Ce site contient des liens d'affiliation pour lesquels nous pourrions être rémunérés.On vous explique tout ici.

Photographier son époque est une tâche passionnante ! À la manière d’un reporter, traquez le beau, l’original, l’éphémère et témoigner des grandes causes du moment.

Avec un matériel simple et performant, devenez le photographe du quotidien et archivez vos images pour apporter votre contribution à la postérité !

Les jeunes photographes ont une tendance naturelle à imiter leur aîné. C’est ainsi que qu’ils recherchent les endroits préservés de l’ancien temps, avec l’espoir de retrouver dans leurs tirages un peu des sensibilités.

Ce n’est pourtant pas le meilleur chemin à emprunter pour suivre ces artistes : en leur temps, ils conjuguaient la photo au présent, vivaient le pari tel qu’il était avec ces bons et mauvais côtés du moment.

Photographier son époque est un état d’esprit. Avoir toujours l’œil aux aguets et être toujours prêt à déclencher sont des conditions essentielles pour ne rien rater : changements de la mode féminine, quartiers promis à destruction, tendance du design automobile, évolution du paysage urbain, témoignages de la vie quotidienne et de ses aléas, chamboulement sociaux

… les sujets sont partout, et presque toujours à portée d’objectif ! D’où l’obligation d’avoir toujours son matériel avec soi, pour réagir instantanément à l’évènement.

matériel pour photographier son époque

S'encombrer, partir léger, entrer dans la légende …

L’appareil photo, compagnon de chaque jour, ne doit pas devenir un boulet pénible à « trimbaler » !

Même bien décidé à ne rien céder sur l’autel de la qualité, on se lasse vite de porter un gros fourre-tout qui gêne dans les transports et ralentit la mise en œuvre du matériel en cas d’urgence !

LIRE  Les Lignes Horizontales en Photo : Comment les utiliser ?

La tendance des fabricants à rechercher l’appareil universel abonde heureusement dans notre sens : reflex avec zoom extrême, compact passe-partout, compact de luxe, bridge-caméra … le choix est des plus vaste !

Parmi les compacts courants, il vaut mieux écarter les modèles à zoom, qui n’offrent que très rarement la qualité minimum pour un témoignage efficace.

Les seuls à sortir du lot sont les bridge-caméra Olympus IS qui offrent visée reflex, autofocus, luminosité et mesure de lumière satisfaisantes. La catégorie des compacts à focale fixe est plus intéressante pour l’amateur exigeant.

Les compacts de lue sont plus élaborés, et aussi nettement plus couteux ! Ne vous laissez pas berner par les prix de vente les plus élevés, car les performances ne sont pas toujours là où on les attend !

Un peu plus gros, le reflex est l’appareil universel par excellence. Equipé d’un trans-standard extrême (24-120 mm, 28-135 mm ou 28-200 mm), il est léger et permet toutes les fantaisies de cadrage. Seule la luminosité reste limitée avec ces objectifs.

Pour s’affranchir des conditions d’éclairage délicates, optez pour une focale fixe lumineuse type 28, 35, 50,85 mm d’ouverture f/1,8 ou f/2 : la qualité sans concession des optiques permet ne production irréprochable.

Le 50 mm f/1,8 est l’un des meilleurs choix comme objectif passe-partout : paysage, portrait, architecture… il est toujours efficace et ne coûte pas cher !

Vous aimerez aussi ...

LIRE  Les meilleurs moyens de personnaliser Lightroom Classic