Vous vous intéressez à la photographie de la vie sauvage ? Que ce soit pour un safari au cœur de l’Afrique ou tout simplement pour photographier des oiseaux  et des écureuils dans votre jardin, un outil vous sera indispensable : un trépied.

Lorsqu’il s’agit de trouver le meilleur trépied pour la photographie d’animaux sauvages, il est important de veiller à trouver un équilibre entre vos besoins et votre budget afin de faire le meilleur choix possible.

Dans le souci de vous aider à faire de meilleures photos animalières, j’ai passé en revue une vaste gamme de trépieds afin d’en extraire les meilleurs pour la photographie animalière. Voici donc ma liste des meilleurs trépieds pour photographie animalière actuellement disponible sur le marché.

Meilleurs Trépieds Pour Photographie Animalière

Meilleur trépied Prix sur amazon.fr specs
204 €

charge maximale: 7 kg
Hauteur (max): 160 cm
Hauteur (min): 8 cm
Poids: 2,1 kg

2 209 €

charge maximale: 8 kg
Hauteur mini : 40 cm
Hauteur maxi : 156 cm
Poids:1.6 kg

96,98 €

charge maximale: 5,5 kg
Hauteur (max): 165 cm
Hauteur (min): 23 cm
Poids:1,5 kg

860 €

Hauteur (max): 160 cm
Hauteur (min): 8 cm
charge maximale: 7 kg
Poids: 2,1 kg

139 €

Hauteur (max):173 cm
Hauteur (min): 15 cm
charge maximale:7 kg
Poids: 2,44 kg

279 €

Hauteur (max):168 cm
Hauteur (min): 44 cm
charge maximale:14kg
Poids: 1,8 kg

409 €

Hauteur (max):143cm
Hauteur (min): 20 cm
charge maximale: 25 kg
Poids: 1.17 kg

434 €

Hauteur (max): 210,5cm
Hauteur (min): 40,5 cm 
charge maximale: 20 kg 
Poids: 2,62 kg 

449 €

Hauteur (max): 170 cm
Hauteur (min): 9 cm 
charge maximale: 9 kg 
Poids: 2 kg 

395 €

Hauteur (max): 180 cm
Hauteur (min): 40,5 cm 
charge maximale: 18 kg 
Poids: 1,7 kg

1382572231 1010691

Le Manfrotto MT190XPRO4 est bien plus qu’un simple trépied. Il combine à la fois des fonctionnalités avancées et une excellente qualité de fabrication.  la colonne centrale qui bascule à 90° horizontalement n’est pas des moindres. Ce système ingénieux permet à l’utilisateur de prendre des photos sous tous les angles.

Vous pouvez donc travailler rapidement, avec précision et en toute liberté, que ce soit en position verticale ou horizontale.

La flexibilité dans la prise de vue n’est pas la seule fonctionnalité remarquable de ce trépied.

Loin de se contenter d’être le trépied parfait pour toutes les situations, il est également très facile à utiliser.

Vous pouvez passer rapidement d’une position à une autre avec un appareil fixé, sans même avoir à démonter le trépied, ça facilite énormément le travail et permet de gagner un temps précieux.

Grâce au verrou individuel, vous pouvez régler séparément chaque jambe à un angle prédéfini en toute simplicité, pour atteindre rapidement la position souhaitée. Le niveau à bulle situé au centre de la colonne centrale vous garantit un cadrage précis.

Vous pouvez même tourner autour de la colonne centrale pour explorer de nouvelles perspectives.

Monter et démonter le trépied est également un jeu d’enfants. Le mécanisme de colonne centrale est logé à l’intérieur du corps du trépied pour plus de compacité tout en restant facilement accessible lorsque vous en avez besoin.

Les poignées sont simples à prendre en main et à manœuvrer, le trépied est totalement stable lorsque les jambes sont bloquées.

Enfin, il y a le connecteur EasyLink auquel vous pouvez connecter un bras d’extension ou un support pour utiliser des accessoires comme un flash ou un réflecteur. En bref, avec ce trépied, vous pouvez créer votre propre studio mobile pratique.

MeFOTO Classic 4

De nos jours, les appareils photo sont de plus en plus légers et de plus en plus petits – il n’y a pas de raisons que ce ne soit pas le cas pour votre trépied.

