Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, les 18 derniers mois ont été un cortège brutal d’adversité et de changements, au point où je me suis senti obligé de limiter la quantité d’information que je lis pour ma propre santé mentale. Voici sept bonnes raisons de pratiquer la photographie comme passe-temps.

Pour être honnête, je ne saurais dire ce qui m’a conduit à la photographie. Je me souviens qu’enfant, j’empruntais l’appareil photo familiale – d’abord argentique, puis très tôt numérique – et je me promenais en prenant des photos, mais je ne me souviens pas avoir éprouvé une attirance particulière pour ce métier.

Mais quelque chose s’est produit lorsque j’ai acheté mon premier appareil photo à l’âge adulte, la réaction a été quasi instantanée. Je l’ai adoré, je l’emmenais partout.

Notre industrie a connu une période aussi tumultueuse que le reste du monde au cours des deux dernières années, avec une grande partie du secteur luttant contre la baisse des ventes.

J’ai donc voulu créer un article un peu positif, et je n’ai rien trouvé de mieux que les sept raisons pour lesquelles vous devriez pratiquer la photographie.

anemones-alpine-fleures

1. La santé physique

Il n’y a pas beaucoup de passe-temps créatif qui améliorent sans effort la santé physique ; alors que presque tous les genres photographiques permettent d’améliorer la santé physique.

Qu’il s’agisse de photographier de beaux paysages ou de photographier des enfants, vous vous rendrez compte que vous bougez beaucoup.

En fait, il n’y a pas beaucoup de genres photographique qui ne nécessitent aucun effort.

Si vous passez à la photographie professionnelle ou semi-professionnelle, vous constaterez que des domaines comme la photographie de mariage sont très exigeants, vous devez rester debout et vous déplacez pendant parfois plus de 12 heures, tout en transportant un équipement lourd.

J’ai constaté que la photographie nous obligeait à être actif d’une manière ou d’une autre, c’est un avantage sous-estimé du métier.

Abuji-alpine-montagne-sunset

2. La santé mentale

La santé mentale est un sujet qui me tient à cœur et sur lequel j’ai écrit plusieurs articles. Je crois que la photographie fait beaucoup de bien à l’esprit, et ce pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, comme mentionné ci-dessus, elle me permet de rester actif, ce qui aide certainement le mental aussi.

Deuxièmement, avoir une passion vous donne un objectif et un but. Troisièmement, la photographie exige souvent d’être à l’extérieur, l’air frais et la vitamine D sont des éléments puissants.

En fait, presque toutes les éléments de cette liste contribuent d’une manière ou d’une autre à une bonne santé mentale.

Je pense sincèrement que c’est l’un des passe-temps les plus enrichissants et les plus complets que vous puissiez choisir, en particulier si vous êtes de mauvaise humeur ou anxieux.

Lijiang-leve-soleil-tornnade

3. Un exutoire créatif

Si beaucoup d’entre nous éprouve le besoin d’un exutoire créatif pour satisfaire cette partie du cerveau, une grande partie d’entre nous n’a rien de substantiel pour canaliser ce désir.

Pour les personnes moins créatives, ça peut être irritant, tandis que pour les personnes très créatives, ça peut avoir un effet profondément négatif sur leur vie.

La photographie est bien placée pour répondre à presque toutes les envies de création, avec de nombreux genres, techniques et esthétiques à explorer et à affiner.

Peu importe que vous conceviez un décor élaboré pour une série de portraits en studio ou que vous essayiez de capturer un insecte avec un objectif macro d’une manière nouvelle et intéressante. Il est rare que l’on puisse tenir un appareil photo sans être créatif.

Seoul-Nowon-Bukhansan-levesoleil

4. Un métier profond et varié

Je ne peux parler que pour moi, mais lorsque je m’intéresse à un sujet, plus il est profond et complexe, plus je le trouve intéressant.

Il y a quelque chose de satisfaisant et de motivant dans un métier qui a une histoire riche et des couches de complexité.

Même si je sais que je ne pourrais jamais atteindre le niveau de maîtrise des personnes que je vénère, je trouve motivant de savoir à quel point le sujet est difficile.

