Comment photographier des fleurs dans un petit jardin et obtenir des résultats stupéfiants, avec un espace limité pour travailler et éclairer vos sujets.

Peu d’entre nous avons la chance d’avoir un grand terrain attenant à la maison. Lorsqu’on possède un jardin, il est souvent relativement petit ; ce qui qui crée plusieurs contraintes lorsqu’on essaie de réaliser des portraits de fleurs. Tout d’abord, il y a la question de l’espace – la plupart des jardins sont sous forme de boîte, avec peu d’écart entre le sujet et le mur ou la clôture qui l’entoure.

Il est donc difficile de réaliser une séparation du sujet en utilisant le flou d’arrière-plan, qui est la marque de fabrique de la photographie professionnelle. Le problème est moindre avec les vrais sujets macro, en raison de la très faible profondeur de champ, mais pour les grandes fleurs, il y a trop de détails gênants qui peuvent subsister.

Deuxièmement, le choix de l’angle d’éclairage est limité. À midi, en particulier, il peut n’y avoir pratiquement aucune ombre, ce qui entraîne un contraste élevé, une faible saturation des couleurs et des reflets disgracieux sur les fleurs.    

La solution consiste à prendre le contrôle de la lumière en surmontant la lumière du soleil avec un flash, et en choisissant soigneusement un angle de prise de vue et une longueur focale pour obtenir le meilleur bokeh possible de votre objectif.

Avec un flash et une disposition astucieuse de l’arrière-plan, il est possible de redistribuer les ombres et d’ajouter de l’éclat à la scène. Explorons le procédé pour réaliser rapidement et facilement des images professionnelles dans n’importe quel jardin, quel que soit l’espace ou l’ensoleillement.

Trouver le bon angle de prise de vue

portrait_fleurs

Il est important d’aligner le sujet avec les détails qui sont le plus éloignés possible de l’appareil photo. Une prise de vue parallèle à la longueur de ce jardin place les détails les plus éloignés au-delà des fleurs, permettant ainsi le flou.

Bien disposer votre flash

portrait_fleurs-2

Dirigez le flash vers l’objectif, légèrement au-dessus du sujet, à supposer que le soleil éclaire la fleur à contre-jour. Diffusez le flash pour éviter les points chauds – ici, un diffuseur à main a été utilisé.

Créer une ombre

portrait_fleurs3

Avec un autre diffuseur, adoucissez la lumière du soleil qui tombe directement sur le sujet, pour créer un effet d’ombre. Le soleil est ainsi utilisé comme lumière d’appoint et non comme source de lumière principale, ce qui permet de contrôler l’utilisation du flash.

Équilibrer la puissance du flash

portrait_fleurs4

Lors de la prise de vue, le ciel était très ensoleillé, il a donc fallu une puissance très élevée pour dominer la scène. Nous avons utilisé une puissance de 1/16e et placé l’appareil près du sujet pour un éclairage enveloppant. Gardez une vitesse d’obturation inférieure à 1/200sec.

Créer un arrière-plan intéressant

portrait_fleurs5

Nous avons pulvérisé de l’eau sur le feuillage en arrière-plan afin de créer des reflets au moment où le flash tombe sur les gouttelettes. Il en est résulté des reflets captivants qui ont ajouté de la profondeur, donnant l’impression d’avoir un environnement plus vaste et plus sauvage.

Sortir de l’enclos

portrait_de_fleur

Éloignez-vous le plus possible du sujet et zoomez en utilisant un téléobjectif. Cela permet d’améliorer la diffusion de l’arrière-plan et de faire en sorte que les zones colorées s’étalent dans le cadre, limitant ainsi la contrainte d’être dans un petit jardin.

Vous aimerez aussi ...