Dans ce guide, nous vous proposons les meilleurs objectifs grands angles pour vos photos de paysage.

Les Meilleurs Objectifs Grand-Angles Pour Paysages En 2020

Rien de mieux qu’un bon zoom grand angle pour des photos de paysage réussies. C’est vrai qu’un zoom standard pourrait très bien faire l’affaire, mais il rencontrera très vite des limites.

Sur le marché, il existe de superbes objectifs ultra-grand-angles, le seul inconvénient, c’est qu’ils sont généralement équipé d’un capot intégré qui rend impossible l’ajout d’un filtre adapté à la photo de paysage sans avoir recours à un adaptateur, comme le Lee Filters SW150 Mark II. Le problème, c’est que ces adaptateurs coûtent très chers.

Il est généralement préférable d’utiliser un objectif dont la focale minimale n’est pas trop courte, mais qui dispose d’un porte filtre intégré et d’un parasoleil en kit.

L’angle de champ maximale est également important, il vous permet d’intégré un peu plus de la scène à l’intérieur du cadre. Il est également possible d’exagéré les perspectives en créant une déformation entre le premier plan et le second plan.

Si vous désirez en savoir plus sur les objectifs et les modèles  disponibles, consultez notre guide sur les meilleurs objectifs pour votre appareil photo.

Il est bon de disposer d’une plage de zoom généreuse. Ça permet d’avoir une certaine polyvalence et évite d’avoir à transporter un grand nombre d’objectifs ou de devoir les échanger trop souvent.

Les zooms grand angle haut de gamme disposent généralement d’une ouverture « lumineuse » de f/2,8 qui reste constante sur toute la plage de zoom. L’inconvénient, c’est qu’ils peuvent couter très chers.

Les objectifs avec une ouverture un peu plus modeste sont tout de même capables d’offrir un meilleur piqué, un contraste et un rendu des couleurs remarquables, le tout sur un boîtier plus compact et plus léger.

C’est un élément important à prendre en compte si vous faites de la randonnée, à la recherche de paysages spectaculaires. L’intégration de la stabilisation de l’image peut vous permettre de gagner davantage en poids, car ça vous évite d’avoir à transporter un trépied.

C’est en prenant en compte ces paramètres que nous avons élaboré cette liste des meilleurs objectifs pour paysage.  

Les Meilleurs Objectifs Canon pour paysage

Canon propose deux zooms grand angle pour ses reflex au format APS-C. On a le petit EF-S 10-18 mm f/4,5-5,6 IS STM, relativement récent et économique, et son frère plus ancien, plus gros et plus sophistiqué, l’EF-S 10-22 mm f/3,5-4,5 USM.

Cet objectif de Tamron surpasse les deux premier, et rivalise avec le prix du dernier. Contrairement aux deux objectifs Canon, il est doté de joints d’étanchéité pour les pires conditions météorologiques et d’un revêtement en fluor sur l’élément avant pour repousser les embruns et les gouttes de pluie. Vous n’aurez plus besoin d’acheter un pare-soleil séparément.

Il est doté d’un système autofocus HLD (High/Low toque-modulated Drive) rapide et pratiquement silencieux et d’une unité VC (Vibration Compensation) qui offre une stabilisation en 4 axes. La prise en main, les performances et la qualité de l’image sont excellentes, et le piqué est superbe à toutes les ouvertures, jusque dans les coins.

Lancé il y a environ six ans, ce 16-35 mm offre une prise en main et une qualité de fabrication de qualité professionnelle, typiques des objectifs Canon de la série L.

Son ouverture nominale de f/4 reste constante sur toute la plage focale, il est équipé d’un système autofocus à ultrasons rapide et silencieux, d’une bague de mise au point qui frôle la perfection, de joints d’étanchéités pour résister aux intempéries, d’un revêtements fluorés sur les éléments avant et arrière, et est livré complet avec un capot.

La formule optique comprend des éléments UD (Ultra-Low Dispersion) et des revêtements Super Spectra, tandis que le stabilisateur à 4 axes améliore le piqué des photos prise à main levée.

