Ce site contient des liens d'affiliation pour lesquels nous pourrions être rémunérés.On vous explique tout ici.

Malheureusement, le meilleur flash n’est certainement pas celui intégré à votre appareil photo. Pour avoir de bien meilleurs résultats, il est recommandé d’utiliser un flash externe, également appelé « flash cobra » qui permet non seulement d’avoir plus de puissance et de contrôle sur l’éclairage, mais s’utilise également  hors appareil photo.

Le flash de poche, également connu sous le nom de flash cobra, n’est pas seulement utile pour éclairer les zones sombres de la scène ; il peut également servir à figer l’action, aplatir les portraits, et bien d’autres choses.

Mais lequel choisir ? Il existe une pléthore de flashs fabriqués par une myriade de fabricants, depuis les noms bien connus que vous reconnaîtrez sur le devant de votre appareil photo jusqu’aux fabricants tierces qui produisent des appareils vraiment performants à des prix extrêmement compétitifs.

Le point essentiel est que ce sont tous des flashs spécialisés, conçus pour communiquer et fonctionner avec des d’appareils photo de marques spécifiques.

Vous n’aurez aucun problème à faire fonctionner un flash Nikon sur votre appareil photo Nikon, ou un flash Canon sur votre appareil photo Canon, mais les flashs de marque coûtent plus chers.

C’est pourquoi il existe également un marché important pour les flashs des marques tierces qui peuvent fonctionner avec une diversité de marques d’appareils photo – mais ces flashs sont disponibles dans différentes versions pour différentes marques, il faut donc s’assurer d’avoir la bonne version.

Dans ce guide, nous avons une section entière consacrée aux flashs fabriqués par des marques tierces, alors vérifiez les spécifications pour voir si la version est adaptée à la marque de votre appareil photo.

On a également inclus le fabuleux Kenko AB600-R AI, un flash doté d’une tête à l’orientation automatique capable de déterminer automatiquement le meilleur angle à utiliser. Un problème avec lequel même les meilleurs photographes ont du mal.

Bien sûr, le flashs cobra n’est pas le seul moyen d’éclairer vos sujets. Les meilleurs panneaux LED ne peuvent certes pas rivaliser avec la puissance d’un flash cobra, mais fournissent un éclairage continu, idéal pour les débutants en éclairage et essentiel pour la vidéo.

D’autre part, il se peut que vous ayez besoin d’une puissance supérieure à celle qu’un flash cobra peut fournir. C’est à ce moment-là que vous devez considérer certains des meilleurs kits d’éclairage pour la photographie professionnelle en studio ou en extérieur.

Alors, quelles sont les caractéristiques dont vous aurez besoin ? La mesure du flash TTL (Through The Lens) permet d’utiliser facilement le flash dans de nombreuses situations, et le flash cobra permet d’adoucir l’effet en réfléchissant la lumière sur les plafonds et les murs.

Lorsque vous travaillez à des distances focales plus longues, le zoom motorisé suit automatiquement la distance focale de l’objectif pour étendre la portée de du flash. Les flashes de cette catégorie, à des degrés divers, offrent également une connectivité sans fil, ce qui simplifie l’utilisation du flash hors caméra.

Chaque photographe a ses propres besoins, et un flash qui ne fait pas ce dont vous avez besoin peut coûter moins cher qu’un autre qui offre cette option.

Ce guide est subdivisé en section selon les marques : Les utilisateurs de Canon devraient consulter les flash Canon, les utilisateurs de Nikon les modèles Nikon, et les utilisateurs de toutes les autres marques devraient consulter la section sur les marques tierces, qui propose des marques et des modèles pour tous les photographes.

produits specs
  • Couverture de distance focale : 20 à 200 mm
  • Couverture avec le diffuseur grand-angle : 14 mm
  • Réglages de puissance manuelle : Oui - 1/1-1/128
  • Inclinaison  :
    • Vers le haut 45, 60, 75 et 90°
    • Vers le bas : 7°
    • Vers la gauche : 60, 75, 90, 120, 150 et 180°
    • Vers la droite :60, 75, 90, 120, 150 et 180°
  • Fonctionnalités
    • Mode Maitre/Esclave -
    • Prise synchro -
    • Rotation 360 -
    • TTL Optique et Radio -
    • Zoom automatique
  • Couverture de focale : 24-105 mm
  • Couverture avec le diffuseur grand-angle : 14 mm
  • Contrôle automatique d'exposition : E-TTLII/E-TTL
  • Réglages de puissance manuelle : Oui - 1/1-1/128
  • Mode Maitre/Esclave
  • inclinaison
    • Vers le haut : 45, 60, 75 et 90°
    • Vers la gauche : 60, 75, 90, 120 et 150°
    • Vers la droite : 60, 75, 90, 120, 150 et 180°
  • Puissance/nombre de guide (ISO100) : 60
  •  Couverture de distance focale : 24 à 200 mm (14mm avec diffuseur grand angle)
  •  Contrôle automatique d'exposition : E-TTL II/E-TTL
  •  Lampe pilote : 2 LED
  •  Transmetteur sans fil : radio & optique
  •  Aide à la mise au point : infra-rouge / Pré-flashs en séries
  •  Nombre de flashs : environ 335 éclairs
  •  Temps minimum de recharge : environ 0,1 à 0,9 sec.
  •  Refroidissement actif : oui / ventilateur intégré
  •  Réglages puissance de sortie : 1/1 à 1/81921

