Ce site contient des liens d'affiliation pour lesquels nous pourrions être rémunérés.On vous explique tout ici.

Vous arrive-t-il souvent de regarder la lune ou les étoiles et de vouloir photographier la belle scène au-dessus de votre tête ? Votre téléphone est certes muni d’un puissant appareil photo, mais lorsqu’il s’agît de prendre des photos du ciel nocturne, rien n’est plus inapproprié.

Il existe des appareils photo plus adaptés à cet effet. L’industrie de la photographie est constamment en quête d’innovation, il n’est donc pas surprenant qu’aujourd’hui, on ait des appareils photo capables de répondre aux besoins des personnes intéressées par l’astrophotographie.    

Il est loin le temps où le matériel nécessaire pour pratiquer l’astrophotographie coûtait une petite fortune et n’était réservé qu’aux astronomes. Aujourd’hui, il est possible de capturer un grand nombre d’objets célestes avec du matériel photo grand public. Il n’est plus nécessaire de se procurer un télescope.

Cependant, l’achat d’un appareil photo pour photographier le ciel et les étoiles n’est pas une mince affaire, surtout si vous ne savez pas exactement quoi regarder.

Peut-être faites-vous partie de ceux qui disent : « Très souvent, lorsque j’entre dans un magasin pour acheter un appareil photo, je finis par repartir sans rien parce que tous les appareils m’ont l’air identiques. »

Sony a7S III

Sony a7S III

  • Détection et suivi AF des visages ou des yeux en photo et vidéo.
  • Stabilisation du capteur.
  • Viseur électronique de qualité.
  • Bonne gestion de la sensibilité.
Meilleur Prix

Si c’est le cas pour vous, ne vous inquiétez pas. Dans ce billet, nous allons vous guider pas à pas vers l’atteinte de votre objectif ; à savoir, trouver le meilleur appareil photo pour capturer le ciel, selon votre budget.

Pour photographier des galaxies, des nébuleuses et des amas globulaires, vous aurez besoin soit d’un appareil photo reflex, soit d’un appareil photo hybride. Ces appareils ont la particularité d’améliorer la qualité de l’image et de monter en sensibilité sans compromettre la qualité de l’image.

Toutefois, choisir entre un appareil photo reflex et un appareil photo hybride n’est pas du tout facile, notamment si vous n’avez pas la moindre idée de la différence entre les deux.

Donc, avant l’achat de votre appareil photo, il y a un certain nombre de choses à prendre en considération, surtout si vous l’achetez pour la photographie stellaire.

Dans ce billet, nous vous proposons notre liste des meilleurs appareils photo pour l’astrophoto. Que vous soyez un astrophotographe expérimenté ou un débutant, ces appareils photo pourraient vous ouvrir un univers de possibilités insoupçonnées et faire passer votre art à un niveau supérieur.

Après avoir choisi votre appareil photo pour astrophotographie, jetez un coup d’œil à notre comparatif sur les meilleurs objectifs pour l’astrophotographie.

Les Meilleurs Appareils Photo Pour l'Astrophoto

Il ne s’agit certainement pas d’un appareil photo entièrement dédié à la photographie des planètes et des étoiles, mais plutôt d’un appareil qui sait faire à peu près tout, y compris photographier les étoiles.

Ne vous laissez surtout pas leurrer par sa petite taille, ce petit boîtier embarque un capteur de 12,1 Mpx, qui permet à l’appareil d’atteindre une sensibilité maximale de 409 600 ISO. 

Notez qu’en astrophotographie, ce n’est pas le nombre de pixels qui compte, ce qui importe le plus, c’est la gestion du bruit électronique et la taille des pixels (plus précisément des photosites).
Pour faire bref, plus les photosites sont gros, plus ils collectent de photons, donc voient plus de choses. En d’autres termes, il s’agit d’un appareil qui excelle en basse lumière.

De plus, avec un poids de seulement 614 g, l’engin est particulièrement léger. Ce qui facilite énormément la tâche lorsque vous devez vous rendre dans des coins reculés pour capturer de magnifiques images du ciel nocturne.

