visiter un refuge pour oiseaux de proie, permet non seulement d’assister à des démonstrations d’oiseaux de proie en plein vol, mais aussi à la remise en liberté occasionnelle d’oiseau de proie réhabilité. Une belle occasion de prendre de très près, des photos intéressantes de la faune.

Photographier des oiseaux de proie dans la nature n’est pas une chose facile. heureusement, il existe d’excellents centres d’observation d’oiseaux de proie où les photographes ont la possibilité de photographier de près ces majestueux oiseaux .

Dans ces centres, les oiseaux sont entraînés à voler à proximité des visiteurs, ce qui permet aux photographes, avec un peu de patience, de prendre des photos d’oiseaux de proie en plein vol.

1. De quel matériel aurai-je besoin ?

La proximité permet généralement au photographe d’utiliser des objectifs courts pour prendre des photos de grands oiseaux de proie. Cependant, pour les photos d’oiseaux en plein vol, vous aurez besoin d’un objectif qui offre une plus grande portée.

Pour les portraits, vous pouvez utiliser un trépied. cependant, ce type de support risque de ne pas vous donner la flexibilité dont vous aurez besoin. De plus, ces centres sont des lieux très souvent bondés, il est donc très probable que vous vous retrouviez dans une foule où votre trépied ne sera pas le bienvenu.

Si vous avez de la place pour un trépied, montez-y une rotule ball au-dessus, elle vous permettra de régler la position de l’appareil photo plus rapidement et plus facilement. Une poignée pistolet peut également être utile, car elle est parfaite pour poursuivre et capturer des sujets en mouvement.

2. Respectez les règles du Centre

Les centres ont des règles différentes. Certains vous permettront de vous déplacer, d’autres non. Vérifiez donc avant de commencer à prendre vos photos. Il est important de choisir une bonne position avant le début de l’exposition. Trouvez donc un éclaireur sur place bien avant l’heure prévue.

Apprendre-Photographier-Rapaces

3. photographier des oiseaux en plein vol

Les photographes disposant d’objectifs bénéficiant d’une grande ouverture seront plus avantagés, mais cela n’exclut pas que vous tentiez votre chance si vous disposez d’un objectif kit. Il vous faudra peut-être un peu de persévérance pour y arriver, mais il y a deux ou trois choses que vous pouvez faire pour augmenter vos chances de faire une belle photo.

Les oiseaux ont tendance à décoller et à atterrir à contre vent. Donc, Si vous pouvez vous positionner dos au vent, il y a de fortes chances que vous puissiez prendre une photo de face de votre sujet en vol.

Il est aussi important de faire manuellement la mise au point sur un endroit précis, là où vous anticipez le passage des oiseaux, avec un peu de pratique, cela devrait améliorer vos chances de faire un bon cliché.

Il est plus facile de suivre la trajectoire d’un oiseau qui vous traverse que celle d’un oiseau qui vole vers vous, car vous pouvez faire un panoramique sur son mouvement sans que sa trajectoire ne change beaucoup. Une prise de vue en continue augmentera vos chances d’avoir une image bien cadrée. Mais selon l’appareil dont vous disposez, vous aurez plus ou moins de difficultés à faire la mise au point.

il est plus facile de prendre la photo juste avant l’atterrissage de l’oiseau : Les oiseaux décrochent juste avant d’atterrir – ralentissant presque jusqu’à l’arrêt et déployant leurs ailes en largeur – c’est donc le bon moment pour prendre votre photo.

N’oubliez pas que chaque sujet vole à une vitesse différente et présente souvent des caractéristiques de vol différentes. Comprendre cela vous aidera à améliorer et à modifier votre technique en conséquence.

Pour plus de conseils sur la photographie d’oiseaux en plein vol, consultez cet article : comment Photographier des oiseaux en plein vol

4. Maîtrisez la vitesse d'obturation

Pour ce qui est de la vitesse d’obturation, plus elle est élevée, mieux c’est. Sachez que des vitesses plus lentes pourraient entraîner un intéressant flou des ailes si vous voulez adopter une approche plus artistique.

Vérifiez votre exposition, faire une lecture approximative de l’endroit que vous visez avant le début de l’action pourrait vous être utile, optez pour un ISO plus élevé plutôt que de risquer une ouverture plus grande si vous trouvez que les niveaux de lumière sont trop faibles.

Apprendre-Photographier-Rapaces.3

5. Vérifier la position du soleil

Prenez note de la position du soleil lorsque vous levez votre objectif vers le ciel. Ce serait vraiment dommage de voir votre panorama gâché par une lumière trop forte du soleil. En outre, il est dangereux de regarder directement dans le soleil, ça peut être douloureux, alors faites attention.

Vous aimerez aussi ...