Voici les meilleurs téléobjectifs pour vos appareils photo Canon, Nikon, Fujifilm et autres, qu’ils soient hybrides ou reflex.

Vous êtes à la recherche du meilleur téléobjectif pour votre appareil photo ? Vous ne pouviez pas tomber mieux ! Voici les meilleurs téléobjectifs pour votre appareil photo.

Mais avant voyons ce que c’est qu’un téléobjectif et pourquoi vous pourriez en avoir besoin.

Un objectif standard permet de faire face à la plupart des situations, mais lorsqu’il s’agît de photographier des sujets très éloignés, il montre très vite ses limites.

C’est souvent le cas en photographie de sport et en photographie animalière. Pour réduire la distance qui vous sépare de votre sujet, vous aurez besoin d’un téléobjectif.

Les téléobjectifs ne sont pas seulement destinés aux sports et à la faune, ils sont en fait très polyvalents. Ils peuvent être parfaits pour le portrait, où la faible profondeur de champ d’un téléobjectif peut rendre flou un arrière-plan difficile et faire ressortir le sujet principal.

Ils sont même utiles pour la photographie de paysages et d’architecture, car ils permettent de raccourcir la perspective et de comprimer la distance apparente entre les zones proches et lointaines d’une scène, ce qui donne aux arrière-plans majestueux un aspect encore plus dramatique.

Ce qu'il faut rechercher dans un téléobjectif

Pour une prise de vue à main levée à l’aide d’un téléobjectif, la stabilisation de l’image constitue un énorme avantage.

Les stabilisateurs optiques intégrés aux téléobjectifs sont souvent équipés d’une détection automatique de mode panoramique ou de mode statique, ou dispose d’un sélecteur de mode panoramique et manuellement. Lors d’un panoramique horizontal, la stabilisation n’est appliquée que sur le plan vertical.

Pour les appareils photo dotés d’une stabilisation par déplacement du capteur, la stabilisation optique est moins importante et par conséquent est souvent omise dans la conception des objectifs standards.

Mais très souvent, elle est incluse dans les téléobjectifs où le système de stabilisation de l’optique et le système de stabilisation intégré à l’appareil peuvent fonctionner en tandem.  

Pour les appareils photo plein format, l’option la plus économique est généralement un téléobjectif 70-300 mm avec une ouverture variable, qui passe généralement d’environ f/4 à f/5,6 à mesure que le zoom s’allonge.

En combinant longueur focale et ouverture, les fabricants sont capables de comprimer des zooms de plus en plus puissants dans des boîtiers de plus en plus compacts et légers, pour des prix toujours plus intéressants.

La prochaine étape pour les appareils photo plein format est un objectif 70-200 mm. Ça peut paraître étrange que des objectif coûteux aient une portée au téléobjectif moins puissante, mais le principal avantage ici est généralement une ouverture plus lumineuse de f/2,8 ou f/4, qui reste constante sur toute la plage focale. L’encombrement reste également constant quel que soit la focale, même si on reste supérieur aux 70-300 mm.

Les téléobjectifs 70-200 mm f/2,8 sont beaucoup plus lourds et plus chers, car le diamètre des éléments optiques avant doit être beaucoup plus grand.

Vous n’aurez pas la plage focale d’un téléobjectif bon marché, mais vous ferez un saut qualitatif en termes de qualité d’image  et de performance en basse lumière, ainsi que d’une meilleure séparation du sujet de l’arrière-plan, grâce aux ouvertures beaucoup plus grandes.

Plein format vs téléobjectifs APS-C

Bien sûre, il existe des téléobjectifs plein format compatible aux appareils photo APS-C de Canon, Nikon et Sony. Le facteur de recadrage de 1,5x ou 1,6x accroît la portée « effective » du téléobjectif, et vous permet d’avoir une portée beaucoup plus importante.

Autre avantage : vous n’utiliserez qu’une zone centrale relativement petite du cercle d’image produit par l’objectif, où la qualité de l’image est optimale.

