Ce site contient des liens d'affiliation pour lesquels nous pourrions être rémunérés.On vous explique tout ici.

Presque tous les photographes rencontrent ces moments où il faut décider si une photo sera meilleure en noir et blanc. Savoir à quel moment le faire et comment procéder peut faire toute la différence.

1. Pourquoi ?

C’est une question simple sans réponse simple. Pourquoi un individu voudrait-il transformer ses photos couleur en noir et blanc ?

Pour beaucoup de photographes, débutants, moi y compris, toutes les photos semblaient meilleures en noir et blanc.

Bon, peut-être pas toutes les photos, mais au moins celles qui autrement seraient horribles.

Aujourd’hui, je prends sciemment des photos en noir et blanc et je convertis de temps en temps mes photos couleur en noir et blanc (ça ne veut pas dire que je ne prends plus de temps en temps des photos horribles) lorsque je pense qu’il serait mieux de simplifier l’image.

changer-photo-noir-blanc4

Je dirais qu’au-delà du « pourquoi pas ? » de la photographie en noir et blanc, il faut reconnaître que certaines photos sont absolument magnifiques en noir et blanc et qu’elles n’atteindraient pas leur plein potentiel si elles avaient été en couleur.

 J’admets que ça n’arrive pas souvent, mais c’est possible. Il est vrai que la beauté est dans l’œil de celui qui regarde, et par conséquent, le fait qu’une photo soit meilleure en couleur ou en noir et blanc dépends de l’observateur.

Dans cet article, je partagerais les éléments que je prends en considération lorsque j’évalue mes propres images. Ensuite, je décrirai les étapes que je suis pour effectuer cette conversion. Enfin, je passerai en revue les éléments que je prends en compte pour évaluer si cette conversion en valait la peine.

2. Quand ?

Je pense qu’il y a plusieurs éléments à prendre en compte avant de convertir une photo en noir et blanc.

Tout d’abord, il est judicieux d’utiliser le noir et blanc lorsque la couleur crée une distraction. Ceci est certainement un critère subjectif, mais ça reste quelque chose qui devrait rester une priorité dans votre processus de prise de décision.

Il est facile de conclure que la couleur est toujours importante. Si nous voyons en couleur, pourquoi les photos ne devraient-elles pas toujours être en couleur ? Le fait est que la couleur peut aussi parfois être une source de distraction.

LIRE  3 réglages à faire sur votre appareil photo hybride pour réussir vos photos de mariage

Dans mon cas, il s’agit généralement d’un éclairage faible et mixte qui entraîne une mauvaise balance des blancs.

Dans ces cas, il me paraissait que, quelle que soit la quantité de travail que j’investissais dans une photo, le résultat ne correspondait jamais à ce que je considérais comme acceptable.

Donc, lorsque la balance des blancs n’est pas respectée, la monochromie peut vous éviter bien des maux de tête.

Pour ceux qui utilisent des films, les considérations restent les mêmes. Pour les négatifs couleur et les diapositives, la majorité des options sont équilibrées par rapport à la lumière du jour, donc si le temps est un peu nuageux, vos photos peuvent avoir une teinte froide, qui peut être facilement corrigée ou non.

Il existe certainement des techniques pour équilibrer correctement les blancs de vos scans, mais très souvent, les choses ne sont pas parfaites. C’est rarement le cas d’ailleurs, mais ça peut arriver.

changer-photo-noir-blanc

Lorsque la force sous-jacente d’une image n’a rien à voir avec la couleur, la convertir en noir et blanc vous permettra de mettre en valeur d’autres aspects de la photo.

Par exemple la qualité de l’image ou l’atmosphère ambiante. De plus, si vous avez des photos ternies, notamment à cause d’une dérive des couleurs ou d’un fort contre-jour, vous pouvez les restaurer à votre guise en postproduction. Effectuer une conversion en noir et blanc peut sauver votre photo.

Enfin, et c’est la principale raison pour laquelle je convertis mes images, lorsque l’image est considérablement sous-exposée, les images en noir et blanc peuvent supporter une exposition poussée au-delà de l’imaginable bien plus que les images en couleur.

Si vous utilisez une pellicule, comme moi, vous ne pouvez pas augmenter l’ISO juste parce qu’il commence à faire un peu plus sombre dehors, et augmenter l’exposition en postproduction devient nécessaire.

