Ce site contient des liens d'affiliation pour lesquels nous pourrions être rémunérés.On vous explique tout ici.

Que vous soyez professionnel ou débutant, un appareil photo hybride pas cher vous sera toujours d’une grande utilité. 

Pour les débutants, c’est un excellent moyen de se perfectionner en photographie sans se ruiner.

Pour les photographes professionnels, c’est plutôt un moyen de se procurer un second appareil photo plus léger, plus silencieux et beaucoup plus pratique à un prix abordable.

Si vous souhaitez vous lancer dans YouTube, dans la réalisation de films ou dans la création de contenu avec un budget limité, les appareils hybrides moins chers constituent un excellent point de départ.

Cette combinaison de performance et de prix rend ces petits appareils hybrides complètement irrésistibles.

Voici notre liste des meilleurs boîtiers hybrides pas chers :

Vous pouvez également être intéressé par notre guide sur les meilleurs appareils photo hybrides à moins de 500 euros ou encore les meilleurs appareils photo hybrides à moins de 1000 euros.

Liste des appareils photo hybrides pas chers

Panasonic_Lumix_G100-07

Le Panasonic Lumix G100 est un excellent appareil photo hybride pour se lancer dans le vlogging, il a clairement été conçu avec ce public en tête.

Contrairement à la plupart des appareils photo hybrides destinés au grand public, ce dernier est équipé d’un micro intégré assez sophistiqué.

En d’autres termes, vous n’aurez pas besoin de connecter un micro externe pour avoir un son de qualité. Ce qui le rend extrêmement pratique pour le vlogging.

La disposition des touches est telle que n’importe qui peut prendre le Lumix G100 et commencer à réaliser des vidéos 4K de qualité.

La poignée bien dessinée rend le Lumix G100 très agréable à prendre en main. Bien qu’étant relativement récent, son prix a déjà commencé à baisser.

Panasonic propose un appareil photo riche en fonctionnalités, notamment un capteur Micro 4/3 de  20,3 mégapixels et un écran tactile multi-touch complet pouvant pivoter sur rotule, un viseur électronique lumineux et un écran LCD de qualité.

Panasonic possède une réelle expertise en matière de reconnaissance et de tracking des visages et des yeux. Ces derniers sont d’ailleurs présents autant en photo qu’en vidéo.  

Panasonic propose un certain nombre de raccourcis pour accéder aux fonctionnalités, notamment quatre boutons et cinq raccourcis tactiles personnalisables, et surtout un bouton rouge dédié à la vidéo. 

Si Panasonic a vraiment réussi son Lumix G100, il n’est pas dénué de défauts pour autant. On constate notamment l’absence de stabilisation du capteur, ce qui est particulièrement regrettable pour un boîtier dédié à la vidéo.

Avec un mode vidéo compatible 4K/UHD à 30 i/s et une définition FHD qui atteint les 60 i/s ; le Lumix G100 propose un mode vidéo bien fourni, mais pas autant que celui des meilleurs appareils du genre.

Présenté comme étant un concentré de technologie photo et vidéo, le LUmix G100 saura séduire aussi bien les amateurs de photo que de vidéo.

En 2014, Sony présentait l’A6000 ; un appareil photo qui allait donner suite à une série de modèles dédiés aux débutants en photographie hybride.

Pourquoi en parlons-nous encore en 2023 ? Tout simplement, parce que Sony a su, bien mieux que beaucoup d’autres entreprises, maintenir ses anciens modèles en production, et ensuite parce que l’A6000 reste un très bon appareil photo hybride.

L’A6000 dispose de bases incroyablement solides, du moins pour les photographes débutants.

Avec la prise de vue en rafales à 11 images par seconde, un capteur 24 Mpx à autofocus hybride de 179 points sur l’ensemble du capteur, il possède à peu près tout ce dont la plupart des photographes auront besoin.

L’Alpha 6000 est muni d’un capteur hybride qui n’a rien à envier à la plupart des appareils photo dans la même gamme de prix.