 

 
  • Fonction flash indirect automatique intelligent
  •  Compatible avec Canon E-TTL II / E-TTL / TTL
  •  NG: 47 (100 ISO à 105 mm)
  •  Plage de zoom: 24-105 mm (14mm avec diffuseur)
  •  Inclinaison vers le haut 120 °, rotation de +/- 180 °
  •  Modes automatique et semi-automatique
  •  Mode récepteur optique
  •  Écran LCD
  •  Faisceau d'assistance AF
  •  Flash professionnel i-TTL radiocommandé
  •  Signaux radio d’une portée de 30 m
  •  Plage de focales de 24 à 200 mm au format FX (14 mm avec le diffuseur grand-angle)
  •  Système de refroidissement permettant de prendre plus de 100 images en rafale
  •  Réglages via l’écran LCD
  •  Tête orientable verticalement et horizontalement
  • Tête orientable: Verticalement et horizontalement,
  • Nombre guide : 28/92 (réglage du réflecteur de zoom à 35 mm, Format FX);
  • Plage de distance en mode iTTL : 0,6 à 20 m (fonction des différents paramétrages);
  • Mode : iTTL, Manuel, Manuel à priorité distance;
  • Tête orientable : Verticale 7° à 90°, Horizontale 0° à 180°;
  • Correction -3.0 à +3.0 EV par 1/3;
  • 11 réglages personnalisés
  • Nombre guide : à 100 ISO en m : GN54 (tête zoom à 200 mm) à GN48 (tête zoom 105mm)
  • Couverture focale : 24-200mm (16mm en utilisant le diffuseur grand angle intégré)
  • Contrôle de l’exposition : E-TTL 11/E-TTL (Canon), i-TTL (Nikon) et Sony ADI / P-TTL
  • TTL asservi sans fil, non-TTL Slave mode SD – Mode SF
  • Position : Jusqu’à 90°, soit 7°, 180° gauche, droite 180° (avec le bouton de déverrouillage d’inclinaison / rotation tête du flash)

 

  • La fonction "AI' Auto-Bounce calcule et déplace automatiquement la tête du flash à l'angle de rebond optimal.
  • Nombre de guide maximum de 60 pour une large gamme de scènes et de situations.
  • Contrôle optique et radio (2,4 GHz) sans fil pour la prise de vue hors appareil photo et plusieurs flashs.
  • Mise à jour du firmware via port micro USB intégré.
  • Fonctionne avec 4 piles de type AA, ou une batterie externe BP-1 en option.
  • . Spécifications Nombres de guide : 38 (ISO 100) ;
  • Mode de flash : M, S1, S2 ;
  • Angle rotatif vertical : 0~90 degrés ;
  • Angle rotatif horizontal : 0~270 degrés ;
  • Nombre guide : NG40 (105mm (53mm) position zoom) - NG27 (35mm (18mm) position zoom) à 100 ISO
  • Contrôle AF : Manuel/TTL
  • TTL : Oui
  • HSS : Oui
  • Tête orientable : 180°
  • Couverture : 24mm (12mm) - 105mm (53mm) [16mm (8mm) utilisé avec diffuseur grand angle]
  • Temps de recyclage : 0.1 ~ 4sec
  • Durée d’éclair : 1/800 - 1/20000 sec
  • LED pour vidéo intégrée
  • Puissance du flash : Nombre guide max. de 52 pour 100 ISO/21° et distance focale de 105 mm
  • Réflecteur orientable verticalement (+90°) et horizontalement (300°)
  • Zoom motorisé entièrement automatique pour un éclairage de 24–105 mm
  • Diffuseur grand angle intégré pour un éclairage de 12 mm
  • Mode flash TTL (numérique seulement)
  • Mode flash manuel avec 22 niveaux de puissance lumineuse partielle
  • Correction manuelle de l’exposition au flash en mode TTL

LES FLASH COBRA POUR CANON

Speedlite 600EX II RT

Le Canon EX600 II RT ressemble plus à une version améliorée du Speedlite 430EX III-RT plutôt qu’à un produit foncièrement différent.

