Si vous recherchez les meilleurs objectifs Micro 4/3 en 2019, vous n’êtes certainement pas seul. Les Micro 4/3 ont récemment fait une percée remarquable en termes de popularité.

Les appareils photo Micro 4/3 offrent les même avantage que la plupart des appareils photo hybrides à capteur APS-C, mais à une échelle plus petite (lorsqu’ils sont associés à un objectif micro 4/3) et à des prix plus compétitifs.

Grâce au facteur de recadrage 2x du capteur, les objectifs micro 4/3 sont plus compacts et plus légers . Il n’y a tout simplement pas d’autre moyen de transporter un objectif équivalent 70-200mm f/2.8 dans la poche de votre veston !

Le plus grand avantage des objectifs à monture micro 4/3 est qu’ils peuvent être utilisés à la fois sur les appareils photo Panasonic ou Olympus . Ce qui laisse la possibilité aux photographes de choisir parmi un large éventail d’objectifs tiers, ou même d’utiliser des adaptateurs pour reflex numérique ou pour hybride.

Dans une telle diversité  , il devient difficile de se retrouver. C’est pourquoi nous vous proposons nos meilleurs objectifs Micro 4/3 pour l’année 2019

le meilleur choix : Olympus 17mm f/1.8

Olympus 17mm f/1.8Petit, léger et fun. Une qualité d'image stupéfiante pour un prix ridicule.

le meilleur prix sur Amazon.fr

Ce guide sur les meilleurs objectifs micro 4/3 adresse principalement les objectifs  polyvalents que je juge plus utiles et plus économique. Ils sont parfaitement compatibles avec vos modèles micro 4/3  plus anciens et plus récents.

Les objectifs micro 4/3 comme l’Olympus M.Zuiko f/1.2 Pros ou le Voigtlander Noktons produisent des résultats incroyables, mais restent hors d’ateinte pour le photographe moyen.

Parlant de ratios, les boîtiers Micro 4/3 permettent d’obtenir des images au format 3/2 ou 16/9 comme pour la plupart des smartphones, parfait pour les cadres photo numériques.

J’ai également inclus quelques objectifs à focale fixe et quelques téléobjectif, utilisant l’équivalent 35mm comme référence pour un facteur de recadrage 2x.

J’ai pendant longtemps utilisé des appareils photo micro 4/3 d’Olympus, j’ai donc eu  l’occasion de tester des objectifs et de décider de ceux que je devais inclure dans ma liste des meilleurs objectifs micro 4/3. Alors plongeons sans plus tarder dans notre revue !

Les Meilleurs Objectifs Micro 4/3

objectifs Micro 4/3 specs points forts POINTS FAIBLES Domaines de prédilection
  • équivalent f/3.6
  • équivalent 34mm
  • 58 x 36 mm
  • 120 g 
  • Compact et léger
  • Qualité de construction
  • Passage en mise au point manuelle et butées
  • Polyvalence pour de la photo de rue
  • Effets de bokeh à f/1,8
  • Vignetage à toutes les ouvertures
  • Aberrations chromatiques "circulaires"
  • Piqué décevants aux grandes ouvertures
  • Piqué en retrait vis vis de modèles équivalents en 24x36 mm
  • Paysage
  • voyage
  • nature
  • faible luminosité
  • architecture
  • portrait
  • équivalent  f/3.4
  • équivalent 50mm
  • 60.8 x 52 mm
  • 125 g 
  • Qualité de construction.
  • Prise en main agréable.
  • Ouvre à f/1,7.
  • Pas de stabilisation.
  • Pas de bague de diaphragme.
  • Pas butée de mise au point.
  • Performances optiques globalement banales.
  • Manque flagrant d'homogénéité.
  • Fort vignettage
  • portraits
  • basse luminosité
  • équivalent f/5.6
  • équivalent 24-70 mm
  • 67 x 73 mm
  • 305 g
  • Objectif polyvalent
  • Prise en charge de la vidéo
  • Stabilisation optique de l'image
  • Tropicalisé
  •  mise au point ultrarapide et précise
  • Bague de mise au point perfectible.
  • Piqué à f/2,8.
  • Distorsions importantes à 12 mm.
  • paysage
  • voyage
  • rue
  • équivalent f/4
  • équivalent 24mm
  • 72.5 x 59 mm
  • 245 g 
  •  coins utilisables
  • qualité de construction
  •  Mise au point manuelle
  •  excellent rendu des couleurs
  • Faible distorsion 
  • Pas de données EXIF
  • bon, mais le prix n'est pas exceptionnelle par rapport à la concurrence
  • Le compteur d'exposition en mode manuel n'est pas précis
  • Fort  Vignettage
  •  photographies d'intérieur,
  • de paysages,
  • architecturale.
  • équivalent f/3.4
  • équivalent 40mm
  • 63 x 25.5 mm
  • 87 g 
  • Pas de distorsion.
  • Pas de vignettage.
  • Pas d'aberrations chromatiques.
  • Prise en main perfectible en mise au point manuelle.
  • Pas de joints d'étanchéité.
  • Lamelles du diaphragme visibles.
  • Piqué moyen.
  • Qualité en retrait aux grandes ouvertures.
  • voyage
  • photographie d'intérieure
  • paysage
  •  photographie urbaine
  • portrait
  • équivalent f/5.6
  • équivalent 70-200 mm
  • 67 x 99 mm
  • 320 g
  • qualité d'image fantastique
  • Résistant aux intempéries
  • Très bonne stabilisation de l'image
  • Ouverture constante et luminosité f/2,8
  • Compact et léger
  • Distance minimale de mise au point perfectible
  • Prix à près de 1000 €
  • paysage
  • nature
  • équivalent f/8-11.2
  • équivalent 80-300mm
  • 63.5 x 83 mm
  • 220 g
  • léger et Super compact
  • qualité d'image raisonnable
  • Mise au point automatique précise
  • Bon marché
  • Autofocus précis mais pas super rapide
  • Pas de stabilisation de l'image dans l'objectif
  • portrait
  • sport/animaux
  • voyage