Le piqué est remarquable au centre, même s’il diminue un peu vers les bords et les coins.

Canon propose un objectif plutôt encombrant et lourd pour sa gamme hybride 24×36 EOS R. Avec ses 840g, le Canon RF 15-35mm f/2.8L n’est pas très différent de la plupart des zooms grand angle f/4 pour reflex plein format, mais il offre en plus une ouverture constante plus lumineuse f/2,8.

En effet, la qualité de fabrication de la série L est similaire à celle de l’EF 16-35 mm f/4L IS USM pour les reflex de Canon, avec des joints d’étanchéité et des revêtements fluorés sur les éléments avant et arrière.

Il possède également les mêmes caractéristiques « IS USM », mais avec un stabilisateur d’image encore plus efficace, avec un gain de 5 IL au lieu de 4, l’autofocus à « nano-ultrasons », est encore plus rapide et plus silencieux, avec en en bonus des transitions douces lors de la capture vidéo.

Ce qui est très rare pour un zoom grand angle de f/2,8, il est doté d’un porte filtre et d’un capot séparé. Son seul vrai handicap est son prix.

Les Meilleurs Objectifs Nikon pour Paysages

Nikon commercialise actuellement pour les budgets modestes, un zoom grand angle AF-P DX 10-20 mm f/4,5-5,6G VR pour ses reflex au format APS-C, et des objectifs DX 10-24 mm et 12-24 mm en haut de gamme (mais beaucoup plus anciens).

Le Tamron occupe une place intermédiaire en termes de prix mais bat tous les objectifs Nikon en termes de qualité d’image, notamment en termes de piqué.

La construction est solide, avec des joints d’étanchéité et un revêtement de fluorine sur l’élément avant.

Ses principales caractéristiques sont un stabilisateur optique à 4 IL très efficace, un système autofocus HLD (High/Low toque-modulated Drive) rapide et pratiquement silencieux et une ouverture à commande électromagnétique.

Cependant, le réglage de l’ouverture n’est pas disponible sur les anciens reflex Nikon, notamment le D3000 et le D5000.

C’est vrai qu’il est assez lourd pour un zoom grand angle f/4, mais il faut rappeler que ce Nikon 16-35 mm ne pèse qu’environ deux tiers du poids de la plupart des modèles f/2,8.

Il est très solide et est équipé de joint d’étanchéité pour les prises de vue en climat hostile.

La conception optique de qualité supérieure fournit des performances exceptionnelles et garantit une résolution et un contraste incroyables en toutes circonstances.

Le système autofocus est équipé d’un moteur SWM (Silent Wave Motor) pour un autofocus silencieux et rapide.

En bonus, on a le système VR (Vibration Reduction), même s’il ne procure qu’un avantage relativement faible de 2,5 IL.

Compact et léger, ce Nikon tient bien en main et est parfaitement adapté aux gabarits des Nikon Z6, Z7

Conçu pour pour les hybrides plein format de Nikon, il est à peu près de taille et de poids similaire à son homologue Tamron 10-24 mm pour reflex DX.

Il est néanmoins bien construit avec des joints d’étanchéité — dont celui installé au niveau de la monture — assurent une protection contre les poussières et l’humidité. Et une formule optique comprenant quatre éléments asphériques, quatre éléments ED (Extra-low Dispersion), un revêtement nanocristallin et un revêtement fluoré sur l’élément avant.

Il est équipé d’un système autofocus à moteur pas à pas rapide et pratiquement silencieux mais, comme d’habitude avec les objectifs Nikon Z, il n’y a pas d’échelle de distance de mise au point.

Il n’y a pas non plus de stabilisateur d’image optique, mais ce n’est pas un problème car les hybrides Z 6 et Z 7 sont équipés d’un système de stabilisation intégré.

Comme tous les objectifs en monture Z, la qualité d’image est exceptionnelle avec un piqué incroyable d’un coin à l’autre.

