Ce site contient des liens d'affiliation pour lesquels nous pourrions être rémunérés.On vous explique tout ici.

Le concept d’appareil photo hybride est encore très récent chez Nikon.

C’est en 2018 qu’il fait ses débuts, mais déjà, il existe trois modèles avec des capteurs de tailles différentes, et un nombre croissant de nouveaux objectifs Nikkor Z.

Parmi ceux-ci, le tout nouveau Nikkor Z 70-200 mm f/2,8 S, qui devrait arriver en mars 2020. Il s’agit d’un des trois objectifs clés que tout photographe professionnel devrait avoir  dans son sac.

Vous avez également le Nikkor Z 58mm f/0.95 Noct. Non, ce n’est pas une erreur – il offre vraiment une ouverture maximale de f/0,95.

C’est un objectif conçu pour montrer ce dont la gamme Nikon Z est capable. Son prix dépasse largement le budget de la plupart des gens, mais ses performances sont assez spectaculaires.

Nikon est plus connu pour ses appareils photo reflex, qui continuent d’être de plus en plus performants. En fait, il vient de lancer le tout nouveau Nikon D780.

Le dernier appareil photo hybride Nikon est le Nikon Z 50, un appareil photo APS-C hybride destiné aux amateurs, il est beaucoup plus petit et moins cher que les Nikon Z 6 et Z 7.

Le Z 50 est aussi équipé de deux nouveaux objectifs Nikkor Z DX : le Nikkor Z DX 16-50mm f/3,5-6,3 VR, kit rétractable et super fin, et un Nikkor Z DX 50-250mm f/4,5-6,3 VR télézoom peu coûteux.

La bonne nouvelle est que le Z 50 utilise la même monture que celle de la série Z, et peut utiliser le même adaptateur FTZ pour s’adapter aux objectifs pour reflex Nikon.

Nikon

Mais ce n’est pas la seule bonne nouvelle chez Nikon. La société a également publié une série de mises à jour du firmware pour les Z 6 et Z 7 afin d’améliorer leurs performances et leurs caractéristiques.

– Les mois d’octobre et novembre 2019 ont vu l’amélioration des performances AF des deux appareils, ainsi qu’une nouvelle fonction (contrôle ISO) de la bague d’objectifs Z.

– En décembre 2019, Nikon a publié une mise à jour du fimware pour permettre aux emplacements de carte XQD des Z 6 et Z 7 de prendre en charge le nouveau format CFexpress.

– Nikon a par ailleurs annoncé un accord avec le spécialiste de la vidéo Atomos pour permettre l’enregistrement vidéo raw ProRes via HDMI sur des appareils Atomos appropriés (bien que cela nécessite une mise à niveau matérielle).

La conception d’un nouveau type d’appareil photo a permis à Nikon de revoir sa conception des objectifs, avec une nouvelle « monture Z » plus large que l’ancienne monture F de ses reflex et lui-même plus proche du capteur, grâce à l’absence de miroir.

Cela a donné aux concepteurs d’objectifs de Nikon l’occasion de concevoir de nouveaux objectifs exotiques avec des spécifications et des performances optiques qui ne pouvaient pas être atteintes avec son ancienne monture F, comme le remarquable Nikkor Z 58mm f/0.95 S Noct.

ce qui veut dire que Nikon a dû repartir de zéro avec une nouvelle gamme d’objectifs à monture Z pour ces appareils, il y a deux avantages à ceci :

1) Les concepteurs de Nikon ont pu repenser la conception des objectifs et produire, par exemple, des objectifs rétractables pour le zoom en kit 24-70mm et les zooms ultra-larges 14-30mm. Il s’agit d’objectifs hybrides suffisamment petits pour être montés sur des boîtiers hybrides plus petits.

2) Vous pouvez vous procurer un adaptateur FTZ de Nikon relativement peu coûteux, souvent vendu avec les nouveaux appareils de la série Z, qui vous permet d’utiliser n’importe quel objectif pour reflex numérique de Nikon sans restriction  au niveau l’exposition ou de mise au point automatique.

