Ce site contient des liens d'affiliation pour lesquels nous pourrions être rémunérés.On vous explique tout ici.

Quel est le meilleur appareil photo hybride de Canon ? La réponse est sans nul doute le canon EOS R, qui n’est rien d’autre que le premier appareil photo hybride plein format de la marque.

Avec le lancement par Nikon de son propre appareil photo hybride plein format le 23 août, il était tout à fait naturel que Canon se lance dans la compétition.

Canon EOS R

Hybride-Canon-EOS-R Le Canon EOS R3 offre  des caractéristiques ultra-rapides, notamment une vitesse de prise de vue pouvant atteindre 30 images par seconde (avec l'obturateur électronique), ainsi qu'une vitesse d'obturation maximale de 1/64 000 s, un record mondial.

Le Meilleur Prix

La vérité, c’est qu’il n’existe pas de « meilleur » ou « ultime » appareil photo qui convienne à tout le monde et la plupart des photographes ont besoin de plus d’un modèle. La diversité des modèles permet de répondre au mieux à différents besoins.

C’est pourquoi nous avons choisi de vous proposer les meilleurs appareils photo hybrides Canon, afin que vous puissiez choisir celui qui correspond le mieux à vos besoins.

Si vous n’êtes pas attaché spécifiquement à la marque Canon, consultez notre guide sur les meilleurs appareils photo hybrides du marché.

Hybride-Canon-EOS-R

Canon EOS R: le Premier Hybride Plein Format de Canon

Le Canon EOS R, premier hybride Full Frame de la marque Canon, offre des options de personnalisation jamais égalées par le fabricant.

S’il est indéniable que le canon EOS R est un excellent appareil photo capable de produire des images d’un détail impressionnant, il reste quand même décevant sur certains points.

Plutôt classique, ses caractéristiques techniques le situent entre un EOS 6D II et un 5D Mark IV; mais à un prix très élevé pour un amateur.

Le Canon EOS R inaugure une nouvelle monture optique RF qui a un diamètre de 54 mm donc plus grand; compatible avec la nouvelle génération d’objectifs RF, conçus pour travailler à la distance optimale avec un capteur plein format.

Parmi les nouveaux objectifs, vous avez le 35 mm macro1.8 qui a l’air très cool, le fameux 50 mm f/1,2 et le 28-70 f/2, le 24-105 mm f/4 proposé en kit.

Bref il y a toute une série d’optiques qui va accompagner cet hybride et c’est plutôt une bonne chose, car ça va permettre à Canon de renouveler son parc d’optique.

Un autre point positif que j’adore chez cet appareil photo, c’est le fameux autofocus dual pixel de Canon. C’est clairement le meilleur autofocus vidéo du marché ; même si Sony commence à rattraper son retard. Les utilisateurs du 1D X Mark II sauront certainement de quoi je parle.

Jusqu’à 61 collimateurs / 21 collimateurs AF de type croisé (tous sélectionnables individuellement), 5655 positions AF sélectionnables, c’est tout simplement génial.

Le Canon EOS R dispose d’un écran inclinable, évidemment indispensable pour créer du contenu sur Youtube.

L’EOS R de Canon est doté d’un capteur CMOS 30,3MP full frame surplombé d’un filtre passe-bas, qui se situe au même niveau que le reflex numérique EOS 5D Mark IV. Il permet d’avoir une meilleure qualité d’image et un joli flou d’arrière-plan.

Il est doté d’un profil d’arrière-plan C-lognatif, donc directement intégré dans l’appareil photo, ce qui permet de ne pas avoir à télécharger des logs de tierce partie.

Ce qui superbe pour l’étalonnage, on peut filmer en 8 bits, mais également en 10 bites, même si le 10 bites est uniquement accessible sur enregistreur externe.

Un point positif supplémentaire et peu commenté, c’est le shutter qui se ferme dès que l’on retire l’objectif et du coup… fini les poussières sur le capteur ! C’est tout con, mais Sony et Nikon ne l’ont pas implémenté !

Le Canon EOS R est un excellent appareil photo hybride, mais il y a un ou deux petits problèmes

Il permet la 4k jusqu’à 30 images par seconde et non pas les 50 images par seconde qui offre la possibilité de ralentir les plans ou non et d’ajouter de la stabilisation.

Un autre point décevant pour les vidéastes, c’est qu’en full HD, il peut aller jusqu’à 60ims et on n’a pas de 100p ou de 120p en full HD. On est obligé de descendre en HD à 720p. Donc, on n’est pratiquement au même niveau qu’un EOS 5D Mark IV alors que L’EOS R est un nouvel appareil.

La seconde limite, c’est qu’en 4K, l’appareil opère un très fort recadrage dans l’image, avec un crop de 1,7X. Vous ne pourrez pas avoir de grands angles sur le Canon EOS R en 4K.

