Ce site contient des liens d'affiliation pour lesquels nous pourrions être rémunérés.On vous explique tout ici.

Ces dernières années, on a vu de nombreux photographes professionnels migrés des reflex numériques aux hybrides.

Ce n’est pas vraiment une surprise, car l’écart technologique entre les reflex et les hybrides s’est considérablement réduit, dans la mesure où des anciens constructeurs de reflex, comme Nikon et Canon, se sont lancés dans la fabrication des hybrides.

Aujourd’hui, les appareils photo hybrides concurrencent sérieusement les appareils photo reflex, longtemps considéré comme le cheval de bataille des photographes professionnels.

Comme la plupart d’entre nous le savon déjà, la principale raison pour laquelle nous choisissons d’investir dans un appareil photo hybride est qu’il offre une sacrée performance dans un boîtier beaucoup plus petit et léger.

Dans un appareil photo hybride, la lumière entrant par l’objectif tombe directement sur le capteur, éliminant ainsi la nécessité d’un miroir qui ajoute un poids supplémentaire au boîtier.

Le poids de l’appareil photo devient un facteur important à prendre en considération lorsque vous devez prendre des photos de qualité professionnelle dans des situations où la mobilité est importante. Un boîtier léger et compact offre au professionnel une plus grande liberté de mouvement.

Les nombreuses fonctionnalités supplémentaires offertes par ces petits appareils photo hybrides sont également appréciées par les photographes professionnels. Ils permettent au photographe professionnel de prendre des photos de qualité reflex en toute légèreté.

Alors que l’écart entre reflex et hybride se resserre en termes de performance et de qualité, l’hybride devient de plus en plus un élément important dont la présence dans l’arsenal de tout photographe professionnel sérieux est tout à fait justifiée.

Pour en savoir plus sur les appareils photo hybride, consultez notre guide sur les meilleurs appareils photo hybride du marché.

Quels sont les meilleurs appareils photo hybrides pour professionnels

produits qualités
  • Tropicalisation.
  • Personnalisation poussée.
  • Stabilisation du capteur.
  • Tropicalisation.
  • Mode vidéo complet (4K DCI).
  • Capteur stabilisé.
  • Viseur électronique large et agréable.
  • Bon suivi autofocus.
  • Bonne réactivité générale.
  • Écran tactile sur rotule.
  • Prise de vue pendant l'alimentation.
  • Stabilisation du capteur.
  • Écran orientable à 180°.
  • Compacité de l'appareil.
  • Stabilisation sur 5 axes.
  • Qualité d'image.
  • Mode vidéo évolué.
  • Vidéo 4K Ciné.
  • Gamme optique lumineuse.
  • Personnalisation facile de l'appareil.
  • Autofocus réactif.

Le Sony a7rV a clairement été pensé pour concurrencer les gros champions côté reflex numérique que sont Canon avec son 5 D mark IV ou encore Nikon avec le tout nouveau D850. Sauf que si tous les trois sont évidemment exceptionnels en photo, l’a7rV est également excellent en vidéo.

Avoir un appareil photo hybride pour professionnels qui excelle dans les deux domaines constitue un avantage dans la mesure où il élimine la nécessité d’en avoir constamment deux sur soi.

L’a7Rv, c’est bien sûr un plein format avec un capteur 24 x 36, qui reprend énormément de choses du précédent modèle, l’a7rii, mais en piochant aussi pas mal de nouveauté chez le nouveau A9.

Il utilise la même batterie que l’A9 ; l’écran LCD partiellement orientable à l’arrière gagne le tactile pour la mise au point, un nouveau joystick fait son apparition et le bouton d’enregistrement vidéo est déplacé pour être bien mieux positionné maintenant.

On retrouve aussi un double emplacement pour carte SD, ce qui manquait clairement jusqu’à présent.

L’autofocus est la principale raison pour laquelle des photographes professionnels migrent du reflex vers ce petit appareil photo hybride.

Avec ses 693 collimateurs et ses capacités de mise au point hors du commun, il est difficile d’obtenir une photo floue. Comme qui dirait, c’est comme l’intelligence artificielle.

L’appareil photo est capable de déterminer si vous désirez être simplement en mode prise de vue ou en mode suivi. Comme je l’ai dit, cet appareil photo est intelligent.