L’écran tactile sur rotule est utile pour les prises de vue en contre-plongée, et le parc optique des montures E est suffisamment riche en objectifs intéressants pour photographier les objets célestes.

 Si vous souhaitez également enregistrer des vidéos du ciel nocturne, cet appareil est fait pour vous. Avec une vidéo 4K exceptionnelle et une gamme de codecs professionnels à votre disposition, vous pouvez produire d’incroyables vidéos de ciel étoilé.

Le Nikon D850 est un reflex plein format (24×36) doté du capteur le plus défini jamais lancé par la marque : pas moins de 45,4 Mpix effectifs. 

Une définition qui n’handicape pas l’appareil dans les basses lumières – 25.600 ISO nominal, extensibles à 102.400 ISO – ni dans la rafale puisqu’il shoote à 7 i/s, voire jusqu’à 9 i/s avec un grip et une batterie spéciale.

Le Nikon D850 ne possède peut-être pas de fonctionnalités spécifiques à l’astrophotographie ; mais c’est un fantastique reflex numérique dont les caractéristiques se prêtent à merveille à la photographie du ciel nocturne. Il est parfait pour réaliser des photos astrales à couper le souffle.

Cet appareil offre l’une des définitions les plus élevées qui existe. Son capteur d’image de 45,4 Mpixels est rétro-éclairé (c’est-à-dire que les circuits se trouvent sur la face inférieure, afin de ne pas obstruer la face avant), ce qui lui permet de capturer plus de lumière, avec le moins de bruit possible et ainsi d’offrir une meilleure qualité d’image. 

Cela va de pair avec une bonne, voire une excellente plage ISO qui lui permet de produire des performances enviables en basse lumière. Comme le Sony A7S III, le D850 dispose également d’une double sensibilité native. 

Le D850 embarque un processeur Expeed 5, un processeur rapide qui permet de traiter des images de 45,7 mégapixels avec une célérité inégalée et un bruit réduit.

En basse lumière, le D850 est également équipé d’un système qui abaisse son autofocus à -4 EV, permettant ainsi à l’appareil de faire la mise au point dans l’obscurité presque totale. En outre, les focales fixes et les zooms NIKKOR sont aussi capables de capturer en basse lumière.

Pour couronner le tout, le D850 permet de capturer des time-lapse en 8K (32 Mpx, 4 fois la définition 4K !). Ce n’est pas tout. Pour toutes les vidéos accélérées, Nikon vous offre des images aussi réalistes que possible avec des images de taille 8K en mode intervallomètre.

Bien qu’un peu en retrait par rapport au Fujifilm X-H2S, l’appareil photo hybride de Fujifilm se vend à un prix beaucoup plus abordable, et propose un magnifique style vintage. 

Le X-T5 est un appareil photo polyvalent qui offre des caractéristiques particulièrement utiles aux astrophotographes.

Certes, son système de stabilisation d’image sur cinq axes (IBIS) qui offre une compensation de 7 IL ne vous sera peut-être pas très utile si vous photographiez sur un trépied, mais l’écran inclinable sur 3 axes facilite la composition des photos, que ce soit pour de l’astropaysage, du circumpolaire, de la lunaire, du solaire ou du planétaire.

Le boîtier est constitué d’un panel de contrôles manuels qui renforce le charme de cet appareil photo pour l’astrophotographie. En outre, la qualité d’image ne déçoit pas. Le capteur APS-C de 40,2 Mpx est très performant et le X-T5 dispose d’une vaste gamme optique efficace et rapide.

LIRE  Top 10 : Meilleurs Appareils Photo Hybrides à Moins De 500 Euros

Comme nous l’avons constaté lors de nos tests, il faut un peu de temps pour s’habituer aux contrôles manuels de cet appareil, mais une fois que c’est fait, il devient plus facile de les utiliser dans l’obscurité plutôt que de naviguer dans les menus.

Le X-T5 dispose également d’une vitesse de traitement deux fois supérieure à celle de son prédécesseur et d’une meilleure qualité d’image.

Avec une batterie NP-W235, le X-T5 bénéficie d’une cote CIPA d’environ 600 photos par charge en mode performance quotidienne, qui peut augmenter à environ 740 photos en mode économique.