L’appareil se montre également peu ambitieux, avec une rafale moyenne de 5 i/s, une autonomie de 370 vues. Un mode vidéo qui n’est pas à la hauteur des attentes d’un utilisateur expert et aucune fonctionnalité vraiment originale.

Le Canon EOS M50 MII se positionne en entrée de gamme, mais avec un prix deux fois inférieur à celui de son prédécesseur, le M5, tout en présentant des caractéristiques techniques plus poussées.

C’est le premier appareil photo Canon capable d’envoyer automatiquement des photos vers votre smartphone après chaque prise de vue et le premier appareil photo numérique de la série M à proposer la 4K.

Mais avant de vous enthousiasmer à propos de ce dernier, il convient de noter que la 4K vient avec un crop de 1,7x, et que l’AF Dual Pixel n’est pas disponible en 4K.

Le M50 MII est le premier Canon à utiliser le nouveau format Raw CR3 sur 14 bits, doté d’une nouvelle option C-RAW qui génère des fichiers Raw pleine définition environ 30 à 40 % moins lourds qu’un Raw standard, ce qui augmente la capacité d’enregistrements.

Entre autres nouvelles fonctionnalités,  on peut citer le mode Eye AF, disponible uniquement dans AF-S, ainsi qu’un nouveau mode de prise de vue en mode silencieux. Le M50 MII intègre également un nouveau capteur gyroscopique qui communique le mouvement au système IS sur l’objectif pour une meilleure compensation des tremblements.

Le Canon EOS M50 MII, c’est aussi le premier hybride Canon à disposer d’un écran orientable sur rotule à 180° ; extrêmement intéressant pour les youtuber. Le tactile est sans reproche, très agréable à utiliser, que ce soit pour effectuer des réglages rapides à la volée ou réaliser le point AF directement depuis l’écran.

J’ai adoré l’EOS M100 pour sa petite taille, sa connectivité et sa facilité d’utilisation. Avec le M50, vous disposez désormais d’un hybride Canon facile à utiliser, dotée d’un poignet plus profond et d’un superbe viseur électronique.

L’EOS M50 MII est un parfait appareil photo de vacances, que ce soit pour une journée ou un mois. Il est compact (même s’il n’est pas aussi petit que l’EOS M100) et Canon a conçu un excellent objectif de voyage pour l’accompagner : le EF-M 18-150mm F3.5-6.3 IS STM.

Le M50 MII perd quelques points cependant, en raison de la faible autonomie de sa batterie (à peine 235  images par charge)  et du manque de charge USB. Si vous songez acheter cet appareil photo, assurez-vous de mettre de côté quelques batteries supplémentaires et de les garder chargées lorsque  vous êtes en déplacement.

Le Canon M100 se distingue avant tout par sa prise en main minimaliste ; sans viseur, il est destiné aux nouveaux utilisateurs ou à ceux qui n’ont que faire des réglages annexes. Petit, léger, il est presque toujours capable de prendre de meilleures photos que n’importe quel smartphone.

Sensiblement plus petit (et meilleur marché) que ses frères M5 et M6 haut de gamme, il dispose du même capteur AMP-C 24MP équipé d’un excellent autofocus Dual Pixel. Il dispose également du dernier processeur DIGIC 7 de Canon, ainsi que du Wi-Fi avec NFC et Bluetooth pour la connectivité.

L’EOS M100 est étonnamment compact pour un appareil photo à objectif interchangeable. Avec l’objectif kit pancake Prime F2 de 22 mm, il est suffisamment petit pour se glisser sans tracas dans une poche de manteau ou dans un sac à main.

Avec une seule molette de réglage et une molette de sélection de mode, le M100 est très léger sur les commandes externes. C’est peut-être un inconvénient pour les utilisateurs plus expérimentés, mais pour les débutants en photographie, c’est tout simplement formidable : moins il y a de commande, moins c’est intimidant.

Canon EOS M100

L’EOS M100 dispose d’une batterie plus petite que celle de son frère EOS M haut de gamme et offre une autonomie moyenne de 295 prises de vues. Malheureusement, le M100 ne dispose d’aucune sorte de charge USB, ça aurait été génial de pouvoir charger la batterie via USB lors de vos déplacements.

Il est intéressant de constater qu’un appareil photo de ce niveau offre la possibilité de convertir les fichiers RAW, vous permettant de modifier des paramètres tels que la balance des blancs, le style d’image et les corrections d’objectif après la prise de vues.

L’EOS M100 a réussi dans un domaine où beaucoup d’autres ont échoué : c’est un appareil photo agréable à utiliser. Le mode automatique fonctionne très bien pour les instantanés occasionnels.

Il existe plusieurs modes créatifs amusants et le contrôle manuel du M100 est plus fluide que ne le suggère la molette unique. Il s’avère être une excellente option pour le photographe débutant  et laisse suffisamment d’espace pour s’exprimer.

