Il y a quelque chose de magique dans la photographie en noir et blanc, quelque chose d’unique qui touche l’âme. Aujourd’hui, je prends plus de photo couleur; mais il faut rappeler que j’ai commencé par la photographie en noir et blanc.

C’est une expérience vraiment nostalgique, esthétique, simple et agréable. Pour obtenir les meilleures photos en noir et blanc, il faut avoir un peu d’expérience, notamment dans la manipulation de la lumière, mais avec un bon appareil photo, tout le monde peut s’amuser.

C’est pourquoi, aujourd’hui, nous allons examiner quelques-uns des meilleurs appareils photo monochromatique.

Les Meilleurs Appareils Photo pour Photo en Noir et Blanc

Sigma fait partie du monde de la photographie depuis pas mal de temps, avec un héritage de 60 ans qui a aidé la marque à consolider sa position comme étant l’un des plus grands développeurs d’objectifs et d’appareils photo actuellement sur le marché.

Cela dit, leur appareil photo reflex, le SD1 Merrill est le premier sur notre liste d’appareils photo modernes pour la photographie en noir et blanc.

Bien que le Merrill ne soit pas considéré comme un « véritable » appareil photo numérique monochrome, son Foveon X3 est le premier capteur d’images couleur au monde – avec une résolution record de 46 mégapixels qui est en fait l’une des meilleures pour la conversion en noir et blanc.

Si les réglages monochromatiques de l’appareil ne répondent pas à vos attentes, vous pouvez faire extraire le capteur couleur par un spécialiste, afin d’obtenir un appareil photo aux détails saisissants.

La construction tout temps du Merrill empêche à  la poussière et à l’eau de pénétrer dans le boîtier – ajouté à cela le fait qu’il soit dépourvu de filtre passe-bas – Le processeur True II, qui assure une « tonalité N&B de type monochrome », préserve les détails fins et toute plate-forme de film traditionnelle.

Pour ceux qui pensent qu’un boîtier en plastique pourrait constituer un facteur de découragement, ne vous inquiétez pas – le solide boîtier en alliage de magnésium du SD1 est conçu pour résister à une utilisation rude et aux chocs provoqués par diverses conditions difficiles.

Sony s’est fait un nom sur le marché des appareils photo hybride au cours de la dernière décennie, et sa série Alpha l’a propulsé sous les feux de la rampe pour les photographes, vidéastes et tous ceux qui recherchent un appareil photo à prix abordable.

L’A6000 Monochrome ne fait pas exception à cette règle, avec un capteur de 24 mégapixels à autofocus hybride se voulant révolutionnaire par sa rapidité, une gamme ISO de 100 à 25600 (extensible à 51200), et un autofocus hybride de pointe qui utilise 179 points à détection de phase répartie sur l’ensemble du capteur

Bien que l’A6000 Monochrome soit une déclinaison du nex6 et du Nex7, il conserve tous les attributs et bien plus encore : avec une vitesse de prise de vue continue de 11 images/seconde, un écran LCD inclinable de 3 pouces et 921 000 points, un viseur électronique OLED. Le tout à un tarif extrêmement agressif, plus proche de celui d’une entrée de gamme que de celui de l’expert qu’il est réellement.

Ce serait un euphémisme que de dire que leica a une bonne connaissance de l’industrie de la photographie.

Le fabricant allemand d’appareils photo crée du matériel haut de gamme depuis plus d’un siècle, et son M Monochrome ne fait pas exception.

 Outre le fait que le M Monochrome soit l’un des seuls véritables appareils photo numériques monochromes sur le marché, il est également doté d’une technologie de pointe qui plaira à tout utilisateur d’appareil photo hybride.

Un processeur haute performance avec plus de 2 Go de mémoire tampon, une prise de vue en continue trois fois plus rapide que celle du modèle précédent, un capteur CMOS noir et blanc garantissent aux utilisateurs une qualité « M » exceptionnelle pour leurs photos.

Un capteur haute résolution de 24 mégapixels capture des images plein format de 35 mm – et comme le capteur n’enregistre que les valeurs de luminance, les photographes remarqueront des images 100 % plus nettes qui offrent une profondeur, une clarté et une résolution à la pointe de l’industrie – bien au-delà des expositions de couleur.

