Ce site contient des liens d'affiliation pour lesquels nous pourrions être rémunérés.On vous explique tout ici.

Si vous êtes à la recherche du meilleur appareil photo compact équipé d’un zoom puissant entre 8x et 40x, alors vous ne pouviez pas tomber mieux.

Pour vous aider à trouver l’appareil photo compact qui correspond le mieux à vos attentes, nous avons passé en revue un grand nombre d’appareils photo compact avec zoom puissant pour vous proposer cette courte liste des dix meilleurs compacts avec zooms optiques entre 10x à 40x. Tous ces appareils sont au format de poche, un vrai régal pour les voyageurs ou les vacanciers !

Si vous désirez avoir plus d’information, cliquez sur le lien en dessous de chaque article. Ça ne vous coûte rien, et ça vous permet de soutenir le site si jamais vous effectuez un achat –  merci. 

Meilleurs Appareils Photos Compacts Avec Zoom Puissant

produits qualités
  • Compacité.
  • Réactivité.
  • Qualité d’image en photo et en vidéo.
  • Mode panoramique.
  • Autofocus rapide.
  • Zoom lumineux.
  • Réactif.
  • Qualité d'image et du zoom.
  • Wi-Fi, NFC.
  • Autofocus rapide.
  • Wi-Fi et Bluetooth.
  • Qualité d'image.
  • Bague de mise au point manuelle.
  • Wi-Fi, NFC et Bluetooth
  • Excellente réactivité .
  • Présence d'un viseur électronique.
  • Qualité d'image.
  • Vidéo 4K 100 Mb/s
  • Vidéo et photo 4K.
  • Excellente réactivité générale.
  • Wi-Fi.
  • Ergonomie satisfaisante.
  • Bonne réactivité.
  • Viseur électronique.
  • Écran orientable.
  • Excellente réactivité générale.
  • Zoom 30x bien stabilisé.
  • Assistance de cadrage.
  • Wi-Fi, Bluetooth.
  • Zoom 40x.
Sony_Cyber-shot_RX100_VII

Le Sony RX100 VII est l’un des appareils photo les plus performants que vous puissiez glisser dans votre poche, principalement grâce à son autofocus impressionnant.

L’objectif du VII couvre une plage focale de  24-200 mm, son écran LCD inclinable et son entrée micro sont bien adaptés au vlogging, et le viseur électronique escamotable est incroyablement utile pour les prises de vue en extérieur.

Pour plus d’appareils photo compacts équipés de viseur, consultez notre guide sur les meilleurs appareils photo compact avec viseur électronique.

Bien qu’elle ne soit pas étonnante en basse lumière en raison de la faible plage d’ouverture de l’objectif, la qualité d’image est généralement excellente, avec des couleurs agréables, une bonne capture des détails et une large plage dynamique. La qualité vidéo 4K du RX100 VII est également très bonne.

Là où le RX100 VII se distingue vraiment, c’est son système autofocus qui est le plus avancé de tous les compacts du marché.

Il suffit de le pointer vers un sujet, qu’il s’agisse d’un corps, d’un visage ou d’un œil, pour que l’appareil le suive dans la scène de manière transparente. Et il peut le faire à 20 images par seconde.

La manipulation est le principal point sur lequel nous avons des sentiments mitigés. L’interface utilisateur est complexe, les boutons sont trop petits, et le boîtier est glissant et peu facilement glisser entre les mains.

Le RX100 VII est cher pour un appareil photo compact, mais si vous avez besoin de ses capacités de  » capture de l’action « , vous ne serez pas déçu de votre achat.

Le Canon G5 X II possède un objectif plus court et plus rapide que le RX100 VII, ce qui permet d’obtenir des arrière-plans plus flous et une meilleure qualité d’image lorsque la luminosité baisse. Il parvient tout de même à couvrir une plage polyvalente équivalente à 24-120 mm.

Le G5 X II produit de très bonnes photos, avec une bonne qualité d’image brute et des JPEG avec le type de couleurs que l’on attend de Canon.

La qualité vidéo est raisonnable, mais comme il n’a pas de prise micro, le G7 X III et le RX100 VII sont de meilleures alternatives pour le vlogging.

La conception de l’appareil est très bonne, avec une molette de commande frontale personnalisable , une molette de contrôle de l’exposition dédiée, un écran LCD tactile rabattable et un viseur très pratique.

Il est réactif à l’utilisation et son interface est simple et ciblée. Du côté négatif, le système autofocus du G5 X II qui, bien que très bon, n’arrive pas à suivre le rythme du RX100 VII.

L’autonomie de la batterie n’est pas non plus très bonne, bien que l’appareil prenne en charge la batterie par USB.

Le PowerShot G1 X Mark III est le premier compact de Canon doté d’un grand capteur APS-C, de la même taille que celui des reflex numériques d’entrée de gamme de la société.