Avec ses 61 MP, il est capable de fournir des images extrêmement détaillées. Il dispose également d’une stabilisation du capteur jusqu’à 8 stops intégrés et d’une capacité d’enregistrement vidéo 4 K.

a7RIV-beauty-03

Et si 61 mégapixels ne sont pas assez pour vous, profitez du « Pixel Shift ». Ce dernier prend 4 photos de la même scène puis les combine en une seule image. Il en résulte une image encore plus détaillée.

Le prix est très élevé, mais l’investissement vaut le coup pour tout photographe professionnel qui ne veut que ce qu’il y a de mieux.

Si vous envisagez de migrer vers l’hybride, le Sony a7RV est certainement l’une des meilleures options. Il dispose de tout ce dont un appareil photo hybride devrait avoir et plus encore.

Le Fuji X-T5 est l’un des plus GRANDS et des plus puissants appareils photo aps-c sur le marché. Si vous n’avez jamais eu l’embarras du choix entre deux boîtiers, Hé, bien ! C’est le moment.

Bien qu’ils ne soient pas dans la même gamme de prix, le Fuji X-T5 et le Sony a7riv ont beaucoup en commun. Ils sont assez proches en termes de performance et de fonctionnalité ; ce sont deux boîtiers assez polyvalents qui se distinguent tous les deux sur le marché de la vidéo.

LIRE  Appareil Photo Reflex Pas Cher Pour Débutant : Top 7

Ils ont tous, deux emplacements pour carte SD, sauf que pour l’a7rV, un seul des emplacements est compatible à l’ultra SP2 contrairement au X-T5.

Même si les deux appareils peuvent être rechargés par USB et offrent tous les deux une perspective d’évolution avec un grip batterie ; l’A7RII fait la différence au niveau de l’autonomie, soit 610 prises contre 392 pour le X-T5.

FUJIFILM avec son X-T5 a vraiment rattrapé Sony au niveau de la vidéo, et on peut dire que sur certains aspects, il propose des fonctionnalités encore plus performantes que l’A7RIV.

C’est le cas par exemple pour l’enregistrement en DCI 4 k 60 i/s à 400 Mégabits, un format qui n’est pas disponible sur l’a7riv.

Ils ont tous les deux des autofocus très réactifs qui vont rarement louper leur cible. FUJIFILM a beaucoup progressé au niveau de l’autofocus, il est désormais beaucoup plus rapide, beaucoup plus réactif et beaucoup plus précis. L’autofocus du X-T5 est très proche de celui du Sony ; surtout en vidéo, avec la détection de l’œil.

FUJIFILM X-T4

Mais la plus grosse différence entre ces deux boîtiers, c’est la stabilisation. Le Sony dispose de la stabilité mécanique du capteur alors que le FUJIFILM n’en a pas.

C’est vrai, ça n’a d’intérêt que si vous utilisez une optique non stabilisée. Si vous utilisez une optique qui est déjà stabilisée, vous n’aurez aucun souci à faire des prises de vue assez stable avec le X-T5.

Pour ce qui est du parc optique, Sony commence à avoir un parc optique pour sa monture plein format assez bien développé et de très bonne qualité.

Le seul inconvénient, c’est que ce sont des objectifs qui coûtent très cher. Par contre, chez FUJIFILM, le parc optique est déjà bien développé, assez homogène et pas trop cher.

Enfin, Nikon répond à Sony avec son premier appareil photo hybride plein format, le z7. Un appareil photo qui n’est pas loin de rivaliser avec le roi de la haute définition hybride du moment : l’a7RIII.

Aussi proche que ces deux appareils photo puissent paraître sur leur fiche technique, ils présentent des différences notables sur le plan pratique.

En effet, l’a7riv et le z7 présentent de nombreuses similitudes : les deux modèles offrent des résolutions assez élevées, 45,7MP pour le z7 et 47MP pour l’ar7iv.

Les deux boîtiers sont destinés aussi bien au marché de la photographie qu’au marché de la vidéographie.

Nikon profitant de son nouvel hybride pour inclure des fonctionnalités vidéo qu’on ne retrouve pas sur ses reflex numériques. Même leurs prix sont similaires.

Les deux boîtiers sont tropicalisés, mais la tropicalisation du Nikon semble plus importante, où on observe des jointures même au niveau du couvercle de la batterie, ce qu’on ne retrouve pas sur le Sony.

Le Z7 comprend également un écran d’information sur la partie supérieure de l’appareil. Une caractéristique empruntée au reflex numérique de Nikon. Une caractéristique qui ne manquera certainement pas de séduire les professionnels en pleine migration.

