Ce site contient des liens d'affiliation pour lesquels nous pourrions être rémunérés.On vous explique tout ici.

Le réglage dans les logiciels se traite de deux manières: l’équilibre global de la photo, avec des curseurs qui vont agir sur toutes les couleurs de l’image, et le réglage couleur par couleur.

On va retrouver les mêmes curseurs, tonalité, saturation, luminosité, mais dans le second cas leur action se limitera à une zone de couleurs déterminées, le cercle chromatique étant la plupart du temps divisé en huit zone : rouge, orange, jaune, vert, bleu-vert, bleu violet magenta (avec de petites variantes de vocabulaires).

Balance des blancs

sublimer fleur 1030x344

La première étape est de régler la balance des blancs. Avec un peu de chance, elle sera déjà calée correctement à la prise de vue, sinon essayez l’option automatique du logiciel, souvent performante.

Si vous avez une zone neutre, non colorée, dans la photo, blanche (mais pas une partie cramée !), grise ou même noire, glissez dessus la pipette pour aligner les tons de la photo.

Une carte gris neutre ne coûte pas cher, ne prend pas de place, et est une alliée indéfectible pour trouver l’équilibre d’une photo, c’est là que vous placerez la pipette si vous avez été prévoyant.

Avec toutefois un bémol, si une partie de la photo est à l’ombre et l’autre au soleil, les températures de couleur y seront différentes et il vous faudra trouver un compromis, ou faire une retouche locale (ce que permet par exemple le pinceau de lightroom).

Rien ne vous oblige non plus à l’exactitude. Une photo pourra être plus intéressante avec une balance lus froide ou plus chaude que la valeur idéale.

LIRE  La science des formes : Découvrez la psychologie des formes et des figures en photographie

Le réglage de la balance des blancs propose souvent un autre curseur vert-rouge pour compenser d’éventuels effets indésirables de la correction de base.

Ici, Silkypix offre un réglage encore plus fin avec un troisième curseur. Silkypix affiche un cercle chromatique pour les réglages individuels de couleur, et est le seul à utiliser le terme consacré de clarté pour le réglage de luminosité.

Luminosité et saturation

51

Pour le réglage global, certains logiciels proposent un curseur luminosité, mais c’est en général le curseur d’exposition qui augmente ou diminue la luminosité globale, complété par l’ajustement des tons foncés et clairs.

C’est quand on descend au niveau des couleurs individuelles qu’on trouve ce curseur dans la trilogie TSL . Si on prend reprend l’exemple donné ci-dessus pour la balance des blancs, on peut faire les choses plus subtilement grâce à ces réglages couleur par couleur.

En travaillant sur le décalage des teintes, on peut faire varier la couleur des pétales roses sans toucher aux pétales jaunes et aux pétales verts du fond.

La couleur des pétales est composée de violet (pourpre) et de magenta. On ramène ces couleurs du côté du bleu pour obtenir un rose un peu froid, ou du côté du rouge pour un rose arrangé.

Vous voilà aux manettes, expérimentez sans crainte!

Vous aimerez aussi ...