En outre, les fabricants d’appareils photo à petit capteur fabriquent également des objectifs spécialement adaptés à la taille de leur capteur.

Ces objectifs ont souvent des zoom de portées équivalant à 70-200 mm ou 70-300 mm en plein format, une fois le facteur de recadrage appliqué.

Mais ils sont généralement plus petits et plus légers et souvent moins chers à l’achat que les objectifs compatibles plein format.

Acheter un objectif plein format c’est bien, mais acheter un objectif pour un appareil photo APS-C peut permettre d’économiser à la fois en termes d’argent et de poids.

Gardez tout ça à l’esprit, avant de choisir le meilleur téléobjectif pour votre appareil photo.

Les Meilleurs Téléobjectifs pour votre Appareil Photo en 2020

téléobjectif monture autofocus stabilisation optique poids
Canon EF-S
Ultrasonic (nano)
4-stop
710g
Canon EF
Ultrasonic (ring)
4-stop
1,805g
Canon RF
Ultrasonic (dual nano)
5-stop
1,070g
Nikon F DX
moteur pas-à-pas
4.5-stop
680g
Nikon Z DX
moteur pas à pas
5-stop
405g
Nikon Z FX
moteur pas-à-pas
5.5-stop
1,440g
Fujifilm X
moteur pas-à-pas
5-stop
995g
micro 4/3
moteur pas-à-pas
2-stop
200g
Pentax K
moteur pas-à-pas
Aucun
442g
Sony E
moteur pas-à-pas
3-stop
625g
Sony FE
moteur pas-à-pas
2-stop
840g

Les Meilleurs Téléobjectifs Canon

Canon EF 70-300mm f4-5.6 IS II USM

Pour ses reflex au format APS-C, Canon offre un excellent téléobjectif, le EF-S 55-250mm f/4-5.6 IS STM. Il est compact et léger, avec une taille de 70x111mm et un poids de 375g.

Avec une taille de 80x146mm et un poids de 710g, cet objectif compatible plein format est naturellement plus grand et presque deux fois plus lourd, mais, pour son prix, il est deux fois plus performant.

En plus d’avoir une portée au téléobjectif plus puissante, équivalente à 480 mm en plein format, il est doté d’un système autofocus Nano USM super rapide, d’un stabilisateur d’image plus efficace et offre une meilleure qualité d’image.

La manipulation est rendue facile grâce à un système d’affichage d’informations intégré à l’objectif pour faire apparaître les données clés d’un seul coup d’œil. C’est notre téléobjectif préféré pour les reflex au format APS-C.

C’est un excellent téléobjectif compact et économique pour les appareils photo Canon plein format, y compris les modèles hybrides de la série EOS R, grâce à un adaptateur.

Le EF 70-200mm f/2.8L IS III USM de Canon est le favori des photographes professionnels du monde entier, mais nous préférons son concurrent direct de Sigma.

Il est tout aussi robuste, avec un collier de pied en alliage de magnésium et une construction étanche à la poussière et à l’humidité, sa formule optique n’inclue pas moins de 11 éléments FLD (Fluorite à faible dispersion) de haute performance.

Sur le fût de l’objectif se trouvent deux touches personnalisables permettant de mémoriser une distance de mise au point donnée ainsi que quatre sélecteurs.

Le premier permet de passer du mode autofocus au mode manuel et possède en plus une position MO (Manual Override) qui bascule automatiquement en mode manuel lorsque la bague de mise au point est sollicitée.

Le sélecteur en dessous permet de limiter la plage de mise au point de 3 mètres à l’infini pour une plus grande réactivité.

Il existe également deux modes personnalisables que vous pouvez configurer à l’aide de la station d’accueil USB optionnelle de Sigma, pour régler la vitesse de l’autofocus et la distance du limiteur de recherche de mise au point, ainsi que l’effet visuel de stabilisation dans le viseur. À ce propos, le stabilisateur est légèrement plus efficace que celui de Canon.

