Améliorez votre photographie d’animaux sauvages grâce à ces conseils.
Tout le monde aime nourrir les canards, mais la prochaine fois que vous vous promènerez le dimanche matin autour d’un étang, emportez votre appareil photo ainsi que quelques friandises pour canards avec vous.

1. Une occasion de se rapprocher de la faune

photos-oiseaux-aquatiques-simplicité

Les canards sont plutôt habitués aux visites, donc ils ne sont généralement pas frileux lorsqu’on leur jette des friandises, alors se rapprocher d’eux ne devrait pas poser de problèmes.

Plus encore, si vous emportez un petit sac de graines pour oiseaux, les canards resteront plus longtemps devant vous, ce qui augmentera vos chances de bien les photographier.

Les berges d’une rivière ou d’un lac sont les endroits idéals pour photographier les canards, car l’angle de vue réduit vous permet de prendre une photo qui se rapproche plus du champ de vision d’un canard.

Si vous ne voulez pas travailler à main levée, emportez avec vous un trépied léger ou un sac à dos pour y poser votre appareil photo.

2. Quelle est la meilleure saison ?

photos-oiseaux-aquatiques-simplicité3

L’hiver est la meilleure saison pour se rendre au bord de l’eau, car le soleil reste bas plus longtemps, par conséquent; vous n’aurez pas à vous lever à l’aube pour profiter d’une lumière plus douce.

Vous aurez aussi la possibilité de voir la brume se répandre sur l’eau, parfait pour dessiner la silhouette d’un oiseau.

Pour varier les plaisirs, essayez de photographier leurs reflets ou recherchez des comportements intéressants, comme des scènes de combat ou de toilette publique.

3. Vous avez besoin de plus de détails ?

photos oiseaux aquatiques simplicite5

Si les plumes vous semblent manquées de détails, essayez d’ajouter un petit flash de remplissage. N’oubliez pas que pour les oiseaux tels que les cygnes qui ont des plumes plus claires, vous aurez besoin d’une lumière un peu plus forte.

À cette époque de l’année où les lacs sont légèrement gelés, la lumière réfléchie sur la surface glacée sous le canard, mettant ainsi en évidence les détails de leur plumage.

Pour les jours particulièrement sombres, passez à un ISO sensiblement plus élevé afin de pouvoir utiliser une vitesse d’obturation plus rapide.

Si vous êtes dehors alors que le ciel est plutôt lumineux, gardez un œil sur votre exposition ; si les cygnes ont l’air d’oiseaux blancs sous un ciel ensoleillé, cela pourrait très bien indiquer que votre appareil photo sous-expose.

Pour les prises de vue d’oiseaux en plein vol, assurez-vous que vous êtes en mise au point continue et que la mise au point est verrouillée sur l’oiseau.

Pour figer leur mouvement dans l’air ou lorsqu’ils barbotent sur l’eau, essayez une vitesse d’obturation d’environ 1/500sec, mais si vous voulez être un peu plus créatif, essayez de flouter le mouvement des ailes avec une vitesse plus lente d’environ 1/30sec.  

Vous aimerez aussi ...