Ma passion pour la photographie d’oiseaux a débuté il y a de cela une dizaine d’année après avoir vu quelques images  d’oiseaux prises par un collègue. Ces photos m’ont tellement inspiré que j’ai décidé d’essayer et depuis je ne me suis plus jamais arrêté.

Les matins  et les après-midi, je vais m’asseoir dans un parc pendant des heures à attendre un petit moineau qui ne viendra probablement peut-être jamais.

Si vous savez être patient, eh bien, votre patience finira peut-être par être récompensé. Alors là, il n’est pas question de rater une prise à cause d’un matériel inadéquat.

Dans cet article, je veux partager avec vous ce que je considère comme étant les meilleurs appareils photo pour la photographie d’oiseaux.

La liste ci-dessous est organisée de manière à vous aider à vous retrouver facilement selon votre budget.

vous pouvez également jeter un coup d’oeil à notre sélection des meilleurs appareils photo pour la photographie animalière.

Les Meilleurs Appareils Photo pour Ornithologie

PRODUITS PRIX sur amazon.fr RAFALE points autofocus PLAGE ISO TYPE DE CAPTEUR
1 999 €
10
693
100 – 51 200
plein format
1 699€
24
315
100 – 12 800
Type 1
6 699 €
14
41
100 - 51.200
plein format
2 589 €
7
61
100 -102 400
PLEIN FORMAT
963 €
7
153
100 - 1600
capteur 1/2,3
1 649 €
10
153
100 - 51,200
DX
999 €
10
65
100 - 16,000
APS-C
1 480 €
6
51
100 - 25,600
DX
599 €
5
9
100-12.800
APS-C
429 €
7
39
100 - 12800 ISO
APS-C

Budget : supérieur à 2500 €

Ici, vous avez les meilleurs appareils photo jamais conçu par Nikon et Canon . Ils y ont mis tout ce qu’ils avaient de mieux à offrir. Ces appareils sont capables de prendre les photos les plus époustouflantes et les plus professionnelles jamais vues sur la planète.

Paradoxalement; je ne recommande aucun d’entre eux à la plupart des gens. En fait, ces appareils photo ne sont intéressants que pour deux catégories de personnes: les professionnels de la photographie d’oiseaux et les personnes pleines aux as qui ne savent pas quoi faire avec leur argent.

Tout comme le D5 est le roi chez Nikon, le 1D Mark II est le meilleur appareil photo reflex numérique de Canon.

Pour la modeste somme d’environ 6 000 €, vous avez un appareil photo conçu pour prendre les meilleures photos d’oiseaux au monde.

L’EOS 1D X Mark II intègre un capteur 24×36 de 20,2 Mpx, soit peu ou prou la même définition que son concurrent direct, le Nikon D5.

Les DIGIC 6+ permettent d’engloutir un nombre impressionnant de données et d’avaler des rafales à 14, voire 16 images par seconde (i/s) ! Il sera possible d’aligner jusqu’à 170 images en RAW à 14 i/s.

L’1D X Mark II est équipé d’un module autofocus à 61 points, avec des collimateurs sensibles jusqu’à f/8. Le photographe équipé d’un doubleur pourra bénéficier de toute la surface couverte par le module AF.

L’EOS 1D X Mark II utilise un capteur d’exposition couplé à un processeur Digic 6 dédié qui lui permettent d’avoir une meilleure reconnaissance des sujets, donc un suivi plus précis et plus rapide.

La seule chose qu’on peut lui reproché c’est cet écran tactile qui ne fonctionne qu’en vidéo. Il n’est donc pas possible de naviguer dans les menus en mode tactile, ou de feuilleter les images prises en mode photo. Et c’est bien dommage!

Il est également possible d’enregistrer jusqu’à 30 minutes de vidéo 4K, mais bizarrement, l’1D X Mark II ne filme pas en UDH.

Si vous prenez vraiment la photographie d’oiseaux au sérieux, vous devez considérer cet appareil photo.

Le Canon EOS 5D Mark IV est un reflex numérique plein format qui se vend au prix d’un entrée de gamme avec des caractéristiques époustouflantes.

Le Canon EOS 5D Mark IV intègre un capteur CMOS 24×36 de 30,4 Mpx et dispose de la technologie Dual Pixel.

Le capteur propose une plage ISO de 100 à 32 000 ISO extensible de 50 à 102 400 ISO. Malgré l’embonpoint des fichiers, le 5D Mark IV est capable d’aligner des rafales à 7 ips (illimité en JPEG et 21 RAW).