 

  • équivalent f/3.6
  • équivalent 90mm
  • 56 x 46 mm
  • 116 g 
  • compact et léger
  • Excellent piqué dès f/1,8
  • Autofocus rapide et silencieux 
  • Distorsion pratiquement inexistante
  • Vignetage discret
  • Aberrations chromatiques contenues
  • Bokeh sympathique
  • Construction en partie en plastique
  • Pas de protection tout temps
  • portrait
Olympus M.Zuiko 17 mm f-1.8

C’est l’objectif Micro 4/3 qui a changer ma perception des appareils photo Micro 4/3. J’ai passé un mois en Australie avec l’Olympus 17mm f/1.8 bien monté sur mon, Olympus OM-D EM 5 Mark II, et j’ai vraiment aimé.

L’objectif est beau, compact et parfaitement proportionné à un appareil comme l’E-P5. Son poids plume de 120 grammes est un réel plus pour conserver une configuration légère et équilibrée. Avec moins de 4 cm de long, on dirait un vrai pancake : total discrétion assurée.

J’ai entendu parler de cette merveille pour la première fois dans une interview avec Ross Harvey, où il parlait de l’incroyable performance de l’Olympus 17mm f/1.8 pour la photographie de rue.

J’étais particulièrement curieux de savoir pourquoi Ross avait choisi cet objectif au milieu d’une pléthore d’objectifs micros 4/3  tous aussi excellent les uns que les autres.

Si vous utilisez actuellement un objectif zoom micro 4/3, vous serez stupéfait des résultats que cet objectif micro 4/3 à focale fixe est capable d’offrir.

En plus d’être plus rapide que n’importe lequel des zooms micro 4/3 disponibles, il est également plus précis et plus réactif à la mise au point.

L’ouverture maximale de f/1.8 vous permet de prendre des photos nettes en basse lumière. Lorsque le sujet est à proximité, vous pouvez réaliser d’excellent bokeh. 

Malgré la multitude d’objectifs micro 4/3 d’excellentes qualités, je recommande, avant tout, l’Olympus 17mm f/1.8, pour sa focale polyvalente – 17mm équivalent 35 mm sur un plein format, la focale préférée de tant de photographes.

Il est possible de photographier à peu près n’importe quoi avec cette focale fixe, des paysages aux portraits. Je vous recommande fortement de vous ‘limiter’ à cet objectif pour voir comment il peut vous aider à améliorer votre photographie.

Petit et léger, l’Olympus 17mm f/1.8 est aussi le partenaire parfait des petits appareils photo micro 4/3.

