De toutes les lignes utilisées en photographie, les diagonales sont les plus dynamiques. On peut les utiliser pour créer une forte impression de mouvement ou pour créer une extraordinaire sensation de profondeur. Toutes les images intègrent des lignes – certaines sont verticales, horizontales et d’autres sont convergentes – savoir comment les utiliser affecte l’ambiance et la composition de l’image finale.

Les lignes horizontales et verticales sont des lignes puissantes en photographie, elles suscite une sensation de stabilité et d’ordre. À l’inverse, les lignes diagonales sont plus dynamiques et confèrent une sensation d’instabilité et de précarité.

La façon la plus simple de créer des lignes diagonales est d’incliner légèrement l’appareil photo pendant la prise de vue. Par simple inclinaison de l’appareil photo, il est possible de transformer des lignes horizontales ou verticales en diagonales.

Essayez de prendre une image simple comme celle d’une voiture ou d’un gratte-ciel en inclinant l’appareil photo de 45° et voyez ce que vous obtenez. Qu’arrive-t-il à l’image ? La voiture donne l’impression d’aller beaucoup vite alors que le gratte-ciel semble s’élever vers le ciel.

Les Lignes Directrices Diagonales

Lorsque vous prenez une photo de haut à hauteur d’oiseau, vous pouvez créer des images vraiment superbes. Recherchez les lignes puis inclinez l’appareil photo. La vue à hauteur d’oiseau vous donne une grande marge de manœuvre, il n’y a pas de bon chemin, pas de montée ni de descente ; tout est bidimensionnel. Expérimentez avec des motifs et des couleurs, et vous arriverez à des compositions dramatiques.

Lorsque vous prenez des photos en diagonale, n’ayez pas peur d’utiliser des angles fous et de changer de point de vue. Vous obtiendrez plus de profondeur et de perspective. Les lignes directrices diagonales guident l’œil de l’observateur vers un point de votre choix, vers un point où ils convergent ou disparaissent dans le néant.

Des empreintes de pas, une haie courbe ou une rivière peuvent être utilisés pour guider l’observateur vers un point précité. Attention, il faudra bien mener l’observateur vers quelque chose de pertinent, sinon il aura l’impression que l’image est incomplète.

Ensuite, vous avez l’effet zigzag. Lorsqu’un motif est répété plusieurs fois, il est possible de l’utiliser pour guider l’œil de l’observateur vers une zone plus vaste du cadre. Ces motifs ont la particularité d’être plus dynamique, et lorsqu’ils sont combinés à des lignes horizontales et verticales, ils produisent un effet encore plus puissant.

Les Lignes Directrices Diagonales

Les diagonales sont les lignes directrices que je préfère parce qu’elles sont très dynamiques et ajoutent un plus à l’image. Expérimenter, pratiquez et tirer vos propres conclusions.

Vous aimerez aussi ...