Le MeFOTO est un trépied compact qui peut être transformé en monopode en toute simplicité. Les pieds pliables sur 180° le rendent suffisamment petit pour vous accompagner partout.

Il est disponible en plusieurs couleurs et peut être utilisé avec presque tous les types d’appareils photo : compact, hybride et même reflex équipé de super téléobjectifs.

Une échelle graduée pour vos photos panoramique est disponible pour vous donner une plus grande précision dans vos prises de vue panoramiques.

Une accroche située au bas de la colonne centrale, permet de suspendre une masse supplémentaire pour accroître la stabilité du trépied.

Le niveau à bulle situé aux abords du trépied vous garantit un cadrage précis.Les pieds, équipés d’anti-rotation résistent aux intempéries et à la poussière.

Si vous êtes las des trépieds gros et noir, le MeFOTO Classic est celui qu’il vous faut.

Ce trépied en fibre de carbone ultra léger offre une stabilité optimale sur des terrains accidentés.

Grâce à des verrous de jambe individuelle et de trois jambes indépendantes, le trépied peut être facilement repositionné, et permet à chaque fois d’obtenir la photo parfaite.

Pliable et facilement démontable, le trépied facilite le déplacement et le transport.

 Vous aimez les prises de vue au ras du sol ! Le Davis & Sanford TR654C-36 est équipé d’une colonne centrale courte qui lui permet de descendre jusqu’à 20 cm au-dessus du sol. Ce n’est pas génial ça ?

Équipée de deux niveaux à bulle, d’une base calibrée et d’un bouton de friction à bille, vous êtes sûr d’avoir le set up parfait à chaque fois.

Vanguard Alta Pro 2+

Vanguard Alta Pro 263AB

Vanguard existe depuis plus de 30 ans et ne conçoit que des trépieds et autres équipements de photographie de haute qualité, à l’exemple du Vanguard Alta Pro. L’un des aspects que j’apprécie particulièrement chez ce trépied c’est la possibilité qu’il offre de pouvoir écarter les jambes jusqu’à atteindre le ras du sol.

Dans l’ensemble, ce trépied est très solide, stable et bien fait. La possibilité de déplacer la colonne centrale de 0 à 180 degrés dans différentes positions verticales et horizontales fait de la macrophotographie et des prises de vue au grand angle un réel plaisir.

Bien qu’étant étonnement bien construit, ce trépied ne fait pas un bon trépied de voyage, il est plutôt lourd comparé à d’autres trépieds figurant dans cette liste. Si la taille et le poids ne vous posent aucun problème, alors n’hésitez pas à profiter des possibilités que ce trépied offre.

Benro Adventure 3 Series Carbon Fiber

Benro Adventure 3 Series Carbon Fiber

Tout comme Manfrotto et plusieurs autres marques, benro est une sommité dans la fabrication des trépieds. La série 3 des Aventure Benro se décline en de multiples variétés comme vous pourrez le constater sur la page du produit, ce qui vous permet de choisir celui qui vous convient le mieux.

Quelle que soit votre choix, vous serez certainement ravi de la conception et de la qualité de fabrication de ces trépieds.

Hauteur d’homme, légé, très « smooth », stabilité en 3 sections, 3 angles d’inclinaison des pieds, colonne réversible, hauteur de 135cm colonne rentrée, sans aucun jeux dans la construction, aucune vibrations, et vraiment super stable!

Je l’ai acheté pour mon Sony A7R (1), qui est connu pour être affecté par le choc de l’obturateur et qui a besoin d’un trépied aussi stable que possible. De plus, je possède une vieille caméra 6×6, qui pèse environ 3-5kg avec objectif.

Le Benro Adventure série 3 n’a eu aucune difficulté à tenir mon téléobjectif et mes appareils photo les plus lourds.  Il se tient solidement et fermement. Rien ne vacille. Le bouton à triple action vous empêchera de laisser tomber accidentellement votre appareil photo/objectif du trépied.

C’est étonnant à quel point il est léger pour sa taille et les possibilités qu’il offre.Que ce soit la pluie, le vent, l’eau, le désert, le sable, rien ne semble l’inquiété.

Les inconvénients sont le pendant de ses qualités: son encombrement et un poids moyen si on veut l’emmener sur le terrain.

Pour les photographes sérieux, cela reste un investissement justifié. Ce trépied n’est pas livré avec une tête, vous devrez donc l’acheter séparément. La rotule à triple action Benro est fortement recommandée.