Étanche et résistant à la poussière, le Speedlite 600EX II-RT dispose d’un nombre guide de 60, d’une couverture de distance focale de 20 à 200 mm (extensible à 14 mm grâce au diffuseur grand-angle), du contrôle automatique de l’exposition (E-TTL II, E-TTL et TTL) avec les appareils compatibles, de la synchronisation haute vitesse, de la synchronisation au deuxième rideau et du réglage manuel de la puissance de 1/1 à 1/128 par paliers de 1/3.

La tête de ce nouveau Speedlite autorise de plus une rotation sur 360° ainsi qu’une inclinaison de 90° vers le haut et de 7° vers le bas.

Ce nouveau flash se démarque de son prédécesseur par sa prise en charge de cadences de prise de vues élevées. Le Speedlite 600EX II-RT propose ainsi une augmentation du nombre de déclenchements en rafale de l’ordre de 50 % en fonctionnant à l’aide de piles AA, et de l’ordre de 100 % lorsqu’il est utilisé conjointement à l’alimentation externe CP-E4N. L’intégration d’une nouvelle technologie de mesure de la température permet de plus d’éviter tout risque de surchauffe.

La précision TTL est également très bonne. Dans l’ensemble, le 600EX II-RT offre des performances exceptionnelles tout en restant simple à utiliser.

Le Canon Speedlite 430EX III-RT est doté d’un nombre guide de 43 (pour 100 ISO) et permet de couvrir des focales comprises entre 24 mm et 105 mm.

Il comporte un diffuseur intégré — permettant d’étendre la plage focale couverte à 14 mm — ainsi qu’un petit réflecteur et est livré avec un filtre orange et un diffuseur externe.

La particularité du Speedlite 430EX III-RT par rapport à la version précédente réside dans la compatibilité de ce flash avec le dispositif de déclenchement par ondes radio développé par Canon.

Par conséquent, le flash Speedlite 430EX IIIRT peut être retiré de l’appareil photo et contrôlé à distance à l’aide d’appareils utilisant des signaux radio ou optiques.

Ainsi, le flash peut être contrôlé par ondes radio grâce à l’émetteur Canon STE3RT ou au flash Speedlite 600 EXRT, mais aussi par le signal optique via le flash intégré au boîtier Canon disposant d’un transmetteur Speedlite.

Le flash phare de Canon, Speedlite EL-1, est conçu pour assurer des résultats précis et fiables dans toutes les situations. C’est le premier flash à présenter le tristement célèbre « anneau rouge » de Canon, généralement réservé aux objectifs de la série L.

Son n° guide de 60 m4 repose sur le même niveau de résistance à la poussière et d’étanchéité que les objectifs de la série L.

Canon a accordé une attention particulière à l’autonomie de la batterie, au temps de charge et au système de refroidissement de l’EL-1. Il est alimenté par une batterie lithium-ion Canon LP-EL qui autorise des temps de recyclage d’environ 0,9 s pour une autonomie de 335 flashs.

Le Speedlite EL-1 possède son propre système de refroidissement interne avec un ventilateur qui lui permet de prendre jusqu’à 170 photos successives à pleine puissance sans surchauffer ; tandis qu’un tube flash au Xénon améliore la durabilité, la précision et la cohérence, avec des réglages manuels de la puissance allant jusqu’à 1/8192.

Le Speedlite EL-1 est sans aucun doute le meilleur flash de Canon, mais à moins que vous ne soyez un professionnel exigeant ce niveau de fiabilité, son prix exorbitant est difficile à justifier pour la plupart des photographes.

Avec sa tête à l’orientation automatique motorisée contrôlée par l’intelligence artificielle, le Canon Speedlite 470EX AI porte l’automatisation à un autre niveau.

La fonction AI Bounce se base sur deux premiers éclairs de test pour mesurer la distance de l’appareil au sujet et celle du flash au plafond. 

De ces calculs, le flash serait en mesure de définir l’orientation angulaire idéale pour éclairer le sujet d’une lumière douce et diffuse par réflexion sur le plafond.

Un deuxième mode semi-automatique a également été mis à disposition des photographes plus expérimentés ou de ceux qui souhaitent garder plus de contrôle. 

Dans ce mode, l’utilisateur détermine l’angle d’orientation qu’il souhaite obtenir, quel que soit son cadrage ou sa position. La tête du flash est alors automatiquement orientée de manière à conserver cet angle de réflexion.

