Lors de votre premier achat d’un trépied, vous vous êtes certainement dit : c’est simple à utiliser, il suffit d’étendre les jambes et de monter l’appareil photo, voilà ! c’est tout !

Je dois admettre que moi-même je pensais pareil jusqu’au jour où j’ai lu l’excellent livre d’Ansel Adams, « The Camera », dans lequel il consacre deux pages entières à la bonne utilisation d’un trépied. Il commence par expliquer que :

« Beaucoup de photographes installent leur trépied avec négligence et utilisent les différents réglages de manière hasardeuse. Il est préférable, cependant, d’être plus méthodique dans l’installation de votre trépied, si le temps et la situation vous le permettent, afin d’obtenir un positionnement précis de l’appareil photo et la plus grande stabilité possible. » -Ansel Adams, L’appareil photo

Donc, si le trépied est un équipent simple, il y’a quand même quelques éléments à prendre en compte lors de son installation, si l’on veut s’assurer d’obtenir l’image la plus nette possible :

1 – Composez d’abord votre image

Etant donné que l’installation d’un trépied prend du temps, il est préférable de commencer par la composition, avant de vous préoccuper du trépied.

Donc déplacez-vous autour de votre sujet et explorez-le sous différents angles. Regarder de temps en temps dans le viseur pendant que vous faites cela pourrait vous aider à voir exactement à quoi ressemblera la composition sur une photo.

2 - Orientez l'un des pieds du trépied vers votre sujet

tripod setup mistakes 10

En orientant l’un des pieds du trépied vers votre sujet, vous aurez de la place pour vous tenir entre les deux autres pieds (ce qui vous évitera de trébucher sur le trépied), ça peut également aider à stabiliser davantage l’appareil photo lorsqu’il est orienté vers le sol.

3 - Gardez la colonne centrale bien verticale et perpendiculaire au sol

Pour vous assurer que le poids de votre appareil photo est uniformément réparti sur les trois pieds, assurez-vous que la colonne centrale est vertical et perpendiculaire au sol.

L’utilisation d’un niveau à bulle qui s’attachent à la colonne centrale pourrait vous être d’une grande utilité. Ces niveaux à bulles, s’ils ne sont pas déjà intégrés à votre trépied, sont généralement spécifiques à chaque modèle et disponibles pour moins de 10 €.

4 - Évitez d’étendre la colonne centrale

La colonne centrale est nettement moins stable que les trois pieds déployés, ne l’utilisez donc qu’en cas de dernier recours.

C’est vrai que ça peut devenir très frustrant lorsque vous essayez de mettre votre trépied à la hauteur parfaite, mais n’oublier pas que ça vous aide à obtenir l’image la plus nette possible.

5 - Utilisez un support en L pour les objectifs courts

Le support en « L » est un adaptateur qui vous permet de fixer votre appareil photo au-dessus du trépied. Grâce à sa forme en « L », il permet de monter l’appareil photo en orientation portrait, tout en le maintenant au centre des trois pieds. Voici quelques photos qui illustrent la différence entre le support en L et une plaque standard :

Comment utiliser un trépied

Le support en L présente deux grands avantages : il maintient le centre de gravité là où le trépied peut le mieux le supporter (au centre des trois pieds), et il vous donne quelques centimètres de plus en hauteur lorsque vous photographiez en orientation portrait (ces quelques centimètres supplémentaires peuvent certainement faire ou défaire une photo !)

6 - Utilisez un collier de fixation pour trépied pour les gros objectifs

Les gros objectifs ont souvent tendance à déplacer le centre de gravité de l’appareil photo, un collier de fixation pour trépied permettra de préserver l’équilibre entre votre appareil photo et votre objectif.

Sans cela, vous remarquerez justement que votre appareil photo a tendance à se déplacer lentement vers le bas.

7 - Accrochez un sac photo ou un autre objet lourd à la colonne centrale pour plus de stabilité.

Si vous vous trouvez dans un endroit où le vent souffle fort, il vous sera peut-être utile d’ajouter du poids à votre trépied en accrochant un objet (comme un sac photo) à la colonne centrale.

De nombreux trépieds sont déjà équipés d’un crochet, mais si le vôtre n’en a pas, regardez si vous pouvez simplement visser un crochet.

Soyez prudent avec cette méthode : si votre sac photo est fortement secoué par le vent et qu’il heurte les pieds du trépied, vous risquez de perdre en stabilité.

Pourquoi il est important de soigneusement votre trépied

        Même si la mise en place d’un trépied semble être un processus lent et fastidieux, il est important de le faire avec soin si l’on veut obtenir l’image la plus nette possible. En veillant à ce que votre trépied soit bien installé, vous évitez qu’il ne bascule et n’endommage votre appareil photo et votre objectif.

Vous aimerez aussi ...