Pour ce qui est de la qualité de l’image, préparez-vous à être subjugué- cet objectif peut produire des images nettes et contrastées avec une faible profondeur de champ, il est pratiquement impossible de faire la distinction avec un objectif valant 3x son prix. Et le piqué est d’une homogénéité remarquable aux grandes ouvertures.

Ce n’est pas l’objectif micro 4/3 le plus accessible de cette liste, mais il apportera une nette amélioration à vos photographie, surtout si vous utiliser actuellement un objectif kit.

Je suis toujours un peu déçu quand des amis investissent dans un nouvel appareil photo, puis gardent l’objectif en kit.Un objectif kit, c’est bien pour débuter, mais ça devient très vite un frein dans la mesure où il ne vous permet pas de profiter des pleines capacités de votre appareil photo.

Investir dans l’Olympus 17mm f/1.8 vous permettra de libèrer le vrai potentiel de votre appareil photo micro 4/3, et dans la plupart des cas, vous épargnera de la nécessité d’avoir un autre objectif !

Bon point, cet objectif est disponible en version argent et en version noir pour s’accorder parfaitement aux différents appareils de la gamme Olympus.

La plupart des photographes dispose de l’une des deux focales favorites – 35 mm ou 50 mm. Comme je l’ai mentionné plus haut, je suis un grand fan du 35mm, mais beaucoup de mes amis prennent  90% de leurs photos avec un 50 mm.

Si vous possédez un appareil photo Micro 4/3, il existe quelques équivalents 50 mm sur le marché. Ils sont tous excellents, donc du coup en recommander un devient assez difficile.

Personnellement, après avoir essayé chacune des options pendant une semaine, j’ai choisi de recommander le Panasonic 25mm f/1.7 – il n’offre peut-être pas la meilleure qualité d’image, mais en terme de prix, il est sans parreil.

Le Panasonic 25mm f/1.7 est le parfait équivalent 50 mm léger et peu onéreux pour un Micro 4/3, une optique standard incontournable  et très prisée dans le monde des reflex.

Cet équivalent 50 mm ne produit pratiquement aucune distorsion, ce qui en fait un excellent objectif pour les photos de portrait. Si vous avez assez d’espace pour reculer, vous pouvez aussi faire d’excellente photos de groupe, ou même de paysages.

Sa grande ouverture permet de prendre du plaisir à photographier en basse lumière. Son diaphragme à 7 lamelles, offre de jolis bokehs et son ouverture permet de bien isoler son sujet de l’arrière-plan. Séparer votre sujet des distractions d’arrière-plan devient très simple.

Qu’en est-il des autres d’objectif Micro 4/3 25 mm disponibles sur le marché ? Ne vous laissez pas distraire par le Leica Summilux 25mm f/1.4 de Panasonic à moins d’avoir des poches bien profondes – bien sûr, c’est un objectif fantastique et l’ouverture  f/1.4 aspirera un peu plus de lumière qu’un f/1.7, mais ça coûte aussi beaucoup plus cher.

Vous avez aussi l’Olympus 25mm f/1.8, un objectif que j’ai vraiment aimé utiliser, il est plus petit et plus léger que l’offre Panasonic. Mais, coûte deux fois plus cher, à mon avis celà ne se justifie pas.

Ne vous fiez pas à sa souplesse (125 grammes) ni à son prix très doux, La construction est très soignée : ajustements parfaits, bonne tenue dans le temps de la peinture noire, mise au point souple et sans jeu, monture solide.

Tout compte fait, si vous recherchez un objectif équivalent de 50 mm pour vraiment étendre le potentiel de votre Micro 4/3, n’allez pas plus loin. Les alternatives peuvent sembler tentantes, mais l’économie réalisée avec cette petite merveille de Panasonic  la rende irrésistible.

 

Après avoir recommandé quelques excellents objectifs à focale fixe pour appareils photo micro 4/3, il est temps de s’attaquer à un excellent objectif zoom.

Avant tout, quelques bonnes nouvelles. Suite à l’annonce par Panasonic d’une deuxième itération de cet objectif au début de l’année dernière, le prix du Panasonic 12-35mm f/2.8 s’est effondré. Ce n’est pas encore un objectif pour petit budget, mais quand on le compare aux équivalents Canon/Nikon 24-70mm f/2.8, il commence à devenir vraiment intéressant.