Outre ce capteur de 24 Mpx, vous trouverez un objectif zoom équivalent F2.8-5.6 de 24 à 72 mm et l’excellent autofocus Dual Pixel de Canon.

Il est conçu pour séduire les amateurs de photos à la recherche d’un second appareil photo petit et facile à transporter, mais il ne dispose pas des capacités de capture 4K qui pourraient séduire ceux qui recherchent des enregistrements vidéo détaillés.

L’écran tactile de 3 pouces entièrement articulé  facilite les prises de vue du dessus et du dessous. Avec un viseur électronique intégré et une bonne dose de commandes manuelles, il offre suffisamment de fonctionnalités pour satisfaire les passionnés.

La petite poignée saillante et la construction plus massive plairont à ceux qui trouvent le format du Sony RX100 trop compliqué, mais cela signifie aussi que le G1 X III n’est pas un appareil photo de poche.

L’autofocus Dual Pixel de Canon est à la fois rapide et efficace, avec 7 ips en mise au point continue.

L’écran tactile est utile pour définir rapidement un collimateur, et il est particulièrement pratique pour les changements de mise au point lors de la capture de vidéos.

Nous trouvons que la sortie JPEG de Canon est plutôt agréable, et le G1 X Mark III ne fait pas exception. Les couleurs sont vives sans trop de sursaturation.

Cette combinaison capteur/processeur n’a pas donné les meilleurs résultats en haute sensibilité ISO lorsque nous l’avons testée par le passé, car les détails s’étalent au fur et à mesure que la sensibilité ISO augmente.

La plage dynamique brute de ce capteur permet une latitude décente en matière de post-traitement, mais elle est inférieure à celle de certains concurrents.

Dans un monde de plus en plus 4K, le G1 X III plafonne à un décevant 1080/60p. Vous ne trouverez pas de fonctions avancées comme le zébra ou la prise micro, mais l’AF à commande tactile, le filtre ND intégré et l’écran LCD orientable offrent une certaine souplesse aux vidéastes occasionnels.

Le Canon G1 X III est cher, mais il offre pour l’essentiel les fonctions et les performances que vous êtes en droit d’attendre d’un compact expert.

Les passionnés qui recherchent un compact doté de commandes manuelles adéquates, d’un grand capteur, d’une plage de zoom intégrée utile et d’un viseur intégré, et qui ne sont pas rebutés par ses limites en matière de vidéo ou par son prix élevé, seront satisfaits de l’offre de cet appareil.

Le G7 X Mark III de Canon est doté d’un capteur et d’un processeur 20 Mpx, de la vidéo 4K UHD et d’un mode Live Streaming bien pensées, ce qui en fait un appareil polyvalent et bien équilibré pour les photographes et les vidéastes.

Bien qu’il se glisse facilement dans la poche d’une veste, le G7 X Mark III offre une prise en main confortable.

La bague de réglage de l’objectif permet un bon contrôle de l’ouverture, de la vitesse d’obturation et de la sensibilité ISO, et la double molette de correction d’exposition et des modes de prise de vue sur le dessus est très agréable. L’interface tactile sur son écran LCD inclinable de 3 pouces est soignée et réactive.

Le G7 X III n’est pas capable de faire la mise au point en continu aussi rapidement que les meilleurs modèles de sa catégorie, et il ne peut pas suivre les sujets dans le cadre lors des prises de vue en rafales.

En suivant vous-même votre sujet, vous obtenez une cadence de 8,3 ips. Il existe un mode rafale Raw à 30 ips, mais la mise au point est verrouillée.

De Manière générale, le G7 X III est très réactif, mais l’autonomie de la batterie est un peu courte.

Le capteur du G7 X III présente moins de bruit à des valeurs ISO très élevées que les modèles précédents. Les JPEG continuent d’offrir une réponse chromatique agréable, et bien que l’objectif du G7 X III offre une plage d’ouverture relativement rapide et une bonne portée de zoom, il est un peu mou au grand-angle.

Le G7 X Mark III enregistre des vidéos 4K/30p sans recadrage. La qualité est décente, mais pas la meilleure de sa catégorie.

Pour les vlogueurs, l’écran s’incline complètement, il y a une prise micro et le G7 X III peut diffuser directement sur YouTube (bien que ce ne soit pas toujours fiable).

Dans l’ensemble, le G7 X III est une bonne option pour enregistrer des clips vidéo rapides et de bonne qualité lorsque vous êtes en déplacement.

Dans l’ensemble, nous sommes impressionnés par les améliorations apportées à ce modèle. Le Mark III améliore les performances de la vidéo et de la prise de vue continue tout en conservant d’excellentes commandes et un prix compétitif.

