Ces dernières années, les meilleurs objectifs Sony étaient pour la plupart destinés aux appareils photo hybrides plein format de la marque, mais quelques signes montrent que les choses sont en train de changer.

Sony vient de lancer deux nouveaux objectifs en monture E (APS-C) pour ses appareils photo de la série A6000, une nouvelle qui ne peut que réjouir les propriétaires de la gamme hybrides de Sony .

Ces deux nouveaux objectifs Sony sont le Sony E 16-55mm f/2,8 G et le Sony E 70-350mm f/4,5-6,3 G OSS. Le16-55 mm est un objectif à ouverture constante f/2,8, le genre que les experts et les professionnels aiment- les utilisateurs de montures E de Sony ont attendu longtemps pour en avoir un. Le téléobjectif 70-350 mm est en plus un objectif à tout faire, avec un zoom plus long (350 mm) que la concurrence.

Les appareils photo Sony existent en version plein format et en APS-C. De manière générale, les modèles plein format de Sony  figurent parmi les meilleurs appareils photo pour professionnels, tandis que les modèles APC-S sont plutôt destinés aux amateurs et aux passionnés.

Notre liste intègre également les anciens modèles à monture A de Sony

Nous avons ajouté à notre liste des meilleurs objectifs pour Sony APS-C, ces deux nouveaux objectifs  qui viennent enrichir notre éventail de choix – plus spécifiquement pour les utilisateurs plus avancés qui désirent exploiter au maximum les boîtiers les plus récents de la série A6000…

Si vous ajoutez à ça les objectifs pleins formats de type FE, vous obtenez une liste plutôt bonne des meilleurs objectifs Sony; mais à des prix assez impressionnants. C’est pourquoi nous avons essayé de démocratiser notre liste pour la rendre plus accessible au plus grand nombre.

Psychologiquement, pour beaucoup d’entre nous, il est plus difficile de s’imaginer dépenser plusieurs centaines, voire plusieurs milliers d’euros pour un objectif que pour un boîtier.

Or en réalité, c’est le raisonnement inverse qu’il faudrait tenir : il est  préférable de s’offrir un objectif haut de gamme plutôt que d’acheter le dernier boîtier… La mode change, les capteurs évoluent, les objectifs eux, restent pareils !

Les appareils photo Sony figurent parmi les meilleurs appareils photo hybrides du marché, en particulier pour les photos d’action, la vidéo et le vlogging, donc ils méritent les meilleurs objectifs que vous puissiez vous permettre.

Il est tout-à-fait possible d’utiliser des objectifs pour appareil photo plein format sur un appareil photo de type APS-C et, très souvent, c’est la meilleure option pour ce qui est des téléobjectifs, des objectifs pour macro et d’autres modèles à longue focale. Mais pour ce qui est des zooms standard et des objectifs ultra-grand angles, vous devez vous procurer un objectif conçu pour ce format.

Certains objectifs haut de gamme de Sony sont produits en collaboration avec Zeiss, le légendaire fabricant d’optiques. En outre, Sony produit également ses propres objectifs haut de gamme « G » et « G Master ». Ces objectifs visent des performances et une qualité d’image optimales, notamment en termes de netteté et de bokeh.

Divers systèmes de mise au point automatique sont utilisés sur les objectifs Sony, les plus avancés étant le STM (moteur pas à pas), le LM (moteur linéaire), le DDSSM (moteur à onde super sonique à entraînement direct) et le RDSSM (moteur à onde super sonique à entraînement annulaire).

De manière générale, les systèmes SSM sont utilisés pour déplacer des groupes d’éléments relativement importants et lourds, tandis que les systèmes STM et LM offrent généralement un fonctionnement pratiquement silencieux et des transitions douces de l’autofocus pendant la prise de vue.

De nombreux objectifs Sony sont également dotés d’une stabilisation optique, appelée OSS (Optical SteadyShot). Le système peut fonctionner seul ou en conjonction avec la stabilisation par déplacement du capteur, comme c’est le cas sur certains Sony plus récents.