En outre, son boîtier compact en fait un appareil photo parfait pour les voyages. Il est difficile de s’imaginer qu’il a bien un écran orientable au ratio 16:9 (magnifiquement intégré, mais toujours pas tactile). Tant de raffinement électronique dans un si petit boîtier. 

L’a6000 est un excellent appareil photo qui vous permettra de capturer les moments inoubliables lors de vos voyages. 

Les débutants apprécieront sa convivialité, alors que les photographes professionnels apprécieront d’avoir un appareil photo hybride disposant des mêmes performances que les boîtiers reflex à un prix abordable.

La qualité photo se révèle globalement excellente de 100 ISO à 3 200 ISO ; mais le niveau de qualité décline à partir de f/11. 

À moins que vous ne photographiiez au-dessus de 800 ISO, il n’y a aucune raison de changer d’appareil photo sur le seul critère de la qualité d’image.

Son seul inconvénient est qu’il a pris de l’âge. C’est un appareil photo antérieur à l’essor de la 4K. La qualité de restitution sonore est excellente, mais l’absence d’un port micro constitue un réel handicap en vlogging.

Donc, si vous comptez juste prendre des photos, l’a6000 est un excellent boîtier pour mettre en valeur vos meilleurs objectifs, pour un tarif très doux ? 

Lors de l’achat du boîtier, pensez à y joindre un objectif de qualité comme le kit 16-50mm pour toutes les situations, et l’objectif 20mm Pancake de Sony ou le Sigma 19 mm f2.8 pour la photographie de rue, le 50-200mm pour le paysage.

L’Olympus OM-D E-M10 Mark IV est un appareil photo hybride pour lequel nous avons beaucoup d’admiration.

Son prédécesseur, le Mark III était (et reste) l’un de nos favoris, et l’OM-D E-M10 Mark IV ne fait pas exception. On apprécie vraiment les améliorations apportées par Olympus à cet appareil bien-aimé.

Le capteur de 20,3 mégapixels emprunté au PEN-F est plus que bienvenue et la présence de trois boutons ajustables n’est pas à négliger. On peut regretter l’absence d’un joystick, mais ce n’est pas rédhibitoire.

On apprécie également les améliorations apportées au niveau de l’autofocus, car elles ont permis d’étendre les capacités de prise de vue en rafales du Mark IV.

Après tout, il ne sert à rien d’être capable de filmer à 15 images par seconde s’il n’est pas possible de faire la mise au point !

La détection fonctionne bien même s’il faudra penser à désactiver la fonction quand elle n’est pas utile. 

L’écran tactile de ce modèle peut être incliné sur 180 degrés pour prendre des selfies. Ce qui fait de l’Olympus OM-D E-M10 Mark IV un produit attrayant pour les YouTubeurs et les vloggers. Seul bémol, il ne bénéficie toujours pas de la gestion multipoint.

Il est impossible de ne pas faire mention de ce qui fait la force d’olympus, les fonctionnalités. On retrouve plusieurs filtres créatifs bien pensés, mais pas que.

Par exemple, vous bénéficiez des modes bracketing d’exposition classiques   ainsi que de modes automatiques pour une utilisation nocturne.

Le viseur électronique est très confortable, mais il n’atteint pas la qualité des meilleurs modèles d’entrée de gamme.

Avec un zoom qui démarre en une seconde, cet appareil facile à transporter est idéal pour les voyages.

Olympus n’a jamais brillé en vidéo et malheureusement L’OM-D E-M10 Mark IV ne fait pas exception. La qualité de la 4K UHD à 30 i/s n’est pas très bonne et le mode vidéo ne permet même pas de passer en manuel ou en priorité à l’ouverture.

L’autofocus est doux, mais il n’est pas très réactif. Ce n’est pas le premier appareil auquel il faudra faire recours si vous prenez la vidéo au sérieux.    

Grâce à un design réussi et un mode photo impressionnant, le petit appareil photo hybride Micro 4/3 ne manquera pas de marquer les esprits.