L’appareil hérite son menu directement des reflex numériques de Nikon. Les menus du Z7 sont pratiquement identiques à ceux du D850, que j’ai personnellement trouvé très facile à naviguer.

Cependant, l’a7riv se démarque au niveau de l’autofocus avec l’Eye AF et Lock-on AF qui sont tout simplement absents sur le Z7.

Ses deux fentes pour cartes SD seront un déterminant important pour beaucoup de photographes professionnels. Il offre aussi des performances supérieures en matière de prise de vue en continu et d’autonomie de la batterie.

Nikon Z7

Le Nikon Z7 offre une excellente vidéo 4 K, une prise en charge du N-Log 10 bits 4:2:2:2 via HDMI et probablement le meilleur AF vidéo jamais vu sur un appareil photo hybride.

Ce qui manque vraiment, cependant, c’est le système de suivi 3D que l’on trouve dans les reflex numériques de Nikon, qui a toujours été le meilleur de sa catégorie.  

Là où le Z7 fait réellement la différence, c’est au niveau de l’AF vidéo. C’est l’un des meilleurs sur le marché actuellement, rivalisant, voire surclassant celui de l’a7riv.

Plus encore, sur l’a7riv, la facilité avec laquelle vous pouvez désigner le sujet à suivre est de loin supérieure à ce qui est offert par n’importe quel appareil photo Sony.

Pour ce qui est du parc optique, Sony dispose d’un parc optique beaucoup plus développé. Même si la monture Z de Nikon a beaucoup de potentiel pour l’avenir.

Monstre technologique, le Lumix GH5II est la synthèse parfaite entre appareil photo et caméra vidéo que Panasonic tente de développer depuis le début de la série GH.

Le GH5II est déjà le champion vidéo du segment hybride/reflex. Il est capable d’enregistrer la vidéo 4k à 60 images par seconde (en 4:2:0 à 150 mbit/sur la carte mémoire et en 4:2:2 10 bits via un enregistreur externe branché en HDMI), et dispose d’une foule de modes Full HD dont un mode à 180 i/s.

l’a7riv offre de bonne performance vidéo, mais reste en retrait par rapport au GH5 II (pas de 4:2:2 sur la carte mémoire, débits inférieurs, etc.).

LIRE  Meilleures Caméras pour Vlogs : de meilleurs vlogging grâce à des vidéos de qualité

Son capteur Micro 4/3 de 20 PMx est logiquement inférieur au capteur plein format 40,2 MPx de l’ar7iv. Heureusement, cette petite taille lui confère de nombreux atouts: rapidité d’autofocus, cadence en rafale, précision et rapidité de l’AF en vidéo, encombrement des optiques, netteté des images (paysages, street-photographie, etc.).

Le GH5 jouit également d’une stabilisation mécanique, une stabilisation qui a le bon goût de se coupler à celles des optiques compatibles pour proposer une double stabilisation opérationnelle aussi bien en photo qu’en vidéo.

Panasonic est le seul constructeur à ne pas miser sur un autofocus hybride (phase + contraste) mais uniquement sur un AF à détection de contraste par le biais de sa technologie DFD. 

Indépendamment des considérations techniques qui animent les débats d’experts, le résultat sur le terrain est sans appel : Panasonic s’en sort très bien sans la détection de phase.

Le GH5 II est en effet l’un des appareils les plus agressifs et surtout l’un des plus précis. Dans les basses lumières, il se paye même le luxe d’être plus performant que les OM-D E-M1 Mark II.

Si vous avez aimé l’Olympus OM-D E-M1, vous allez adorer son successeur. Superbement construit, enfin suffisamment gros pour être confortable, l’OM-D E-M1 Mark III permet à Olympus d’être enfin légitime dans la photo de sport, à égalité avec les meilleurs reflex APS-C du genre !

L’Olympus OM-D E-M1 Mark II est doté d’un capteur de 20,4 mégapixels et d’un processeur quad cœur, qui fournit des images et des vidéos d’un détail impressionnant malgré son capteur micro 4/3.

Le capteur de l’OM-D E-M1 Mark II s’avère être une brute de vitesse. Aussi bien en vitesse d’AF qu’en termes de lecture des données. Il est ainsi capable de débiter 18 i/s en RAW en mode rafale haute avec AF continu, voire 60 i/s dans un mode à haute cadence.

