Ce site contient des liens d'affiliation pour lesquels nous pourrions être rémunérés.On vous explique tout ici.

Si un magazine vous confie un sujet de voyage – ou si vous espérez en obtenir un – vous devez apprendre à raconter l’histoire d’un lieu. Feuilletez les pages de n’importe lequel de vos magazines préférés sur les voyages et vous verrez exactement de quoi je parle. Il s’agît d’un ensemble d’éléments réunit pour montrer aux touristes ce qu’ils veulent voir- les lieux, les gens, la nourriture et la culture.

Parfois, il vous sera assigné une mission très précise – un restaurant local ou un quartier – d’autres fois, on vous demandera de capturer l’essentiel d’une ville entière en seulement 4 ou 10 images. Voici quelques conseils d’un récent séjour à Rome qui vous aideront à trouver ce que vous devez photographier pour ressortir la puissance narrative d’un lieu.

Les monuments

DSC 2698

Il est fort probable où que vous alliez, qu’il y ait un célèbre monument qui a déjà été photographié sous tous les angles : gauche et droit, haut et bas, ainsi que tous les angles latéraux.

Créer quelque chose de nouveau dans ce genre d’endroits est assez difficile parce qu’il y a de fortes chances que quelqu’un ait déjà pris exactement la même photo que vous pensiez faire. Mais faites de votre mieux pour adopter une perspective différente.

Sur cette photo du Colisée, au lieu de courir jusqu’au sommet pour prendre une grande photo d’ensemble que pratiquement tous les touristes ont déjà vu, j’ai choisi cet endroit qui avait déjà beaucoup de plans qui se chevauchaient et j’ai attendu patiemment le bon moment.

Après quelques minutes, une ouverture s’est dégagée, puis un jeune couple s’est arrêté au bon endroit, carte et guides audio en main. C’est un lieu familier sous un angle un peu moins vulgaire – quelque chose de nouveau pour les lecteurs de l’éditorial.

Les personnes

20140106 184437

Les passants ou les gens qui sont là comptent dans le récit d’un lieu. Qu’il s’agisse d’un serveur qui sourit, d’un conservateur de musée, d’un artiste de rue, d’autres touristes ou simplement d’un habitant en déplacement, ce sont ces gens qui vivent là qui font la culture de la région.

Cherchez à trouver des visages amicaux si vous le pouvez. Rappelez-vous que l’histoire que vous racontez a généralement pour but d’inciter ceux qui verront les images à voyager pour visiter le lieu.

Cherchez également des gens exerçant une profession ou des métiers spécifiques au lieu. Par exemple, ce serait gênant de visiter Venise sans rentrer avec  au moins une image d’un gondolier.

Sur cette photo, cet artiste de rue à l’accordéon ne sourit peut-être pas, mais son expression penaud est étrangement appropriée et représentative des milliers d’autres comme lui que l’on trouve dans cette ville.

Restaurants et Nourriture

i86448

Un bon récit de voyage serait incomplet sans quelques délicieux plats et sansceux qui les préparent. Un bon voyage fait appel à tous les cinq sens, et il vous en manquera au moins un, sinon deux ou trois, sans nourriture.

Il pourrait s’agir d’un  plat local savamment préparé, d’un café sur une table en carreaux ou en duvet ou d’une nourriture bizarre du coin. Quel que soit l’aliment, assurez-vous tout simplement qu’il s’harmonise avec l’ambiance générale de l’histoire.

On n’imagine tout simplement pas un vendeur à la sauvette surgir dans un éditorial sur les hôtels de luxe ! Vous voyez ce que je veux dire.

Lorsque vous prenez vos photos de plats, faites en sorte d’intégrer dans votre cadre les personnes qui les préparent, le personnel chargé de servir ce repas ou l’endroit d’où il vient. Les menus en langues étrangères, les plateaux de table, les chefs cuisiniers, les clients et l’extérieur sont autant de sujets. Tout dépend de votre interprétation.

Capturer l’atmosphère du lieu

DSC 2644

Pour raconter une histoire, il est extrêmement important de saisir l’atmosphère d’un lieu. C’est l’image qui vous aide à appréhender une partie de ce qu’est la vie dans un certain endroit. C’est ce que tous les éditeurs de photos recherchent.

Ce qui est formidable, c’est qu’il existe une infinité de façons de saisir l’atmosphère d’un lieu – c’est à vous, en tant que photographe, de trouver une à partir de votre propre perspective unique.

Après tout, c’est ce pourquoi un éditeur photo vous embauche. Il ne s’agit pas seulement de vos compétences techniques, mais aussi de la vision que vous avez de cet endroit.

Que ce soit un panorama, une façade de magasin, d’un plat, d’un monument, d’une activité ou d’une combinaison de plusieurs de ces éléments, tout cela doit refléter l’esprit d’un lieu.

 Cette image de la Piazza Veneziano me dit vraiment Rome – un carrefour et une agitation constante, des vespas, de voitures et des autobus.

Activités, hébergement, arts et plus encore

Activités, hébergement et arts sont tous de grands sujets de photographie de voyage. L’endroit où vous logerez, ce que vous allez faire et toutes les œuvres d’art importantes sur le plan culturel sont toutes des choses que les lecteurs veulent voir.

Les chambres luxueuses et les hôtels de luxe montrent les parties les plus raffinées de l’hospitalité, tandis que la promenade à cheval à travers l’Out back ou la plongée dans les récifs des Caraïbes peuvent être des activités qui intéressent les visiteurs.

Il existe des milliers de façons de raconter l’histoire d’un lieu. Parfois, un éditorial vous dictera ce que vous devez couvrir et d’autres fois, vous aurez le la liberté de photographier ce que vous voulez.

Gardez cependant à l’esprit que peu importe que vous ayez une mission ou pas ; vous rentrerez avec un lot d’images qui vous ramènera vous et les autres dans votre voyage.

Vous aimerez aussi ...