Tous les appareils photo hybrides plein format de Sony sont équipés d’une stabilisation d’image intégrée, mais parmi les modèles APS-C, seuls l’A6500 et l’A6600 sont équipés d’une stabilisation intégrée.

Remarque : nous avons classé ces optiques par ordre de longueur focale, de la plus courte  à la plus longue et jusqu’aux téléobjectifs, de sorte qu’il soit facile de se retrouver.

LES MEILLEURS OBJECTIFS SONY MONTURE FE

objectifs autofocus stabilise lames poids
DDSSM
Non
11
680g
DDSSM
Oui
9
663 g
Linéaire
Oui
7
780 g
HSM
Non
9
815 g
HSM
Non
9
1 130 g
DDSSM
Oui
9
602 g
Lineaire
Oui
9
840 g
RDSSM + LM
Oui
11
1 480g
RDSSM + LM
Oui
9
1 395g
DDSSM
Oui
11
2 115g

 Les Meilleurs Objectifs Grand-Angles Sony FE

Sony FE 16-35mm f/2.8 G Master

Avec une qualité de fabrication remarquable, une prise en main agréable et surtout, sur ce modèle, un rapport poids/encombrement très favorable à l’utilisations à main levée.  Ce 16-35 mm est une excellente optique qui n’a pas grand chose à se repprocher.

Avec une conception optique avancée à deux lentilles Sony XA (asphérique extrême), le zoom grand angle F2.8 16 – 35 mm du G Master de Sony  offre le top du  grand angle chez Sony.

Entre autres points fort, on note le revêtement antireflet Nano de Sony, une ouverture circulaire à 11 lames pour de magnifiques effets de flou et une conception résistante à la poussière et à l’humidité.

L’ouverture constante à f/2.8 est assurée par un diaphragme à 11 lamelles optimisées pour des effets de bokeh très prononcés.

Le système autofocus DDSSM est incroyablement précis et l’optique est également dotée d’un bouton de verrouillage de la mise au point programmable sur son fût.

D’une qualité irréprochable, cet objectif est parfait pour les photos de paysage, d’intérieur, de voyage et autres sujets où l’espace est restreint.

À la suite du zoom standard 28-75 mm de Tamron, ce 17-28 mm vous emmène dans le territoire de l’ultra grand-angle.

Il le suit de près, avec la même qualité de construction, haut de gamme, étanche, avec une ouverture rapide et constante, un système autofocus RXD (Rapid eXtra silent stepping drive) rapide et pratiquement silencieux et, surtout, une qualité d’image exceptionnelle.

Le piqué est particulièrement impressionnant d’un coin à l’autre, même à la plus grande ouverture.

Il n’est pas tout à fait similaire aux objectifs 16-35 mm de Sony pour ce qui est de l’angle de vue maximal, mais il s’en rapproche beaucoup, en outre il offre un excellent rapport qualité-prix.

Tamron offre un trio d’objectifs grands angles à focale fixe pour Sony E, avec des focales de 20 mm, 24 mm et 35 mm. Mais si vous optez pour le grand angle, autant que ce soit le plus grand du lot.

Les trois objectifs ont une ouverture commune de f/2,8 et un diamètre de 67 mm.

Les premiers sont difficiles à suivre, car nous avons été très impressionnés par les zooms 17-28 mm et 28-75 mm à ouverture constante de f/2,8 de Tamron.

Pour rester dans la course, cet objectif de 20 mm est très léger, tant au niveau de la construction que du prix, mais ses performances et sa qualité d’image sont excellentes.

Les Meilleurs Objectifs Standard Sony FE

Le Sony FE 24-105mm f/4 G OSS n’est pas le « meilleur » zoom standard de Sony.  Mais, par rapport au 24-70mm f/2,8 G Master de Sony, cet objectif est plus petit, plus léger et semble mieux équilibré sur les boîtiers de la série A7.

 Il offre également une plage de zoom plus généreuse et ajoute une stabilisation optique qui fait défaut aux optiques plus grosses, en plus il ne coûte qu’environ deux tiers du prix.

