Ce site contient des liens d'affiliation pour lesquels nous pourrions être rémunérés.On vous explique tout ici.

Samyang offre des optiques de qualité à des prix très abordables par rapport à la concurrence. Aujourd’hui, nous vous proposons le meilleur de Samyang.

Les meilleurs objectifs Samyang (souvent appelés Rokinon aux États-Unis) sont plus accessibles que les objectifs de marque, avec des focales que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

 Alors, quelle est l’histoire de Samyang, et quels sont les meilleurs objectifs Samyang du moment ?

Samyang est un fabricant coréen d’optiques photo qui a près de 50 ans d’expérience et qui s’efforce de fournir des optiques de qualité à des prix abordables.

Il est également en partenariat avec d’autres entreprises dans le monde entier pour produire des optiques sous différentes marques, notamment Rokinon aux États-Unis.

Samyang est surtout connue pour ses optiques bon marché, et en particulier pour ses objectifs à focale fixe.

Les optiques à mise au point manuelle

La mise au point manuelle n’est pas faite pour tout le monde, mais avec de la patience  (et surtout avec des sujets immobiles, comme les montagnes et les bâtiments), on peut obtenir de très bons résultats.

Historiquement, la plupart des objectifs à mise au point manuels de Samyang n’intègrent pas d’automatisme de mise au point. Donc l’ouverture ne peut être contrôlée que par la bague de diaphragme de l’objectif.

Cette façon de procéder limite les options de prise de vue aux modes manuels et priorité à l’ouverture. Il en résulte une image sombre dans le viseur lorsqu’on photographie à faible ouverture avec un reflex numérique. 

Chez Nikon, les choses sont faites plutôt différemment, avec une électronique qui permet d’avoir une gamme complète de modes de prise de vues PASM ; et la possibilité de suivre des instructions de mise au point qui sont affichées directement dans le viseur.

On commence à voir apparaître la présence de contacts électroniques spécifiques sur cetains objectifs Canon EF et certains objectifs Samyang à mise au point manuelle. Mais il faudra vérifier au cas par cas, car ils sont tous différents.

De manière générale, on distingue deux grandes catégories d’objectifs à mise au point manuels : les optiques compatibles plein format et les objectifs pour capteur plus petits, ces derniers portent très souvent l’insigne « CS ».

Les produits de la première catégorie constituent l’essentiel du catalogue de Samyang, on les retrouve en diverses montures. Notamment en Canon EF-S, EF, RF et M, Nikon F et Z, Fujifilm X, Micro 4/3, Pentax K, Sony A et E, et Samsung NX.

Quand bien même votre appareil photo ne disposerait que d’un capteur de petite taille, les objectifs prévus pour des appareils photo plein format sont généralement compatibles avec les capteurs plus petits.

Outre les objectifs grands angles, standard et téléobjectifs, la gamme optique spécialisée comprend des objectifs macro et des objectifs à bascule et décentrement.

Samyang fabrique également des objectifs cinémas. Mais, pour l’instant, examinons de plus près les objectifs les plus populaires en termes d’autofocus et mise au point manuelle dans les catégories, focal fixe, APS-C et plein format.

Les objectifs Samyang XP : Samyang propose également une gamme optique « XPerte à mise au point manuelle » pour reflex numériques, compatible au plein format et disponible en monture Canon EF.

Sous la dénomination « XP » (XPert), elle va actuellement du XP 10 mm f/3,5 au XP 85 mm f/1,2. Le 14 mm est aussi disponible en monture Nikon F.

Les Objectifs Samyang AF : Plus récemment, Samyang a lancé sur le marché des objectifs à focale fixe et à mise au point automatique.

La plupart de ces objectifs sont conçus pour les appareils photo hybrides plein format en monture sony FE.

Il y en a actuellement neuf au total, allant de l’AF 14 mm f/2,8 FE à l’AF 85 mm f/1,4 FE, tous deux également disponibles dans les versions Canon RF.

Samyang a également créé des objectifs AF 14 mm et 85 mm en monture Canon EF et Nikon F, mais avec un design différent de celui des hybrides.