Le téléobjectif 24-70 mm a été pendant longtemps l’un des objectifs les plus sollicité par de nombreux photographes. Pouvoir passer rapidement du grand-angle au 35 mm juste en faisant tourner une bague rend cet objectif extrêmement polyvalent.

Avec un Panasonic 12-35mm f/2.8 monté sur votre appareil photo, vous pouvez tout filmer, du mariage jusqu’aux vacances avec les enfants… sans bouger un seul orteille !

Même si j’adore les objectifs à focale fixe, je dois admettre que l’utilisation d’un objectif équivalent 24-70 comme ce Panasonic constitue un énorme gain de temps, et rend la photographie beaucoup plus facile !

Si vous voulez absolument avoir le dernier modèle, alors, faites un effort supplémentaire et procurez-vous la seconde version de cet objectif micro 4/3…!

Quelle que soit le modèle que vous choisirez,  vous aurez la possibilité de profiter immédiatement de l’avantage d’avoir l’objectif zoom équivalent 24-70mm f/2.8 le plus petit et le plus léger disponible sur le marché. Notons qu’il est encore plus petit que la plupart des objectifs reflex numériques !

Généralement, L’encombrement des 24-70mm constitue un problème majeur, particulièrement lorsque vous devez le transporter toute la journée. Avec le Panasonic 12-35mm f/2.8, la photographie avec zoom est redevenu pour moi un réel plaisir !

Si vous avez l’habitude d’utiliser un objectif en kit ou un zoom moins cher, l’ouverture constante de f/2,8 de ce Panasonic sera une vraie révélation. Généralement, sur les objectifs avec un zoom inférieur, zoomer de près contraint l’appareil à une ouverture plus petite, avec tous les inconvénients que cela implique-  en haute lumière c’est bon, mais en basse lumière, il faut oublier!

Les appareils photo micro 4/3 ont beaucoup plus de mal en basse lumière comparé aux appareils équipés de capteurs plus grands.

Cette ouverture lumineuse de f/2,8 lui permet également d’être utilisé dans de faibles conditions lumineuses à main levée sans devoir trop monter la sensibilité ISO, ou bien de jouer avec la faible profondeur de champ et réaliser des effets de flou artistique (même avec un capteur micro 4/3).

f/2.8 n’est pas particulièrement « rapide », mais la différence est grande lorsque vous le comparez à un f/4 ou f/5.6, ce à quoi vous avez probablement été habitué.

f/2.8 tourné à 70mm peut aussi produire un excellent bokeh  pour séparer vos sujets de l’arrière-plan dans vos photos de portrait.

En bonus, le Panasonic 12-35mm f/2.8 offre une stabilisation optique de l’image, un atout qui peut faire la différence entre une prise de vue floue et une prise de vue nette à main levée en basse lumière.

Il dispose d’une construction en métal qui inspire confiance et longévité : un bon point ! Le design est élégant, même si l’on déplore un trop grand nombre d’inscriptions (logo, pastilles, etc.) qui le rendent un peu moins discret que ce qu’il aurait pu être.

Quant à la qualité de l’image, elle est vraiment impressionnante. L’objectif réalise des images aux détails riches . Du fait de limites liées au format micro 4/3, ne vous attendez pas à la même quantité de bokeh que les équivalents reflex. Sur ce point, Les meilleures performances sont obtenues à f/5,6.

À f/2,8, le piqué est excellent, mais encore une fois, pas aussi bon qu’avec une bête de scène pour reflex numérique… mais encore une fois, regardez qui se débat avec un appareil photo ou un objectif gigantesque !

Avant, le prix de cet objectif me semblait trop élevé pour que je puisse le recommander sans réserve. Mais, si vous parvenez à mettre la main sur la première version à un  prix de rêve, vous aurez l’objectif 24-70mm le plus économique que vous n’aurez jamais!

Avant d’être tout excité à l’idée d’avoir l’un des objectifs grands angles les moins chers pour votre appareil photo micro 4/3, retenez votre enthousiasme- sur celui-là, la mise au point est manuelle.

Quoi, vous êtes déçu ? Non ? Bien, parce que ce n’est pas si mal que ça….

En temps normal, je ne recommanderais jamais un objectif à mise au point manuelle, surtout quand il y a un excellent autofocus équivalent disponible (avec l’Olympus 12mm f/2). Cependant, cette fois-ci, c’est tout à fait justifiable, pour 3 raisons principales.