L’autonomie de la batterie est impressionnante, mais la capture du ciel nocturne peut nécessiter des poses longues qui risquent de peser lourd sur l’autonomie de la batterie. Attendez-vous à un peu moins de photos sur le terrain.

Cet appareil dispose de deux emplacements pour cartes mémoire, ce qui permet de photographier simultanément en JPG et en RAW. Vous pourrez utiliser une carte pour la sauvegarde ou pour simplement doubler la capacité de stockage.

Grâce à ses performances exceptionnelles en basse lumière, à un processeur ultra-rapide et à une stabilisation de l’image sur cinq axes, cet appareil est un excellent choix pour la photographie stellaire. 

C’est également un excellent choix pour capturer des time-lapse. Vous pouvez consulter les meilleurs appareils photo en la matière dans ce guide.

Voici un appareil photo Canon capable de répondre à tous vos besoins en matière d’astrophotographie. C’est un reflex d’entrée de gamme 24×36 doté d’un capteur CMOS d’une définition de 26 Mpx couplé à la technologie Dual Pixel AF, mais aussi d’un processeur Digic 7 et d’un écran orientable et tactile. 

Ces caractéristiques à elles seules garantissent un maximum de lumière lors de la prise de vue du ciel étoilé.

En outre, le Canon eos 6d Mark II offre une montée en sensibilité homogène et dévoile des images précises et détaillées jusqu’à 1600 ISO. La plage ISO s’étend de 50 à 102 400 ISO en sensibilité étendue (oui, l’EOS 6D Mark II est belle et bien capable d’une telle prouesse).

L’autre avantage qu’offre cet appareil photo, c’est qu’il est compatible avec une vaste gamme d’objectifs Canon, vous aurez donc la latitude de trouver le meilleur pour photographier le cosmos.

Le Canon EOS 6D Mark II est l’un des meilleurs appareils photo reflex Canon pour l’astrophoto. Son prix, très abordable, en fait un excellent choix pour les débutants, mais aussi pour ceux qui désirent se lancer dans l’astrophotographie. 

Il ne dispose pas des fonctionnalités les plus avancées que l’on retrouve sur les appareils photo hybrides les plus récents, mais son rapport qualité-prix est excellent.

En mode timelapse, cet appareil photo peut enregistrer en 4K et permet de capturer des instantanés détaillés des étoiles qui scintillent dans la nuit, en particulier lorsqu’il est associé à un suiveur stellaire. 

Il est préférable d’éviter ce modèle si vous souhaitez prendre des photos d’action en basse lumière. La composition des images est rendue facile grâce à un écran orientable et tactile, ce qui constitue un avantage non négligeable pour la photographie d’objets célestes.

Notez cependant que l’eos 6D Mark II n’enregistre pas en 4K/UHD, mais plutôt en Full HD 1 920 x 1 080 px en 60/50/30/25/24p.

L’EOS 6D Mark II dispose d’une faible dynamique, notamment lorsque les contrastes de la scène sont forts ; ce qui a tendance à pénaliser la qualité vidéo et la qualité photo. Mais ce sont des défauts qui sont facilement gérables en post-traitement.

Le Canon EOS 6D Mark II ne dispose que d’un seul emplacement pour carte SD, ce qui pourrait inquiéter certains qui aiment les séances de prise de vue prolongées ou qui préfèrent bénéficier du filet de sécurité qu’offre une seconde carte SD.

Avec ses 102 400 ISO extensibles et ses 26,2 Mpx, l’EOS 6D Mark II garantie des images toujours claires et nettes.

Le Nikon Z8, lancé en mai 2023, est le dernier appareil photo hybride de Nikon. Ce véritable mastodonte est le rêve de tous astrophotographes.

 La détection du sujet et l’AF fonctionnent jusqu’à -9 IL en mode lumineux ; c’est la meilleure que nous ayons jamais vue. Il existe même un mode vision nocturne. Ce dernier est personnalisable, mais affiche automatiquement un écran et un viseur électronique sombre et rougeâtre.

C’est l’un des meilleurs appareils photo pour capturer des sujets astrophotographiques, et plus encore, c’est l’un des meilleurs appareils photo tout court. 