Le module autofocus, justement, est celui du 1D X Mark II, mais en plus sensible, puisque le collimateur central est désormais fonctionnel jusqu’à -3 IL en visée optique.

Le 5D Mark IV utilise donc le module à 61 collimateurs, dont 41 croisés et 5 en double croix. Tous les points AF sont sensibles jusqu’à f/8, ce qui permet l’utilisation de télézooms avec des multiplicateurs de focales.

Si un processeur DIGIC 6+ est dédié au traitement des données provenant du capteur principal, le système autofocus dispose de son propre processeur : un DIGIC 6.

Le Mark IV est le premier 5D à enregistrer en 4K sur carte en 30/25/24p (le format UHD n’est pas proposé), en 4:4:2 / 10 bits en MJPEG uniquement. Attention, en 4K, il faut compter sur un recadrage et un coefficient de 1,74x.

Le 5D Mark IV bénéficie d’une protection aux poussières et éclaboussures du même niveau que sur le 7D Mark II

L’écran LCD est tactile, et pas seulement en vidéo, contrairement à celui du 1D X Mark II. Affichant 1 620 000 points, il semble identique à celui qui équipe le reflex professionnel. 

Il n’est malheureusement pas orientable, mais permet de faire le point directement à l’écran, ce qui apporte un confort non négligeable.

Le Canon EOS 5D Mark IV offre tous les avantages d’un appareil photo plein format et une technologie de pointe, le tout à un prix très attractif, ce qui fait de lui, l’un des meilleurs appareils photo pour la photographie d’oiseaux. 

Budget : 1000 € à 2500 €

Après avoir lu ce qui précède, certains risquent d’être décourager. J’aimerai les rassurer tout de suite. Il n’est pas nécessaire de dépenser une fortune pour se procurer un appareil photo capable de réaliser de belles photos d’oiseaux.

Avec moins de 1500 €, il est tout à fait possible de se procurer un appareil photo reflex numérique, capable de réaliser de fantastiques photos d’oiseaux

Le D500 est sans doute le meilleur appareil photo au format DX offert par Nikon.

Lorsqu’il s’agit de photographier des oiseaux, le D500 ne badine pas. Il dispose de 153 points AF, prend jusqu’à 10 images par seconde et possède d’excellentes capacités ISO.

Le capteur CMOS au format APS-C du D500 bénéficie de la même définition de 20 Mpx que celle du D5 au format 24 x 36 grâce à des photosites beaucoup plus petits.

La plage de sensibilité varie de 100 à 51.200 ISO pour atteindre 50 à 1.640.000 ISO en mode étendu. Les photographes auront de quoi satisfaire leurs besoins en basse lumière tandis que ceux qui cherchent à faire de la reconnaissance en très basse lumière ou la nuit sauront tirer profit du mode étendu qui n’a que peu d’utilité en photo traditionnelle.

Le Nikon D500 partage le même module autofocus Nikon MultiCam 20k que celui du Nikon D5 avec 153 collimateurs AF dont 55 sélectionnables;  99 collimateurs en croix dont 35 sélectionnables; 15 collimateurs compatibles f/8 dont 9 sélectionnables; avec une couverture quasi bord à bord du champ photographié

L’écran tactile et orientable  permet le contrôle de la mise au point en mode Live View. Tout comme le Nikon D5, le Nikon D500 dispose du module Expeed 5. Ce module autorise la vidéo 4K à 30p. La durée maximale d’une séquence est fixée à 29mn59sec.

Le D500 jouit d’une construction qui lui permet de revendiquer une robustesse proche de celle du D5, la protection aux intempéries étant particulièrement efficace si l’on en croît les dires de la marque.

Le Nikon D500 est un appareil photo extrêmement populaire  auprès des amateurs de photographie d’oiseaux et reçoit continuellement d’excellentes critiques de la part de ses utilisateurs. Il y a peu de risque de se tromper en choisissant le D500 comme appareil photo pour vos photos d’oiseaux

Le Canon EOS 7D Mark II est un outil phénoménal pour la photographie d’oiseaux. Il  partage énormément de caractéristiques et de fonctionnalités avec le Canon 1D X Mark II qui coûte beaucoup plus cher.

Je suis plutôt pragmatique lorsqu’il s’agit de choisir le meilleur appareil photo pour photographier les oiseaux. Je prends mes décisions en me basant sur les « outils » qui me permettront de capturer les meilleures images des sujets que je convoite le plus : les oiseaux.