Les seuls reproches que l’on peut faire à ce Sigma sont sa grosseur et son poids.

Il est un peu plus grand et un peu plus lourd que la plupart des objectifs 70-200 mm f/2,8. En outre, le collier pour trépied est fixe, seul le pied de trépied est détachable.

Contrairement à la plupart des objectifs 70-200 mm, ce nouveau téléobjectif pour appareils photo Canon EOS de la série R n’est pas équipé d’un système de zooming interne.

Si sa longueur est contenue à 146 mm de long seulement à la position 70 cm, il prend 6 cm environ à la position 200 mm. Il est robuste, étanche et convient tout-à-fait à son prix.

Le RF 70-200mm F2.8L IS USM intègre deux lentilles asphériques, quatre lentilles en verre UD et une lentille en verre super UD qui ont permis de réduire le nombre de lentilles nécessaires à sa conception.

Il est donc beaucoup plus léger et plus compact que ses homologues pour reflex en monture EF Canon EF 70-200mm f/2,8L IS III USM, Tamron SP 70-200 mm f/2,8 Di VC USD G2 et Sigma 70-200mm f/2,8 DG OS HSM Sports dont le poids atteint 1 805 g ainsi que du Sony FE 70-200mm f/2,8 GM OSS et à peine plus lourd que le Lumix S Pro 70-200mm f/4 OIS de Panasonic

Ses performances sont exceptionnelles, avec un autofocus ultra-rapide qui est assuré par un double moteur Nano USM tandis qu’un système de stabilisation compense l’absence de stabilisation par le capteur des EOS R et EOS RP.

Le piqué élevé dès la pleine ouverture permet un excellent rendu des détails à toutes les focales et toutes les ouvertures, et aucune aberration chromatique n’est visible sur l’image.

C’est tout simplement le meilleur de la gamme RF puisque ni le RF 24-105mm f/4L IS USM, ni le RF 35mm f/1,8 IS STM ou le RF 28-70mm f/2L USM que nous avons déjà testés n’ont permis d’obtenir de tel résultat.

Les Meilleurs Téléobjectifs pour Nikon

Les objectifs 70-300 mm plein format de Nikon ont toujours été très appréciés depuis l’apogée des appareils photo 35 mm, mais cette dernière édition est de loin la meilleure.

Par rapport à la version précédente, le stabilisateur à 4,5 IL ajoute deux points d’efficacité et bénéficie du nouveau mode VR « Sport » de Nikon, tandis que le système d’autofocus à motorisation pas-à-pas est à la fois plus rapide, silencieux et sans à-coups.

L’objectif est également pourvu d’un diaphragme électromagnétique, qui permet une plus grande constance d’exposition lors de prises de vue en mode continu.

 Cependant, le système autofocus et le mécanisme d’ouverture rendent l’objectif incompatible avec certains reflex numériques plus anciens de Nikon, notamment le D3000 et le D5000.

Pour son prix, il s’agit assurément d’un bon objectif qui jouit d’une bonne qualité d’image.

Cet objectif est destiné aux capteurs FX et DX ainsi qu’aux appareils photo de la série Z via un adaptateur de monture FTZ.

Ces capteurs équipent des appareils photo haut de gamme dont la définition explose et dont la qualité d’image mérite à notre avis mieux que ce qu’offre ce modèle.

Le dernier AF-S 70-200 mm f/2.8E FL ED VR de Nikon est indéniablement un superbe objectif, mais il ne fait rien de mieux que l’alternative qu’offre Sigma, qui coûte à peine plus de la moitié du prix.

Tout comme le Nikon haut de gamme, le Sigma est de qualité professionnelle, robuste et étanche, et sa prise en main est impeccable, avec une bague de mise au point agréable à manier munie d’une butée à chaque extrémité et une fenêtre d’affichage des distances de mise au point particulièrement utile lors d’une utilisation en mise au point rapprochée.