Si vous faites beaucoup de prises de vue en grand angle, il existe des options avec de meilleurs objectifs, mais si vous recherchez un compact de haute qualité à mettre dans la poche, le Canon G7 X Mark III vaut le coup d’œil.

Le Canon PowerShot G9 X II est un appareil photo compact à prix modeste doté d’un capteur CMOS BSI de 20 Mpx de type 1″, emprunté au G7 X, mais doté d’un processeur « Digic 7 » mis à jour, un fonctionnement et des vitesses de rafale plus rapides.

L’objectif offre toujours une plage focale équivalente de 28-84 mm avec une ouverture de F2-4,9 et un filtre ND intégré (une rareté dans cette catégorie).

Le G9 X II se transporte  facilement dans une poche, avec un boîtier fait à la fois de métal et de matériaux composites.

La  » poignée  » est un peu plastique, mais la texture fait son travail et donne à l’appareil photo une sensation de sécurité raisonnable.

Bien que la plupart de vos interactions avec l’appareil se fassent sur l’écran tactile de 3 pouces (il n’y a pas de bouton de navigation), vous pouvez utiliser le bouton de zoom et la bague de contrôle de l’objectif pour naviguer rapidement dans les menus.

En prime, les menus et la bague de contrôle de l’objectif peuvent être personnalisés.

Le G9 X II répond à notre principale préoccupation concernant son prédécesseur en offrant de bonnes performances à presque tous les égards.

Les vitesses de démarrage et de fonctionnement sont excellentes, et l’autofocus est généralement réactif.

Les options d’autofocus de l’appareil sont limitées et déroutantes, et le suivi du sujet n’est pas possible.

L’appareil peut prendre des photos en rafale à plus de 8 ips (~5 ips avec l’AF continu) en mode Raw et JPEG.

Malheureusement, le compromis pour la petite taille et les bonnes performances est une faible autonomie de 235 photos par charge.

La qualité d’image est essentiellement inchangée par rapport à son prédécesseur. Les couleurs sont éclatantes, comme c’est souvent le cas avec les appareils Canon.

L’objectif est cependant un peu mou, et l’examen des images brutes montre que l’objectif produit également une aberration chromatique assez importante.

Les niveaux de réduction du bruit en JPEG sont assez élevés, ce qui tend à faire disparaître les détails fins comme l’herbe, les cheveux et autres textures fines.

D’un autre côté, le capteur de 20 Mpx de l’appareil photo capture de nombreux détails dans les ombres, ce dont vous pouvez tirer parti en prenant des photos brutes.

Le G9 X II peut capturer des vidéos 1080/60p avec un débit binaire maximal de 35 Mbps. Vous pouvez capturer des vidéos avec des effets spéciaux ou passer en mode manuel et sélectionner la vitesse d’obturation, l’ouverture et l’ISO.

L’appareil propose le focus peaking et un filtre anti-vent, mais pas de contrôle du niveau audio ni de motifs zébrés. L’autofocus par détection des visages en vidéo reste un point fort, et la stabilisation de l’image est vraiment très bonne.

Le PowerShot G9 X Mark II est un appareil photo ultracompact doté d’un capteur de type 1 pouce et d’un prix abordable (pour sa catégorie).

Il n’est pas le mieux construit de ses pairs, et son interface utilisateur centrée sur l’écran tactile demande un peu de temps pour s’y habituer.

Si vous souhaitez passer d’un compact à petit capteur à quelque chose de mieux, alors le G9 X II pourrait être ce que vous recherchez.

Le Panasonic Lumix DC-LX100 II est le compact phare de la marque, un appareil photo de 17 Mpx à l’ergonomie exemplaire et un zoom équivalent 24-75 mm.

Le Mark II est compact, mais pas tout à fait facile à transporter dans une poche. Un écran tactile s’ajoute aux molettes traditionnelles, ce qui permet de spécifier facilement un point AF.

Dans l’ensemble, il est agréable et facile à utiliser, à moins que vous ne soyez particulièrement sensible à l’actualisation d’une couleur après l’autre de son viseur électronique.

Un commutateur de rapport d’aspect encourage l’expérimentation.

Le LX100 II apporte quelques améliorations agréables à un appareil que nous aimions beaucoup.

Le LX100 II est un appareil assez rapide, avec une mise au point rapide et silencieuse.

Son système AF Depth-from-Defocus, même s’il n’est pas fiable à 100%, est bon pour reconnaître les sujets et les garder au point.

Le principal obstacle à l’utilisation de l’appareil est la lenteur du mouvement de l’objectif lors du zoom.

Le capteur relativement grand et l’objectif lumineux permettent au LX100 II d’offrir un niveau de qualité d’image difficile à égaler pour un appareil aussi petit.