Feisol CT-3342

Feisol CT-3342

Le Feisol CT 3442 est à la fois stable et léger comme une plume – mais ce n’est pas pour autant qu’il n’est pas capable de supporter de gros poids.

Une Bombe ce trépied ! Il est capable de supporter 10 fois son poids. Pour un poids d’à peine 1 kg, il est capable d’en supporter 25 kg. Ce n’est pas magique ça ?

En plus le crochet sous le trépied permet de suspendre un poids important qui vous garantit l’absence de vibration. Il est capable de supporter un poids énorme sans broncher.

On peut déplorer le fait que le Feisol utilise un système de serrage qu’on peut trouver long et pas pratique du tout. Un simple clic aurait quand même été plus simple.

C’est surtout lorsqu’il faille rapidement monter le trépied en toute discrétion pour ne pas effrayer  l’animal qui arrive qu’on peut se rendre compte de l’inconfort qu’occasionne se système.

On peut aussi critiquer l’absence de colonne centrale qui est supposé apporté plus de stabilité. Mais l’absence de colonne centrale peut aussi constituer un  avantage pour ceux qui font dans la macrophotographie et qui aiment être le plus près possible du sol.  

Un système astucieux permet de placer la rotule entre les 3 tubes pendant le transport ce qui permet de la protéger sans perdre de temps au dépliage et diminuer la hauteur pendant le transport.

Un crochet placé sous la rotule au sommet du trépied permet de fixer un poids comme votre sac photo pour permettre de stabiliser votre prise de vue.

Les pieds du CT-3442 sont fabriqués en fibre de carbone de haute qualité, ce qui lui confère une rigidité et une capacité de charge supérieures à celles des autres trépieds. Le trépied de tournoi CT-3442 dispose de 4 segments de jambe.

Ce qui est également appréciable avec ce trépied; c’est la possibilité d’ouvrir à fond les jambes pour se retrouver au ras du sol.

Comme vous, le CT-3442 établit des normes que les autres ne peuvent que tenter d’atteindre. Si vous devez vous fier à votre trépied, le CT-3442 est votre premier choix.

Vous êtes un professionnel à la recherche d’un trépied fiable, résistant et assez léger pour être facilement transportable? Le Gitzo GT3542 est ce qu’il vous faut.

Le GT3542 de Gitzo pèse seulement 1,86 kg, supporte une charge de 21 kg, offre une hauteur de travail maximale de 162 cm et mesure seulement 54 cm replié.

Le trépied est capable de soutenir parfaitement un reflex avec optique 300 mm (jusqu’à 400 mm). Mais en associant une tête Wimberley, j’ai pu monter mon canon 600 mm en toute aisance. Un vrai délice pour travailler en animalier avec des vitesses très lentes.

Le trépied est équipé d’un crochet stabilisateur sur la colonne centrale pour ajouter du poids et augmenter la stabilité quand les conditions de travail le demandent.

Si vous rechercher plus de stabilité pour vos photos en macro, la colonne centrale se retire simplement, pour offrir plus de stabilité au niveau du sol et plus de perspective.

Le trépied est également équipé du mécanisme de colonne inversé qui permet de fixer l’appareil entre les jambes du trépied, si jamais ça vous intéresse; quanta moi je n’en vois pas beaucoup l’utilité.

Avec le système de serrage G-lock, le réglage de la hauteur devient un jeu d’enfant. Plutôt paresseux de nature, je me contente de déverrouiller le niveau supérieur avant de remettre le trépied dans mon coffre – il tient à peine.

Les sélecteurs d’angle sont très pratiques et permettent de régler simplement l’angle de chaque jambe.

Les tubes de ce trépied professionnel sont en fibre de carbone d’une légèreté et d’une rigidité remarquables. Les pieds avec embout amovible assurent la stabilité du trépied sur toutes les surfaces.

 

Benro TMA48CXL Mach3 9X CF

Benro TMA48CXL Mach3 9X CF

J’ai possédé plusieurs trépieds, mais celui-ci est de loin le meilleur : il est robuste , les réglages des jambes sont faciles à saisir et à ajuster, il s’adapte parfaitement avec ma tête Benro !