Le Canon EOS M10 est un compagnon idéal pour ceux qui veulent délaisser leur compact pour passer à une photographie plus évolutive sans se perdre dans une flopée de fonctions inutiles. C’est simple, sans chichis et efficace.

Le Canon EOS M10 CSC est doté d’un capteur APS-C de qualité reflex, dans un boîtier qui n’exige aucune connaissance en photographie. Examinons-le de plus près.

L’écran, orientable à  180 degrés, est excellent pour les selfies. Il passe même automatiquement en mode selfie lorsque l’écran est tourné dans la bonne position. C’est un écran de 3 pouces, et 1,04 m points.

La fonction tactile de l’écran permet de sélectionner la mise au point du bout des doigts et nous retrouvons avec plaisir le focus peaking pour assister la mise au point manuelle et la rendre plus précise.

En termes de qualité d’image, vous pouvez espérer la même qualité d’image que le reflex numérique Canon EOS 100D avec lequel il partage le même capteur APS-C de 18 mégapixels.

Canon EOS M10

Vous obtiendrez donc des images de qualité reflex numérique, avec une plage ISO typique de 100-12800, avec un mode étendu de 25 600 que vous n’utiliserez probablement qu’occasionnellement.

Le processeur de l’appareil Canon EOS M10 est un processeur DIGIC 6, qui permet de prendre des photos jusqu’à 4,6 vps. Avec la NFC et le Wi-Fi, il dispose de tous les éléments de base – s’il n’offre vraiment rien de plus que la plupart de ses concurrents.

Si vous êtes plutôt un photographe sérieux, vous risquez d’être un peu déçu de quelques-unes de ses limites. Il n’y a pas de sabot, vous ne pourrez de ce fait pas connecter de flash, et l’enregistrement vidéo se fait à 1080p à 30 images par seconde.

Comme son aîné, l’EOS M10 est un hybride agréable à utiliser, minimaliste et efficace qui saura amplement satisfaire les photographes désireux de passer à quelque chose de plus sérieux.

L’EOS M6 est une version améliorée de l’EOS M3 dont il reprend le design compact et intuitif. Il s’enrichit aussi des caractéristiques techniques de l’EOS M5, du même capteur APS-C MOS de 24 Mpx et du processeur de dernière génération, lui assurant une belle qualité d’image.

Cette combinaison permet à l’autofocus AF CMOS Dual Pixel d’effectuer la mise au point de manière aussi rapide et précise qu’un reflex numérique, en suivant automatiquement les objets lorsqu’ils se déplacent.

Le capteur est couplé à un processeur DIGIC 7 de Canon, censé offrir une meilleure détection et suivi du sujet par rapport au précédent processeur DIGIC 6.

La rafale à 9 images par seconde, qui chute à 7 images par seconde lorsque l’AF est activée, constitue un autre avantage. L’appareil photo rejoint de nombreux autres modèles EOS plus récents qui permettent le traitement des fichiers RAW après capture.

L’écran LCD de l’EOS M6 est conçu pour la concurrence : il mesure 3 pouces et compte 1,04 million de points. Il est tactile et  s’incline vers le bas suivant un angle de 45 degrés, vous pouvez également le tirer vers l’avant.

Contrairement à l’EOS M5, modèle phare, l’EOS M6 ne comporte pas de viseur électronique, mais vous pouvez utiliser un adaptateur externe (soit l’EVF-DC1 inclinable, soit le plus récent, l’EVF-DC2 fixe).

L’absence de viseur permet au M6 d’offrir les meilleures capacités vidéo APS-C grand public de la marque(1080p) dans l’un des boîtiers les plus petits de la marque. En plus, il existe une connexion Wi-Fi pour un partage immédiat.

Pour beaucoup, la taille est importante, en particulier pour les « vloggers » et les cinéastes. Ces derniers ont besoin d’un appareil photo léger et autonome afin de pouvoir se concentrer sur le tournage.

Sa réactivité un peu faible, son mode vidéo léger et l’absence de viseur intégré le pénalisent encore face à une concurrence redoutable (Sony, Fujifilm et certains hybrides à capteur 4/3″).

L’EOS M6 de Canon n’est peut-être pas à la hauteur des standards auxquels on s’attendrait pour un appareil photo à ce prix, mais reste un appareil photo assez polyvalent et un excellent choix pour les utilisateurs de l’EOS M et de l’EOS M10 à la recherche de quelque chose de légèrement plus puissant.

Canon EOS R

Hybride-Canon-EOS-R Le Canon EOS R3 offre  des caractéristiques ultra-rapides, notamment une vitesse de prise de vue pouvant atteindre 30 images par seconde (avec l'obturateur électronique), ainsi qu'une vitesse d'obturation maximale de 1/64 000 s, un record mondial.

Le Meilleur Prix

Vous aimerez aussi ...