Tout d’abord,  parlons du prix. Le Samyang 12mm f/2 est la moitié du prix de son équivalent Olympus. Même si vous utilisez un objectif grand angle tous les jours de l’année, une telle économie sur le prix est un peu difficile à ignorer. C’est tout simplement le meilleur objectif grand angle pour votre argent.

Deuxièmement, la question de la mise au point. Les vidéastes sont peut-être encore capables de faire avec un micro 4/3, mais pour la plupart d’entre nous, la mise au point automatique vaut son pesant d’or!

Cependant, lorsqu’il s’agit d’un objectif grand angle (un équivalent 24 mm), le micro 4/3  commence à être plus acceptable. En général, les objectifs grands angles offrent beaucoup plus de latitude entre les zones de mise au point, en particulier lorsqu’ils sont arrêtés à des ouvertures plus petites.

Prenez en photo un sujet situé à une distance de 3m avec un Samyang 12mm f/2 à f/5.6, et vous pouvez être sûre de manquer la mise au point de 1.8m, mais avec le sujet toujours net.

Même lorsque à la grande ouverture, la zone de mise au point est de 1,1 m – jouez avec cet outil pratique pour voir ce que je veux dire.

Si vous êtes plus intéressé par la prise de vue de paysages ou d’architecture avec votre objectif grand angle micro 4/3, vous pouvez régler le Samyang 12mm f/2 pour une mise au point à l’infini et être sûr que chaque photo prise de loin sera d’une netteté absolue.

La dernière raison pour laquelle j’ai inclus cet objectif à mise au point manuelle dans ma sélection des meilleurs objectifs Micro 4/3 de l’année est sa qualité d’image.

J’ai trouvé que le piqué au centre était en fait meilleure que sur l’équivalent Olympus qui coûte un peu plus cher, les images sont nettes et contrastées à toutes les ouvertures.

Sa grande ouverture de f/2 laisse entrer suffisamment de lumière pour les prises de vue nocturnes. Mais si vous pensez que les scènes aux grands angles nécessitent un bon trépied, dans ce cas une ouverture super rapide vous sera moins utile. Au final, c’est quand même bien d’avoir une ouverture de f/2, ça offre plus de flexibilité pour un travail à main levée.

Un objectif micro 4/3 à mise au point manuelle peut donner l’impression d’être un handicap, mais avec un grand angle, il n’y a vraiment plus de quoi hésité – la mise au point ne sera nécessaire que lorsque vous aurez des sujet très proches, la plupart du temps, vous vous croirez avoir un objectif avec mise point automatique.

Je dois avouer que c’est tout récemment que je suis tombé sur ce petit objectif micro 4/3 à focale fixe, sur recommandation d’un ami. Après avoir passé plusieurs années avec l’Olympus 17mm mentionné ci-dessus, j’avais oublié qu’il existait d’autres alternatives tout aussi intéressante… le Panasonic 20mm f/1.7 II en est une des plus intéressantes.

Si vous disposez d’un petit appareil photo micro 4/3,  un gros objectif  pourrait altérer en quelque sorte les avantages liés au format de l’appareil. si vous voulez mon avis, L’appareil devient encombrant et instable lors de la prise de vue.

un objectif  » pancake  » comme le Panasonic 20mm f/1.7 II, par contre, permet de préserver l’avantage lié à la petite taille de l’appareil. Même si j’utilisais un appareil photo micro 4/3 plus grand tel que le Panasonic GH5, je prendrais quand même cet objectif en premier – il est si mignon qu’il rend n’importe quel boîtier agréable.

Malgré sa petite taille, le Panasonic 20mm f/1.7 II est étonnamment bien construit, avec une construction tout en métal capable de supporter quelques coups et quelques chutes. C’est la principale différence entre la première version en plastique et ce nouveau modèle V2.

Ce 20mm offre un champ de vision peu orthodoxe équivalent à 40mm, plus vous l’utiliserez, plus vous l’apprécierez. Coincé entre deux des focales les plus polyvalentes, le 40mm est en fait le meilleur .

Cette ouverture de f/1,7 est très utile en conditions de faible luminosité, les appareils micro 4/3 ayant généralement du mal à produire des images nettes à des ISO élevées. En photographiant à la pleine ouverture à f/1,7, vous maximisez la capacité de votre appareil photo à recevoir le plus de lumière possible, avant qu’il ne soit obligé de recourir à une vitesse d’obturation plus lente ou à une sensibilité ISO plus élevée.