Aucun autre appareil photo (à notre connaissance) n’est capable d’une telle polyvalence. C’est un investissement important, mais il vous permettra de pratiquer la photographie toute votre vie.

Lorsque Nikon parle de « bébé Z9 », il ne plaisante pas : bien qu’il embarque exactement la même technologie que son grand frère, le Z8 renonce à l’imposante poignée verticale pour offrir un encombrement similaire à celui du Z6 ou du Z7. 

Le fabricant suit l’exemple de Sony, c’est le premier produit phare de la marque à proposer un boîtier pro sans poignée verticale, ce qui accroît son attrait pour un public beaucoup plus large. 

Bien sûr, si vous comptez l’utiliser avec de gros objectifs ou de longs télézooms, le Z9 sera plus approprié. Mais pour les prises de vue quotidiennes, je préfère cet encombrement réduit. 

Après tout, les appareils photo hybrides sont censés être plus petits et plus légers que les reflex numériques !

Comme on pouvait s’y attendre de la part de Nikon, l’ergonomie est sublime. Le grand Nikon sait vraiment comment fabriquer un appareil photo qui se tient en main. 

Les commandes sont disposées de manière optimale ; photographier avec le Z8 est un rêve. Il est également doté d’un excellent système de stabilisation d’image intégré au boîtier.

Le seul reproche qu’on peut lui faire est que son écran tactile de 8,2 cm de diagonale et d’une bonne définition de 2,1 Mpts est une fois encore monté sur une charnière qui ne lui permet que de s’incliner à la verticale et à l’horizontale. Ce qui est assez surprenant quand on sait la puissance vidéo du z8.

Le Sony A7R IV est doté d’un écran LCD de 3 pouces qui propose une définition de 2,36 millions de points, contre 1,44 million de points sur le modèle précédent. 

Le boîtier jouit également d’une autonomie qui n’a pas d’équivalent dans sa catégorie. Les autres différences sont d’ordre cosmétique, comme le retrait du logo Sony sous l’écran LCD.

Le Sony A7R IV offre des performances et une qualité d’image exceptionnelles. Bien que la nouvelle version, le Sony A7R V, que nous avons aussi testé, soit un appareil fantastique, nous pensons que l’A7R IV est, pour l’instant, la meilleure option pour l’astrophotographie, vu que la version V coûte encore très cher.

LIRE  Meilleures Caméras Pour Casque Moto : TOP 9 !

La bonne performance de l’A7R IV réside surtout dans la gestion des hautes lumières, ce qui est parfait pour l’astrophotographie, nous pensons qu’il est difficile de faire mieux.

Dans l’ensemble, la gestion du bruit électronique est bonne et progressive jusqu’à 12 800 ISO. L’écran tactile est bienvenu, surtout pour les prises de vue nocturnes avec des gants.

Les énormes images de 61 mégapixels s’accompagnent de fichiers tout aussi énormes. Vous aurez donc besoin d’un ordinateur capable de stocker et de traiter ces images sans difficulté. 

D’une simple pression sur un bouton, vous pouvez également convertir l’appareil photo en un APS-C de 26 MP avec un facteur de recadrage de 1,5, ce qui facilite le stockage et accélère le traitement.

L’A7R IV n’est pas doté d’un écran entièrement articulé, mais son inclinaison vous permet de capturer de superbes images sans avoir besoin de vous pencher.

Le Nikon Z6 II est la version améliorée du Nikon Z6. C’est un appareil photo que vous devez absolument considérer si vous recherchez un appareil capable de tout faire, y compris photographier les astres.

Si votre budget vous le permet, n’hésitez surtout pas à vous l’offrir.

Le Z6 II conserve les caractéristiques de son prédécesseur, avec quelques atouts en plus. Un deuxième emplacement pour carte mémoire permet de réduire la pression lors de la prise de vue (car il sert de sauvegarde). 

La rafale et la vitesse de mise au point sont plus rapides, le traitement des images est plus rapide et la capture vidéo 4K à 60FPS est bien présente.

Le double emplacement pour cartes est un véritable atout pour un appareil photo destiné à l’astrophotographie. Surtout quand on sait que la qualité d’image élevée repose sur les images RAW et le post-traitement. Les fichiers RAW sont énormes par rapport aux fichiers JPEG.