L’EOS RP est le deuxième appareil photo hybride à capteur 24×36 de Canon, c’est aussi le plus petit, le plus léger et le moins cher de sa catégorie.

Le capteur Cmos 24×36 de 26 Mpx associé au processeur Digic 8 produit des images de bonne qualité. C’est aux alentours de 12 800 ISO que la qualité des images se dégrade. 

En plus d’être l’appareil photo hybride le moins cher de sa catégorie, il n’en oublie pas d’être un appareil photo hybride solide et bien construit. Avec des spécificités qui ne sont pas moins ambitieuses que celles de ses concurrents. 

Il est conçu pour être compact, abordable et facile à utiliser. Sa petite taille fait en sorte qu’il soit parfois difficile de le maintenir en équilibre lorsqu’il est associé à des objectifs plus grands.

Le mode vidéo 4K est bien présent, mais il est assorti de quelques réserves : un recadrage très important dans l’image, de l’ordre de 1,74x, et il n’est pas possible d’utiliser le système AF CMOS Dual Pixel de Canon à moins de baisser la résolution à la HD.

Notez cependant que vous pouvez déplacer le collimateur à l’aide de l’écran tactile quel que soit le mode de visée.

En revanche, les images sont claires et nettes, l’écran tactile et orientable est un réel avantage pour les photos et les vidéos.

Un adaptateur pour monture EF est disponible et peut être utilisé avec des objectifs EF-S moyennant un recadrage de l’image.

L’appareil propose des modes time-lapse 4K et instantanés vidéo hérités des appareils photo reflex de la marque.

Cet appareil photo hybride est fortement recommandé aux passionnés qui recherchent des images de qualité pour la photo de voyage et de portrait.

Vendu à plus de 1000 euros, on ne peut pas dire qu’il coûte « moins cher », mais pour un appareil plein format, son prix est presque miraculeux.

Le Lumix GX80 est petit, compact, séduisant et surtout très bien construit. Riche en fonctionnalités, le Lumix GX80 est un excellent mélange de performances et d’élégance à un prix modéré.

Malgré sa petite taille, le GX80 réussit à intégrer à la fois un viseur électronique, un écran tactile et orientable, une double stabilisation (5 axes capteur + 2 axes optiques) active en photo et vidéo, un capteur CMOS 4/3″ sans filtre passe-bas de 16 Mpx et n’oublie pas d’embarquer toutes les fonctionnalités vidéo et photo 4K de Panasonic.

En plus des commandes classiques, vous remarquerez que vous avez un accès direct aux fonctionnalités Photo 4K et PostFocus si chères à la marque.

Grâce à la stabilisation sur 5 axes couplée à la stabilisation optique des objectifs, le petit GX80 redouble d’efficacité lors des prises de vue à main levée. D’autant plus que cette double stabilisation reste active en vidéo.

Le Lumix GX80 est très rapide, une performance remarquable compte tenu du zoom 12-32 mm qui est loin d’être une foudre de guerre.

 Dépourvu de prises casque et micro, le Lumix GX80 ne se prête pas aux productions vidéo les plus poussées.

C’est dommage, car les possibilités sont énormes. Vidéo Full HD 50p en 28 Mbit/s, vidéo 4K 25p en 100 Mbit/s, stabilisation d’image très efficace — bien que moins fluide que l’Olympus. On peut cependant regretter l’absence du mode ralenti Full HD (120 ips). 

Parmi les nombreuses fonctionnalités du Lumix GX80, l’une des plus utiles est la « 4K Live Crop », accessible uniquement en réglant le sélecteur de mode sur « Vidéo ».

Le rendu des couleurs se révèle fidèle, naturel et moins saturé. Peu de boîtiers experts peuvent se targuer d’un tel niveau de précision et d’une telle homogénéité.

Les hybrides Lumix Micro 4/3 sont tous meilleurs les uns que les autres, avec la 4K et le DFD (Depth From Defocus)

L’entreprise s’efforce de déployer avec soin sa technologie autofocus terriblement efficace sur l’ensemble de sa gamme, qu’il s’agisse de modèles compacts, bridges ou hybrides.