Objectifs Et Appareils Photo Hybrides Nikon

Appareils Photo Hybrides Nikon

Le Z 6 est le plus moins cher des deux appareils de la série Z de Nikon, avec un capteur de 24 mégapixels au lieu du capteur de 45,7 mégapixels du Z 7.

Ce n’est pas pour autant le parent pauvre, car le Z 6 a beaucoup d’atouts.

Pour commencer, il bénéficie d’une vitesse de prise de vue en continu plus rapide que celle du Z 7, une meilleure qualité d’image à des niveaux ISO élevés et la possibilité de capturer des vidéos 4K « non recadrées » – ainsi, votre angle de vue ne se rétrécit pas lorsque vous passez en mode vidéo.

Vous pouvez acheter le boîtier nu, mais nous vous recommandons de l’associer à l’objectif Nikkor Z 24-70mm f/4 kit à rétraction, il est peu encombrant – et si vous avez déjà un appareil photo reflex numérique et des objectifs Nikon, assurez-vous d’avoir également l’adaptateur de monture FTZ de Nikon.

LIRE  Meilleur appareil photo pas cher en 2024 : trouvez les meilleurs appareils photo pour votre budget.

Le Z 7 est le premier de la série Z de Nikon à être commercialisé, il a immédiatement fait bonne impression.

Même s’il s’agissait du premier modèle, Nikon semblait avoir conçu un appareil presque parfait.

Le Z 7 combine un capteur ultra-haute résolution de 45,7 mégapixels avec un système autofocus hybride de 493 points et la capacité de capturer des images à une vitesse allant jusqu’à 9 images par seconde, sans avoir besoin d’une batterie supplémentaire.

Il existe cependant une certaine controverse sur le sujet. Le Z 6 et le Z 7 utilisent tous deux un seul emplacement pour carte mémoire XQD.

C’est un format peu courant, mais Nikon a fait des mises à jour du firmware qui rendent les emplacements XQD des Z 6 et Z 7 compatibles avec les cartes mémoire CFexpress.

Nous apprécions vraiment le Nikon Z 6 pour son prix abordable et ses performances vidéos, si une bonne résolution fait partie de vos critères, le Z 7 est l’appareil qu’il vous faut.

Le nouveau Nikon Z 50 offre un design et une expérience similaires à ceux des appareils photo plein format de la série Nikon Z, mais dans un boîtier beaucoup plus petit, plus léger et plus abordable.

Pour un appareil aussi petit, il offre une prise en main étonnamment bonne, et l’objectif 16-50 mm en kit s’étend à peine plus loin que la poignée avant lorsqu’il est rétracté.

Nikon place le Z 50 au même niveau que le reflex numérique Nikon D7500, mais il est plus petit, plus léger et moins cher et offre une cadence de prise de vue plus rapide.

La résolution du capteur est la même que celle du D7500 à 20,9 mégapixels, mais le capteur du Z 50 est plus récent, avec l’ajout de 209 points AF de détection de phase couvrant 90 % de la surface du capteur.

Le prix du Z 50 est très compétitif et il s’adresse aux amateurs, aux créateurs de contenu et ceux qui désirent upgrader leur reflex Nikon.

Même s’il s’agit du premier appareil photo APS-C hybride de Nikon, il donne immédiatement une impression de « justesse ». Vous pouvez également utiliser les objectifs de votre reflex via l’adaptateur FTZ de Nikon.

Rumeurs Nikon

Nikon Z5

Nikon nous avait promis des modèles moins chers dans la série Z- promesse concrétisée avec le lancement du format APS-C du Nikon Z 50.

Mais nous pensons que Nikon pourrait aussi fabriquer un modèle plein format bas de gamme (nous pensons qu’il pourrait s’appeler le Nikon Z5) en dessous du Nikon Z 6. Voyons voir ! 

Nikon Z 8

Lorsque le Nikon Z 7 est sorti, il a établi de nouvelles normes  en matière de résolution (mégapixels).