La hauteur supplémentaire qu’il offre est juste ce qu’il faut pour épargner mon dos lorsque je prends des photos animalières. Je peux regarder directement dans le viseur de mon appareil photo sans me pencher,

Passionné de photographie de la vie sauvage, je travaille souvent avec un objectif Canon 800 mm combiné à un Canon EOS 1-D X Mark II. Vous comprenez donc que la stabilité du trépied était une exigence primordiale.

Avec d’autres trépieds, j’ai constaté que l’appareil tremblait à chaque brise en plein air. Le Benro a éliminé ce problème tout en étant assez haut pour un photographe d’1,80 m, sans avoir à soulever la colonne centrale.

Le trépied Benro TMA48CXL a très bien répondu à mes besoins. Il est est robuste, solide, de qualité et de très bonne finition. Je le recommande sans reserve.

Si le Benro revendique le nouveau matériel 9X, il n’en demeure pas moins que les boîtiers métalliques et la plaque centrale ne sont pas aussi robustes que ceux du Gitzo,

Quelques points à prendre en compte si vous envisagez d’utiliser ce modèle. Premièrement, la version « extra-haute » est plus longue que la moyenne des trépieds. Si vous prévoyez de l’emporter en voyage, vous devrez peut-être évaluer vos bagages pour vous assurer qu’il vous conviendra.

En outre, je le trouve un peu trop grand pour être attaché à l’extérieur d’un sac à dos (trop long, trop épais). Il est très bien lorsqu’il s’agit de le transporter sur de courtes distances, mais ce n’est certainement pas ce qu’il vous faut si vous envisagez faire de la randonnée.

Manfrotto MT055CXPRO3

Manfrotto MT055CXPRO3

Suffisamment solide pour accueillir une charge utile allant jusqu’à 9 kg, le Manfrotto MT055CXPRO3, avec une construction en fibre de carbone et en magnésium, n’en demeure pas moins suffisamment souple. Avec un poids de seulement 2 Kg, le Manfrotto MT055CXPRO3 n’est pas le plus lourd des trépieds compte tenu de sa taille.

Pour améliorer davantage la rigidité et la stabilité du trépied, Manfrotto a développé un nouveau mécanisme de verrouillage, qui applique plus de force, rendant les jambes plus rigides. Grâce aux nouveaux loquets Quick Power Lock, les jambes peuvent être facilement régler d’une seule main.

Chaque jambe peut être réglée indépendamment sur l’un des angles prédéfinis, les nouveaux loquets rendent ce réglage encore plus facile à réaliser que sur les anciens modèles Manfrotto.

La colonne centrale peut être étendue verticalement ou horizontalement, ce qui vous permet de prendre des photos avec encore plus de flexibilité. Un connecteur Easy Link est également disponible pour connecter tout autre accessoire.

Ce trépied est pour le moins impressionnant. Il est extrêmement robuste et n’a pas besoin de poids supplémentaire pour rester stable par temps de brise. C’est l’un des trépieds les plus grands et les plus robustes que Manfrotto propose actuellement.

Il est facile à transporter sur une distance de quelques centaines de mètres au moins. Cependant, si vous prévoyez de partir en randonnée avec ce trépied, soyez prêt à supporter le poids supplémentaire. Il vous épuisera en une heure environ. Il n’est en aucun cas petit ou ultra-léger

La colonne centrale peut être complètement retirée si nécessaire, mais ne peut pas être plié en deux pour des prises de vue à basse altitude. Pour cela, la colonne centrale doit plutôt être placée horizontalement. C’est incroyable la facilité avec laquelle cela peut-être fait.

La hauteur maximale de ce trépied est de 170 cm, ce qui est plus que suffisant pour la photographie animalière. Lorsqu’il est fermé, ce trépied mesure 61 cm de long, ce n’est pas le plus compact, mais sa souplesse le rend le plus pratique.

Chaque clic, chaque verrou, chaque levier, chaque pied coulissant, chaque cadran ou chaque vis est conçu avec une telle précision que vous ne pourrez que sourire de sa qualité.

Ce trépied est conçu pour durer et sera particulièrement utile pour travailler avec des objectifs lourds et longs ou des appareils photo de plus grand format.

Si la souplesse et la rigidité supplémentaire des jambes en fibre de carbone ne sont pas une priorité, le même trépied est disponible avec des jambes en aluminium pour environ 200 €.

Giottos propose également un trépied à jambes en fibre de carbone de spécification similaire. Leur Silk Road YTL 8383 coûte environ 260 €, peut supporter une charge utile maximale de 8 kg et s’ouvre jusqu’à une hauteur maximale de 183 cm.