Le système autofocus du Panasonic Lumix GX80 est peut-être un peu moins fluide et onctueux que celui de son cousin, mais il se rattrape par son fonctionnement couplé à celui de la stabilisation optique des objectifs, eux aussi, stabilisés. 

Si jusque-là le Lumix GX80 pouvait aisément passer pour un boîtier expert, sa véritable vocation grand public se révèle lorsqu’il s’agit de jouer de la rafale.

Simple, facile et conviviale, avec une allure séduisante, le Panasonic Lumix G7 fait forte impression.

Ce petit appareil photo hybride pas cher s’est révélé très agréable à utiliser : il est doté de nombreuses fonctionnalités intéressantes qui facilite la prise en main pour les débutants.

C’est un petit appareil photo hybride capable de fournir des images de bonne qualité en haute sensibilité pour un tarif assez doux.

Vous apprécierez les soins portées par Panasonic à la qualité de fabrication de cet appareil photo hybride.

L’écran tactile est orientable sur 180° et le zoom de base offre des performances très honorables.

L’ appareil photo hybride de Panasonic offre un capteur CMOS de 16 Mpx. C’est la définition choisie par Panasonic pour ses hybrides depuis de nombreuses années.

Ce capteur est d’ailleurs issu du Lumix GX7 dont il n’hérite pas de la stabilisation mécanique du dit capteur.

Mais il ne faut pas oublier que le Lumix G7, vient avec la vidéo 4K, un viseur Oled et un écran tactile.

Hé oui ! Le Panasonic dispose d’un mode vidéo manuel. Les images fournies sont belles, le son est clair et l’autofocus est précis et progressif.

Hormis la prise casque, ce petit Lumix G7 ne manque de rien en matière de vidéo. On se demande comment Panasonic a pu priver de prise casque un boîtier qui bénéficie d’autant de fonctionnalités vidéo.

Des appareils photo hybrides pas chers, c’est sans doute lui qui délivre la meilleure qualité d’image, le meilleur rendu audio et bénéficie de l’autofocus le plus souple et le plus précis.

Notez que vous avez la possibilité de choisir entre trois sous-modes « Photo 4K » : 4K Burst, 4K Burst (S/S) et 4K Pre-Burst. En « 4K Burst ».

Le G7 prend une rafale photo tant que vous maintenez le déclencheur appuyé. Ce qui est assez impressionnant, d’autant plus qu’il s’agît d’un appareil photo grand public et non pas d’un appareil semi-professionnel destiné aux amateurs de photographie sportive. 

Panasonic tient un appareil photo hybride pratiquement parfait. Cependant, deux inconvénients viennent ternir sa belle image :  La première est qu’il ne peut pas être chargé via USB (format mini-A). 

 La seconde, plus problématique, est l’autonomie de la batterie qui offre seulement 1200 mAh.

Vous pourrez prendre jusqu’à un demi-millier de photos à condition de ne pas épuiser la batterie dans l’usage de la fonction photo 4K.

Le Lumix G7 est un appareil photo qui se destine aussi bien aux photographes débutants, qu’aux photographes désireux d’évoluer dans leur pratique et aux photographes abandonnant leurs systèmes reflex pour monter en gamme, mais en hybride.

Avec son Pen E-PL9, Olympus cible spécifiquement les utilisateurs qui souhaitent quitter leur smartphone pour un véritable appareil photo hybride.

Le Pen E-PL9 ne dispose pas d’un viseur, mais l’écran orientable à 180° vers le bas et 80° vers le haut est amplement suffisant pour réaliser des selfies ou pour du vlogging.

Le Canon Eos M50 offre un viseur intégré et une meilleure qualité d’image pour un prix similaire, mais reste toutefois plus imposant.

Le Pen E-PL9 intègre un capteur Micro 4/3″ CMOS de 16 Mpx qui produit des images nettes, mais pas aussi précises que celles d’un Sony Alpha 6000 qui intègre un capteur APS-C.