Cependant, Sony a lâché une bombe en annonçant son Sony A7R IV 61MP. Il est bien établi que Sony fabrique des capteurs pour de nombreux autres fabricants d’appareils photo, donc ça ne serait pas une surprise de voir un Nikon Z 8 avec ce même capteur 61MP.

Il ne s’agit pas de simples suppositions. Nikon s’est apparemment engagé à acheter le capteur Sony Exmor R de 61MP, qui équipera un Z8 doté de deux emplacements pour carte mémoire CF Express, d’une stabilisation d’image améliorée, d’un nouveau mode pixel-shift pour capturer des images de 240MP, et d’une plage ISO de 64 à 25 600 (extensible à 32-102 400).

Nikon Z9

On peut regrouper les appareils photo professionnelles en deux catégories : ceux conçus pour la résolution, et ceux conçus pour la vitesse.

Les appareils photo destinés au sport, la presse et à la photographie de la vie sauvage renoncent à leur résolution pour obtenir de meilleures performances en basse lumière et une prise de vue continue plus rapide – nous pensons qu’il existe peut-être un boîtier Nikon Z 9 qui répondra à ces besoins.

Il pourrait s’agir d’une version hybride du puissant Nikon D5 ou de l’imminent D6, avec une grosse batterie intégrée, une capacité de prise de vue à haute vitesse de peut-être 20 images/seconde et de deux emplacements pour cartes mémoire.

Maintenant qu’il a des modèles qui rivalisent avec la série Sony A7; Nikon aimerait sûrement avoir un appareil qui défie le Sony A9 .

Objectif à monture Z pour appareil photo hybride Nikon

Sur le papier, le Nikkor Z 24-70mm f/4 semble peu ambitieux, mais sa petite taille, son poids souple et ses grandes performances optiques en font un compagnon exceptionnel pour les appareils de la série Z de Nikon.

C’est ce qui se rapproche le plus d’un « objectif en kit », et nous recommandons d’acheter l’un ou l’autre de ces appareils avec cet objectif, parce que ça vous reviendra beaucoup plus moins cher que de les acheter séparément.

Bien qu’il soit facile de considérer cet appareil comme un « objectif en kit », ses performances optiques (et, hélas, son prix) sont d’un autre niveau.

LIRE  Meilleures Action-Cams pas chères en 2024 : des caméras bourrées de fonctionnalités à des prix défiant toute concurrence

Sur le plan optique, il est très, très bon.

Physiquement, c’est à peu près le seul zoom standard que nous ayons utilisé qui parait avoir la bonne taille pour un boîtier hybride compact.

La monture Z de Nikon a ouvert la voie à des objectifs qui établissent de nouvelles références en matière de qualité optique.

En termes de longueur focale, le Z 50 mm f/1,8 S peut être considéré comme « standard », mais à tous autres égards, cet objectif est tout sauf standard.

Sa résolution et ses performances optiques d’ensemble sont tout simplement exceptionnelles, et bien que l’ouverture maximale de f/1,8 puisse sembler relativement modeste par rapport à certains objectifs de f/1,4 et même de f/1,2 que nous voyons actuellement, il reste capable malgré tout de produire une superbe floue d’arrière-plan et un superbe bokeh.

C’était l’un des deux objectifs (l’autre était le 35 mm f/1.8) conçus pour mettre en valeur le potentiel optique du nouveau système de monture Z, et c’est exactement ce qu’il fait.

C’est le second des deux principaux objectifs f/1.8 que Nikon a lancé en même temps que ses appareils à monture Z.

Comme le 50 mm f/1.8, il n’est pas fameux, ni dans sa conception ni dans ses spécifications optiques (il existe de nombreux objectifs f/1.4 plus rapides).

Il s’agit plutôt d’un objectif simple, élégant et relativement léger qui met en valeur les possibilités optiques de la monture Z et la détermination de Nikon à produire des objectifs d’un tout nouveau genre.