Bien sûr, vous perdez un diaphragme par rapport à l’objectif G Master, mais nous pensons que le 24-105 mm est le meilleur objectif Sony pour photographier le quotidien à moindre coût.

À tort ou à raison, de nombreux photographes détestent changer  l’objectif sur leur appareil photo au risque d’exposer le capteur  aux éléments.

Avec sa plage de focale 10x de 24 mm à 240 mm, cet objectif couvre une grande variété de situations de prise de vue, des paysages à l’architecture, en passant par les instantanés et les portraits : ça pourrait bien être le seul objectif dont vous ayez besoin.

Passer du grand angle au téléobjectif sans changer d’objectif vous permet de ne plus rater ces instants éphémères.

Comme pour la plupart des objectifs à très grand zoom, il faudra faire des compromis au niveau de la qualité d’image.

La netteté est un peu médiocre vers les coins du cadre, et sur l’ensemble du cadre aux grands angles. Des  franges résiduelles de couleurs peuvent également être perceptibles dans les coins.

 D’autre part, le stabilisateur optique est très utile si vous utilisez un appareil photo de la série A7 qui ne dispose pas de stabilisation intégré (IBIS).

Sony dispose bien d’un excellent objectif standard FE 50mm f1.4 ZA Planar T*, mais ce dernier ce vend à un prix exorbitant.

Cet objectif Sigma 50 mm f/1.4 DG HSM Art de qualité supérieure coûte deux fois moins.

C’est l’un des tout premiers objectifs Sigma de la gamme Global Vision à porter la dénomination  « Art ».

C’est un renouvellement majeur de l’ancien objectif 50 mm de la marque.

La nouvelle disposition optique comprend un élément asphérique et trois 3 verres SLD (Special Low Dispersion), dans une formule optique qui comprend 13 éléments au total.

Typique des objectifs Sigma f/1.4 Art, il ne dispose  pas de stabilisation optique. L’optique n’est pas non plus résistante aux intempéries, mais elle est de belle facture avec une construction et une prise en main de qualité professionnel.

Le système de mise au point automatique HSM (Hyper Sonic Motor) de type annulaire est super rapide et silencieux, la mise au point manuelle est également disponible

La qualité d’image est excellente mais, comparé à la plupart des objectifs 50 mm f/1.4 du marché, il est gros et lourd.

Les Meilleurs Télé Objectifs Sony FE

Plus grand et presque deux fois plus lourd que de nombreux objectifs 85 mm f/1.4  présent sur le marché, ce Sigma 85 mm f/1.4 DG HSM Art est assez difficile à maitriser.

Il a été lancé un peu tardivement lors de la fête de la vision globale de Sigma, en fin 2016, soit deux ans et demi après l’objectif 50 mm Art.

 De conception similaire au 50 mm Sigma, cet objectif comporte un élément asphérique et deux éléments SLD au lieu de trois, ainsi qu’un diaphragme à neuf lamelles.

 La qualité de fabrication et la prise en main sont presque identiques, même si le nouvel objectif 85 mm est doté de joints d’étanchéité qui le rendent étanche à la poussière et aux éclaboussures.

L’objectif jouit d’une homogénéité parfaite entre le centre et les bords des images (même les plus extrêmes) ainsi qu’un très haut niveau de piqué dans l’ensemble.

 Fait surprenant, le piqué sur les bords aux plus grandes ouvertures est légèrement supérieur à celui du centre. Les distorsions sont minimes et le bokeh est exceptionnel.

Une fois de plus, nous recommandons sans la moindre hésitation cette optique. C’est une optique de haut vol qui fera le bonheur des amoureux du portrait.

À la distance minimale de mise au point de 0,28 mètre, l’objectif Sony FE 90 mm f/2,8 Macro G OSS offre un grossissement complet de 1,0x ou 1:1.

En d’autre termes, les petits objets sont reproduits sur le capteur d’image de l’appareil photo en taille réelle.

Donc, si vous remplissez l’ensemble du cadre avec un objet aussi petit qu’un timbre-poste, le potentiel d’agrandissement de petits détails est énorme.