Cependant, l’intégration de la vidéo 4K/UHD marquent néanmoins une évolution plus franche de l’appareil photo hybride.

De plus, la stabilisation sur 3 axes disponible pour la vidéo constitue un énorme avantage. Elle autorise en vidéo des variations de mouvements et de mise au point souples et fluides.

L’appareil photo hybride est livré avec un zoom motorisé 12-42 mm f/3-5,6 qui n’optimise pas particulièrement la qualité d’image de l’appareil.

Pour obtenir un meilleur rendu de l’image, il est préférable de l’associer à un objectif meilleur que le zoom du kit.

L’écran tactile permet uniquement de sélectionner le collimateur AF ou les modes récents et annexes. Pourtant, un tactile optimisé l’aurait rendu encore plus fonctionnel.

L’appareil photo hybride permet une prise en main simple, le mode AP (Photo avancée) est bien implanté pour faciliter l’accès à des modes familiers.

On retrouve aussi le boîtier en brun ou en noir, il vous revient donc d’accorder l’appareil photo hybride à votre couleur préférée.

Ainsi, si vous recherchez un appareil photo hybride au gabarit compact, au design rétro caractéristique et aux nombreux modes créatifs, le Pen E-PL9 est ce qu’il vous faut.

Ce n’est pas l’appareil photo hybride le plus moins cher de cette liste, mais c’est le seul à disposer d’un capteur 24 x 36 mm, avec un rapport qualité-prix remarquable.

Avec l’Alpha 7III, Sony confirme son évolution dans l’univers des hybrides et fait trembler les reflex.

Cet appareil photo hybride à capteur 24 x 36 mm est extrêmement efficace et polyvalent, grâce à une interface optimisée, une qualité d’image exceptionnelle, une réactivité accrue et des fonctionnalités évoluées.

L’Alpha 7 Mark III profite d’un capteur d’une définition de 24,2 Mpx. Un capteur issu de l’A7II, mais contrairement au capteur du Sony A7II, Il s’agit ici d’un capteur BSI CMOS Exmor R couplé au processeur Bionz X. C’est à peu près le même capteur que celui de l’A9.

Le Sony 50 mm f/1,8 FE utilisé pour notre test fait honneur au capteur. La bonne dynamique du capteur restitue des détails dans les hautes et basses lumières et sur des images à fort contraste.

Le boîtier est compatible avec toute une série d’objectifs Sony ainsi qu’avec ceux de sociétés tierces telles que Sigma ou Tamron.

De quoi profiter encore un peu plus de la belle qualité d’image, de la stabilisation mécanique et du suivi précis de cet appareil photo hybride.

Avec un mode vidéo 4K/UHD 3 840 x 2 160 px à 25p et 100 Mb/s, la qualité vidéo est à la hauteur de la qualité photo.

Le mode vidéo de l’A7 III répond aux exigences des photographes experts qui souhaitent aussi filmer et accéder à des réglages plus évolués.

Il ne manque plus qu’un écran orientable et totalement tactile pour rendre ce mode optimal. Car en effet, l’écran n’est pas monté sur rotule pour une rotation à 180°, plus pratique pour utiliser l’appareil en vidéo et le tactile permet uniquement de modifier le collimateur AF.

L’autonomie annoncée par Sony est de 710 photos avec l’écran LCD, et de 610 avec le viseur.

 

Le Canon EOS M50 Mark II offre la possibilité de filmer en 4K UHD. Même si la 4K vient avec un recadrage de 1,5x par rapport à l’enregistrement en Full HD.

L’appareil photo hybride Canon dispose d’un écran orientable sur rotule à 180° ; idéal pour le vlog.

En cas d’utilisation pour le vlog, il faudra penser à s’équiper d’objectifs à courte focale.

Le boîtier doit se contenter d’un parc optique composé de seulement 8 objectifs. Mais il est possible de monter des objectifs reflex EF et EF-S via une bague.