De plus, je prends rarement des photos dans des scénarios contrôlés où la distance du sujet est sous le contrôle du photographe. Pour ces raisons, une focale efficace est ma principale préoccupation lors du choix d’un boîtier pour mes photos d’oiseaux.

J’ai toujours préféré les boîtiers APS-C quand il s’agit de photographier des oiseaux – malgré leurs limites dans le contrôle du bruit. 

Avec un bon contrôle de l’exposition et une technique de post-traitement, je choisirai un boîtier APS-C (tel que le 7D) par rapport à un plein format (tel que le 1DX) tous les jours de la semaine.

Le Canon 7D a été pour moi un fantastique appareil photo au courant des 5 dernières années. J’ai beaucoup voyagé à travers les Tropiques du Nouveau Monde pour photographier des oiseaux dans une grande variété de scénarios. Mais je serai aussi le premier à admettre que le 7D présentait des limites majeures.

Avant sa sortie j’étais au Costa Rica pour photographier des oiseaux et, connaissant les spécifications du 7D Mark II, j’étais extrêmement impatient de mettre la main sur ce petit bijou. Photographier des oiseaux dans la forêt tropicale nécessite l’utilisation d’ISO plus élevées.

Avec mon ancien 7D, j’étais réticent à pousser l’ISO au-delà de 800 et pourtant, avec beaucoup d’hésitation, j’ai été contraint de photographier à 1600 ISO. Même à 1600 ISO, les vitesses d’obturation tournaient autour de 1/25 de seconde. Je ne pensais qu’à « si seulement j’avais le 7D Mark II » !

Une fois rentré chez moi je me suis procuré le Canon 7D Mark II et je peux vous dire que c’est l’appareil que les photographes d’oiseaux comme moi avait toujours rêvé.

La qualité première de cet appareil photo est sa capacité à délivrer des images claires et nettes à des ISO élevés. Mais ne vous attendez pas à ce que la qualité d’image rivalise avec l’EOS-1D X.

Le Mark II offre un nombre considérable de collimateurs (65) qui se répartissent sur une bonne proportion de la surface de visée; associé à la technologie d’autofocus CMOS Dual Pixel pour une rafale de 10 i/s. 

Une aubaine pour les photographe d’oiseaux toujours à l’affût du cliché parfait. En outre, une mémoire tampon de grande capacité vous permet de prendre des photos sans perte de performances.

Le collimateur central est en outre sensible jusqu’à 3 IL, Une performance presque unique dans la lignée EOS (seul le 6D dispose d’un collimateur aussi performant). 

Donc si vous disposez d’un super téléobjectifs, vous pourrez bénéficier d’un grossissement important. Le grossissement maximum est de 1920mm (600mm f/4L + 2x convertisseur multiplié par 1,6x le facteur de recadrage).

Le système de mise au point peut être personnalisé à sa guise. L’appareil est également doté d’une meilleure protection contre les intempéries, d’un écran ACL bien définie, et de deux emplacements pour carte mémoire (un compact flash et un SD).

Le prix et les caractéristiques impressionnantes de cet appareil photo en font un appareil très attrayant pour une grande majorité de photographes. Cet appareil photo va trouver sa place dans le sac de nombreux photographes d’oiseaux.

Le Nikon D7200 est un excellent appareil photo reflex pour la photographie d’oiseaux qui se vend à un prix très abordable,

Ce reflex numérique au format DX offre des photos de qualité, se surpasse en mode vidéo et est entièrement connecté.

C’est l’un des meilleurs appareils photo que Nikon offre dans son format DX et bien adapté à la photographie d’oiseaux.

Le D7200 vous séduira par sa perfection. Son système autofocus exceptionnel, hérité des appareils photo professionnels légendaires de Nikon, garantit une acquisition précise du sujet jusqu‘à -3 IL.

Repoussez les limites du possible en matière de photographie en produisant des photos et vidéos riches de détails. Quel que soit le sujet, réalisez des photos de grande qualité de 24,2 millions de pixels et tournez des vidéos de nuit d‘une grande netteté.

En bénéficiant d‘une plage de sensibilités allant de 100 à 25 600 ISO, vous pouvez photographier en toute confiance, quelle que soit la luminosité.

Doté de fonctionnalités vidéo héritées des appareils photo professionnels de Nikon et d‘un boîtier léger, le D7200 est le rêve de tout vidéaste.

Prenez jusqu‘à 6 ips au format DX et jusqu‘à 7 ips en mode de recadrage 1,3x. La mémoire tampon de grande capacité de l‘appareil photo vous permet de capturer jusqu‘à 27 images RAW 12 bits et jusqu‘à 100 images JPEG haute qualité lors d‘une seule prise de vue en rafale.

