L’expression « portrait candide » est souvent utilisée pour désigner des portraits de gens pris à leur insu. On le rencontre généralement dans la photographie de rue, mais il s’applique également à d’autres domaines, comme la photographie de mariage.

candid-portrait-2

Si l’on considère qu’un portrait candide est un portrait qui capture un personnage à son insu dans son authenticité, par opposition à un portrait où le modèle a été invité à poser ou à agir d’une certaine manière, il s’ensuit que vous pouvez également prendre des portraits candides de personnes avec leur autorisation.

Voici quelques conseils pour réaliser des portraits spontanés et naturels de personnes avec leur accord.

1. Cherchez des expressions qui révèlent le caractère de l'individu

candi_portrait

Si vous travaillez dans un cadre formel, mais souhaitez quand même capturer des expressions naturelles plutôt que des expressions un peu forcées, vous devez devenir un fin observateur.

Surveillez les moments intermédiaires, ceux où votre modèle se détend entre deux poses. Comment se comportent-ils lorsqu’il n’est pas sous le viseur de l’appareil photo? Comment réagit-il lorsque vous êtes en train de lui parlez ? Quelles expressions remarquez-vous lorsqu’ils parlent de quelque chose qui les intéresse ou les excite ? Quels sont les gestes inconscients qu’ils font ?

Je prenais des photos d’une amie quand j’ai remarqué un geste qu’elle répétait très souvent quand elle n’était pas sous le viseur de l’appareil photo. J’ai donc attendu qu’elle répète le geste, puis je lui ai demandé de garder la pose. De toutes les photos prises pendant la séance, celle-là était sa préféré.

2. Tirer le meilleur parti des rencontres fortuites

Je me souviens de ma première soirée en Bolivie. C’était en fin d’après-midi, et la nuit tombait rapidement. Les rues étaient éclairées par une douce lueur rouge, projetée par le soleil couchant.

J’ai levé mon appareil photo pour prendre une photo d’un bâtiment en briques de terre. Quand du coin de l’œil, j’aperçus un petit garçon courir dans ma direction. Il est passé devant l’appareil photo, s’est arrêté, s’est tourné vers moi et a commencé à agiter les mains en l’air. Il voulait évidemment être sur la photo, et quelques secondes plus tard, il a été rejoint par un garçon plus âgé, probablement son grand-frère, qui a également posé pour une photo. Ils ont ensuite continué dans la rue et m’ont fait signe de les suivre.

Curieux, je les ai suivis, et ils m’ont conduit à une voiture garée au coin de la rue, où leur père les attendait. Ils m’ont expliqué ce qui s’était passé, puis le père m’a demandé de leur faire une photo de famille. Il était un peu saoul et m’a invité à dîner chez eux. J’ai refusé poliment, bien que j’aurais aimé voir le regard de sa femme à mon arrivée.

portrait_spontanée

Lorsque vous voyagez et que les gens sont ouverts et amicaux comme ça, profitez-en. Soyez ouvert aux nouvelles rencontres, et aux possibilités qui peuvent en découler. Au moins, vous aurez des expériences intéressantes et de nouvelles histoires à raconter.

3. Utilisez un petit appareil photo et un objectif

Une de mes amis est un modèle expérimenté. Je l’ai photographiée avec un EOS 5D Mark II et un objectif 85 mm, une combinaison assez large. J’ai également utilisé un Fujifilm X-T1 et un objectif de 56 mm, qui est beaucoup plus petit. Elle m’a fait remarquer par la suite que l’expérience était différente et qu’elle se sentait beaucoup moins obligée d’être un bon modèle avec un appareil plus petit.

fujifilm-XT1

Si un modèle expérimenté ressent cela, alors imaginez l’effet sur une personne qui n’a pas l’habitude de se faire photographier. Je suis sûr que c’est l’une des raisons pour lesquelles les gens préfèrent photographier avec des smartphones, les résultats sont souvent surprenant – les personnes photographiées ne ressentent aucune pression et peuvent donc agir naturellement.

Ce qu’il faut tirer comme leçon ici c’est que la taille de l’appareil photo et de l’objectif compte. L’appareil photo et l’objectif ne sont que des outils, et il revient au photographe de choisir celui qui convient le mieux pour faire le travail. Un appareil plus petit vous aidera à réaliser de meilleurs portraits spontanés et naturels, même lorsque la personne est consciente de votre présence.

4. Trouvez une bonne raison de demander à quelqu'un si vous pouvez le prendre en photo

Si vous n’avez pas l’habitude de demander à des étrangers la permission de les prendre en photo, donnez-leur une bonne raison. Il n’est pas toujours nécessaire de chercher très loin pour en trouver une.

Par exemple, il y a de cela quelques semaines, j’ai visité une forgerie qui utilise des techniques de forge qui date d’il y a 100 ans. Les forgerons y font des démonstrations pour le public et j’ai simplement demandé si je pouvais prendre des photos pendant que le forgeron faisait sa démonstration. Le résultat était un portrait très naturel de quelqu’un au travail.

portrait_spontané_forgeron

Lors du carnaval de Cadix au début de cette année, il y avait beaucoup de gens en costume, mais seulement quelques-uns avaient de la peinture sur le visage. Lorsque j’ai vu quelqu’un avec une peinture faciale intéressante, j’ai demandé si je pouvais prendre une photo. Chaque fois que j’expliqué que j’aimais vraiment leur maquillage, la personne a dit oui, et j’ai pris quelques photos.

carnaval-de-cadix-portrait_spontané

5. Travailler sur un projet

Au début de l’année dernière, j’ai pensé qu’il serait intéressant de prendre des photos de personnes pratiquant le parkour, j’ai donc pris contact avec des traceurs locaux par le biais d’un groupe Facebook. Deux d’entre eux en particulier étaient intéressés par une séance photo, alors nous sommes allés dans les rues de Wellington et ils m’ont montré certains trucs qu’ils savaient faire. Je prenais des photos et des portraits au fur et à mesure. Il était facile de créer des portraits candides et quelques photos d’action, parce qu’ils aimaient ce qu’ils faisaient et s’amusaient.

Je n’y ai pensé qu’après, mais maintenant je me rends compte que ce que nous faisions était une forme de photographie de rue, juste que je travaillais en collaboration, plutôt que d’essayer de prendre des photos incognito. Le résultat était une série de photos complètement différentes de celles que j’aurais pu faire si je les avais vues faire leur truc dans la rue, j’ai juste pris quelques photos sans aucune forme d’interaction.

photo_spontané_parkour

6. Prenez des photos d'amis qui font des choses intéressantes

Récemment; Une amies a fabriqué sa propre caravane de gitans pour y vivre. Je pense que c’est un fantastique minuscule projet spatial, une fois terminé, je lui ai demandé si je pouvais prendre quelques photos d’elle devant sa caravane. Son enthousiasme naturel est apparu au fur et à mesure que nous en parlions. Je lui ai demandé de s’asseoir dehors et de jouer de la guitare. Pendant qu’elle était absorbée par ce qu’elle faisait, j’ai fait quelques portraits candides qui capturaient des expressions comme celle-ci.

candid portrait 7

Avez-vous d’autres techniques pour réaliser des portraits spontanés ou naturels avec l’assentiment de votre sujet ? Partagez avec nous en commentaire …

Vous aimerez aussi ...