Ce site contient des liens d'affiliation pour lesquels nous pourrions être rémunérés.On vous explique tout ici.

Alors que l’été cède le pas à l’automne, alors que  les jours se raccourcissent et que les nuits se rallongent, alors que  les t-shirts sont échangés contre des écharpes et des manteaux, de plus en plus de gens commencent à avoir la nostalgie des jours ensoleillés.

Mais pas Nous.  Car nous  savons que l’automne est la plus photogénique des saisons: des arbres jadis verts tournent en un mélange de rouge, de brun et de jaune; les matinées brumeuses donnent aux paysages un aspect  étrange; le spectacle offert par la nature est à son point culminant ; les animaux font leurs derniers préparatifs avant l’hibernation ou offrent des spectacles dramatiques.

Alors mettez-vous au chaud et allez au contact des éléments munis de votre appareil photo. Voici dix idées de projets de photographie d’automne facile à réaliser

1. Les Silhouettes de cerfs

Silhouettes de cerfs

Des batailles féroces pour le droit de s’accoupler pendant la saison des amours qui va de septembre à novembre.

Filmer à distance- plus par sécurité que par crainte d’effrayer les cerfs- car pendant cette période, ces créatures sont pleines de testostérone et des attaques sur des hommes ne sont pas inhabituelles. Un long téléobjectif associé à une grande ouverture permet de séparer les cerfs de leur arrière-plan.

Une astuce classique consiste à effectuer une prise de vue à la lumière d’une matinée brumeuse ; ajuster l’exposition afin d’avoir le cerf en silhouette.

Faire l’exposition sur le ciel lumineux afin d’avoir le cerf en silhouette

2. Portraits d'automne

Autumn Portraits

Un environnement fait  de feuilles rousses, un soleil bas dans le ciel, tout pour obtenir une photo bien éclairée sans flash ni réflecteur jusqu’à tard dans la matinée ou jusqu’en début d’après-midi, en faisant simplement face à votre modèle sous le soleil.

Jeter des feuilles dans les airs ajoute un côté ludique et du mouvement à la séance. Ça permet d’occuper le modèle, et permet également d’éviter les poses artificielles.

Définissez le mode Priorité à l’ouverture de votre appareil photo et utilisez une ouverture relativement peu profonde – autour de f / 4 – pour vous assurer que les traits faciaux du modèle soient parfaitement nets, mais aussi pour produire un effet de calque, de sorte que les feuilles au premier plan et à l’arrière-plan deviennent progressivement floues.

Si vous prenez la photo de loin et zoomez avec un téléobjectif court, l’effet sera encore plus accentué. À la lumière du soleil d’automne, la vitesse d’obturation devra être assez rapide, environ 1/200 seconde, pour geler les feuilles qui tombent, même si un léger flou de mouvement pourrait aussi donner un certain dynamisme à la prise de vue.

Prenez beaucoup de clichés, car vous aurez forcément beaucoup de râtés – avec des feuilles sur le visage, etc. – réglez la mise au point en continu et photographiez en rafale.

Effectuez une mise au point ex-ante sur le visage du modèle, puis passez en manuelle ou utilisez la technique de mise au point à l’aide du bouton arrière pour éviter que l’appareil, par inadvertance, ne face la mise au point sur une feuille aux alentours du visage du modèle.

3. Des Paysages splendides

L’heure d’or – juste après le lever du soleil ou juste avant le coucher du soleil – est un moment privilégié pour les photographes, car la qualité de la lumière est merveilleuse , douce et chaleureuse ; filtrée par des particules en suspension dans l’atmosphère. L’inconvénient est que vous devez vous lever à l’aube pour en profiter au maximum…

Mais ce qui est bien avec l’automne, c’est que le lever du soleil se fait de plus en plus tard, en particulier lorsque les horloges remontent à la fin du mois d’octobre, par conséquent, se lever du lit n’est plus une corvée aussi pénible qu’en été. Le soleil reste bas plus longtemps dans le ciel, ce qui permet que l’heure dure un peu plus longtemps.

Paysages splendides

Photographiez avec le soleil derrière vous pour éclairer le paysage, sur le côté pour capturer des ombres allongées ou au soleil pour des levers de soleil spectaculaires. Un ensemble de filtres ND grad sera d’une grande utilité, car le ciel sera beaucoup plus lumineux que la terre, ce qui posera des problèmes d’exposition.