La qualité d’image est exceptionnelle pour un objectif aussi abordable (voir le prix le plus récent ici). Le bokeh à f/1.7 est crémeux et lisse, et vous permet de séparer facilement votre sujet du premier plan ou de l’arrière-plan. Comme pour la plupart des objectifs micro 4/3, la netteté globale de la monture est d’environ f/4~5,6.

Pour ce qui est des performances de l’autofocus, les résultats sont quelques peu mitigés. Avec mon Olympus OM-D EM 10 Mark II (un appareil photo avec une mise au point automatique rapide comme l’éclair), j’ai trouvé que le Panasonic 20mm f/1.7 II recherchait sans cesse la mise au point, surtout en basse lumière.

C’est pourquoi je ne le recommanderai pas pour les sujets en mouvement rapide ou la photographie de rue, mais si une mise au point lente de temps en temps ne vous dérange pas, sa portabilité et la qualité d’image magnifique et expressive en font un excellent objectif pour les voyages en particulier. Attention aux averses puisqu’il n’est pas à l’épreuve des intempéries !

En conclusion, le Panasonic 20mm f/1.7 II est l’objectif qu’il vous faut si vous ne pouvez pas vous permettre mon choix numéro un des objectifs micro 4/3 – l’Olympus M.Zuiko 17mm f/1.8. Il est plus petit, plus léger, moins cher et offre une qualité d’image très similaire.

Quand on parle d’objectifs Micro 4/3, il est difficile d’ignorer le Panasonic 35-100mm f/2.8 II

C’est l’objectif zoom haut de gamme de Panasonic, équivalent 70-200 mm sur plein format. En tant que tel, c’est le complément parfait du Panasonic 12-35mm f/2.8 II susmentionné – avec ces deux objectifs rangés dans un petit sac, vous pouvez photographier à peu près tout ce que vous voulez.

Faites attention d’acheter la deuxième génération de cet objectif (disponible ici) – le premier est aussi un excellent objectif, mais pour des raisons que j’ignore, il coûte pratiquement le même prix que la nouvelle version.

Bien qu’il y ait plusieurs objectifs zoom micro 4/3 avec des focales similaires, il n’y a actuellement aucun autre zoom équivalent 70-200mm f/2,8 disponible pour Micro 4/3. 

Comparé au 70-200mm f/2.8 d’un appareil photo plein format, le Panasonic 12-35mm f/2.8 II est deux fois plus petit et plus léger ce qui rend la prise de vue plus facile (et agréable !). Il coûte aussi moitié prix.

Beaucoup migrent vers le micro 4/3 afin de profiter de l’avantage en terme de poids et de taille qu’il offre, et le fait que tout est beaucoup moins cher comparé aux  équivalents plein format constitue un plus.

Il faut rappeler cependant que si le facteur de recadrage d’un capteur micro 4/3 implique que la focale équivalente sur plein format soit multipliée par deux, l’ouverture équivalente de l’objectif  est qu’en a elle  divisée par deux.

Ce qui veut dire qu’une ouverture de f/2.9 est équivalent à f/5.6 sur un appareil photo plein format, donc à moins d’avoir zoomer complètement à 100 mm sur le Panasonic 35-100mm f/2.8 II, vous avez peu de chances d’obtenir un jolie bokeh. Pour vraiment maximiser la séparation des sujets, vous pouvez zoomer et faire la mise au point à une distance focale minimale de 0,85 m (33.46″).

Malgré sa relative légèreté pour un téléobjectif, le Panasonic 35-100mm f/2.8 II est solidement construit et résistant aux intempéries. En l’associant à un Panasonic GH4 étanche aux intempéries ou à un Olympus OM-D EM 1, vous obtenez une excellente solution tout temps .

La mise au point est rapide comme l’éclair lorsque les conditions lumineuses sont satisfaisantes, mais aussi très impressionnante  en basse lumière, ce qui fait du Panasonic 35-100mm f/2.8 II un sacré objectif pour la  photographie événementielle si vous utilisez un appareil photo micro 4/3.  le Panasonic 12-35mm f/2.8 II, c’est aussi tout ce dont vous avez besoin pour couvrir vos mariages.

Les images sont nettes et claires, comme on pourrait s’y attendre avec un objectif micro 4/3 de la gamme professionnelle de Panasonic. Il n’y a pas non plus de distorsion visible sur toute la plage de zoom.