Trouvez la meilleure alternative à votre optique Nikon, Canon Sony...

produits monture diamètre du filtre poids elements
Canon EF, Nikon F
N/A
474-485g
15/10
Sony FE
49 mm
162 g
7/6
Sony FE
77 mm
568g
11/8
Canon EF
86 mm
1,050g
10/7
Canon EF, Canon M, Nikon F, Pentax K, Fujifilm X, Sony A, Sony E, Samsung NX, MFT
N/A
580-620g
14/9
Canon EF, Canon M, Nikon F, Pentax K, Fujifilm X, Sony A, Sony E, Samsung NX, MFT
77 mm
570-615g
13/11
Canon M, Fuji X, Sony E, MFT
62 mm
420-433g
9/7
Canon M, Fuji X, Sony E, MFT
62 mm
375-385g
9/7
Canon RF, Nikon Z
N/A
800-810g
14/10
Canon E, Canon M, Nikon F, Pentax K, Fuji X, Sony A, Sony E, Samsung NX, MFT
77 mm
690-735g
12/10

Objectifs samyang AF

Bien que Samyang dispose d’une large gamme d’optiques à mise au point automatique en monture sony FE, celui-ci est actuellement l’un des deux uniques objectifs à mise au point automatique pour reflex numériques Canon et Nikon.

LIRE  Meilleurs Appareils Photo Hybrides à Moins de 1000 Euros

L’autre est l’AF 85mm f/1.4. Il existe également des objectifs AF 14 mm f/2,8 pour les Canon de la série R et les hybrides de Sony, mais leur conception est un peu différente.

Comme on pouvait s’y attendre avec un objectif à mise au point  automatique, il dispose de toute l’électronique nécessaire pour contrôler l’ouverture depuis le boîtier.

Typique des objectifs Samyang, la qualité de fabrication est bonne. Sa construction tout en métal inspire un sentiment de robustesse, l’objectif est agréable au toucher et visuellement du plus bel effet.

L’optique est dotée de joints d’étanchéité installés au niveau de la monture de l’objectif qui prévient l’intrusion de l’humidité et de la poussière.

La version Nikon est un peu plus courte et plus légère que la version Canon.

Comme pour la plupart des objectifs super grand angle, le pare-soleil est fixe, ce qui permet de protéger la belle et impressionnante lentille frontale bombée.

L’autofocus est rapide et quasi-silencieux, et La qualité de l’image que procure l’objectif, bien qu’imparfaite, est tout à fait correcte, et même assez bonne aux ouvertures moyennes.

Le piqué délivré au centre est fort et l’homogénéité des images acceptables pour une focale de ce type. Les distorsions sont très discrètes, ce qui est un réel plus pour un grand-angulaire.

Dans l’ensemble, c’est un bon objectif, rapide et ultra-large, avec un très bon rapport qualité prix.

Samyang fabrique un objectif 50 mm f/1,4 à mise au point automatique pour appareils photo en monture Sony FE, mais il est un peu costaud, environ 10 cm de long ; pour un poids d’à peu près 600g.

Le 45 mm f/1.8 mesure un peu plus de la moitié en longueur et pèse seulement un quart du poids, ce qui le rend bien adapté aux petits appareils photo Sony hybrides.

Il offre un champ de vision très naturelle sur les boîtiers plein format et une longueur focale effective de 67,5 mm bien adaptée au portrait sur APS-C.

L’autofocus est rapide et silencieux et l’objectif produit un piqué impressionnant au centre de l’image, même en grand-angle à f/1,8, un piqué dans les coins qui devient très intéressant à partir de f/2,8.

La qualité de construction est très bonne malgré sa sensation de légèreté, seul bémol, il n’y a pas de joints d’étanchéité.

Nous avons pris beaucoup de plaisir à tester cet objectif, à la belle qualité de fabrication et au rendu saisissant, notamment en matière de bokeh et de couleur.

Sobre et minimaliste, le Samyang laisse place à l’essentiel et permet de se concentrer uniquement sur la photographie.

Compatible avec les hybrides Sony à capteur plein format 24 x 36 mm, le Samyang 85 mm f/1,4 est un objectif à focale fixe et à ouverture lumineuse, destiné principalement aux portraits. On le retrouve essentiellement en monture canon RF et Sony FE;

Samyang fabrique également un objectif AF 85mm f/1.4 avec une conception un peu différente pour les reflex numériques Canon et Nikon.