Avec une sensibilité de 25 000 ISO, même en cas de faible luminosité, les valeurs de luminance captées par le capteur noir et blanc restent bien supérieures à celles des reflex numériques traditionnels.

Si vous avez déjà essayé la gamme GR, vous savez que vous allez vous régaler, car cet appareil photo est d’une rapidité éblouissante et d’un détail impressionnant, ceci malgré la petite taille de son capteur.

Tout d’abord, il faut mentionner que le Ricoh GR III possède un boîtier en alliage de magnésium qui lui confère une solidité hors pair. en plus d’être compact et léger.

Petit, compact et léger, le GRIII a su séduire ses utilisateurs qui apprécient de pouvoir le glisser dans une poche.

Le Ricoh GR III est équipé d’un capteur APS-C de 24,2 Mpx qui permet de prendre de superbes photos. Pour conserver les détails, il est dépourvu de filtre passe-bas.

Le système autofocus de cet appareil est de loin meilleur que celui de ses prédécesseurs.

Grâce à un autofocus hybride et un processeur GR Engine 6, le Ricoh GR III offre une grande rapidité de traitement et une mise au point beaucoup plus rapide, même en basse lumière. 

Le Ricoh GR III est l’un des meilleurs appareils photo pour la photographie en noir et blanc

Ouvrant la famille Alpha 7 chez Sony, il est celui qui se doit d’être le plus polyvalent. D’extérieur, le Sony A7 III s’inspire de son aîné A7R III dont il reprend le châssis principal.

 Que ce soit au niveau du capot ou du dos, il ressemble donc comme deux gouttes d’eau à l’A7R III qui est l’un des appareils les plus raffinés du marché, tant en termes de disposition des commandes que d’ergonomie.

Il bénéficie d’un excellent viseur Oled de 2 359 296 points et d’un écran orientable à 107° vers le haut et 41° vers le bas qui affiche 921 600 points. Il n’est malheureusement pas possible de naviguer dans les menus du bout des doigts, mais le tactile permet de modifier le collimateur AF.

Cet appareil est équipé d’un capteur plein format BSI-CMOS de 24Mp assez puissant qui offre une parfaite rétention des détails. D’une stabilisation mécanique sur 5 axes redoutable d’efficacité et d’un processeur d’images Bionz X

L’A7 III profite du module AF 4D de l’A9 offrant 693 points de mise au point à détection de phase et 425 points de mise au point à détection de contraste avec une couverture de 93 % du champ.

La vitesse de prise de vue en continue est de 10 images par seconde, soit le double de celle de son prédécesseur, grâce au préprocesseur LSI frontal.

Pour les photographes qui ont un faible pour les appareils photo hybrides, mais ne désirent pas renoncer à la sensation familière de la gamme Canon EOS, j’ai ici l’option parfaite, le Canon EOS R.

Cet appareil photo sera parfait pour ceux qui désirent photographier en noir et blanc, car il regroupe les caractéristiques parfaites, notamment une performance exceptionnelle de l’autofocus, un grand écran tactile, un capteur intéressant et une belle ergonomie. Cependant, son prix n’est pas le plus attrayant

Le Canon EOS R est livré avec un boîtier qui ressemble beaucoup aux autres modèles EOS, mais là encore, il est plus léger et plus petit. Il possède toutes les qualités d’un modèle haut de gamme, à savoir un boîtier en alliage de magnésium qui est extrêmement durable et agréable.

De plus, cet appareil est également résistant aux intempéries. Sa large poignée lui confère une bonne prise en main et son revêtement une adhérence rassurante.

Les utilisateurs de reflex ne se sentiront pas dépaysé. Cet appareil offre un contrôle créatif et une facilité d’utilisation que les utilisateurs de canon adorent.

Son écran orientable dans toutes les directions mesure 8 cm et affiche 2,1 Mpts. Il est possible de naviguer dans les menus d’un simple toucher du doigt.