Sélectionnez le déclenchement en rafale à une vitesse d‘obturation de quatre secondes ou plus, et enregistrez autant d‘images que vous le permettent votre carte mémoire et votre accumulateur.

Avec un prix d’entrée de gamme, le Nikon D7200 est l’appareil photo le plus abordable pour la photographie d’oiseaux et est prêt à relever les défis de la photographie ornithologique

Le Pentax K-3II est une alternative intéressante dans la même gamme de prix, c’est peut-être le meilleur appareil photo pour les débutants en photographie d’oiseaux.

Pour un ornithologue qui n’a que peu ou pas d’expérience de la photographie, à part les clichés de smartphones, le choix parfait pour étendre vos activités d’observation est le  Sony Cyber-shot RX10 IV.

Les fonctions automatisées et les capacités de zoom font de cet appareil photo un excellent choix pour la photographie d’oiseaux, ils constituent un tremplin idéal vers le domaine plus avancé et plus difficile des oiseaux en vol. 

Le Sony a7 III est un appareil photo hybride plein format qui vous offre la possibilité de changer d’objectifs.

Ses configurations sont assez impressionnantes et oblige les photographe de reflex à réfléchir par deux reprises avant de faire leur choix.

Le capteur plein format est capable de capturer des détails minuscules dans toutes les conditions d’éclairage. Sa construction hybride rend l’appareil photo rapide et compact.

Les photographes d’oiseaux seront impressionnés par la clarté et les couleurs que cet appareil est capable de produire.

Associé au téléobjectif Sony FE 100-400mm F4.5-5.6 GM OSS, cet appareil constitue un excellent appareil pour les randonnées et les voyages tout en produisant des images exceptionnelles.

Si vous désirez avoir des photos de qualité professionnelle sans avoir à payer le prix fort pour des appareils photo Canon et Nikon haut de gamme, le Sony a7 III constitue un excellent choix.

Budget : Moins de 1000 €

1 500 € ça reste trop pour vous ? Ne vous inquiété. Nous vous avons réservez le meilleur pour la fin. Avec moins de 1000 €, vous pouvez trouver un appareil photo capable de réaliser d’excellentes photos d’oiseaux.

Si vous êtes un photographe d’oiseaux débutant, le Nikon Coolpix P1000 est un excellent appareil photo bridge, facile à utiliser et offre un zoom incroyable.

Vous n’aurez pas à vous soucier de l’achat d’objectifs supplémentaires car cet appareil photo est équipé d’un zoom qui jouit d’un grandissement allant jusqu’à 125x !

À son prix, il n’existe aucun autre appareil photo sur le marché qui puisse se comparer au zoom du Nikon Coolpix P1000.

Le zoom est ce qui fait de cet appareil une option intéressante pour la photographie d’oiseaux.

D’autres appareils nécessiteraient des objectifs de près de 3x la taille de cet appareil. Cela étant dit, la nature compacte de cet objectif numérique a un impact sur la qualité de l’image.

Cependant, à des niveaux de zoom inférieurs ou moyens (toujours suffisants pour obtenir des gros plans d’oiseaux), cet appareil est exceptionnellement performant.

Vous pouvez aussi avoir dans la même gamme le Canon Powershot SX70 HS et le Panasonic Lumix FZ2500.

Je tiens à préciser que c’était mon premier appareil photo pour la photographie des oiseaux. depuis lors, je suis passé chez Nikon. mais je dois reconnaître que mon  Canon eos 700 D m’a très bien servi.

Cet appareil est parfait pour les débutants et ceux qui dispose d’un budget limité.  Il permet de prendre des photos d’oiseaux de haute qualité et répond probablement aux besoins de la plupart des photographes amateurs et débutants.

Le Canon eos 700 D est similaire au Nikon D5300 ci-dessous, mais le canon eos 700 D est plus performant à certains égards.

Nikon D5300

Le D5300 est mon choix pour le meilleur appareil photo Nikon pour les débutants et ceux disposant d’un budget limité. Pour la modique somme d’environ 400 euros, vous pourrez prendre des photos respectables de la faune et de la flore  tout en apprenant énormément de ce passe-temps.

Comment Choisir Le Meilleur Appareil-Photo Pour vos Photos d'Oiseaux ?