Sirui w-2204

Sirui w-2204

La photographie animalière nécessite souvent de faire face à des environnements hostiles et c’est exactement ce pourquoi le Sirui w-2204 a été conçu.

Si vous photographiez sous de fortes pluies, dans des eaux peu profondes au bord d’un ruisseau ou d’un lac, sous une chute d’eau, ou sur un bateau avec d’importantes projections d’eau, vous aurez besoin d’un trépied comme le Sirui w-2204.

J’ai eu l’occasion de prendre des photos dans l’eau et je peux vous assurer qu’un tube plein d’eau n’est pas ce qu’il y a de plus génial.

L’autre avantage de la tropicalisation est qu’elle protège également contre le sable, la poussière et d’autres particules qui pourraient s’infiltrer entre dans les jointures et bloquer le mécanisme de verrouillage. Je pense que cette protection est celle qui intéressera le plus la plupart des photographes animaliers. 

Le W-2204 peut supporter près de 18 kg, s’allonge jusqu’à une hauteur maximale de 1,8 m, pèse moins de 1,7 kg et se plie à moins de 52 cm. Vous pouvez également retirer l’un des pieds, l’attacher à la colonne centrale et créer un monopode.

Les pieds à 4 sections sont réglables individuellement et sont maintenus en place par des verrous tournants.

La colonne centrale est amovible. Très utile si vous désirez travailler au ras du sol.Sur le dessous de la colonne centrale se trouve un crochet où vous pouvez accrocher des poids stabilisateurs .

Les pieds en caoutchouc amovibles peuvent être remplacés par des crampons en acier inoxydable, offrant ainsi une stabilité au trépied sur diverses surfaces.

Le réglage d’une seule main est d’une simplicité, précision et rigidité redoutables. Seul bémol, le système Flip-lock est assez particulier à prendre en main.

Un petit détail agréable, les pieds en caoutchouc sont percés de trous, ce qui est très pratique si vous essayez d’attacher le trépied. Après tout, c’est un trépied imperméable, donc il y a plus de chances que vous l’utilisiez dans des conditions météorologiques plus difficiles.

Comment bien choisir son trépied pour la photographie animalière

  1. Poids et taille

Poids

Poids du produit – Considérez le poids réel du trépied, car il est probable que vous ayez à le transporter sur de longues distances. Les poids varient d’un trépied à l’autre, alors gardez toujours cela à l’esprit lorsque vous choisissez un trépied.

La charge admissible – La capacité de charge du trépied est sans doute encore plus importante. Certains trépieds comme celui d’Amazon Basics ne peuvent supporter qu’environ 2  kg, tandis que d’autres peuvent supporter jusqu’à 10 kg. C’est une énorme différence. Un bon reflex numérique et un téléobjectif peuvent peser jusqu’à 2 Kg voir plus. Je vous conseillerais de choisir un trépied qui peut supporter environ 2x le poids de votre appareil photo et de votre objectif.

Hauteur

La hauteur du trépied est aussi très importante. Il est dans votre intérêt de choisir un trépied au moins aussi haut que vous. Vous ne serez pas toujours debout lorsque vous utiliserez votre trépied, mais à l’occasion, il vous sera beaucoup plus facile de porter votre appareil à la hauteur des yeux.

Il faudra également tenir compte de la hauteur minimale qui permettra d’abaisser son appareil au plus proche du sol pour certains types de photographie et pour finir de la hauteur repliée, à prendre en considération pour faciliter le transport.

  1. Qualité de la construction

Les deux matériaux les plus adaptés à la fabrication des trépieds sont la fibre de carbone et l’aluminium, dont sont faits tous les trépieds de cette liste. Certains sont en acier et d’autre de moindre qualité en plastique. Si vous achetez votre premier trépied, je vous recommande d’opter pour un beau trépied en aluminium.

  1. Coût

Les trépieds peuvent coûter entre 50 et 500 € voir plus.

Entre 50 et 100 Euros – Vous pouvez obtenir un trépied en aluminium assez bon si vous commencez à peine et que vous ne l’utilisez pas pour monter un équipement coûteux.

Entre 100 et 200 Euros – Si vous montez un reflex numérique haut de gamme ou une lunette de visée, je vous recommande de ne pas descendre en dessous de cette fourchette de prix. Il est toujours conseillé d’acheter le meilleur trépied que vous puissiez vous permettre.