Même à 18 images par seconde, l’OM-D E-M1 Mark III surpasse déjà les Nikon D5 et autres Canon EOS 1DX Mk II, des reflex pleins formats professionnels à 7.000 euros boîtier nu.

Olympus-OM-D E-M10-Mark-II-exemple-image

En matière d’AF avec suivi du sujet, l’OM-D E-M1 Mark II, non seulement, rattrape, mais se permet aussi de dépasser les reflex experts !

Le déclenchement est tout bonnement instantané, que ce soit en AF simple ou en AF continu, dépassant de loin les promesses d’un Sony A6500.

L’E-M1 Mark III offre un mode vidéo capable de faire de l’œil aux vidéastes. Son mode 4 K offre un débit de données jusqu’à 237 Mbit/s qui confère une bonne latitude de travail en post-production. À ce nouveau mode 4 K de très bonne qualité, s’ajoute une stabilisation du capteur impressionnante.

C’est un bijou pour son obturateur électronique silencieux amélioré et sa capacité de capturer des fichiers d’images RAW de 20 MP à une vitesse allant jusqu’à 60 images par seconde.

Là où jadis le reflex aurait laminé l’hybride, ce dernier dispose aujourd’hui d’arguments plus que sérieux pour convaincre. Il se permet même de dominer son grand frère dans de nombreux domaines.

Le Fuji X-H2 offre un capteur stabilisé 5 axes et un mode vidéo complète le tout dans une construction solide taillée pour les professionnels. C’est un boîtier hybride APS-C destiné à des photographes et vidéastes pros ou semi-pro.

Avec son capteur APS-C X-Trans CMOS 5 HR  40,2 Mpx , vidéo 4 K Cinéma et stabilisation capteur 5 axes, le Fujifil X-H2 cherche à enterrer les micros 4/3 professionnels chez Panasonic et Olympus.

Le « form factor » du X-H1 le rapproche davantage d’un reflex que d’un hybride. En revanche, sa poignée creusée offre une prise en main agréable. La poignée du boîtier est profonde et agréable à prendre en main.

Oui ! « La Monture XF n’est pas compatible avec l’IBIS » (in-body image stabilisation, stabilisation de l’image par le capteur.). Maintenant ça dépend de vos besoins.

Le X-H1 est le premier hybride de la gamme X à intégrer un capteur stabilisé sur 5 axes. Cette stabilisation est très efficace et peut être utilisée avec l’ensemble des objectifs Fuji stabilisés ou pas. La stabilisation fonctionne également avec les adaptateurs pour objectifs.

Fujifilm X-H1-image-exemple

Le Fuji X-H2 est doté d’un obturateur mécanique et électronique. Le déclenchement mécanique permet de réduire considérablement les vibrations et le bruit généré par le déclenchement est doux et peu bruyant. Donc pas besoin de changer pour l’obturateur électronique pour être plus discret.

Le Fuji X-H2 dispose de caractéristiques vidéos avancées, en faisant un boîtier polyvalent et résolument vidéo. Avec la 4K Cinema (17:9), l’enregistrement F-Log (8 bits) interne à 200 Mbps ainsi qu’un rendu cinématographique avec la simulation de film Eterna, le X-H1 est le boîtier vidéo le plus abouti chez Fujifilm.

Fujifilm a également lancé deux nouvelles optiques cinéma MKX optimisé pour la vidéo : les FUJINON MKX 18-55mm T2.9 (3999€) et FUJINON MKX 50-135mm T2.9 (4299€).

Le Fuji X-H2 est plutôt un boîtier à destination des vidéastes avec déjà un pied dans la photographie. Je parle de ces photographes déjà équipés d’optiques Fujifilm et qui souhaitent rester chez Fujifilm (c’est-à-dire, ne pas partir chez Panasonic, soyons clair).

LIRE  Les Meilleurs Porte-Filtres Photo En 2024 : Le Top Des Porte-Filtres Pour Filtres Carrés

Avec ce boîtier, Fujifilm apporte la stabilisation 5 axes et un mode vidéo complet et performant, avec en prime des capacités d’enregistrement avancées même sans enregistreur externe. Il faudra cependant s’équiper quasi obligatoirement d’un grip pour pallier l’autonomie médiocre du boîtier, surtout en vidéo.

L’EOS RV est un appareil photo hybride doté d’un capteur plein format de 45 Mpix basé sur la technologie Dual Pixel, comme les reflex récents de la marque.

La technologie Dual Pixel et le capteur CMOS de nouvelle génération de l’EOS R est capable de faire la mise au point jusqu’à -6 EV en basse lumière.