Sinon, prenez deux expositions, une pour la terre et une autre pour le ciel, et fusionnez-les ensuite dans Photoshop.

4. La faune saisonnière

L’automne est un mois chargé pour les animaux occupés à se préparer aux mois d’hiver, lorsque la nourriture se fait rare.

L’astuce consiste à étudier les habitudes de votre espèce cible – à quelle heure de la journée et où sont-elles les plus actives? Ceci dit, il est essentiel de ne pas vous approcher de trop près – ce qui veut dire un gros téléobjectif d’au moins 300 mm. Un objectif rapide (par exemple, f / 2,8 ou f / 4) constitue également un avantage pour les sujets les plus acerbes, mais aussi lorsque vous désirez  photographier en faible luminosité.

Généralement, vous ouvrirez grandement votre objectif  afin de maximiser la lumière et de séparer le sujet de l’arrière-plan. Il est également important de vous placer à la hauteur des yeux de votre sujet pour obtenir un portrait beaucoup plus intime, mais aussi pour réduire le vide de premier plan lors de vos prises de vue.

Vous pouvez augmenter votre taux de réussite en encourageant les animaux affamés à venir vers vous. Montez  une mangeoire et n’hésitez pas à les corrompre en laissant un peu de nourriture à l’extérieur.

5. Brume Matinale

Brume Matinale

Au début de l’automne, les nuits froides sont souvent suivies de journées chaudes et cette grande variation de température fournit des conditions idéales pour créer de la brume et du brouillard; à mesure que l’air de la nuit se refroidit, l’humidité s’y condense et forme ensuite des poches de brouillard lorsque la température augmente au ras du sol.

Néanmoins, il est difficile de prédire avec certitude quand les conditions seront propices à la formation de brouillard, et exactement où et quelle sera son épaisseur. Une nuit froide et calme suivie d’une matinée chaude ; avec une visibilité tombante tout d’un coup, est un bon indicateur de la formation de brouillard.

La brume est plus épaisse au lever du soleil – et très vite  s’évaporer et se dissipe, votre champs d’opportunité est donc extrêmement limitée. Vous devrez vous placez à un endroit surélevé, photographiant dans la vallée, avec des arbres ou des châteaux en ruines surgissant du brouillard; Ou photographier d’en bas, avec un feuillage et des collines lointaines perçant  le brouillard. La brume se forme souvent au-dessus de grandes étendues d’eau, donc le dessus des lacs est une bonne option.

Vous aurez besoin d’un trépied, car vous photographierez à une vitesse d’obturation lente à la lumière de l’aube. Un objectif long, tel qu’un téléobjectif de 70-200 mm, comprime la perspective et accentue l’effet de brouillard. La brume relativement brillante est susceptible de tromper votre appareil photo et le pousser à sous-exposer. Donc vérifiez votre histogramme et appliquez un palier d’environ +1 de compensation d’exposition, selon les besoins.

6. Les Réflets

Réflets

Palette d’automne. Vous aurez besoin d’un point d’observation assez haut pour pouvoir photographier la surface du lac et refléter le plus possible la scène.

Les conditions idéales sont une journée calme et sans vent, de sorte que la surface de l’eau soit aussi inerte que possible pour avoir un parfait effet miroir.

Photographiez dos au soleil afin que le paysage soit illuminé, et que l’éclat des couleurs réfléchies, soit maximum.

 Si le bleu du ciel est assez attrayant, filmer en grand angle pour capturer la forme des sommets montagneux.

Mais si le ciel est couvert, faites un zoom avant pour focaliser sur le paysage et le feuillage.

 Vu que vous filmez de loin, une ouverture moyenne, autour de f / 8, donnera une grande profondeur de champ. Une longue exposition suffira à lisser toutes les ondulations, alors utilisez un filtre ND. En plus, le fait de poser votre appareil photo sur un trépied le maintiendra parfaitement immobile pour une longue exposition et aidera également à affiner votre composition.

7. Gros Plan sur les Couleurs

Lorsque les feuilles tombent, elles prennent de belles nuances multicolores et révèlent la délicate structure de leurs fibres, ce qui en fait de parfaits sujets pour des gros plans.