Les Meilleurs Objectifs Fujifilm pour paysage

Assez encombrant pour un zoom grand-angle au format APS-C, le XF-10-24mm combine à la fois un zoom généreux et une ouverture constante de f/4.

La qualité de fabrication est impeccable. Comme l’indique le suffixe « R OIS » dans la dénomination, l’objectif possède une bague d’ouverture qui améliore la manipulation et un stabilisateur optique, même s’il permet de gagner seulement 3 IL.

La formule optique ne déçoit pas, avec quatre éléments asphériques et quatre éléments ED (Extra-low Dispersion); le piqué est exceptionnel à mi-parcours de la plage de zoom, et même en prise de vue en grand angle.

En focale longue, il est préférable de réduire l’ouverture d’un diaphragme pour obtenir un meilleur résultat

Les Meilleurs Objectifs Olympus/Panasonic Micro 4/3 pour Paysage

Les objectifs ultra grand-angles représentent un véritable challenge pour le système Micro 4/3, à cause de son facteur de recadrage 2x qui double la distance focale « effective ».

Malgré cela, il existe des zooms haute performance, comme l’Olympus M.Zuiko Digital ED 7-14mm f/2.8 PRO.

Contrairement à ce dernier, l’offre de Panasonic s’accompagne d’un capot qui est livré  avec un porte filtre, le tout pour une prestation presque identique à l’Olympus pour un angle de vue maximal.

En outre, il bénéficie d’une construction robuste, étanche et résistante au gel.

L’objectif est à la hauteur de la réputation de Leica avec une excellente qualité d’image, grâce à une formule optique exotique qui comprend trois éléments asphériques, deux éléments ED (Extra-low Dispersion), un élément ED asphérique et un élément UHR (Ultra High Refractive Index).

Les Meilleurs Objectifs Sony Micro 4/3 pour Paysage

Remarquablement compact et pesant à peine 225g, le Sony 10-18mm est parfait pour les boîtiers fins de la série A6000.

La plage de zoom de 10-18 mm n’est pas ce qu’on pourrait considérer de plus généreuse, mais ça reste quand même  un équivalent 15-27 mm en plein format.

L’autofocus à moteur pas à pas est rapide et pratiquement silencieux. Comme d’habitude pour ce type d’objectif, il n’y a pas d’échelle de distance focale et la bague de mise au point manuelle est couplée électroniquement plutôt que mécaniquement.

Cette dernière permet des réglages très précis. Bien qu’il soit équipé d’un verre Super ED (Extra Low Dispersion), le piqué est un peu terne lors des prises de vue en grand angle, mais s’améliore considérablement lorsque l’on descend à f/5,6.

Le stabilisateur optique à 3 IL est nécessaire, mais reste en deçà des normes actuelles

Si comme certains vous croyez que tous les zooms grand angle f/2,8 sont lourds et encombrants; ce Tamron vous fera réfléchir.

C’est étonnant à quel point il peut être léger pour un objectif avec une ouverture aussi lumineuse, et qui ne lésine pas sur la qualité de fabrication, avec une construction robuste et étanche.  

La formule optique comprend des éléments LD (Low Dispersion) et XLD (eXtra Low Dispersion). Quant à sa motorisation autofocus, elle est assurée par un moteur pas-à-pas Rapid eXtra-silent stepping Drive, signalé par le sigle RXD.

Le Tamron 17-28mm f/2,8 Di III RXD ne possède pas de système de stabilisation celui-ci étant présent au niveau du capteur de la plupart des boîtiers Sony.

Le piqué est fabuleux dès la pleine ouverture. Malheureusement, l’objectif souffre d’un important manque d’homogénéité entre le centre, les 2/3 des images et les bords extrêmes. Ces dernières zones sont très en retrait à presque toutes les ouvertures.

Cela dit, force est de constater que le vignetage est très bien géré et que les distorsions, bien que visibles, se feront vite oublier en post-production.

Il se trouve également que le Tamron coûte moins de la moitié du prix du Master 16-35 mm f/2,8 G de Sony.

pour en savoir plus ....