Avant, vous n’auriez jamais pensé utiliser un objectif f/1.8 aux grandes ouvertures et espéré avoir une quelconque netteté ou contraste ; avec celui-ci, vous pouvez photographier à f/1.8 sans réfléchir et obtenir tout de même une excellente définition et une excellente clarté.

Toute gamme optique a besoin d’un zoom ultra-grand-angle, celui-ci est particulièrement beau.

Comme l’objectif 24-70 mm f/4 en « kit » pour les appareils Nikon de la série Z, il est léger et rétractable. Cet objectif compense sa petite ouverture f/4 constante, par sa petite taille et sa malléabilité.

Dans un avenir proche, Nikon pourrait introduire un objectif ultra-large pro f/2,8 plus rapide, mais d’ici là, le NIKKOR Z 14-30 mm f/4 S fera très bien l’affaire, et devrait plaire non seulement aux photographes de voyage, mais aussi aux photographes de paysage, car contrairement à de nombreux zooms ultra-larges, celui-ci permet de placer des filtres à l’avant.

Si nous continuons de recommander le très abordable Nikkor 24-70mm f/4, comme objectif en kit pour les amateurs et les photographes de voyage, c’est uniquement pour sa taille et son prix abordable.

 Pour les professionnels et les experts, le Nikkor Z 24-70mm f/2.8 S est un incontournable. C’est un objectif professionnel de haute qualité à la pointe des performances optiques.

 Il offre une excellente résolution et de bonnes performances optiques dans l’ensemble, des commandes personnalisables et même un panneau d’affichage des données.

Les seuls inconvénients (outre son coût plus élevé) sont sa taille et son poids – il n’offre pas non plus une mise au point aussi précise que l’objectif 24-70 mm f/4.

Le Nikkor Z 85mm f/1.8 S est très récent et nous n’avons pas encore eu le temps de l’examiner, mais s’il est à la hauteur des performances des objectifs 35mm f/1.8 et 50mm f/1.8 existant, nous ne serons probablement pas déçus.

Comme les autres objectifs Nikkor Z, celui-ci est fin, élégant et léger, et bien qu’il ne corresponde pas à l’ouverture maximale de f/1.4 des autres objectifs de « portrait » du marché, le f/1.8 n’est pas très différent – ce qui devrait rendre cet objectif beaucoup plus facile à manipuler.

Avec un poids de seulement 470 g, il est beaucoup plus simple à transporter et dispose d’un diamètre de fixation pour filtre de 67 mm, ce qui vous évitera d’investir dans des filtres de tailles inappropriées.

C’est le quatrième objectif f/1.8 de la série Z de Nikon ; il a été mis en vente en octobre 2019.

Il présente une forte ressemblance avec tous les autres, avec une forme cylindrique épurée et un design sans défaut – même si cela implique une absence d’échelle de distance de mise au point, ce qui est un peu décevant pour un objectif à focale fixe, il n’y a pas non plus de marquage de la profondeur de champ.

Il promet d’être un objectif très utile pour les portraits d’intérieur et d’environnement, il correspond aux performances optiques des autres objectifs à focale fixe f/1.8 de la monture Z de Nikon. Ce sera un objectif que vous pourrez utiliser en toute confiance, pour flouter vos arrière-plans malgré l’angle de vue assez grand.

Si vous venez tout juste d’acheter un appareil photo Nikon Z, et que c’est votre premier appareil photo plein format, vous n’aurez pas vraiment besoin de cet adaptateur d’objectif, car vous allez de toute façon acheter de nouveaux objectifs à monture Z.

LIRE  Meilleurs Monopodes Pour Photographie Animalière

Mais si vous disposez déjà d’un appareil photo reflex numérique Nikon, c’est un excellent moyen de « migrer » vers votre nouveau dispositif hybride, ou même d’utiliser votre kit reflex numérique sur votre nouvel appareil.

L’adaptateur fonctionne correctement avec les nouveaux objectifs pour reflex numériques Nikon et ceux qui sont déjà en place. Il est moins coûteux de se le procurer avec l’appareil photo que lorsque vous l’achetez séparément.