LIRE  Les meilleurs objectifs micro 4/3 pas chers

 Relativement compact et léger pour un objectif de cette catégorie, la version en monture FE est très simple, sans aucun contrôle embarqué, à part la bague de mise au point.  Celle-ci est électroniquement couplée au système autofocus à moteur pas à pas, rapide et pratiquement silencieux.

La qualité du piqué et du bokeh est excellente, grâce à quatre éléments HR (High Refractive Index) et un élément ED (Extra-low Dispersion).

Objectif à Focale Fixe SAMYANG MF

Alors que l’objectif XP 14mm f/2.4 est disponible en monture Canon EF et Nikon F, le reste de la gamme n’est actuellement disponible que pour Canon, y compris les 10mm, 35mm, 50mm et 85mm prime.

Parmi ceux-ci, les 35 mm, 50 mm et 85 mm ont tous une ouverture très lumineuse de f/1,2.

Le 85 mm est particulièrement adapté aux plans buste / poitrine et permet d’obtenir une profondeur de champ très faible, combinant un très bon piqué à un bokeh très doux.

Comme pour les autres objectifs de la gamme XP, la qualité de fabrication est d’un très haut niveau, bien qu’il n’y ait pas de joints d’étanchéité.

Objectifs SAMYANG MF APS-C

Samyang fabrique trois objectifs fish-eye (curvilignes) pour reflex, mais celui-ci est le plus grand objectif rectiligne.

On le retrouve dans une gamme vaste et variée de montures, mais seule la version en monture Nikon F est électronique. Elle permet ainsi d’utiliser pleinement les modes de prise de vue PASM ainsi que l’éclairage des lampes d’assistance à la mise au point et de confirmation dans le viseur.

Cela dit, une intensification de la mise au point est généralement disponible avec les appareils photo hybrides.

La liste des acronymes dans la dénomination de l’objectif indique qu’il possède des éléments ED (Extra-low Dispersion) et AS (Asphérique), ainsi que NCS (Nano Coating System), et qu’il est conçu pour les caméras CS (Crop Sensor).

La bague de mise au point douce et soyeuse possède une échelle de distance de mise au point qui marche très bien avec les marqueurs de profondeur de champ.

L’étape suivante, après le Samyang 10 mm mentionné ci-dessus, c’est bien cette optique 16 mm qui est disponible dans une gamme tout aussi diversifiée de monture pour reflex et hybrides.

Il offre une ouverture lumineuse de f/2,0 et une focale « effective » de 24 mm très appréciée des appareils photo au format APS-C (25,6 mm pour Canon).

Sur un boîtier Micro 4/3, il bénéficie d’une longueur focale effective de 32 mm, qui se rapproche d’un objectif 35 mm sur un appareil photo plein format.

Comme pour le 10 mm, seule la version Nikon possède une électronique intégrée.

La différence majeure est que le 16 mm possède un pare-soleil à baïonnette plutôt qu’un pare-soleil intégré, permettant ainsi l’utilisation de filtre de 77 mm.

L’objectif est beau, agréable à prendre en main et à utiliser. La qualité d’image qu’il délivre est une belle surprise : un piqué fort au centre, un comportement cohérent et une belle homogénéité à f/5,6 et f/8.

Monté sur un boîtier équipé d’un capteur APS-C, il offre un angle de vue standard, équivalent à 52,5 mm en plein format (56 mm pour Canon), et utilisé sur un boîtier Micro 4/3,il fonctionne comme un téléobjectif court, avec une longueur focale effective de 70 mm.

Attention toutefois, il s’agit bien d’un objectif totalement manuel et mécanique : pas d’autofocus, pas de stabilisation optique, pas de données Exif. Son utilisation est donc vraiment spécifique. Il faut jouer avec les modes A et M et user des assistants à la mise au point. Si vous êtes un mordu de la spontanéité et de l’instant décisif, passez votre chemin.