La véritable caractéristique qui fait la différence est la stabilisation d’image  » Power O.I.S. « , elle garantit la réalisation des photos exceptionnelles en évitant les contours flous et constitue un énorme avantage pour les vidéastes.

En pratique, ça veut dire que même avec un zoom avant de 100 mm, vous pouvez maintenir le Panasonic 35-100 mm f/2,8 II à des vitesses d’obturation beaucoup plus lentes que ce qu’il est normalement possible d’obtenir, ce qui vous permet de maintenir l’ISO de votre appareil photo aussi bas que possible.

En bref, il s’agit d’un téléobjectif impressionnant, d’un rapport taille/poids très appréciable. Si vous avez l’habitude de dépenser des milliers d’euros en équivalents plein format 70-200mm f/2.8, le prix de ce panasonic ne vous laissera pas indifférent.

En temps normal, je ne recommanderais pas un zoom qui est « lent » et qui de plus n’est pas à ouverture constante, surtout dans le format Micro 4/3. Cependant, j’ai fait une exception avec l’Olympus 40-150mm f/4-5.6, un téléobjectif micro 4/3 qui offre d’excellentes performances à un prix battant toute concurrence.

En tant que zoom équivalent 80-300mm, cet objectif offre des performances idéales pour des portraits et des photos prises de loin comme pour les paysages, la photo animalière.

À sa plus grande ouveture (f/4 à 40mm), l’Olympus 40-150mm f/4-5.6 est d’une netteté impressionnante, et est encore plus net si vous avez assez de lumière pour une ouverture à f/5.6. Il est donc parfait pour les portraits, le 40mm devenant un irrésistible 80 mm

Cependant, c’est entre 49-70mm que ce téléobjectif micro 4/3 atteint son vrai potentiel, avec de bonnes performances à f/4, et une netteté accrue à f/5.6.

Entre 100 et 150 mm, le piqué reste bon, mais l’homogénéité n’est pas aussi  remarquable qu’aux grandes ouvertures. C’est une caractéristique commune à tous les objectifs zooms bon marché – si vous recherchez une qualité d’image exceptionnelle sur toute la plage de zoom (ainsi qu’une ouverture constante et rapide), il faudra multiplier votre budget par dix pour avoir l’Olympus 40-150mm f/2.8 – un objectif incroyable, mais volumineux et cher.

Pour ce qui est du prix, l’Olympus 40-150mm f/4-5.6 est pratiqué à un prix défiant toute concurrence- où pensez-vous pouvoir vous procurez un téléobjectif micro 4/3 longue portée à moins de 160€? Vérifiez le prix exact ici, sachez qu’à un tel prix, vous faites vraiment une bonne affaire.

Son système autofocus MSC ultra rapide sait capter l’instant décisif et se faire très silencieux en vidéo.

L’autre énorme avantage de l’Olympus 40-150mm f/4-5.6 est le rapport taille/poids – à seulement 220 g, il est plus petit et plus léger que la plupart des objectifs pleins formats à focale fixe ! Pouvoir glisser un objectif zoom équivalent de 300 mm dans la poche de votre veston est tout simplement incroyable et met en évidence un avantage majeur du format micro 4/3.

Comme on pouvait s’y attendre de la part d’un objectif aussi léger et moins cher, la qualité de fabrication est basique, presque entièrement en plastique. Comme la plupart des objectifs en kit, une grande partie des coûts est réduit en fabricant une optique qui ne prendra pas  beaucoup de coups. Mais tant que vous en prendrez soin, vous n’aurez pas à vous en faire.

Bien sûre, on ne va pas oublier l’ouverture qui sera certainement contraignante en basse lumière. Même si vous disposez de l’un des meilleurs boîtiers professionnels Micro 4/3 (comme le tout nouveau Panasonic GH5), vous ne pourrez pas vraiment compter sur des ISO élevées, ce qui veut dire que vous aurez certainement du mal à tourner à f/4 avec des vitesses d’obturation autour de 1/100.

L’Olympus 40-150mm f/4-5.6 est conçu pour des prise de vues à la lumière du jour, tant que vous êtes d’accord avec, vous n’avez pas de soucis à vous faire.

Il existe quelques téléobjectifs micro 4/3 avec zoom alternatifs, mais pour ce rapport qualité/prix, cet objectif est de loin le meilleur.