Le NIKKOR Z DX 16-50 mm f/3,5-6,3 VR est l’objectif standard pour le nouvel appareil photo hybride Nikon Z 50. Il est conçu spécialement pour le capteur APS-C, ou « DX », de taille plus petite de cet appareil photo, ce qui explique le « DX » dans le nom.

Il couvre une plage focale équivalente à un 24-75 mm, ce qui le rend un peu plus « large » que l’objectif en kit, mais également plus utile.

La grande particularité de cet objectif est son mécanisme de rétraction, qui le réduit à la taille d’un objectif « pancake » lorsqu’il est au repos.

 Mieux encore, il s’agit d’un mécanisme purement mécanique, sans boutons de verrouillage gênants ni mécanisme électrique de « zoom électrique » lent et fastidieux.

Pour un objectif aussi compact et peu coûteux, il est très performant et complète parfaitement le Z 50.

Le NIKKOR Z DX 50-250 mm f/4,5-6,3 VR est un téléobjectif léger et peu coûteux lancé en même temps que le Nikon Z 50.

 Il est conçu pour le petit capteur ASP-C de cet appareil, d’où le « DX » dans le nom de l’objectif – ce qui signifie également qu’il est plus léger et moins cher qu’un objectif Nikon Z plein format.

La construction est en plastique et le prix assez bas, car il s’agit d’un objectif destiné aux amateurs plutôt qu’aux photographes professionnels.

Néanmoins, Nikon a grandement confiance dans sa nouvelle monture Z, il affirme qu’elle offre la possibilité de créer une meilleure qualité optique .

Ainsi, bien que le NIKKOR Z DX 50-250mm f/4,5-6,3 VR soit assez bon marché à l’achat, nos tests en laboratoire confirment que ses performances sont extrêmement bonnes pour un téléobjectif dans cette gamme de prix !

La Nouvelle Roadmap D'objectifs Pour Hybrides Nikon Z

Voici un résumé de ce que nous savons des projets de Nikon jusqu’à présent, des objectifs qu’il a l’intention de lancer et leur date de lancement.

Nikkor Z 70-200mm f/2.8 S (2020) : Le 70-200 mm f/2,8 est un objectif indispensable pour tout photographe professionnel. Le zoom téléobjectif à ouverture rapide est un outil essentiel pour les mariages, l’actualité et le sport. Lorsque cet objectif arrivera, il rendra soudain le système Z de Nikon beaucoup plus attrayant pour les photographes professionnels.

Nikkor Z 50mm f/1.2 S (2020) : Ce sera un objectif 50mm à focale fixe beaucoup plus rapide que l’actuel 50mm f/1.8, et sera certainement très populaire auprès des photographes de documentaire et de rue – bien que l’ouverture maximale de f/1.2 signifie probablement que cet objectif sera à la fois lourd et coûteux.

Nikkor Z 20mm f/1.8 S (2020) : Ce sera le cinquième objectif à focale fixe f/1.8 de la gamme et un ajout très intéressant. Encore plus large que le 24 mm f/1.8, il sera probablement très populaire auprès des photographes de paysage, de voyage et d’architecture.

Nikkor Z 14-24mm f/2.8 S (2020) : Il complètera la trinité sacrée des zooms pro f/2,8 pour le système Z. Chaque système d’objectif professionnel dispose d’un zoom super large à ouverture constante de f/2,8 comme celui-ci. L’objectif 14-40 mm f/4 existant est compact et efficace, mais ce nouvel objectif sera celui qui attirera vraiment l’attention des professionnels.

D’autres objectifs, dont la sortie est prévue en 2020-21, pour lesquels seuls des détails de base ont été publiés jusqu’à présent, sont :

24-200mm full-frame superzoom

200-600mm full-frame supertelephoto zoom

28mm compact prime

40mm compact prime

60mm Micro macro lens

105mm S Micro macro lens

24-105mm S  standard lens

100-400mm S  telephoto zoom

18-140mm DX  zoom for the Z50

Vous aimerez aussi ...