S’il y’a quelque chose que j’ai bien appris de mon expérience de photographe paysagiste, que ce soit de paysage marins ou de paysage nocturne, c’est bien comment NE PAS disposer un trépied si vous voulez que votre matériel photo vive longtemps et reste en bon état.

Comment bien disposer son trépied pour une stabilité optimale

J’ai honte de l’admettre, mais je dois reconnaître que plusieurs fois, mes trépieds ce son renversé faute de bonne disposition. Je vous invite à profiter de ma « sagesse » !

Toutefois, voici le résultat que j’ai obtenu suite à la disposition précaire de mon trépied ci-dessus. Vous conviendrez peut-être que cela en valait la peine !

Comment bien disposer son trépied pour une stabilité optimale

Voici ce que je peux vous dire sur la manière la plus sûre d’installer et d’utiliser un trépied, pour votre propre sécurité et celle de votre matériel photo.

La bonne façon de monter et de démonter un trépied

Comment bien disposer son trépied pour une stabilité optimale2

Une fois que vous avez installé votre trépied, vérifiez toujours le système de serrage des sections et la position des pieds avant de monter votre appareil photo.

Poussez sur les trois jambes individuellement avec une force/un poids légèrement supérieur à celui de votre appareil photo, et assurez-vous que chaque jambe/pied ne s’enfonce pas ou ne glisse pas.

Bien que la plupart des systèmes de serrage tubulaire soient dotés d’un dispositif anti-rotation ; il est toujours bon de les verrouiller et de les déverrouiller dans le bon ordre.

Les trépieds bon marché peuvent se bloquer s’ils sont tournés de manière trop agréssive, et après s’être bloqués une fois, ils continueront à se bloquer de plus en plus souvent.

Ce n’est pas un problème qu’on rencontrera très souvent sur les trépieds de marque comme Really Right Stuff ou Gitzo, mais c’est quand même une bonne habitude.

Comment positionner les jambes d'un trépied

Comment bien disposer son trépied pour une stabilité optimale2

Vous ne devez utiliser un trépied à sa hauteur maximale, et encore moins la colonne centrale, que lorsqu’il n’y a pas de vent du tout.

Ceci est particulièrement vrai pour les trépieds de voyage légers.

De plus, ne laissez jamais votre appareil photo sans surveillance, même lorsque vous pensez que le vent est calme. S’il y a effectivement du vent, pensez à abaisser les pieds de votre trépied d’au moins une section, et mieux encore, réduisez également l’angle des pieds.

Enfin, en cas de vent extrême, suspendez un poids, comme votre sac photo, à votre colonne centrale. La plupart des colonnes centrales sont désormais équipées de crochets à cet effet.

Écartez les jambes du trépied

fzma9bkwviwvaci91oyc

La première étape pour installer correctement un trépied est d’étendre les jambes. Cependant, il y a une meilleure façon de le faire, et la meilleure façon de le faire c’est de toujours étendre les jambes du haut vers le bas plutôt que d’étendre la section inférieure de la jambe vers le haut.

Ainsi, vous pourrez tirer le meilleur des sections supérieures des jambes, plus rigides et de plus gros diamètre, plutôt que des jambes inférieures plus fines. Votre trépied sera plus stable.

Ensuite, rallongez chaque jambe à tour de rôle jusqu’à la hauteur qui vous convient. Il est préférable d’étendre toutes les jambes à leur longueur maximale plutôt que d’utiliser la colonne centrale.

En règle générale, ne sortez la colonne centrale que si vous en avez besoin.

Positionnez les jambes du trépied

À ce stade, ne vous inquiétez pas si tout n’est pas encore en équilibre ; nous ajusterons la longueur des jambes du trépied pour y remédier.

Après avoir planter le trépied dans le sol, assurez-vous que l’un des pieds est orienté dans la direction vers laquelle l’objectif sera dirigé une fois que vous aurez fixé l’appareil photo sur le trépied.

Les deux autres pieds du trépied devront être positionnés de manière à ce que vous puissiez vous tenir entre eux.

Cette disposition garantit un équilibre ferme une fois l’appareil photo monté sur le trépied – surtout si vous utilisez un gros objectif. Cela réduit également le risque de faire tomber le trépied pendant la prise de vue.

Mettre le trépied à niveau

La plupart des trépieds modernes sont équipés d’un niveau à bulle que vous pouvez utiliser pour évaluer la ou les jambes qui doivent être ajustées.

En commençant par la section inférieure de la jambe, ajustez la longueur pour mettre à niveau la plaque du trépied. Vous chercherez à centraliser le niveau à bulle (il s’agira du niveau à bulle dans le corps du trépied plutôt que celui intégré à la plaque supérieure de la tête du trépied).

S’assurer que le corps du trépied est à niveau est essentiel et présente les avantages suivants :

Il crée une base stable pour votre appareil photo

Il facilite la mise à niveau de votre appareil photo

Même lorsque vous faites pivoter votre appareil photo pour composer, il reste à niveau.

Montez votre appareil photo sur le trépied

Maintenant que le trépied est à niveau, vous pouvez fixer l’appareil photo.

Chaque trépied est fourni avec une plaque, qui se fixe sur la plaque supérieure de la tête du trépied.

La plaque comporte une visse d’un quart de pouce conçu pour être vissé directement sur la base de l’appareil photo ou d’un objectif.

Au moment de fixer l’appareil photo sur un trépied, assurez-vous que la plaque est solidement fixée, utilisez donc une pièce de monnaie si vous devez appliquer un peu plus de couple sur la vis.

Maintenant, mettez l’appareil photo en place au sommet de la tête du trépied. Enfin, utilisez le réglage de la tête du trépied pour mettre à niveau la composition et préparez-vous à prendre la photo.

Comment disposer un trépied

  1. Déployez les jambes en commençant par les sections supérieures les plus larges.
  2. Positionnez le trépied avec une jambe pointant dans la direction de l’objectif.
  3. Ajustez la longueur des sections inférieures des jambes pour mettre le trépied à niveau.
  4. Fixez la plaque à l’appareil photo, et utilisez une pièce de monnaie pour la serrer.
  5. Cliquez ou fixez l’appareil photo sur la tête du trépied.
  6. Utilisez le réglage de la tête du trépied pour composer la photo.

L’installation d’un trépied est simple. Une fois que vous aurez maîtrisé les principes de base de l’installation d’un trépied, vous pourrez commencer à expérimenter d’autres fonctions telles que la prise de vue en contre-plongée et les arrangements macro.

3 techniques rapides que vous pouvez essayer

Comment bien disposer son trepied pour une stabilite optimale4

Attachez un sac au crochet situé à la base de la colonne centrale pour ajouter du poids au trépied et augmenter sa stabilité.

Utilisez les angles des jambes pour obtenir une perspective plus basse sur le monde.

Choisissez un trépied avec des pieds interchangeables pour différentes situations.

Vous aimerez aussi ...