Comme beaucoup d’entre nous, je ne peux m’empêcher de m’essayer à tout ce qui attire mon attention et, en matière de photographie, cela m’a permis de mieux comprendre le métier et ce que j’aime.

Bien que je travaille dans un espace commercial, je fais des portraits, de la mode, de l’environnement, des produits et même de la macro ; sans compter les différents types de photographie que je fais dans mon travail personnel et pour le plaisir.

Lorsque je m’ennui dans un domaine, je photographie simplement dans un autre pendant un certain temps. Par exemple, les drones m’ont procuré beaucoup de plaisir ces derniers temps.

pygmy_nuthatch

5. Social et communautaire

C’est un domaine dans lequel la photographie excelle, et pour être honnête avec moi-même, je n’en profite pas pleinement.

Il existe une myriade de groupes, de forums et de clubs où discuter de la photographie avec des passionnés partageant les mêmes idées.

Ensuite, il y a les conférences, les événements et les cours auxquels vous pouvez vous inscrire.

Enfin, il existe des promenades, des ateliers et des voyages photo qui vous permettent de vous retrouver en groupe avec d’autres photographes et de profiter du métier.

La liste est longue, mais l’idée est évidente : l’aspect social de la photographie est vaste et présent.

Bien que tous les voyages auxquels j’ai participé avec d’autres photographes étaient destinés à la presse ou au travail dans le secteur, c’est au cours de ces voyages que je me suis le plus amusé avec un appareil photo.

Par exemple, j’ai photographié des singes sauvages au Costa Rica en compagnie d’autres professionnels.

On s’aidait simultanément à prendre des photos et à partager nos succès. C’était le voyage le plus sain et le plus agréable que j’aie jamais fait.

bonnes raisons de pratiquer la photographie

6. Une œuvre durable

Vous êtes-vous déjà arrivé de penser à votre héritage ? C’est-à-dire à ce que vous laisserez derrière vous pour que les gens se souviennent de vous ?

Je connais beaucoup de gens qui soit ne se soucient pas de cette question, soit répondent par leurs enfants, et d’une certaine manière, j’envie cette réponse.

En ce qui me concerne, je suis légèrement obsédée par l’idée de laisser derrière moi une œuvre écrite (principalement de la fiction) et photographique.

Je sais que je ne suis pas le seul à avoir cette préoccupation, et je pense qu’elle est tout à fait justifiée.

Même si vous n’êtes pas intéressé par le développement d’un héritage à l’échelle internationale (après tout, il est très peu probable que vous le fassiez un jour), pensez à quel point vous chérissez tout ce que vos grands-parents ou arrière-grands-parents ont fait, si vous avez la chance d’avoir quelque chose.

L’idée que les générations à venir puissent profiter des choses que j’ai créées de mon vivant est à la fois gratifiante et motivante, du moins pour moi.

Liming-Laojunshan-levesoleil

7. Documenter l'histoire, sur le plan personnel et mondial

Pour ce qui est de mon parcours dans la photographie, l’un des travaux les plus importants que je pense avoir créé est une forme de documentation.

Sur le plan professionnel, j’ai passé des mois à photographier la RAF Uxbridge avant qu’elle ne soit démolie.

Cette base militaire est importante dans l’histoire récente de la Grande-Bretagne, et j’ai pu capturer le bunker avec la salle des missions à partir de laquelle la bataille d’Angleterre a été planifiée.

La salle des opérations est également l’endroit où l’évacuation du jour J de Dunkerque a vu son soutien aérien géré et où Winston Churchill a prononcé les mots immortels : « Jamais dans l’histoire de l’humanité, tant de gens n’ont dû autant à si peu de gens. »

Si je parviens obtenir l’autorisation de partager les images publiquement, j’écrirai un article dédié à ce travail.

Cependant, Pas besoin d’une documentation à grande échelle. Capturer des portraits et des moments en famille sera chéri par les générations futur.

Img

Cette liste est loin d’être exhaustive. Selon vous, qu’est-ce qui fait de la photographie un passe-temps intéressant ? Quels sont les moyens par lesquels elle affecte positivement votre vie ?

Vous aimerez aussi ...