L’appareil offre un meilleur contrôle lors des longues pauses grâce à une vitesse d’obturation plus grande, la vitesse d’obturation la plus lente est de 900 secondes (15 minutes). 

Grâce à une excellente protection contre les intempéries, vous pourrez photographier sous la pluie ou sous une tempête de poussière si vous le désirez.

Nikon affirme que le Z6 II est capable de faire la mise au point à la lumière d’un quart de lune (-6 EV). Avec son écran tactile et inclinable, il est également bien adapté à la prise de vue sur trépied pour les photos de nébuleuses.

Le Z6 II utilise un autofocus à détection de contraste et à détection de phase et dispose de 273 points AF. Ceux-ci couvrent 90 % du cadre, de sorte qu’il est bien équipé pour répondre à tous vos besoins photographiques. 

Il a accès à une gamme d’objectifs de plus en plus large, grâce à un adaptateur permettant d’utiliser des objectifs à monture F.

Le Canon R8 est le second moyen le plus abordable d’accéder à l’écosystème hybride de canon. C’est aussi l’un des boîtiers les plus léger et compact de la gamme Canon.

Comme nous l’avons découvert lors de nos tests, cet appareil regorge de précieux atouts pour l’astrophotographie et gère particulièrement bien la montée en sensibilité.

 Le Canon EOS R8 est un excellent appareil photo pour les photographes qui désirent se procurer un appareil de la gamme hybride de Canon sans avoir à dépenser une somme astronomique.

On retrouve un viseur OLED de 0,39 pouce offrant 2,69 Mpts et comprenant un dégagement oculaire de 22 mm ainsi que d’un grossissement de 0,7 x. 

Associé à un processeur Digic X familier de la gamme EOS, et à un capteur de 24,2 Mpx qui bénéficie d’une plage ISO de 100 à 102 400 ISO, extensible de 50 à 204 800 ISO avec une capacité de captation d’images en 10 bits, en RAW, JPEG, CRaw ou HEIF.

Malheureusement, l’appareil est dépourvu de système de stabilisation intégré au boîtier. Cependant, cela ne devrait pas poser de problèmes aux astrophotographes qui utilisent généralement un trépied pour les poses longues du ciel profond.

Dans l’ensemble, le Canon EOS R8 propose un ensemble cohérent et tout à fait pertinent qui comblera la majorité des astrophotographes avec son excellente qualité d’images entre autres.

Faire des économies en achetant cet appareil plutôt qu’un modèle plus coûteux est une bonne initiative pour les photographes qui envisagent investir massivement dans les meilleurs objectifs pour astrophotographie. Ce sont généralement des optiques à grande ouverture permettant de capter plus de lumière comme le Canon RF 28-70mm f/2L USM ou le Canon RF 24-70mm f/2.8L IS USM.

Un autre appareil photo hybride de Sony, celui-ci est un peu moins économique, mais il vaut vraiment son pesant d’or si vous êtes à la recherche de la photo parfaite en longue exposition.

Avec un capteur plein format rétroéclairé de 24,2 mégapixels, et un processeur BIONZ X, vous pouvez être sûr que le Sony Alpha a7 III vous fournira des photos de qualité, quelles que soient les conditions d’éclairage.

L’A7 III profite du module AF 4D de l’A9 offrant 693 points de mise au point à détection de phase et 425 points de mise au point à détection de contraste avec une couverture de 93 % du champ. 

Ce qui vous permettra de couvrir tous les angles, en veillant à ce qu’il s’étende et capture chaque détail juste pour vous.

Prendre des photos dans l’obscurité sera également un jeu d’enfant. L’Alpha a7 III de Sony peut faire la mise au point automatique sur une cible dans une obscurité quasi totale, c’est un appareil photo parfait pour vos besoins en astrophotographie.

Même s’il a déjà cinq ans d’âge et deux successeurs, le Sony A7 III reste l’un des appareils photo favoris des astrophotographes. 

Même avec un viseur électronique moins détaillé que les modèles plus récents, il offre toujours une vue qui permet de prendre des astrophotos impressionnantes. 