Si vous êtes un photographe professionnel de la faune ou du sport, vous devriez pencher pour la version f/2.8, mais tant que ça vous arrange de photographier à la lumière du jour, l’Olympus 40-150mm f/4-5.6 offre un excellent rapport qualité-prix dans un boîtier compact.

Pour les amateurs de photographie au téléobjectif – l’Olympus 40-150mm f/4-5.6 est certainement le premier objectif micro 4/3 avec zoom que vous devriez considérer.

Pour beaucoup de photographes, l’Olympus 45mm f/1.8 est l’objectif idéale pour la photographie de portrait. Équivalent du 90mm, il est parfait pour de belles prises de vue .

La combinaison focale moyenne et ouverture f/1,8 permet d’obtenir un bokeh crémeux et lisse . Pour ceux qui ne croient pas qu’il soit possible d’obtenir un flou d’arrière-plan avec un capteur aussi petit, réfléchissez bien!

Bien qu’il existe plusieurs autres objectifs micro 4/3 avec une ouverture de f/1,8, utiliser des focales légèrement plus longues, comme cet équivalent 90 mm, permet vraiment d’obtenir une séparation du sujet comparable à celle des capteurs APS-C et plein format plus cher (et plus grands !).

Avec un poids inférieur à celui d’un livre de poche, l’Olympus 45mm f/1.8 est l’objectif idéal pour les voyages. Fixé à l’avant de votre micro 4/3, même la plus petite, il reste bien en équilibre et discret. C’est vraiment un objectif minuscule qui vous donne envie d’utiliser votre appareil photo.

Avec une ouverture à f/1,8, l’optique est plutôt lumineuse, mais n’oubliez pas que la focale réelle est de 45 mm et que la profondeur de champ n’est pas équivalente à une optique 90 mm en plein format.

Le bokeh (flou arrière) est également bien présent et c’est un point important que l’on rechercher avec ce type d’optique

Élément important avec ce type d’optique, le bokeh (flou arrière) est plutôt harmonieux. À la pleine ouverture, il est bien circulaire et très agréable.

Une ouverture de f/1.8 permet également de prendre des photos en basse lumière sans avoir à utiliser le flash de votre appareil photo. Tant que vous pouvez tenir une photo à la main à environ 1/100 (la plupart des gens le peuvent !), vous devriez être en mesure de prendre des photos après le coucher du soleil sans avoir à augmenter l’ISO.

Si vous pouvez étendre votre budget ou si vous êtes un professionnel qui a besoin d’une bonne profondeur de champ ou vous désirez simplement travailler en basse lumière, il y a aussi l’Olympus 45mm f/1.2 PRO.

La mise au point automatique est rapide comme l’éclair et suit étonnamment bien les sujets en mouvement rapide. J’aime la possibilité de corriger la mise au point ou d’activer la mise au point manuelle en tournant simplement la bague de mise au point.

Au niveau de la qualité de fabrication, l’Olympus 45mm f/1.8 a l’air d’un objectif en métal , mais il est en fait 100% plastique- Le revêtement en plastique marque finalement assez rapidement.

Quant au prix, l’Olympus 45mm f/1.8 est un autre objectif bon marché, une réelle opportunité pour quiconque désire utiliser une focale fixe. 90 mm, ça peut paraitre un peu contraignant si vous n’avez pas assez d’espaces pour reculer, mais si vous êtes à l’extérieur ou si vous avez suffisamment d’espace, il devient très flexible.

Si vous recherchez un objectif Micro 4/3 pour la photographie de  portrait, c’est le premier (et le dernier) objectif dont vous aurez probablement besoin. Abordable, léger et petit – ce sont les 3 principaux avantages des objectifs Micro 4/3, et son ouverture rapide de f/1.8 en fait un excellent objectif à ajouter à votre arsenal.

Meilleur objectif micro 4/3| conclusion

Pour rester concis, j’ai dû exclure beaucoup d’excellents objectifs Micro 4/3 . L’un des avantages du système micro 4/3 est qu’il l’offre un large éventail d’objectifs à un prix abordable.

Avec ces 8 objectifs Micro 4/3 vous en aurez pour votre argent. Oui, il existe de nombreuses alternatives assez intéressante, mais tenez-vous en à cette liste et vous pourrez vous constituer un parc optique à un prix abordable .

Vous Aimerez aussi ...