De belle facture, cet objectif présente des atouts en termes de manipulation, notamment une touche programmable, un interrupteur pour gérer la plage de mise au point et un autre pour activer la stabilisation optique.

Étant donné que la mise au point manuelle est souvent préférée pour les prises de vue rapprochées à l’extrême, notez qu’un système de mise au point manuelle est disponible en tirant la bague de mise au point.

Le Sony FE 70-200 mm f/4 G OSS est un excellent objectif, plus petit et beaucoup plus léger que l’édition f/2.8, il ne coûte que la moitié de son prix.

 Il est vrai que le 70-200 mm f/2.8 est considéré comme un objectif « incontournable » pour qui souhaite s’équiper d’un télézoom avec un hybride plein format Sony, malheureusement son prix est exorbitant, et il est également plus lourd.

 Cet objectif f/4 est beaucoup plus abordable et juste un brin un peu plus lent.

Le Sony FE 70-200 mm f/2,8 G Master OSS est tout simplement l’un des meilleurs objectifs 70-200 mm de la planète.

Il repose sur une formule optique comportant 1 lentille asphérique XA, 1 verre Super ED et le couchage Nano AR. Des revêtements antireflets Nano sont également appliqués

 Il ne dispose pas d’un mais de deux systèmes autofocus, incorporant un double moteur linéaire plus un autofocus SSM flottant (Ring Drive Super Sonic wave Motor), ce dernier permettant de réduire la distance minimale de mise au point (0,96 m) et d’assurer de très bonnes performances en photo et vidéo.

L’optique jouit d’une protection tous temps, d’une qualité de construction parfaite et d’une stabilisation optique particulièrement efficace.

La manipulation est rendue facile grâce à plusieurs interrupteurs. Sur le côté on retrouve un interrupteur qui permet de  réactiver la mise au point automatique (la retouche manuelle du point est cependant accessible) ; un autre pour limiter la plage de mise au point; le troisième active la stabilisation optique et le dernier permet de choisir le mode de fonctionnement de cette dernière. Enfin, sur la zone située entre la bague de zoom et la bague de mise au point, on retrouve 3 boutons programmables.

Monté sur un hybride Sony 24 x 36 mm, ce 70-200 mm assisté par un diaphragme circulaire à 11 lamelles devient une arme redoutable pour réaliser des effets de bokeh très marqués.

Les seules choses qu’on peut lui reproché sont son poids et son prix relativement élevé.

Personne ne peut nier le fait que le Sony FE 100-400 mm f/4,5-5,6 G Master OSS est un gros objectif, mais, aussi surprenant que cela puisse paraitre, il n’est guère plus gros que le 70-200 mm f/2,8, en plus d’être moins lourd et moins cher.

 Et ce, malgré un zoom téléobjectif deux fois plus important, bien qu’avec une ouverture variable qui se réduit à f/5,6 à l’extrémité de la plage de zoom.

Bien que  physiquement il ne soit plus long que de 5 mm par rapport au 70-200 mm, il n’est pas équipé d’un mécanisme de zoom interne.

Les qualités de construction et de manipulation sont très proches de ceux du 70-200 mm f/2,8 G Master, là encore, la stabilisation optique est très efficace et le système d’autofocus est super rapide et précis, cette fois-ci basé sur l’association d’un double moteur linéaire et des systèmes Direct Drive SSM (DDSSM) qui permettent une réponse rapide, une grande précision et un suivi stable

Cette optique est encore très récente et nous n’avons pas encore eu l’occasion de la tester, mais tous les signes sont prometteurs.

 Le prix des zooms pour appareils photo plein format est souvent impressionnant, le Sony FE 200-600mm F5.6-6.3 G OSS ne fait pas exception, mais lorsqu’on le compare aux très longs zooms à focale fixe, il n’a plus l’air si cher que ça, avec un prix qui se situe dans une fourchette tout-à-fait accessible aux amateurs avancés.

 Il ne porte pas de badge G Master de Sony qui indique l’excellence optique, et son ouverture maximale est relativement limitée soit f/5,6-6,3, mais dans le monde stratosphérique des super-télézoom, ça reste à la fois efficace et réalisable.