Nous avons été particulièrement impressionnés par la bonne dynamique du capteur qui restitue des détails dans les hautes et basses lumières et sur des images à fort contraste. 

C’est un aspect pour lequel Sony est bien connu et qui permet de récupérer d’excellents détails dans les ombres.

L’appareil gère bien la montée en sensibilité, une bonne qualité d’image jusqu’à 12 800 ISO. Cette sensibilité peut être étendue jusqu’à 204 800 ISO pour la photographie. L’appareil peut capturer des vidéos 4K UHD à 30 ipS.

Le Sony A7 III jouit d’un classement CIPA bien supérieur à la moyenne pour un appareil photo hybride de ce type et peut prendre 710 photos via l’écran LCD en une seule charge. 

Cet appareil coûte un peu plus cher que ses concurrents ; cependant, l’A7 III est performant en basse lumière et s’adapte facilement aux autres styles photographiques.

Les appareils photo hybrides de Sony sont réputés pour leurs performances exceptionnelles en basse lumière, et l’A6600 ne fait pas exception à cette règle. 

LIRE  Meilleur ordinateur portable pas cher pour la retouche photo en 2024 (MAC & PC)

C’est donc un excellent choix pour les astrophotographes ou les photographes qui travaillent régulièrement en basse luminosité.

La qualité de fabrication est excellente et l’appareil semble robuste, toutefois il reste compact et léger. Les touches sont bien prononcées et facilement accessibles même avec des gants ou dans l’obscurité. 

Le capteur de l’A6600 est le même que celui de son prédécesseur (le Sony A6500), mais la batterie a été améliorée. C’est le premier appareil photo APS-C de Sony à utiliser la batterie Z haute performance, dont la capacité est plus de deux fois supérieure à celle de la FW50.

L’écran tactile orientable à 180° ne facilite pas beaucoup la composition sous certains angles, contrairement à un écran rotatif. Outre ses bonnes performances en astrophoto et un suivi très efficace en photo comme en vidéo, le Sony A6600 est idéal pour la photographie de sport et d’action.

C’est un excellent appareil pour les débutants ou les personnes qui se lancent dans l’astrophotographie. Vous pouvez avoir l’appareil et l’objectif de base, fournit avec le boîtier, à un prix raisonnable.

Acheter un appareil avec son objectif de kit est une excellente idée, surtout lorsqu’il s’agit de votre premier appareil photo. Le problème, c’est que ce dernier pourrait ne pas convenir à vos besoins en astrophotographie. Bien que ce soit une excellente combinaison pour débuter en photographie de manière générale.

Pour l’astrophotographie, vous aurez besoin d’une ouverture beaucoup plus grande et d’une focale plus longue. Je recommande généralement le Samyang 12mm f/2.0 E pour obtenir de meilleurs résultats. C’est un objectif abordable et connu pour être un superbe objectif pour photographier le ciel nocturne.

Contrairement à ses prédécesseurs, l’A6600 dispose d’un meilleur processeur et d’une meilleure qualité d’image. Cependant, le point fort de l’A6600 est de loin la stabilisation d’image sur 5 axes du capteur. Ce qui est assez impressionnant, si l’on considère la taille de cet appareil.

Le seul inconvénient du Sony a6600 est qu’en raison de la petite taille du capteur, la qualité de l’image en pâtit quand on monte en ISO. Il n’est généralement pas recommandé d’aller au-delà de 3 200 ISO sur cet appareil, pour le prix, on ne peut vraiment pas se plaindre.

Quels Types d'appareils photo choisir pour photographier le ciel ?

Le meilleur moyen de photographier le ciel est d’utiliser un reflex ou un hybride.

En effet, ces appareils photo offrent une plus grande souplesse d’utilisation au niveau des réglages, on peut changer d’objectif, et leurs performances sont supérieures aux boîtiers compacts.

Un boîtier Hybride

Si vous recherchez quelque chose de compact, un appareil photo hybride est peut-être ce qu’il vous faut. Contrairement à d’autres appareils photo comme les reflex, les appareils photo hybrides permettent à la lumière qui traverse l’objectif de tomber directement sur le capteur.