En photographie d’oiseaux, on est souvent amené à photographier des oiseaux en mouvement, la plupart du temps à pleine ouverture pour pouvoir bénéficier au maximum d’un temps de pose bref pour figer l’action (donc avec une faible profondeur de champ), d’où l’intérêt d’un autofocus précis et rapide.

La cadence, lorsque l’on photographie en rafale, est importante aussi car elle permet de saisir une série d’images d’une action rapide.

Enfin, la solidité du matériel, et plus particulièrement sa résistance aux agressions extérieures (eau salée, sable), compte beaucoup. Le seul gros inconvénient des boîtiers tropicalisés, qui font partie des gammes pros, est leur prix.

Voici les principaux atouts que devrait avoir un boîtier bien adapté à la photo d’oiseaux:

Un autofocus rapide

En ornithologie, la vitesse est d’une importance capitale; beaucoup de choses peuvent se passer en une seconde. Seul un autofocus précis et rapide permettra de ne pas manquer la photo parfaite !

La vitesse et la précision de l’autofocus dépendront du boîtier mais aussi de l’objectif utilisé. Il est important de noter que les objectifs haut de gamme sont équipés des autofocus les plus véloces.

L’autofocus doit aussi être précis dans des conditions difficiles qui présentent une faible luminosité, telles que le soir ou le matin.

L’autofocus doit également être précis dans des situations où des éléments peuvent perturber le « calage » de l’autofocus, par exemple des flocons de neige ou une averse. Un sujet peu contrasté avec le fond ou un contre-jour violent peut également être problématique.

Bref, l’ornithologie est très certainement la discipline photo où l’on rencontre les pires conditions pour l’autofocus, sans parler des oiseaux qui se déplacent rarement de façon linéaire, et dont la trajectoire n’est pas toujours prévisible.

Il n’existe pas de boîtier qui permette de faire des images réussies à tous les coups. Certains oiseaux très rapides, comme les sarcelles d’hiver, sont de vrais défis pour le matériel et le photographe. Réussir une photo de vol en gros plan et de face n’est pas évident.

Une mesure de la lumière très précise

Il existe plusieurs modes de mesure de la lumière sur les reflex numériques. La plus couramment utilisée est la mesure Matricielle : l’appareil effectue la mesure sur l’ensemble de la scène, ce qui est efficace dans la majorité des situations rencontrées.

Avec les éclairages complexes, il est préférable d’employer la mesure Pondérée centrale. La mesure est alors faite sur l’ensemble de la vue, mais en privilégiant sa partie centrale.

La mesure Spot, quant à elle, permet à l’appareil d’effectuer la mesure sur un point précis de l’image ; reste au photographe à déterminer sur quelle partie de la scène faire cette mesure.

Ces différents modes de mesure sont présents sur tous les reflex.

Une rafale élevée

Une fois de plus, la vitesse entre en jeu dans la photographie d’oiseaux. Il est pratiquement impossible de saisir la photo parfaite du premier coup, hors très souvent on a qu’une seule chance de la saisir. C’est pourquoi en photographie d’oiseaux, il est important de pouvoir prendre une succession rapide d’images  afin de pouvoir par la suite choisir la bonne.

Plus le laps de temps de temps entre deux images est court; (c’est-à-dire plus le taux de rafale est important), plus il y a de chances de capturer l’image parfaite.

De la robustesse et de la solidité

En photographie d’oiseaux, le matériel est souvent mis à rude épreuve. Il arrive que vous laissiez tomber malencontreusement votre appareil photo. Croyez moi, ça arrive; Vous pourriez glisser sur un rocher mouillé, tomber dans un petit ravin ou trébucher sur des racines que vous n’avez pas vues.

Les meilleurs appareils photo pour oiseaux ne sont pas invincibles, mais elles devraient quand-même être capables d’encaisser quelques coups. Vous ne voulez certainement pas acheter un appareil qui deviendra hors d’usage après son premier coup sur un arbre ou une petite douche.

La tropicalisation ne protège pas l’appareil contre une immersion complète, mais peut permettre une utilisation dans des conditions difficiles (neige, pluie, poussière…), ce qui est souvent le cas en milieu naturel, particulièrement dans les zones au bord de l’eau, le pire étant le littoral avec le sel, le sable et les embruns.

Il faut également faire attention d’équipé l’appareil d’un objectif ayant lui aussi une finition tropicalisée.

Un viseur grand et lumineux

Disposer d’un viseur de grande taille, comme sur les boîtiers pros et haut de gamme, offre confort et précision de prise de vue dans des conditions de faible lumière.