L’autre similitude réside dans la présence d’une position MO (Manual Override) qui bascule automatiquement en mode manuel lorsque la bague de mise au point est sollicitée.

Le Sigma ajoute deux autres réglages personnalisables pour la vitesse du système autofocus, la distance à laquelle son limiteur de portée autofocus fonctionne et la visibilité de l’effet de stabilisation dans le viseur.

Ces réglages peuvent être configurés via la station d’accueil USB optionnelle du Sigma, après quoi ils sont disponibles via un sélecteur sur l’objectif.

D’après nos tests en laboratoire et en situation réelle, le Sigma est comparable au Nikon, qui coûte beaucoup plus cher, en termes de performances et de qualité d’image.

Malgré sa puissante plage de zoom « efficace » de 75-375 mm en plein format, ce format DX est particulièrement compact et léger, parfaitement adapté au petit boîtier hybride Nikon Z 50.

 L’économie en termes de poids est due en partie à une plaque de fixation en plastique plutôt qu’en métal, mais la construction reste de manière générale assez robuste.

La conception rétractable permet un encombrement compact, comme c’est le cas pour le Z DX 16-50 mm.

Les deux modèles ont une ouverture relativement « faible » de f/6,3 en fin de course  du zoom, mais le stabilisateur à 5 IL très efficace aide à maintenir la stabilité.

Idéal pour les vidéos comme pour les photos, l’autofocus est pratiquement silencieux et la bague de contrôle personnalisable permet un contrôle silencieux et progressif de l’ouverture ainsi que d’autres fonctions.

Les Nikon Z 6 et Z 7 sont d’excellents appareils photo hybrides plein format, mais le plus impressionnant, c’est la qualité d’image extrêmement nette offerte par les objectifs « S-line » à monture Z de Nikon.

Le 70-200 mm f/2,8 atteint de nouveaux sommets, grâce à une conception optique de qualité supérieure qui comprend deux éléments asphériques, un élément fluorite, pas moins de six éléments ED (Extra Low Dispersion) et un élément SR (Short-Length Refractive).

Les traitements ARNEO et nanocristal sont également présents pour limiter les images fantômes et les lumières parasites.

Entre autres points forts, on a la très efficace réduction des vibrations (VR) optique à 5,5 IL et le système autofocus ultra-rapide mais pratiquement silencieux.

Le tout est enveloppé dans un boîtier solide, bénéficiant d’un système d’étanchéité anti-intempéries renforcé. Un traitement au fluor protège les lentilles de la poussière, des saletés et de lʼhumidité, sans nuire à la qualité de l’image.

Deux boutons de fonction pratiques et personnalisables directement sur le barillet de l’objectif et la bague de contrôle personnalisable améliorent la manipulation, même si le 70-200 mm f/2,8 mm est assez gros et lourd.

Les Meilleurs Téléobjectifs pour Fujifilm

L’offre de Fujifilm en matière de téléobjectif pour ses appareils photo à monture X comprend le XC50-230 mm f/4,5-6,7 OIS II, compact et économique, et le XF55-200 mm f/3,5-4,8 R LM OIS, plus avancé et très performant.

Cependant, pour des performances, une qualité de construction et une qualité d’image optimales, c’est le XF50-140mm f/2,8 WR OIS qu’il faudra privilégier.

Si on tient compte du coefficient de conversion de 1,5x, Il devient un équivalent 76-213 mm sur un capteur APS-C, rivalisant ainsi avec les objectifs 70-200 mm f/2,8 pour capteur plein format.   

Le verre haut de gamme comprend cinq éléments ED (Extra Low Dispersion) et un élément Super ED, ainsi qu’un revêtement HT-EBC (High Transmittance Electron Beam Coating) et un revêtement Nani-GI (Gradient Index) de haute technologie.

Il n’est pas trop grand pour un objectif APS-C, la mise au point interne garantit au zoom une longueur constante.

Il bénéficie également d’une stabilisation optique qui permet de pouvoir gagner jusqu’à 4 IL sur les temps de pose.