Les Meilleurs Objectifs Macro Sony FE

Sony FE 90mm f/2.8 Macro G OSS

À la distance minimale de mise au point de 0,28 mètre, l’objectif Sony FE 90 mm f/2,8 Macro G OSS offre un grossissement complet de 1,0x ou 1:1.

En d’autre termes, les petits objets sont reproduits sur le capteur d’image de l’appareil photo en taille réelle.

Donc, si vous remplissez l’ensemble du cadre avec un objet aussi petit qu’un timbre-poste, le potentiel d’agrandissement de petits détails est énorme.

De belle facture, cet objectif présente des atouts en termes de manipulation, notamment une touche programmable, un interrupteur pour gérer la plage de mise au point et un autre pour activer la stabilisation optique.

Étant donné que la mise au point manuelle est souvent préférée pour les prises de vue rapprochées à l’extrême, notez qu’un système de mise au point manuelle est disponible en tirant la bague de mise au point.

LES MEILLEURS OBJECTIFS SONY MONTURE E

OBJECTIFS lames stabilise poids autofocus
7
Oui
225 g
LM
9
Non
494g
XD LM
7
Oui
325g
LM
7
Non
138g
LM
899 €

Il n’existe pas beaucoup de zooms ultra grand-angle pour appareil photo hybride Sony à capteur APS-C, donc il est tout-à-fait normale que l’offre de Sony ait l’air intéressante.

Nous n’avons pas encore eu l’occasion de tester cet objectif, donc nous ne pouvons pas encore faire de commentaire là-dessus, même si tous les signes sont prometteurs.

C’est un petit objectif grand angle, doté d’une ouverture maximale constante de f/4 sur toute sa plage de zoom. Ce qui équivaut à un 15-24 mm sur un appareil photo plein format.

La bonne nouvelle, c’est que la stabilisation optique de l’image est intégrée, ce qui est assez rare sur un zoom ultra grand-angle, et parfait si vous possédez un des appareils photo non stabilisés de la série A6000 de Sony.

Il existe une version plus ancienne de cette optique qui est le  Sony Vario-Tessar T E 16-70mm f/4 ZA OSS qui coûte beaucoup moins chère et pèse beaucoup moins. Elle dispose d’une stabilisation optique, mais avec une ouverture maximale de f/4.

Nous pensons cependant que le nouveau Sony E 16-55mm f/2,8 G est le meilleur objectif « pro » pour appareil photo Sony à capteur APS-C.

Avec un zoom standard et une plage focale classique, le Sony E 16-55mm f/2,8 G remplit presque toutes les conditions requises.

Il offre une somptueuse qualité d’image avec un piqué et un contraste fabuleux, ainsi qu’un bokeh excellent.

Sur le fût de l’objectif, outre la bague de mise au point et de zoom, on retrouve un bouton personnalisable et le commutateur de mise au point manuelle ou autofocus. La conception garantit une résistance à la poussière et à l’humidité. Sa distance minimale de mise au point est de 33 cm. 

L’autofocus est super rapide et d’une précision mortelle. Le seul inconvénient est l’absence de stabilisation optique. Cependant, monté sur un A6500 ou un A6600 doté d’une stabilisation du capteur, on y accorde moins d’importance.

Lorsqu’il s’agit de zoom standard pour appareils photo hybride Sony à capteur APS-C, l’éventail de choix est plutôt réduit.

Le zoom standard 16-50 mm « pancake » vendu en kit avec de nombreux appareils de la série A6000 est très petit et très pratique, même s’il n’est pas fameux sur le plan optique.

Le Zeiss Vario-Tessar (mentionné plus haut) est un bon achat,  l’inconvénient est qu’il offre une ouverture maximale constante de f/4, alors que le tout nouveau Sony E 16-55mm F2.8 G corrige cela avec une ouverture constante de f/2.8, il est grand et cher… malheureusement aucun de ces objectifs n’a un zoom de grande portée

 C’est la raison pour laquelle nous avons porté notre attention sur le Sony E 18-135mm F3.5-5.6 OSS.