Dans ces circonstances, il est nécessaire de photographier à grande ouverture avec la vitesse d’obturation la plus lente que vous puissiez raisonnablement utiliser.

LIRE  Les Reflex Numériques Désormais à la Portée de Tous !

S’il fait encore trop sombre et que les photos sont sous-exposées de plus de deux diaphragmes, une variation de couleur est presque garantie et la conversion en noir et blanc peut être le seul moyen de sauver l’image.

3. Comment ?

C’est certainement la partie la plus drôle et la raison pour laquelle je convertis occasionnellement mes images en noir et blanc. À vrai dire, je convertis presque toutes mes photos couleur en noir et blanc, juste pour voir à quoi elles ressemblent.

Parfois, je finis par aimer la version monochrome de ma photo plus que son homologue en couleur, même si elle est superbe en couleur !

Personnellement, je préfère utiliser Lightroom pour les montages les plus simples et Photoshop pour les montages plus complexes. Je vais donc vous présenter deux façons d’utiliser ces programmes.

Dans Lightroom, la méthode qui me semble la plus efficace est de couper la saturation. Ainsi, vous avez atténué toutes les couleurs de la photo et l’image résultante est monochromatique.

Je dois noter, cependant, que cette méthode particulière laisse généralement l’image résultante avec un faible contraste. Mais çe n’est pas très important, car vous pourrez toujours augmenter le contraste par la suite.

changer-photo-noir-blanc3

Photoshop est nettement plus facile à utiliser que Lightroom, et j’ai tendance à beaucoup apprécier les résultats.

Il suffit d’appliquer un calque de réglage Noir et blanc. C’est fait. Cette méthode, comparée à celle mentionnée ci-dessus pour Lightroom, me semble beaucoup plus naturelle. De toute façon, je préfère Photoshop pour mes retouches. 

D’habitude, j’utilise les masques de fusion et des calques de réglage noir et blanc, ce qui me permet d’appliquer des réglages spécifiques à des zones choisies d’une même photo.

4. Les éléments que je prends en compte.

Le caractère intemporel de la photographie en noir et blanc peut rendre l’image un peu terne.

En effet, en simplifiant votre photo, vous risquez de perdre une partie de ce qui fait son intérêt.

À l’inverse, la simplification peut mettre en évidence les meilleurs attributs de la photo, et vous permettre ainsi d’avoir une photo plus forte en noir et blanc.

Parmi les éléments que j’aime prendre en considération lorsque j’évalue la nécessité de transformer une image en noir et blanc figurent l’utilisation faite de l’espace négatif, les lignes, le contraste et la présence d’une émotion.

LIRE  Comment bien disposer son trépied pour une stabilité optimale

Le dernier élément de cette liste est souvent celui que je recherche dans mes travaux en noir et blanc. Je pense que le plus de la photographie en noir et blanc se trouve dans sa capacité à capturer les moments, les lieux et les émotions- les attributs qui constituent mes photographies préférées.

C’est la raison pour laquelle je photographie ou documente des visites ou des voyages avec des amis, j’utilise souvent des pellicules noir et blanc ou je convertis mes photos en noir et blanc.

changer-photo-noir-blanc2

5. Convertir au lieu de photographier en noir et blanc

Les photographes argentiques comme moi savent qu’il y a un avantage à utiliser des films en noir et blanc plutôt que des films positifs ou négatifs en couleur.

Tout d’abord, ça coûte moins cher, et il est possible de les développer à la maison.

L’inconvénient, bien sûr, est qu’il est toujours possible de convertir une image couleur en noir et blanc, alors que l’inverse n’est pas facile (c’est un point que ma fiancée me rappelle chaque fois qu’elle me voit charger un film noir et blanc dans mon appareil photo).

Il se trouve que l’un de mes films préférés pour la photographie en noir et blanc est en fait le Kodak Portra 400. Oui, oui, c’est un film négatif couleur. Mais lorsqu’il est converti en noir et blanc, le résultat est magnifique.

changer-photo-noir-blanc1

Et vous ? À quelle fréquence prenez-vous des photos en noir et blanc ou convertissez-vous vos photos en noir et blanc ? Y a-t-il quelque chose que vous recherchez dans une photo avant de la rendre monochrome ?

Vous aimerez aussi ...