Donc, si vous désirez utiliser des objectifs Canon EF, avec un adaptateur, sur un boîtier plus petit, ou si vous souhaitez utiliser l’un des objectifs EF-M, alors le Canon EOS M50 vous conviendra parfaitement.

C’est vrai que c’est un peu frustrant de devoir utiliser l’adaptateur EF EOS-M pour tirer le meilleur de l’appareil photo hybride, en raison de l’absence d’objectifs Canon EF-M natifs disponibles.

Le Canon EOS M50 Mark II n’apporte pas de changement majeur par rapport à la version précédente, le Canon EOS M50 – et c’est bien le cas.

L’autofocus a été amélioré, avec l’intégration de la détection et suivi du visage et des yeux en photo et en vidéo.

Le M50 II ne dispose d’aucun outil spécifique à la vidéo et l’absence de stabilisation de capteur ne vient pas arranger les choses.

En basse lumière, le capteur se comporte bien jusqu’à -3 IL, c’est surtout avec les hautes lumières que le capteur de 24 Mpx du M50 Mark II montre ses limites.

Il existe chez Canon un capteur APS-C plus défini, celui intégré au EOS M6 Mark II de 32,5 Mpx, mais il est sans doute réservé au haut de gamme du constructeur.

Comme toujours, Canon mise sur la simplicité avec un appareil photo hybride plus compact, mieux pensé et très simple à utiliser.

L’EOS M50 est un appareil photo hybride destiné au grand public, mais aussi aux experts habitués aux fonctionnalités tactiles qui souhaitent s’équiper d’un appareil à capteur APS-C léger et facile à transporter.

Le débat entre appareil photo hybride et reflex est un sujet qui a fait couler beaucoup d’encre depuis la sortie des premiers appareils photo hybrides.

Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est que votre choix dépendra en grande partie de vos besoins personnels, même si la plupart des fabricants s’arrangent à ce que leurs appareils intègrent toutes les dernières technologies disponibles.

Notre guide sur le sujet devrait certainement vous aider à choisir celui qui répond le mieux à vos besoins.

Pour commencer, vous devez comprendre la grande différence qu’il y a entre les appareils photo hybrides et les appareils photo reflex numériques.

De manière générale, la différence se situe au niveau du type de visée.

La visée reflex implique un miroir et un prisme, ce qui fait que ce que vous voyez dans le viseur est directement la lumière qui passe à travers l’objectif. Cette lumière, reflétée sur le miroir, passe dans le prisme et arrive dans l’œil.

Donc, avec un appareil photo reflex, vous voyez le monde tel qu’il est.

Par contre, les hybrides n’utilisent pas de miroir pour rediriger la lumière de l’objectif vers le capteur. La lumière est reçue et traitée directement par le capteur.

Ainsi, ce que vous regardez dans le viseur, c’est ce que voit le capteur en temps réel, qui lui est en permanence soumis à la lumière.

Comme ils sont dépourvus de miroirs, les boîtiers hybrides peuvent se targuer d’être moins encombrants que les reflex numériques.

Chaque type de visée a ses avantages et ses inconvénients. L’avantage de la visée électronique, c’est qu’on peut voir l’exposition et les couleurs de notre image directement dans le viseur. 

Elle permet de faire des modifications de l’exposition en manuels ou des couleurs de l’image directement dans le boîtier, ce qui n’est pas possible sur un réflexe et qui rend donc l’utilisation du mode manuel plus complexe.

L’absence de miroir se traduit également par des vitesses d’obturation plus rapides. Les blackouts sont considérablement réduits, ce qui permet de prendre des photos en rafales en suivant le sujet plus facilement.

L’autre avantage de la rafale des hybrides, c’est qu’il permet d’utiliser un obturateur électronique qui augmente la rafale du boîtier. C’est ainsi qu’on se retrouve avec des boîtiers qui vont jusqu’à 120 images par seconde.

Donc, pour tous ceux qui ont besoin de la rafale, que ce soit pour de l’animalier ou du sport par exemple, les hybrides sont beaucoup plus avantageux.