C’est décevant que certains appareils photo, y compris tous les reflex numériques Canon sortis avant le second semestre 2014, ne prennent pas en charge le mode AI Bounce entièrement automatique.

De plus, le 470EXAI est assez simple. Il faudra se contenter d’un mode TTL à déclenchement sans fil optique par infrarouge, sachant que le flash pourra être utilisé comme récepteur, mais pas comme transmetteur. 

Il manque également des fonctionnalités haut de gamme telles que les modes stroboscopiques et l’éclairage continu à leds pour la vidéo. 

Enfin, si vous n’avez pas besoin d’un contrôle automatique de l’angle de rebond, le rapport qualité-prix est assez médiocre.

FLASH COBRA POUR NIKON

Le flash SB5000 de Nikon remplace le modèle phare de la société, le SB910.

Par rapport au SB-700, il dispose d’un nombre guide de 34,5 et d’une plage de focales de 24 à 200 mm au format FX (14 mm avec le diffuseur grand-angle), d’un mode flash stroboscopique, du contrôle automatique de l’exposition TTL et TTL-BL, de la possibilité d’utiliser une source d’alimentation externe.

Un nouveau système de refroidissement embarqué permet de gérer plus de 100 déclenchements consécutifs à pleine intensité sans surchauffe

Nikon s’est inspiré de Canon et a inclus un mode de communication par contrôle radio performant, bien que mal implémenté, pour l’éclairage sans fil.

En effet, Le Canon 600EX II-RT dispose d’un émetteur-récepteur RF, tandis que le SB-5000 ne dispose que d’un récepteur et ne peut par conséquent pas fonctionner comme flash maître.

Pour utiliser plusieurs flashes avec RF, vous aurez besoin de l’émetteur-récepteur WR-R10, ainsi que d’un adaptateur WR-A10 si votre appareil photo est équipé d’un port à 10 broches, ce qui vous coûtera jusqu’à 165 €/200 €.

En dehors de l’endurance de l’éclairage continu, son principal avantage par rapport au SB-700 réside dans la pleine puissance.

En dehors de l’endurance de l’éclairage continu, son principal avantage par rapport au SB-700 est l’augmentation de la puissance de sortie maximale. La précision de la TTL est également très bonne.

Le Nikon Speedlight SB-700 est un flash Nikon de milieu de gamme équipé d’un mode contrôleur sans fil, d’options d’éclairage polyvalentes et intuitives, d’une tête inclinable verticalement et horizontalement sur 180 degrés.

Il dispose également d’une plage focale de 24 à 120 mm, et propose un mode contrôleur sans fil vous permettant d’avoir un contrôle total sur les produits compatibles avec le système d’éclairage créatif (CLS).

Le flash règle automatiquement les paramètres de température de couleur de l’appareil photo en fonction de la couleur du filtre utilisé.

Les boutons intégrés sont faciles à utiliser, mais pour basculer entre les modes de mesure du flash TTL et TTLBL (lumière équilibrée) de Nikon, vous devez modifier le mode de mesure principal sur l’appareil photo lui-même.

Malgré un nombre guide relativement faible – GN 38 m à ISO 100 – le SB-700 s’est bien comporté lors de nos tests en laboratoire, surpassant son concurrent, le flash Metz52 AF1 à 105mm. La précision TTL est excellente et le recyclage est rapide.

FLASH COBRA DE MARQUES TIERCES

L’interface embarquée du Nissin Di700A est d’une simplicité déconcertante. Elle comporte une touche « Lock » symbolisée par un petit cadenas permettant de verrouiller n’importe quel réglage et d’une molette qui simplifie grandement la sélection des modes.

Il dispose de plusieurs modes de fonctionnement tel que le mode entièrement automatique, le mode TTL, le mode manuel et trois modes sans fil. Tout ce qui dépasse les réglages les plus basiques, comme le biais d’exposition TTL, nécessite l’utilisation des menus de l’appareil.

Cela inclut la synchronisation lente, à grande vitesse, les modes de synchronisation 1re et 2ᵉ rideau ; la plage de zoom de 24 à 200mm.

Le Nissin Di700A possède un récepteur radio intégré prévu pour fonctionner avec le Nissin Air 1 (d’où le suffixe A). L’Air 1 Commander est un dispositif monté sur le sabot du boîtier et qui permet un contrôle par transmission radio et le déclenchement à distance de flashs Nissin compatibles en mode esclave.