L’objectif n’est pas très net, mais les fichiers bruts sont souples et les JPEG, avec des couleurs actualisées, sont attrayants.

La vidéo du LX100 II est fortement rognée, ce qui diminue la qualité, limite les possibilités de grand angle et rend difficile la prévisualisation du cadrage.

L’autofocus en vidéo est solide mais pas entièrement fiable. Sans prise micro ou casque, le LX100 II est réservé aux clips occasionnels.

Le LX100 II est un renouvellement de l’un de nos compacts préférés.

Ses rivaux offrent désormais de meilleures vidéos et de plus beaux viseurs, mais la combinaison de la qualité d’image et des commandes pratiques et engageantes du Panasonic en font un appareil qui vaut le coup d’œil pour les photographes passionnés.

Le Lumix TZ80 de Panasonic, aussi connu sous le nom de Lumix SZ60, est une version améliorée du TZ70. Le TZ80 est équipé d’un capteur de 18 mégapixels, d’un zoom optique 30x et d’un viseur électronique.

Le TZ80 est également le premier appareil photo compact à disposer de la  4K vidéo/photo/post focus, et comme le capteur est plus grand que celui des caméscopes, on dit que l’appareil offre une meilleure qualité vidéo.

Le TZ80 est capable de prendre de superbes photos, avec d’excellentes couleurs et un bon niveau de détail. L’objectif vous offre une grande portée de zoom, l’affichage et l’expérience utilisateur sont excellents grâce à un écran clair de 3 pouces.

Le Lumix TZ200 de Panasonic est équipé d’un capteur 1″ de 20,1 Mpx et d’un objectif 15x, le tout dans un boîtier compact et léger. Il est beaucoup plus petit qu’un bridge tel que le FZ1000 qui dispose pourtant d’un zoom similaire, le TZ200 sera un excellent choix si vous recherchez un appareil photo compact avec zoom puissant pour vos voyages ou vos vacances.

L’appareil est doté de nombreuses fonctionnalités, dont un mode rafale, un mode brut, des effets créatifs, un écran tactile 3 pouces, un viseur électronique, ainsi qu’un mode vidéo 4K. Dans l’ensemble, le Lumix TZ200 de Panasonic est un bel appareil photo qui a beaucoup de punch.

Merveille de miniaturisation, le Sony Cybershot HX99 conjugue puissance de zoom maxi (x30) et format très compact. Le Cybershot HX90V de Sony est l’un des zooms optiques 30x les plus compacts du marché.

De la taille d’un paquet de cartes à jouer, il a même le bon goût d’intégrer une petite poignée joliment dessinée et texturée qui assure une bonne préhension, quelle que soit la taille de votre main.

Mieux, il est équipé à la fois d’un écran orientable en mode autoportrait, d’un flash rétractible, d’une bague d’objectif programmable et d’un viseur électronique escamotable. Un viseur très rare dans ce genre d’appareil et qui peut faire la différence, notamment dans les situations de fortes lumières.

L’appareil est performant et rapide, il produit des images aux couleurs vives et offre de nombreuses options de prise de vues.

Il ne lui manque qu’un écran tactile et le format de fichier RAW pour être totalement exhaustif !

Le Canon PowerShot SX740 HS est un compact voyageur qui dispose d’un zoom optique 40x. Malgré un gabarit un peu trop imposant pour être aisément glissé dans une poche, le Canon PowerShot SX730 HS profite d’une excellente qualité de fabrication.

Le SX740 dispose de commandes manuelles et d’une connectivité sans fil, le Wi-Fi est toujours de mise pour transférer rapidement ses fichiers sur son smartphone ou sa tablette, et le Bluetooth fait son apparition, tandis que le NFC a été supprimé.

Le Canon PowerShot SX740 HS est équipé d’un capteur CMOS rétroéclairé d’une définition de 20 Mpx, d’une gamme ISO qui s’étend de 80 à 3 200 ISO et d’un écran Purecolor II de 3 pouces, avec une résolution de 922 000 points, ainsi que d’un flash escamotable.

Le SX740 offre une qualité d’image acceptable et un ensemble de fonctions qui plairont aussi bien aux photographes avancés qu’aux amateurs de photographie.

Contrairement au Lumix TZ80, le mode vidéo du Canon PowerShot SX740 HS n’intègre pas la définition vidéo 4K/UHD. Heureusement, la cadence en Full HD (1 920 x 1 080 px) est de 30 à 60p.

La stabilisation de l’image fonctionne bien et la qualité vidéo est également très bonne.

Le SX740 HS s’avère toutefois moins ambitieux, a fortiori face aux Panasonic Lumix TZ90 et Sony HX90/HX90V vendus au même prix disposant d’un viseur électronique, d’une bague d’objectif manuelle et de la vidéo 4K pour le Lumix.

Vous aimerez aussi ..