Au final, nous recommandons cet objectif sans trop d’hésitations. Il fera le bonheur des photographes qui souhaitent jouer avec les très grandes ouvertures et ne reculent pas devant les contraintes qu’impose l’utilisation d’un objectif 100 % manuel.

Avec une taille comparable à celle de son frère, le 35 mm f/1.2 mentionné ci-dessus, et de monture identique , cet objectif est un peu plus léger.

LIRE  Meilleurs Objectifs Grand-Angle pour Micro 4/3 : Du Semi Grand Angle au Super Grand Angle

La qualité de construction est tout aussi impressionnante, malgré l’absence de joint d’étanchéité.

L’objectif 50 mm offre une longueur focale effective de 75 mm sur les appareils Fujifilm et Sony, de 80 mm sur les boîtiers Canon EOS M et de 100 mm pour les Micros 4/3.

Là encore, la conception optique comprend des éléments asphériques et un revêtement UMC (Ultra Multi Coating), mais cette fois-ci, il n’y a pas d’éléments ED (Extra Low Dispersion).

Le piqué pourrait être meilleur lors de prises de vue en grand angle à f/1,2 mais dans l’ensemble, la qualité d’image est très agréable et le bokeh est agréable et lisse.

Les prises de vue avec une faible ouverture n’est pas un problème aussi important qu’avec les reflex, car les appareils photo hybrides pour lesquels cet objectif est conçu peuvent automatiquement augmenter la luminosité de l’image.

De par la qualité des images qu’il permet de capturer, la qualité de ses finitions et la rapidité de son autofocus, le Samyang AF 14 mm f/2,8 RF est un très bon objectif que l’on prend plaisir à utiliser. 

 Il s’avère bien construit et reste léger (484 g) et compact : il forme donc un tandem bien assorti avec un hybride Canon EOS R ou RP. On apprécie la restitution des détails au centre de l’image et l’absence quasi-totale d’aberrations chromatiques.

Toutefois, cette optique n’est pas totalement exempte de défauts. On regrettera par exemple l’absence de mécanisme de stabilisation. On notera aussi la présence du vignettage, même s’il est assez doux et progressif.

En termes d’homogénéité, ce Samyang s’avère être un bon élève… à condition de fermer le diaphragme. À l’ouverture maximale (f/2,8), les bords de l’image souffrent d’un manque de netteté assez prononcé, qui se corrige progressivement à partir de f/5,6 et disparaît (heureusement) vers f/7,1. 

À f/11, les images sont très homogènes et l’objectif dévoile son plein potentiel. La sensation de piqué, quant à elle, est présente au centre de l’image dès f/4 et est optimale entre f/7,1 et f/11.

Ce Samyang devrait convaincre sans soucis les photographes d’architecture, d’astronomie ou de paysage.

Au final, le Samyang AF 14 mm f/2,8 RF est donc un très bon objectif ultra-grand-angle, qui vient compléter harmonieusement le parc optique dédié aux hybrides Canon plein format.

Une optique de qualité à un prix imbattable ! Mais attention, il serait un peu hâtif de recommander ce 35 mm lumineux à tous les photographes.

Sur le plan optique, le 35 mm f/1,4 est plutôt réussi. À la pleine ouverture, le piqué est déjà très convaincant (centre et bord) sans être exceptionnel, mais dès f/1,8 ou f/2, il devient très intéressant et augmente jusqu’à f/8. À cette ouverture, le piqué est tout simplement excellent.

Au niveau de la construction, le Samyang 35 mm f/1,4 est plutôt agréable à utiliser. La construction métallique est de bon aloi, même si l’ensemble est un peu lourd.

La bague de mise au point bien dimensionnée est fluide et souple. La course s’effectue sans accroc, mais semble à certaines occasions un peu longue pour être franchement efficace.

Reste l’épineux problème de la communication avec le boîtier. En monture Nikon, l’optique communique certaines informations (Exif notamment) et la présélection du diaphragme fonctionne normalement dans les modes à priorité ouverture et vitesse.

Il en va de même avec la version Pentax. Toutefois, sur un capteur APS-C, l’imposant 35 mm devient un 50 mm lumineux un peu moins attractif par rapport au 35 mm f/2,4 de la marque.

Vous aimerez aussi ...