 Il est compact, soigné et abordable, il offre un zoom d’une très bonne portée et – contrairement à presque tous les autres objectifs à très long zoom – il conserve ses performances même à l’extrémité de la plage de zoom.

Si vous utilisez un outil de correction de l’objectif, vous verrez combien les corrections numériques sont nécessaires, mais si c’est le prix à payer pour ce niveau de qualité optique, nous somme partant !

Le Sony E 30mm f/3.5 Macro est vraiment bon marché et offre de belles performances.

 Le seul inconvénient est qu’en raison de sa longue focale de 35 mm, la distance minimale de mise au point est de 9,5 cm alors que pour un facteur de grandissement de 1:1 la distance de travail minimale est de 2,4 cm.

le risque est  la projection d’une ombre sur l’objet si vous photographiez sous la lumière ambiante, avec le risque d’effrayer les insectes et autres petites créatures que vous essayez peut-être de photographier.

 Néanmoins, si vous ne prenez des macros qu’occasionnellement et que vous ne voulez pas dépenser une fortune pour un objectif que vous n’utiliserez pas très souvent, cet objectif est ce qu’il vous faut.

Malgré une ouverture relativement modeste de f/4,5-6,3, le Sony E 70-350mm reste un objectif relativement bien construit, résistant aux intempéries et doté d’un système autofocus très rapide, capable de suivre l’action, particulièrement lorsqu’il est monté sur un appareil photo de la série A6000 de Sony.

La qualité d’image est très impressionnante dans l’ensemble, et la focale « effective » maximale de 525 mm est vraiment remarquable pour un objectif aussi compact et léger, c’est le compagnon parfait des boîtiers hybrides à capteur APS-C de Sony.

Son stabilisateur optique n’est pas le plus efficace au monde, mais vous pouvez tout de même compter sur lui pour la capture d’images nettes et sans flou, même sans trépied.

LES MEILLEURS OBJECTIFS SONY A

Les Appareils photo à miroir semi-transparent (en anglais Single-Lens Translucent, SLT) à monture A de Sony n’ont pas toujours reçu la reconnaissance qu’ils méritent.

Les appareils photo hybrides à monture E de la marque ont récemment fait parler d’eux, tandis que les reflex numériques classiques de Canon, Nikon et Pentax attirent davantage l’attention des traditionalistes.

Pourtant, les boîtiers à capteur APS-C de l’Alpha A66 et A77 II et à capteur plein format comme celui de l’A99 II ont beaucoup à offrir.

Grâce à un miroir translucide fixe, un autofocus à détection de phase rapide et très efficace est disponible via un module dédié, exactement comme dans un appareil photo reflex.

Le miroir n’a pas besoin de se retourner à chaque fois que vous prenez une photo, il permet à la fois de gagner en discrétion et en silence

LES MEILLEURS OBJECTIFS PLEIN FORMAT SONY A

Le SSM II Carl Zeiss Vario-Sonnar T* 24-70mm F2.8 ZA de Sony est un fabuleux objectif qui associe un zoom standard classique à une ouverture rapide et constante de f/2.8.

Son seul problème, c’est qu’il coûte terriblement cher. Le 28-75 mm f/2,8 de Sony est plus abordable, mais nous préférons ce Sigma 24-105 mm f/4 DG HSM.

Il coûte presque le même prix que le 28-75 mm, mais offre un zoom plus généreux sans perdre en qualité d’image.

C’est l’un des premiers objectifs « Art » de la gamme Sigma Global Vision, il est conçu pour offrir des performances de premier ordre, afin de satisfaire les photographes créatifs.

L’ouverture de f/4 est un choix judicieux car elle permet d’avoir un zoom polyvalent tout en réduisant l’encombrement.

 En effet, il est plus léger que l’objectif 24-70 mm de Sony. Tout comme la qualité d’image et les finitions; le design est presque parfait, même si l’objectif n’est pas tropicalisé.

Le Sony 70-200 mm f/2,8 G SSM II, est doté d’un moteur SSM (Super Sonic wave Motor)  pour une mise au point automatique rapide et silencieuse, d’un revêtement Nano AR et d’une pléthore de boutons et d’interrupteurs.

