Ce site contient des liens d'affiliation pour lesquels nous pourrions être rémunérés.On vous explique tout ici.

De nos jours, La plupart des appareils photo sont bourrés de fonction de personnalisation qui peuvent facilement prêter à confusion. Dans ce billet, je partagerai avec vous les principaux réglages que j’utilise personnellement pour prendre des photos de mariage.

En mode priorité ouverture, laisser la sensibilité ISO en automatique

Ce conseil va certainement choquer plus d’un. Très souvent, on conseille aux photographes débutants de toujours fixer la sensibilité manuellement. Un avis que je partage.

Toute personne vraiment désireuse d’apprendre la photographie devrait savoir comment utiliser son appareil photo en mode manuel. 

Mais, comme beaucoup de règles en photographie, il est important de bien les apprendre et de bien les comprendre pour mieux les enfreindre.

réglages_appareil_photo_hybride_réussir_photos_mariage

Personnellement, ce n’est pas la principale raison qui me motive à utiliser le mode priorité ouverture. Je le fais parce que je le trouve plus rapide et parce que ça me permet de libérer mon esprit pour mieux me concentrer sur la prise de vue. Moins je pense au matériel, plus je libère ma créativité.

Lorsque la scène s’assombrit et qu’il faille rapidement passer à l’ouverture maximale, l’appareil effectue ce réglage bien plus rapidement que moi. Je n’ai pas à me préoccuper des touches et des molettes.

réglages_appareil_photo_hybride_réussir_photos_mariage2

L’astuce consiste à garder la main et un certain contrôle sur la manière dont les choses sont réglées. Avant, en mode priorité ouverture, on courrait le risque d’avoir une vitesse d’obturation trop basse, ce qui pouvait engendrer un flou de bouger.

Aujourd’hui, avec la sensibilité automatique, il est possible de demander à l’appareil photo de ne pas descendre en deçà d’une certaine vitesse d’obturation prédéfinie afin de maintenir une exposition correcte.

On a également la possibilité de demander à l’appareil de ne pas aller au-delà d’une certaine sensibilité. Personnellement, je préfère une image avec un léger bruit à une image floue. 

LIRE  6 conseils pour photographier les oiseaux en vol

Je choisis généralement une vitesse d’obturation minimale de 1/250ᵉ avec une plage ISO de 100 à 12 800. Mais, il m’arrive souvent de descendre jusqu’à 1/4 de seconde pour des images à main levée lorsque les conditions sont bonnes.

réglages_appareil_photo_hybride_réussir_photos_mariage_pluie

La raison pour laquelle cette dernière option me convient mieux est que je peux utiliser le viseur électronique (EVF) et la correction de l’exposition. Les appareils photo hybrides ont cet avantage de permettre d’avoir un aperçu de l’image finale avant sa capture.

Si vous trouvez que l’image est trop exposée, utilisez la correction d’exposition pour l’assombrir un peu. Et vice versa. Ainsi, lorsque je regarde dans le viseur, tout ce qui m’importe, c’est de savoir si la photo est correctement exposée.

De cette façon, vous pouvez faire confiance à l’appareil photo pour qu’il s’assure que les paramètres correspondent au préréglage. Quand il s’agit de documentaires, les seules choses qui comptent pour moi sont l’ouverture et la vitesse d’obturation.

réglages_appareil_photo_hybride_réussir_photos_mariage_

Sélecteurs de modes 1, 2 et 3

Le problème avec les modes M et A sur la plupart des appareils photo est qu’ils partagent les mêmes réglages. Ainsi, si vous avez réglé 100 ISO en M, lorsque vous passez en A, vous aurez toujours les mêmes 100 ISO.

Le problème se pose chez moi parce que j’aime utiliser la sensibilité ISO automatique. Par conséquent, je me dois de régler la sensibilité ISO à chaque fois que je passe du mode manuel au mode priorité ouverture.

Mais, ce n’est pas très grave, car en réglant le sélecteur de mode sur 1, j’élimine un élément de plus de la liste des choses que je dois constamment surveiller pendant la prise de vue.

LIRE  La Macro en 7 Points-Clés

Lorsque je photographie en manuel, je dois vérifier l’ISO, l’obturateur et l’ouverture à chaque prise de vue.

Mais, quand je passe le sélecteur de mode sur 1, j’ai l’assurance que tout est bien réglé. Je peux donc me concentrer sur la prise de vue. C’est exactement ce que j’ai fait pour l’image ci-dessous qui a été prise au Walton Arts Center.

L’appareil était réglé pour utiliser le flash externe, mais à la dernière minute, j’ai constaté que tous les invités avaient levé leur téléphone. Je suis donc rapidement passé au mode 1 et commencer à photographier sans même avoir à penser aux réglages de l’appareil.

réglages_appareil_photo_hybride_réussir_photos_mariage_smartphone

J’utilise également les modes 2 et 3 dans certaines circonstances.  Si vous remarquez qu’il y a des paramétrages que vous utilisez très souvent, enregistrez-les pour ne plus jamais avoir à vous en soucier.

Par exemple, j’utilise un réglage qui bascule automatiquement la mise au point sur S lorsqu’il y a peu de lumière, ce qui facilite le verrouillage de l’AF.

Ainsi, au lieu de parcourir les menus et les boutons pour ajuster deux paramètres ou plus, j’ajuste simplement la molette en conséquence.

réglages_appareil_photo_hybride_réussir_photos_mariage_champagne

Rappel personnalisé et touches personnalisées

C’est un domaine qui peut rapidement devenir stressant pour certaines personnes. Car il est parfois difficile de savoir quelles fonctionnalités allouer à chaque touche. Ajoutez à cela « le rappel personnalisé » et les choses deviennent encore plus compliquées.

La clé est de commencer quelque part. Ensuite, pendant la prise de vue, notez les éléments de menu que vous utilisez le plus souvent ou les touches que vous utilisez rarement.

Cela vous permettra de déterminer les éléments à personnaliser et à quelles touches les attribuer. Si aucune touche n’est libre, vous pouvez les ajouter au menu principal ou au menu Fn.

réglages_appareil_photo_hybride_réussir_photos_mariage_champagne_baisé

En ce qui me concerne, j’ai choisi d’utiliser les touches de mon appareil photo d’une manière quelque peu particulière, mais néanmoins très utile. Comme par exemple le fait d’avoir plusieurs boutons pour activer l’autofocus, chacun agissant de manière légèrement différente.

LIRE  Comprendre Les Schémas D’éclairage Court Et Les Schémas D’éclairage Long En Photographie De Portrait

Ou encore la possibilité de passer en mode priorité à l’ouverture quel que soit le mode utilisé. Toutefois, vous perdez la possibilité d’attribuer des fonctions spécifiques à ces boutons, comme la balance des blancs ou le mode de mesure. Cela me permet d’utiliser plus facilement les fonctions que j’ajuste régulièrement.

Dans mon cas, la balance des blancs est toujours réglée sur auto, et je ne change jamais le mode de mesure, donc c’est encore plus logique.

Conclusion

Bien que ces recommandations ne correspondent peut-être pas parfaitement à votre style ; j’espère qu’elles vous apporteront de nouvelles perspectives.

Les possibilités ne cessent de croître à mesure que les fabricants d’appareils photo continuent d’offrir de plus en plus d’options de personnalisation.

Si vous avez une façon particulière de régler votre appareil photo, on aimerait bien la connaître !

Partagez en commentaire et dites-nous pourquoi cette configuration est si utile pour vous.

Vous aimerez aussi ...