Tout cela est intégré dans un boîtier particulièrement robuste et durable et, si vous avez besoin d’un peu plus de portée, des kits optionnels sont disponibles notamment un téléconvertisseur 1,4x ou 2,0x.

Les Meilleurs Téléobjectifs pour Olympus et Panasonic

Grâce à leurs capteurs d’images de petite taille, les objectif Micro 4/3 offre un facteur de conversion de 2x qui accroît la portée des téléobjectifs.

En effet, le 45-150 mm de Panasonic offre une portée « effective » de 90-300 mm, mais reste incroyablement compact et ne pèse que 200 g, ce qui le rend compatible avec les boîtiers Olympus et Panasonic les plus compacts et les plus fins.

La formule optique comprend deux éléments asphériques et un élément à très haut indice de réfraction, l’autofocus est rapide et quasi-silencieux, et l’objectif est doté d’un « Mega Optical Image Stabilizer ».

Aucun chiffre officiel n’est donné pour ce dernier mais, dans nos tests, il n’a fourni qu’une efficacité équivalente à environ 2 IL.

Malgré cela, l’objectif offre une qualité d’image très agréable et est remarquablement bon marché. Tout bien considéré, c’est un excellent rapport qualité-prix.

Les Meilleurs Téléobjectifs pour Pentax

Pentax 55-300mm f4.5-6.3 DA PLM WR

Cet objectif de Pentax est remarquablement petit pour un zoom de 55-300 mm, en partie parce qu’il est conçu exclusivement pour les appareils photo au format APS-C, mais surtout parce qu’il est rétractable.

Cependant, la plage de zoom n’a rien de petit, elle est équivalente à un 82,5-450 mm sur un appareil photo plein format.

La qualité de construction est très bonne, avec des joints d’étanchéité et un revêtement en fluor sur l’élément avant, tandis qu’au niveau de l’optique on retrouve des éléments ED et le revêtement HD de Pentax pour réduire les images fantômes et les reflets.

Le système autofocus à moteur à impulsions PLM est ultra-silencieux par rapport à certains objectifs Pentax, mais il reste audible et n’est pas particulièrement rapide.

Le « Quick-Shift Focus System » de Pentax permet de passer facilement de l’autofocus à la mise au point manuelle.

Il n’y a pas de stabilisateur optique, l’objectif repose plutôt sur la stabilisation du capteur des boîtiers Pentax, ce qui n’est pas toujours parfait pour des prises de vue avec des téléobjectifs.

La qualité de l’image est très bonne dans l’ensemble, mais le piqué diminue légèrement à l’extrémité de la plage de zoom.

Les Meilleurs Téléobjectifs pour Sony

Sony a récemment lancé une paire d’objectifs haut de gamme très impressionnante pour ses appareils de la série A6000, sous la forme de zoom standard E 16-55mm f/2,8 G et ce téléobjectif.

Contrairement à son compagnon plus petit, le téléobjectif ne dispose pas d’une ouverture lumineuse et constante et descend à f/6,3 à l’extrémité longue.

Cependant, il offre une plage de zoom particulièrement généreuse, équivalant à 105-525 mm en plein format, drainant ainsi l’objectif dans le territoire des super-téléobjectifs.

Un élément asphérique et trois éléments ED (Extra-low Dispersion) font partie de la conception optique haut de gamme de cet objectif.

Le moteur linéaire XD (dynamique extrême) de Sony permet d’avoir un AF exceptionnel, rapide, précis et stable.

Un bouton personnalisable pour verrouiller la mise au point et un commutateur de verrouillage du zoom rendent plus pratique et fiable le contrôle de l’objectif.

Aucune valeur n’est officiellement attribuée au système de stabilisateur optique SteadyShot, mais lors de nos tests les résultats n’étaient pas très convaincants, soit à peu près 3 iL.

La construction étanche aux intempéries est impressionnante de robustesse, mais reste raisonnablement légère. La qualité de l’image est superbe.