Pour des détails plus grands que nature, un objectif macro est capable de projeter une image sur le capteur à sa taille réelle, même si seulement une partie de la feuille est projetée. Par conséquent, tout objectif capable d’effectuer une mise au point suffisamment rapprochée suffira à photographier une feuille dans son intégralité.- ou tas de feuilles.

Posez votre appareil photo sur un trépied en direction du bas, (une colonne centrale pivotante sera utile ici) pour que le plan de mise au point soit aussi plat que possible. Utilisez le mode de prise de vue live view et la mise au point manuelle, effectuez un zoom avant de 5x ou 10x  puis, tournez la bague de mise au point jusqu’à obtenir une mise au point optimale.

Une prise de vue rapprochée réduit considérablement la profondeur de champ et, même en cas de prise de vue à plat, des mottes et des bosses peuvent sortir de la zone de mise au point. Une ouverture moyenne de f / 8 à f / 11 non seulement minimise ce risque, mais votre objectif a plus de chance d’être nette, ce qui est vital pour faire ressortir les détails.

8. Nature Morte

Nature Morte

Vous êtes un photographe qui réfléchit par deux fois avant de s’aventurer à l’extérieur, que diriez-vous d’un thème  sur la nature morte d’automne ?

Montez un studio de fortune sur votre table de cuisine. Ce qui est bien avec la nature morte, c’est que vous êtes entièrement responsable; vous pouvez disposez vos sujets comme bon vous semble et avoir un contrôle total sur l’éclairage.

Montez votre appareil photo sur un trépied et utilisez Live View. De cette façon, vous pourrez affiner votre composition jusqu’à ce qu’elle soit parfaite. Une ouverture étroite garantit la mise au point de l’ensemble de la scène ou essayez une faible profondeur de champ afin que seul le sujet principal de votre scène soit net; Ceci est particulièrement efficace pour photographier des aliments.

9. Les feux d’artifice

Les feux d’artifice

Même si le feu d’artifice, en lui-même, peut paraître intéressant. Vous obtiendrez de biens meilleurs résultats en le montrant dans son contexte,

Donc filmez aux grands angles d’un zoom standard. Soyez prêt avant que le feu d’artifice ne commence. Pour être contre le vent afin que la fumée s’éloigne de l’appareil photo ; mais aussi pour trouver un bon endroit à l’écart de la foule  pour éviter qu’il vous fasse écran ou qu’ils heurtent l’appareil photo.

Utilisez un trépied et un déclencheur à distance – un retardateur n’est pas adéquat car vous devez appuyer sur le déclencheur au moment précis.

Faire une prise de vue plus large que nécessaire vous permet de rogner plus tard. Faire un Autofocus sur un bâtiment ou autre chose, puis composez avec dans le tiers inférieur du cadre, ensuite passez en mise au point manuelle afin de ne pas chercher dans le noir. Prenez une photo à part du bâtiment pour une fusion ultérieure, afin de ne pas compromettre votre exposition.

Pour les feux d’artifice en question, une ouverture étroite est préférable (f / 11-f / 16) car les feux d’artifices sont assez lumineux,  et l’obturateur devra rester ouvert pendant seulement 1 à 4 secondes pour capturer l’explosion du feu d’artifice dans sa totalité.

Utilisez le mode Bulb pour déclencher l’obturateur lorsque les fusées montent vers le ciel et le fermer une fois l’explosion terminée. Vérifiez votre exposition sur l’écran LCD arrière et ajustez le temps d’ouverture de l’obturateur en conséquence.

10. Faire du Contre-jour

Faire du Contre-jour

L’une des premières leçons que nous apprenons en photographie est de photographier avec le soleil au-dessus d’une épaule pour éclairer le sujet. Mais la lumière d’automne, plus basse et plus faible, se prête bien à l’opposé.

On dit qu’il y a « contre-jour » lorsque la source de lumière est face au photographe et éclaire le sujet par derrière.

C’est particulièrement efficace avec les feuilles d’automne; lorsqu’elles changent de couleurs, elles deviennent plus translucides, de sorte que la lumière du soleil révèle leur structure.

Une autre alternative, consiste à faire une prise de vue suffisamment large des bois, la lumière du soleil filtrant à travers les troncs d’arbres.

Vous pouvez également vous abaisser et photographier des crapauds, permettant au soleil de crée un effet rim light qui qui enveloppe les contours du sujet.

Vous aimerez aussi ...