L’EOS R est équipé d’un capteur 24×36 surplombé d’un filtre passe-bas dont la définition grimpe à 30,3 Mpx. Sa plage de sensibilité nominale de 100 à 40 000 ISO peut être étendue entre 50 et 102 400 ISO via les réglages L, H1 et H2.

si l’autofocus de l’EOS R affiche un bon comportement en condition de forte ou de basse lumière, sa rafale reste un de ces points faibles.

Lors de nos essais, nous avons pratiquement atteint la cadence théorique de 8 i/s avec une bonne autonomie d’une centaine de Jpeg et de près de 50 Raw non compressés. Mais cela à condition de se placer en mode One-Shot, car dès que l’on active le suivi du sujet AF Servo, cette cadence tombe à 5 i/s.

Le Canon EOS 5D Mark IV offre toutes les qualités et les caractéristiques qui font de ce dernier un outil polyvalent pouvant être utilisé pour presque tous les genres photographiques, et les photographes en noir et blanc ne font pas exception à la règle. Regardons-le de plus près.

Si vous avez suivi l’évolution de la série 5D de Canon, vous reconnaîtrez instantanément la ressemblance avec le 5D Mark III.

Il intègre un tout nouveau capteur CMOS 24×36 de 30,4 Mpx. qui conserve son filtre passe-bas.

Il possède également le capteur AF à double pixel et les performances ISO sont assez bonnes, de 100 à 32 000.

Le module autofocus, justement, est celui du 1D X Mark II, mais en plus sensible, puisque le collimateur central est désormais fonctionnel jusqu’à -3 IL en visée optique. Le 5D Mark IV utilise donc le module à 61 collimateurs, dont 41 croisés et 5 en double croix.

Les performances de l’autofocus de cet appareil proviennent du capteur CMOS à double pixel qui fonctionne particulièrement bien en live view. Le système se compose de 61 points de mise au point dont 41 sont des points croisés plus précis.

Compte tenu de son système RVB+IR à 252 zones et de son mode de prise de vue en rafale à 7 images par seconde, cet appareil photo est une véritable bête.

Ce n’est peut-être pas l’appareil photo le plus abordable de cette liste; mais si vous recherchez le meilleur appareil photo en noir et blanc, le Nikion Z7 vous offre vraiment tout ce dont vous avez besoin.

Il dispose d’un capteur parfait, d’un autofocus performant, d’une grande plage dynamique, d’une gestion efficace du bruit dans les hautes sensibilités et de bien plus encore.

Il faut tout de même mentionner que cet appareil photo n’est pas un appareil photo esthétique. Si vous recherchez l’esthétique, il vaudrait peut-être bien mieux pour vous d’aller voir ailleurs.

Le Nikon Z7 est équipé d’un capteur CMOS BSI 45,7 Mpx plein format, dépourvue de filtre passe bas pour une meilleure rétention des détails.

Le Nikon Z7 est équipé d’un beau système de stabilisation d’image sur 5 axes intégré au boîtier et d’un processeur Expeed 6 qui fait un travail exceptionnel.

Le Z7 est un boîtier agréable à utiliser, avec une bonne réactivité, qui reste toutefois globalement en dessous des reflex récents de la marque et notamment du D850. Le nouveau module autofocus à corrélation de phase intégré au capteur et ses 493 points AF.

Il offre également une bonne gestion du bruit électronique jusqu’à 6 400 ISO et la possibilité d’utiliser le boîtier à 12 800 ISO sans trop de traitement. Sur ce point, le Z7 fait légèrement moins bien que le D850, mais la différence est marginale et on reste sur une prestation haut de gamme.

La dynamique est également appréciable et les RAW permettent de recouvrir facilement 2 IL dans les hautes lumières.

Si vous recherchez le meilleur appareil photo pour la photographie monochrome, cet appareil vous offrira ce que vous recherchez et bien plus encore.

Le verdict

Voilà, les meilleurs appareils photo pour la photographie en noir et blanc. Si vous choisissez l’un de ces modèles, vous obtiendrez des résultats au-delà de vos espérances et vous excellerez dans ce type de photographie. Maintenant, allez prendre de belles photos monochromatiques.

Vous aimerez aussi ...