L’un des avantages des appareils photo hybrides est qu’ils sont mieux adaptés à l’enregistrement vidéo car l’absence de miroir dans l’appareil permet de capturer de meilleures images comparées aux capteurs avec miroir, ce qui vous donne une définition parfaite pour vos vidéos astrales.

Pourquoi utiliser un appareil photo hybride pour l’astrophotographie ?

Les appareils photo hybrides sont légers et faciles à transporter. Idéales pour les débutants, elles constituent généralement une option moins coûteuse et sont capables de vous fournir des images claires et détaillées grâce à l’absence de miroir.

Un boîtier reflex

Vous êtes à la recherche d’un appareil photo qui vous permettra d’obtenir de meilleures images du ciel ? Ne cherchez pas plus loin.

Les appareils photo reflex, ou – ce que j’aime appeler « appareil photo volumineux » –disposent d’un miroir sur lequel la lumière rebondit pour atteindre le viseur. Lorsque le photographe est prêt à prendre la photo, le miroir laisse passer la lumière pour le capteur.

Á cause de la présence de miroir dans les appareils, le temps d’obturation est beaucoup plus long que sur les appareils photo hybrides.

Cependant, vous pouvez compter sur la qualité d’image que vous offrent le reflex, les prises de vue sont époustouflantes en basse lumière.

Pourquoi utiliser un reflex pour l’astrophotographie ?

Les appareils photo reflex sont exceptionnellement performants lorsqu’il s’agît de prendre des photos en basse lumière.

En outre, les reflex sont sur le marché depuis de nombreuses années. Ils disposent donc d’un catalogue d’objectifs très large en comparaison à celui des hybrides. Vous aurez donc tout le nécessaire pour réaliser exactement l’image que vous voulez.

Quel est le meilleur appareil photo pas cher pour l’astrophotographie ?

Le meilleur appareil photo hybride pas cher pour l’astrophotographie est le Sony a6600. 

C’est l’appareil photo hybride le plus accessible de notre guide, cependant il offre des performances impressionnantes en basse lumière. 

C’est un excellent appareil pour les débutants astrophotographes qui s’intéressent aussi à la photographie de manière générale.

Quels objectifs achetés pour l’astrophotographie ?

Le choix de l’objectif est d’une importance capitale en astrophotographie. La plupart des fabricants offrent d’excellente objectifs, mais en raison de la diversité des montures, il n’est pas possible d’utiliser n’importe quel objectif sur son appareil.

L’idéal pour l’astrophotographie, c’est un objectif qui offre une grande ouverture et un excellent piqué. Consultez notre guide sur les meilleurs objectifs pour l’astrophotographie. Associez-les à un appareil qui gère bien la montée en sensibilité et le bruit numérique, et ça devrait aller.

Ai-je besoin d'un filtre pour mon appareil ?

Les meilleurs filtres antipollution pour l’astrophotographie sont particulièrement importants si vous photographiez dans une région où la pollution lumineuse est importante. Vous voulez savoir si vous avez besoin d’un filtre antipollution ? Consultez le document intitulé « Quel est le degré d’obscurité de votre ciel nocturne ? Guide de l’observateur.

Comment trouver des boîtiers aux meilleurs prix ?

Les prix indiqués dans ce guide sur les meilleurs appareils photo pour photographier le cosmos sont constamment mis à jour et reflètent les meilleurs prix trouvés sur Internet.

Cependant, si vous avez simplement besoin d’un appareil photo reflex ou d’un appareil photo hybride pour vous lancer dans la photographie, nous avons aussi ce qu’il vous faut.

CONCLUSION

Tous ces appareils photo sont polyvalents et peuvent être utilisés pour autres choses que l’astrophotographie. Avant de choisir votre appareil photo, prenez soin de bien comprendre ses fonctionnalités et ses caractéristiques. 

Si vous êtes indécis et ne savez vraiment pas lequel choisir, nous vous recommandons d’essayer le Nikon D850, c’est le meilleur en termes de rapport qualité-prix pour l’astrophotographie.

Si vous ne partagez pas notre avis ou si vous estimez que nous avons omis un appareil qui méritait de figurer dans cette liste, n’hésitez pas à partager en commentaire.

Vous aimerez aussi ...