Si vous ne savez pas comment calculer les meilleurs angles pour faire rebondir le flash sur les murs ou les plafonds pour un effet d’éclairage tridimensionnel plus doux, un flash cobra équipé d’une « intelligence artificielle  » comme Celui-ci de Kenko fera l’affaire pour vous. Sa tête orientable sur 360° à l’horizontale et sur 120° à la verticale, lui permet d’obtenir des angles parfaits. Il est disponible en versions dédiées Canon ou Nikon.

Ce flash cobra extrêmement populaire conviendra certainement à vos poches, avec un nombre guide de NG38, il reste aussi efficace que le Nissin i40 qui coûte bien plus cher, classé NG40 (voir ci-dessous).

La puissance est réglable sur huit niveaux et la couverture lumineuse est assez uniforme, bien qu’un très léger vignetage puisse être présent en fonction de la focale. 

Mais comme on pouvait s’y attendre à ce niveau de prix, la tête ne peut en effet pas zoomer pour s’adapter à l’objectif utilisé. Elle peut en revanche s’incliner verticalement sur 90° et roter horizontalement sur 270° à l’horizontal.

Les modes esclaves S1 et S2 sont inclus, ce dernier étant utile si votre flash maître émet un pré-flash stroboscopique. Le TT560 ignore les pré-flashs en mode S2 et se déclenche uniquement en synchronisation avec le flash principal. 

Les deux modes fonctionnent bien, mais ne vous attendez pas à une fiabilité parfaite à l’extérieur, comme avec tout système à déclenchement optique.

Les commandes sont simples, avec des molettes d’alimentation et de mode et un bouton de test de déclenchement. 

Le Neewer TT560 est donc entièrement manuel et ne fonctionnera pas avec le contrôle d’exposition TTL ou la synchronisation haute vitesse et ne propose aucune communication avec l’appareil.

Enfin, la vitesse de recharge est très convenable, à condition de ne pas utiliser le flash à pleine puissance en mode rafale.

Le i40 est la volonté de Nissin de créer un flash cobra super compacte tout en gardant les prestations d’un flash professionnel.

Contrairement à certains flashs compacts, le i40 est alimenté par quatre piles AA au lieu de deux, ce qui permet d’avoir au moins 220 flashs par charge ainsi que des temps de recharge rapides.

La puissance du flash est conforme à la classification GN40 de Nissin. On remarque un très léger vignetage présent à 50 mm, mais pas plus que ce qu’on obtient avec d’autres flashes.

Plutôt que de placer un écran LCD et des boutons sur le panneau arrière, Nissin a gardé les choses simples avec seulement deux molettes.

La première molette sélectionne le mode de flash (TTL, manuel, esclave TTL et esclave manuel sont tous disponibles), tandis que la seconde molette règle la puissance du flash (ou la compensation d’exposition en mode TTL).

Sa tête rotative permet de diriger la lumière à chaque instant vers l’endroit qui vous convient le mieux. Vous pourrez ainsi la tourner sur l’axe horizontal entre +180º et -180º, mais également l’incliner sur l’axe vertical entre +90º et -90º.

Ce flash intègre en plus une lumière LED pour vidéo d’une autonomie de 3 h 30, ce qui augmente sa polyvalence et le rend utile aussi bien en vidéo qu’en photo. En photo, il n’a rien à envier aux flashs professionnels, car il fait partie de cette gamme. Il a une vitesse de synchronisation maximum de 1/8000 s

BONUS

Vu de dos, le Metz 52 AF-1 a l’air si simple qu’on a du mal à le prendre au sérieux. L’écran tactile à l’arrière du flash, en revanche, donne accès à un vaste ensemble de fonctionnalités avancées.

Son nombre-guide de 52 NG (à 100 ISO) se situe un cran au-dessus de celui des flashs Canon et Nikon dans la même gamme de prix, il existe en plus des modes dédiées aux appareils photo Micro quatre tier, Pentax et Sony.

Le 52 AF-1, comme tous les autres flashs, dispose d’un zoom motorisé mm intégré qui ajuste de manière précise l’angle lumineux à l’objectif ; d’un diffuseur pour les photos grand angle et d’une carte réfléchissante extensible qui vous aideront à adoucir la lumière, idéal pour la photo de portraits.

Le Metz mecablitz 52 AF-1 permet de travailler parfaitement sans câble, aussi bien en mode TTL qu’en mode esclave. Les échelons de lumière de puissance ne sont pas à la hauteur des attentes, les vitesses de recyclage sont médiocres et la mesure du flash TTL est trop lumineuse.

Malgré tout, les performances globales sont bonnes et les commandes astucieuses rendent ce Metz facile à vivre.

Vous aimerez aussi ...