Un viseur lumineux facilitera la mise au point dans des conditions de luminosité contrastées, crépusculaires ou de fort contre-jour.

Autres fonctions utiles pour la photographie d'oiseaux

  • Le testeur de profondeur de champ, très utile en photo d’oiseaux, permet de voir dans le viseur la zone de netteté telle qu’elle apparaîtra sur l’image. Attention, tous les boîtiers ne disposent pas de cette fonction.
  • La prise de télécommande (pour déclenchement extérieur) est indispensable si vous comptez utiliser le déclenchement à distance ou le piégeage. Elle permet de relier le boîtier à un cordon muni d’un déclencheur ou à un récepteur de télécommande.
  • Une synchronisation flash de 1/200 ou 1/250 s sera très pratique si vous devez utiliser le flash en pleine journée pour déboucher des ombres ou figer un mouvement.

Quel Objectif pour vos Photo d'Oiseaux

Faire le choix d’un objectif pour la photographie d’oiseaux n’est pas une tâche facile ; la décision se prendra en fonction de l’utilisation que l’on souhaite en faire  et aussi de son budget, sachant que les super téléobjectifs et les optiques professionnelles coûtent souvent beaucoup plus cher que les boîtiers, et que plusieurs objectifs différents sont nécessaires pour s’adapter aux divers types de prise de vue. 

Généralement, les objectifs de différentes marques ne sont pas interchangeables donc avant de choisir une marque, assurez-vous que votre fabricant dispose d’une gamme suffisamment variée d’objectifs pour satisfaire vos besoins.

Les grandes marques de matérielle photo proposent de nombreux modèles de zooms grand-angle et de super téléobjectifs. Si vous choisissez de n’acquérir qu’un seul objectif pour l’ornithologie, optez pour un téléobjectif, c’est ce qui correspond à la majorité des situations.

Le Sigma 120-300mm f/2.8 DG OS HSM Sports est un  super-téléobjectif puissant.

Disponible pour Canon et Nikon, il est équipé d’une stabilisation optique, d’une mise au point interne et d’un moteur Hyper Sonic pour une mise au point automatique rapide et silencieuse.

Pour plus d’autonomie à un prix plus élevé, pensez à l’objectif Sigma 500mm f/4 DG OS HSM pour Canon ou Nikon.

Pour les appareils photo à capteur moyen format, considérez l’objectif Sigma 18-300mm f/3.5-6.3 DC Macro OS HSM, un zoom extrême tout-en-un abordable avec stabilisation optique.

Il est disponible pour les appareils Canon, Nikon, Sony ou Pentax.

Si vous êtes propriétaire d’un Nikon plein format, vous devez considérer l’AF-S NIKOR 80-400mm f/4.5-5.6G ED VRa. Grâce à son ouverture maximale, il bénéficie d’une portée 30 % supérieure à la plupart des objectifs zooms 80-300 mm ordinaires, un avantage significatif pour la photographie d’oiseaux. Pour une portée encore plus grande, considérez l’AF-S NIKOR 200-500mm f/5.6E ED VR.

Les propriétaires de capteurs DX peuvent choisir entre l’objectif AF-S DX NIKKKOR 18-300mm f/3.5-6.3G ED VR ou le NIKKKOR VR 70-300mm f/4.5-5.6 légèrement plus cher.

Les photographes Canon trouveront un téléobjectif assez léger et compact dans le modèle Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM.

Pour un coût nettement plus élevé, vous pouvez obtenir l’un des objectifs les plus longs et les plus rapides avec une portée de plus de cent mètres : les objectifs EF 600mm f/4L IS II USM et EF 800mm f/5.6L IS USM.

Pour le Sony mentionné ci-dessus, l’objectif SAL-70400G2 70-400mm f/4-5.6 G SSM Super téléphoto zoom offre une mise au point automatique rapide.

Un objectif grand angle peut également convenir à la photographie d’oiseaux, par exemple pour des prises de vue à la volée lorsque vous  désirez capturer une volée d’oiseaux au-dessus d’un Lac.

Conclusion

J’espère que ce guide pour appareils photo pour ornitologie vous aura été utile. Nous nous sommes efforcés d’en trouver pour tous les budgets. Ils sont tous capables de réaliser des photos impressionnantes de différentes espèces d’oiseaux.  

Gardez à l’esprit qu’un appareil photo de qualité vous restera utile pendant bien longtemps et que tous les modèles que nous vous avons proposé plus haut  vous procurerons de meilleurs résultats qu’un simple appareil photo compact.

Vous aimerez aussi ...