La mise au point est aussi beaucoup plus agréable sur un appareil photo hybride que sur un reflex.

Puisque la mise au point, selon les boîtiers, peut se faire sur quasiment tout le capteur. L’intérêt est que lors du suivi d’un sujet en mouvement, par exemple un oiseau, l’appareil pourra facilement détecter et faire la mise au point sur le sujet bien que ce dernier ne soit pas au centre du cadre, ce qui n’est pas possible sur un reflex puisque les collimateurs sont tous bloqués au centre.

Un dernier avantage qu’on a avec un appareil photo hybride, c’est que si vous voulez profiter des objectifs réflex par exemple pour les acheter en occasions et avoir un coût qui est moins important ; vous pouvez quand même le faire avec une bague d’adaptation que vous rajouter sur les hybrides.
Au niveau de la qualité de l’image, il n’y a pas une grande différence entre les deux types d’appareils. Donc actuellement, il n’y a plus réellement de raison de partir sur du reflex.

pourquoi acheter un appareil photo hybride ?

Les hybrides sont-ils meilleurs que les appareils photo reflex numériques ?

Les deux modèles présentent encore de nombreux avantages et inconvénients. Si vous souhaitez en savoir plus, lisez notre guide sur la différence entre les appareils photo hybride et les appareils photo reflex numériques.

Si votre cœur bat la chamade pour les appareils photo reflex, vous avez le choix entre deux principales marques, Canon ou Nikon.

Par contre du côté des hybrides, l’offre est plus diversifiée, avec des marques telles que Canon, Panasonic, Fujifilm, Sony, Olympus et Leica, qui proposent toutes une large gamme d’appareils photo adaptés à la plupart des budgets.

À l’heure actuelle, la plupart des grandes marques ont quelque chose de particulier à offrir. Chaque marque réussit à proposer un modèle qui se démarque de la concurrence.

Au lieu de vous proposer 10 modèles haut de gamme, nous avons fait le choix de vous proposer quelque chose de bien et d’abordable.

Ces modèles sont d’excellent choix pour les débutants et les personnes disposant d’un budget limité.

Cela dit, si vous recherchez spécifiquement un appareil photo hybride à petit prix, consultez notre guide sur les meilleurs appareils photo hybrides pour débutants.

Que vous soyez à la recherche d’un appareil photo hybride plus performant que celui de votre smartphone ou d’un modèle haut de gamme pour pousser votre créativité encore plus loin, lisez la suite pour découvrir les meilleurs appareils photo hybrides du moment.

Faut-il débuter avec un appareil photo hybride ?

Si les modèles phares sont essentiellement conçus pour répondre aux besoins des passionnés et des professionnels, les meilleurs appareils photo d’entrée de gamme offrent tout ce dont un débutant pourrait rêver.

La plupart des appareils photo hybrides d’entrée de gamme que nous vous proposons sont légers et faciles à utiliser. Ils disposent de tout ce dont vous aurez besoin pour évoluer en tant que photographe.

Les performances varient d’un appareil à l’autre, mais ils bénéficient généralement d’un capteur assez puissant et d’un autofocus fiable.

Outre l’excellent rapport qualité prix, la plupart des appareils photo hybrides sont équipés d’un écran tactile qui facilite grandement l’utilisation.

Si vous quittez votre smartphone pour un appareil photo hybride, cette interface tactile facilitera grandement la transition.

En optant pour un appareil photo hybride d’entrée de gamme, vous renoncez généralement à toutes les fonctionnalités les plus avancées offertes sur les modèles haut de gamme.

Ces derniers concernent notamment la stabilisation de l’image intégrée au boîtier, les vitesses de prise de vue en rafales ou la fréquence d’enregistrement vidéo 4K.

Les appareils photo hybrides restent néanmoins un choix intéressant pour les jeunes photographes.

Les objectifs étant interchangeables, vous pourrez vous procurer de nouveaux objectifs au fur et à mesure que vous progresserez en photographie.

Vous aimrez aussi ...