Cela signifie qu’il peut faire une mise au point dans l’obscurité à f1.2. En revanche, l’AF continu en rafale n’est que de 20 images/sec. Le boîtier est aussi tropicalisé.

105 grammes de moins qu’un EOS 6D Mark II : c’est ce que pèse l’EOS RV avec 650g boîtier nu et 730 g avec sa batterie. Un poids quasi-similaire au Nikon Z7

Côté physique, il ressemble plus au modèle de Nikon que de Sony, avec un écran LCD sur la partie supérieure de l’appareil, écran qui peut faire la différence auprès des professionnels.

L’EOS RV est plus un concurrent de l’A7 Mark IV et du Nikon Z6. Au rang des manquements importants, on note un seul emplacement pour carte mémoire, pas de mode AF avec suivi de l’œil (Eye AF) et pas de mode 4K à 60 images par seconde.45

Les déterinants d'un appareil photo hybride pour professionnels

La Taille du capteur

Il est évident qu’il est préférable pour un professionnel d’avoir un appareil photo hybride disposant d’un capteur plein format.

Ce dernier produit des photos et des vidéos de haute définition, parfaites pour faire des grands tirages ou des vidéos HD.

L’inconvénient, c’est qu’il est difficile d’en trouver, en raison du fait que la plupart des fabricants n’offre qu’une gamme limitée d’appareils photo hybrides.

Mais ça ne veut pas dire que vous n’avez pas le choix. Sony et Leica offrent actuellement les meilleurs appareils photo hybrides avec capteurs plein format, donc si ça vous intéresse, pensez-y.

  • La stabilisation d’image

La stabilisation d’image est quelque chose d’extrêmement importantes, que ce soit pour la photographie professionnelle ou la vidéographie.

C’est un avantage énorme pour les photographes professionnels, car il améliore la mise au point du sujet et minimise le flou, tandis que les vidéastes professionnels apprécieront la réduction du tremblement de l’appareil.

L’absence de stabilisateur intégré au boîtier est souvent compensée par des objectifs stabilisés.

  •  L’Autofocus

La plupart des appareils photo hybrides sont dotés d’un système de mise au point automatique rapide et efficace, permettant ainsi au photographe professionnel de gagner un temps précieux.

Bien que certains photographes professionnels préfèrent la mise au point manuelle, ce qui leur laisse une plus grande marge de manœuvre dans le choix de leur appareil.

  • Les performances vidéo HD

Même si vous n’avez pas l’intention d’utiliser votre appareil photo hybride pour faire des vidéos, parfois ça peut être utile de pouvoir en disposer en cas de besoin.

La plupart des appareils photo hybrides offre la vidéo Full HD 1080p, même si les vidéastes professionnels seront plus intéressés par la vidéo 4K (un avantage majeur par rapport aux reflex numériques) et des cadences supérieures à 30 images par seconde, ce qui est excellent pour faire des ralentis en HD.

 Les appareils photos hybrides dotés de cette fonction seront généralement plus chers, mais elles en valent bien le coup, si vous recherchez une résolution supplémentaire.

  • La disponibilité des objectifs

Votre travail vous oblige à utiliser des téléobjectifs à focales variables ? Ou avez-vous besoin d’un bon objectif grand angle pour vos photos de paysages ? Ce sont certainement des considérations à prendre en compte avant l’achat de votre premier appareil photo hybride.

Certaines marques disposent d’une gamme limitée d’objectifs pour leurs appareils photo hybrides, donc il convient de bien se renseigner sur la disponibilité des objectifs pour le modèle qui vous intéresse.

La plupart des photographes professionnels utilisent différents objectifs à fin de produire le type d’images sollicités. Il est de ce fait important pour eux de s’assurer que le modèle de leur choix dispose d’une gamme variée d’objectifs compatibles, ou du moins ceux qui correspondent à vos besoins.

Le support technique

Jusqu’à présent, la plupart des marques qui offrent des appareils photo hybrides trainent encore le pas à ce niveau, comparé à leur homologue qui font dans les reflex. Mais certains, comme Olympus et Sony sont en train de rattraper leur retard et se sont déjà installés dans de nombreuses régions d’Europe.

Grâce aux avantages et caractéristiques qu’ils offrent, les appareils photo hybrides sont devenus une alternative sérieuse pour les photographes amateurs et professionnels.

Vous aimerez aussi ...