Sony accorde une attention particulière à la facilité d’utilisation de ses appareils, notamment à travers une mise au point manuelle directe (DMF) et une commande de  limitation de la plage focale et du mode de mise au point.

Ses quatre lentilles en verre ED (très faible dispersion) garantissent un piqué et une définition de l’image de haute qualité sur toute la plage de focale, cet objectif peut également produire de superbes effets bokeh dès que vous le souhaitez.

cet objectif est adapté à un large éventail de prises de vue allant du sport aux portraits, en passant par les paysages et bien plus encore. C’est tout simplement le meilleur télé objectif à monture A du marché.

Le 70-300 mm f/4,5-5,6 G SSM mark II de Sony est un très bon objectif qui offre des qualités haut de gamme comme la conception tout temps et le revêtement Nano AR.

Cependant, il coûte beaucoup plus cher que la plupart des objectifs 70-300 mm sur le marché.

Cette alternative qu’offre Tamron, le SP 70-300 mm f/4-5.6 Di USD, n’est pas équipé de joints d’étanchéité, mais bénéficie d’un autofocus au mécanisme ultrasonique de Tamron; d’une échelle des distances (sous une fenêtre), d’une construction robuste et une qualité d’image exceptionnelle.

Contrairement aux versions Canon et Nikon du même objectif, l’édition Sony-fit n’est pas équipée d’une stabilisation optique, ceci est commun au objectifs en monture A qui reposent plus sur une stabilisation intégrée à l’appareil photo.

En fin de compte, cet objectif Tamron est quasiment idenique au 70-300 mm de Sony, mais pour un tiers du prix seulement. C’est une vraie aubaine.

Tout comme le zoom Sony 70-200 mm f/2,8, le Sony 70-400 mm f/4-5,6 G SSM II est un objectif G-line (Gold) destiné aux photographes professionnels.

Le principal avantage de son frère le 70-200 mm est qu’il offre un zoom d’une portée deux fois plus importante, avec un encombrement moindre et un poids plus léger, pour un prix beaucoup plus abordable.

Cependant, il est équipé d’une ouverture variable et est légèrement plus lent à l’extrémité avant de la plage de zoom.

De plus, contrairement à l’objectif 70-200 mm, la longueur physique augmente lorsque le zoom est plus long. Ce qui est tout à fait normal pour un super-zoom.

L’édition Mk II présente un avantage clé pour les photographes de sports, d’action et de la faune, dans la mesure où son système autofocus s’avère être quatre fois plus rapide que celui de la première édition.

On a également ajouté du nano-revêtement antireflets qui améliore la clarté et le contraste en réduisant les reflets gênants, pour un minimum de reflets et d’effet « fantôme ». La qualité de fabrication est superbe

Pour réaliser de somptueux portraits à l’aide d’un boîtier APS-C, rien de mieux qu’un bon Sony 50mm f/1.8 SAM (Smooth Autofocus Motor), économique, ou le Sony 50mm f/1.4 (SAL50F14), plus rapide.

 Le Sony 85mm f/2.8 SAM est un modèle économique, même si son ouverture relativement étroite ne vous donnera peut-être pas la profondeur de champ que vous auriez souhaité avoir pour réaliser des flous d’arrière-plan.

Si votre désir est de réaliser de beaux bokeh, l’objectif Sony 85mm f/1.4 ZA Planar T* est votre meilleure option, seulement, il coûte un peu cher.

Pour un coût moindre, vous pouvez avoir le 135 mm f/2,8 STF de Sony. Cet objectif unique a été spécialement conçu pour offrir des transitions fluides entre les zones de mise au point nettes en arrière-plan et les zones floues de premier plan.

Issu de la gamme SP (Super Performance) de Tamron, l’objectif Tamron SP 90 mm f/2,8 Di Macro USD offre un rapport d’agrandissement de 1,0x ou 1:1, à la distance minimale de mise au point.