200 – 300 Euros et plus – Il y a quelques trépieds de cette liste qui se situent dans cette fourchette, comme la série Benro Adventure. Ce sont généralement des trépieds haut de gamme pour les photographes sérieux.

  1. Stabilité

Votre trépied idéal doit être très stable et toujours équilibré. Les trépieds sont principalement utilisés en extérieur, notamment pour l’observation de la faune et de la flore, et sont soumis aux conditions météorologiques. Un trépied plus lourd n’équivaut pas nécessairement à un trépied plus stable. La plupart des bons trépieds, comme ceux qui figurent dans cette liste, sont très stables.

  1. Polyvalence

Considérez les différents endroits et les différentes façons dont vous comptez utiliser votre trépied. Avez-vous l’intention de l’emmener en voyage ? Comptez-vous le porter dans un sac à dos ? Pensez à toutes les façons dont vous pourriez avoir besoin d’utiliser votre trépied, puis, lorsque vous ferez vos courses, assurez-vous qu’il répond à tous vos besoins. Chacun des éléments énumérés ci-dessous peut être très polyvalent, en fonction de vos besoins.

Les principales composantes d'un trépied

Un trépied est composé de plusieurs parties, les 3 suivantes sont les principales parties que vous devez examiner si vous envisagez d’en acheter un.

  1. La Tête

La tête du trépied est la partie supérieure qui porte votre appareil photo. Son principal objectif est de fixer votre appareil photo et de le maintenir stable tout en vous permettant de régler facilement et rapidement l’angle et la vue.

Il existe sur le marché plusieurs types de têtes pour trépied, chacune étant conçue pour une application particulière: La tête 3D sera plus précise en photo grâce à ses réglages indépendants mais moins pratique en vidéo alors que la rotule, plus fluide en vidéo, sera conseillée pour les usages rapides comme la photo sportive ou animalière. Il n’en reste pas moins que le mieux est de tester les deux pour se faire son propre avis.

  1. Colonne centrale/Châssis

Le châssis d’un trépied est ce qui relie les jambes à la tête. Certains trépieds sont livrés sans tête ni colonne centrale, la plupart des trépieds permettent de les ajouter séparément.

La colonne centrale est un tube qui se trouve au centre des trois pieds. Elle s’étend vers le sol, son but est de vous permettre d’augmenter davantage la hauteur du trépied une fois que les jambes sont complètement étendues. Certains trépieds n’en n’ont pas ou n’ont pas besoin de colonne centrale.

  1. Jambes et pieds

Les jambes sont les parties principales et ce qui fait qu’un trépied soit un trépied. Ils sont généralement fabriqués en fibre de carbone ou en aluminium, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients. Par exemple, la fibre de carbone est plus légère que l’aluminium. Alors que la fibre de carbone est assez durable, les trépieds en fibre de carbone sont presque toujours plus chers et peuvent être sujets à des fractures. L’aluminium, en revanche, est un peu plus lourd que la fibre de carbone, mais il est plus durable et moins cher.

Il existe différents types de pieds pour trépied s’adaptant à différents types de surface. Les principaux sont les griffes, les pointes, le caoutchouc ou les pieds réglables. Chaque type de pied convient à des terrains et des utilisations différents. Les pieds à griffes fonctionnent mieux sur les terrains rocailleux, les pointes sur les terrains accidentés, les pieds en caoutchouc sur les surfaces glissantes, etc.

Souvent, les pieds sont universels et peuvent être changés pour différents usages.

En Conclusion

Lors de l’achat d’un trépied, il y a beaucoup de choses à prendre en considération, dont la plupart ont été abordées dans cet article. Une chose est sûre, la qualité du trépied est d’une importance capitale en photographie animalière.

Cherchez toujours à vous procurer le meilleur trépied pour la photographie de la faune et de la flore, et non pas opter pour un trépied bon marché qui pourrait donner des résultats mitigés

Je vous laisse faire votre choix parmi les meilleurs trépieds pour photographie animalière, faites un choix utile. Certains trépied seront plus adaptés aux amateurs, tandis que d’autres sont plutôt destinés aux photographes professionnels.

J’espère que vous avez trouvé cet article utile et qu’il vous a aidé à faire votre choix !

Vous aimerez aussi ...