vous traverserez aussi. Prenez votre trépied, votre câble de déclenchement, l’objectif de votre choix et préparez une scène en intérieur ou en extérieur. Rapprochez-vous le plus possible et commencez à travailler sur la scène.

Modifiez la profondeur de champ jusqu’à ce que vous soyez satisfait. Si vous utilisez un objectif macro, faites attention à ne pas prendre de photos avec une profondeur de champ très faible.

A F/2.8 seulement une TRÈS fine tranche de votre scène est mise au point, ce qui peut être difficile à gérer au début. Commencez à f/8 et travaillez à partir de là.

Expérimentez avec différentes expositions, parfois une scène macro légèrement surexposée peut être belle, alors jouez avec. Mais surtout, amusez-vous.

Prenez-le comme un exercice pour en apprendre davantage sur la photographie, et essayez d’obtenir des images dynamiques ! 

Dans un prochain article, j’entrerai plus en détail dans les réglages et les modes d’exposition. En attendant, commencez à prendre des photos en gros plan et voyons ce que ça donne.

Vous aimerez aussi ...