Ce site contient des liens d'affiliation pour lesquels nous pourrions être rémunérés.On vous explique tout ici.

Dans ce billet nous vous montrons comment réaliser de superbes photos de têtards dans un étang, vous pouvez le faire dans votre jardin ou dans la réserve naturelle de votre localité.

Les têtards ont tendance à être plus nombreux à cette époque de l’année et, comme il leur faut environ 12 semaines pour devenir des grenouilles, c’est le bon moment pour prendre quelques photos.

Photographier-Têtards

1. De quoi ai-je besoin ?

Un objectif macro de 90 à 100 mm pourra très bien faire l’affaire, à condition que vous ayez la possibilité de vous rapprocher de la surface de l’eau. Sinon, vous aurez besoin d’un objectif plus long avec mise au point rapprochée.

Un trépied pour macro pourra vous être utile pour stabiliser l’appareil photo, mais vous aurez besoin d’un trépied dont le système d’articulation des colonnes de portage permet d’atteindre une hauteur minimale, vraiment « au ras du sol » pour vous permettre de rapprocher l’appareil photo de la surface de l’étang.

Il est également important d’avoir un trépied équipé d’un mécanisme de basculement de la colonne centrale à 90°, pour vous permettre de positionner l’appareil photo au-dessus de la surface de l’eau plutôt que sur le côté.

Parfois il est plus simple de s’allonger sur le sol (utilisez un imperméable pour vous maintenir au sec) et d’utiliser vos bras comme support.

Un filtre polarisant vous sera également utile pour réduire les réflexions de la surface et voir plus clairement sous l’eau.

LIRE  Comprendre la lumière en photographie

2. Suivez un seul têtard à la fois

Les têtards ont tendance à être très actifs et se déplacent par à-coups. Ils s’arrêtent une minute pour se reposer, puis nagent jusqu’à un autre endroit.

Lorsqu’ils sont actifs, ne suivez qu’un seul têtard à la fois, puis prenez-le en photo lorsqu’il est à l’arrêt.

Utilisez une grande ouverture pour éviter le flou de queue, ou augmentez la sensibilité ISO si vous avez besoin d’une ouverture plus petite.

Surveillez également les têtards qui prennent de l’air : ils nagent rapidement vers la surface et avalent de l’air.

À ce stade, vous pouvez obtenir une photo de face avec la bouche grande ouverte, mais pour y parvenir vous devez être rapide.

3. Facilitez-vous la vie

Regardez au abords de l’étang pour des prises de vue plus faciles. C’est là que les têtards viennent se nourrir de la végétation, surtout lorsqu’ils n’ont pas de pattes car ils ne sont pas encore carnivores.

Dans la photo ci-dessus, le têtard grignote lentement une tige flottant au-dessus del’eau , d’où l’explosion des débris.

Cette activité microscopique prend vie lorsque l’objective macro est à sa plus longue focale.

Lorsque le soleil est à son zénith, il est préférable d’éviter les distractions lumineuses aux abords de la marre. Car elles pourraient se traduire par une image aux contours blanc brûlé.

Tenez-vous légèrement à l’écart du bord en pointant vers l’intérieur pour l’éviter .

Prenez les photos lorsque les têtards sont plus proches de la surface pour éviter que l’eau trouble ne rende l’image sombre.

LIRE  Comment prendre des photos de rue par tous les temps?

4. Ciblez les Têtards plus âgés

Lorsque les têtards ont des pattes, ils deviennent carnivores (mangeurs de viande). Vous pouvez donc y introduire dans la marre, un escargot ou un morceau de poulet et les regarder s’attrouper autour dans une frénésie alimentaire.

Vous aimerez aussi ...