Les petits objets sont ainsi reproduits à leur taille réelle sur le capteur d’image, ce qui permet des agrandissements incroyables lorsqu’on regarde les photos à l’écran ou sur papier.

Un revêtement BBAR de la lentille, en plus du eBand, permet de réduire les reflets, alors qu’un traitement de la lentille frontale à la fluorine réduit les risques de salissure.

Le système autofocus, toujours à l’aide d’un moteur USD, est, selon Tamron, plus rapide et optimisé, notamment pour les mouvements avant-arrière fréquent en macrophotographie.

L’optique fonctionne très bien comme téléobjectif court pour les prises de vue quotidienne, à la fois sur boîtiers à capteur  APS-C et plein format.

Cependant, il est particulièrement adapté aux  gros plans , où il capture des niveaux de détail et de texture incroyablement fins.

LES MEILLEURS OBJECTIFS APS-C EN MONTURE SONY A

Notre meilleur zoom grand angle pour  appareils photo reflex Sony au format APS-C se trouve également être le plus abordable du marché.

Le Sigma 10-20 mm f/3,5 EX DC HSM coûte à peine un peu plus de la moitié du prix du Sony 11-18 mm, mais il offre une plage de zoom plus grande, un angle de champ plus large et une meilleure qualité d’image.

La motorisation à ultra son HSM assure une mise au point rapide et silencieuse avec retouche permanente du point. La distance minimale de mise au point est de 24cm (9.5″) quelle que soit la focale, et le rapport de reproduction maximal est de 1:6.5.

Pour environ le même prix que l’optique de Sony, le Sigma commercialise également un objectif de 8 à 16 mm qui offre un angle de vision maximum plus important.

Toutefois, ce dernier est doté d’un cache intégré, et ne permet pas de fixer des filtres. L’objectif 10-20 mm l’emporte à cause de sa polyvalence et de son excellent rapport qualité-prix.

Les objectifs à zooms standards sont les zooms les plus utilisés.

Sur le marché, il existe quelques options à bon prix, notamment les objectifs Sigma et Tamron 17-50 mm, qui ont tous deux une ouverture de f/2,8 qui reste constante sur toute la plage de zoom.

 Le Sony 16-50 mm offre la même ouverture, mais avec un champ de vision maximum légèrement plus large et une meilleure qualité de fabrication.

 Il est également équipé d’un système autofocus SSM (Super Sonic wave Motor) silencieux mais rapide et d’une échelle des distances.

Malgré sa construction et ses performances de qualité professionnelle, l’objectif de Sony reste d’un bon rapport qualité-prix.

Le seul véritable inconvénient est que la portée du zoom est limitée par rapport à celles des zooms 16-80 mm et 16-105 mm de Sony.

 Cependant, ces deux objectifs disposent des ouvertures variables .

Il existe une très grande diversité d’objectifs 18-200 mm à très long zoom, on compte parmi l’offre de Tamron pour appareil photo Sony à monture A.

Le Tamron 16-300mm f/3.5-6.3 Di II PZD Macro pour Sony offre une plage de zoom relativement énorme, il offre également le plus grand champ de vision  de tous les objectifs à très grand zoom sur le marché, ce qui équivaut à utiliser un objectif 24 mm sur un appareil photo plein format.

La qualité de construction de cet objectif est assez bonne. La prise en main bénéficie du fait que la bague de mise au point ne tourne pas pendant la mise au point automatique. On retrouve également un interrupteur qui permet d’activer l’autofocus.

Les distorsions sont bien visibles à presque toutes les focales. Bien entendu, elles sont particulièrement gênantes au grand-angle de 16 à 50 mm et deviennent plus modérées au-delà. Le vignetage se ressent principalement aux plus grandes ouvertures. Il est assez prononcé au grand-angle.

Sur une plage de focales si étendue, il est impossible d’espérer s’approcher du rendu de ce que l’on obtient avec des focales fixes.

Si les images produites manquent un peu de « punch », l’ensemble reste tout à fait correct pour un tel télézoom qui offre un ultra grand-angle. Le Tamron constitue un excellent « zoom de voyage ».

Pour en savoir plus :