Le Sony a5000 et le Sony a5100 sont d’apparence très similaire, mais il s’agit en fait d’appareils photo compacts très différent.

Tous deux constituent d’excellents appareils photo d’entrée de gamme qui donnent accès à l’excellente gamme optique à monture E de Sony ; mais il est important de connaître ce qui les différencie.

Le Meilleur Choix : Le Sony a5100

Sony-a5100-2L'A5100 surpasse de loin l'A5000 en termes de performances, d'autofocus et d'écran LCD .

Le Meilleur Prix

Dans cette comparaison point par point, nous examinerons comment ces deux modèles d’appareils photo hybride de Sony s’affrontent sur le terrain des performances clés pour déterminer celui qui vous convient le mieux en 2022.

Sony Alpha 5000 Sony Alpha 5100

Capteur

BSI CMOS 20 Mpx, APS-C (x1,5) , 5.4 Mpx/cm
BSI CMOS 24.3 Mpx, APS-C (x1,5)

Stabilisation

Non
Non

Viseur

NC
NC

Ecran

7.5 cm, TN, 460800 points, 16/9, Non
7.6 cm, TN, 921600 points, 3/2, Monopoint

Sensibilité (plage ISO)

100 - 16000 ISO ext. 91 mm
100 - 25600 ISO

Dimensions / Poids

62800 x 109600 x 35700 mm / 269 g
62800 x 109600 x 35700 mm / 283 g

Prix 

1. Taille, conception et poids

Vous remarquerez immédiatement qu’en matière de taille et de conception, le Sony a5000 et le Sony a5100 ne diffèrent que de très peu.

Les deux appareils sont plus ou moins identiques et pèsent à peu près le même poids. Vous pouvez constater le peu de différence entre les deux appareils grâce aux mesures respectives ci-dessous :

Comme vous pouvez le constater, il n’y a pas de différences au niveau des dimensions et presque rien au niveau du poids.

Le Sony a5000 et l’a5100 sont également équipés de la même monture E, et peuvent donc utiliser les mêmes optiques.

Même les commande sont pratiquement identiques, tant au niveau de leur emplacement que de leur forme. La seule différence que nous pouvons constater est que le Sony a5000 dispose d’un bouton d’allumage marche/arrêt argenté joint au déclencheur alors que l’a5100 les propose en noir pur.

Autre chose qu’il faut dire au sujet de cet appareil photo Sony est qu’ils sont vraiment petits. En termes de taille, ils sont même plus compacts que le très petit a6000.

Étant donné que le Sony a5000 et l’a5100 sont dotés de poignées très conservatrices, leur utilisation peut devenir pénible au bout d’un certain temps si vous avez de grandes mains.

Il convient également de noter que ces deux appareils sont dépourvus de viseur électronique, qui n’a fait son apparition qu’avec la sortie de l’a6000 de Sony en 2014. En d’autres termes, avec l’un ou l’autre de ces appareils, vous aurez besoin de l’écran LCD pour composer vos photos.

L’a5000 et l’a5100 sont également dépourvus de sabot.

L’absence de l’une ou l’autre de ces caractéristiques courantes chez les appareils photo hybrides ne vous dérangera peut-être pas, mais si vous recherchez un mode de prise de vue plus professionnel, les Sony a5000 et a5100 vous décevront en matière de périphériques intégrés.

Enfin, les deux boîtiers ne sont pas tropicalisés. Sony n’a introduit cette fonctionnalité que dans sa série Alpha. Soyez donc prudent si vous utilisez l’un ou l’autre lorsque le ciel est nuageux, ou dans un endroit humide ou poussiéreux.

Pour résumer, le Sony a5000 et le Sony a5100 ont une apparence et un poids similaires. Il faudra donc se pencher sur leurs caractéristiques internes et leurs performances photo/vidéo pour découvrir où ces deux modèles d’appareils photo hybrides commencent à se différencier réellement.

Ce sont les sujets que nous allons aborder dans la suite.

2. Prise de vue en continu et autofocus

Au-delà des différences de fabrication, les appareils photo hybrides alpha 5000 et alpha 5100 offrent des performances très différentes. On le remarque tout de suite lorsqu’on commence à jouer avec l’autofocus et la prise de vue en continu.

Dans ce domaine, l’a5100 surpasse largement l’a5000. L’a5100, qui est sorti plusieurs mois après l’a5000, offre une vitesse de prise de vue continue de 6 images par seconde.

La capacité de prise de vue en continu de 3,5 ips de l’a5000, en revanche, est strictement inférieure et ne convient pas à la photographie d’action.

Les deux appareils ont cependant la même vitesse d’obturation maximale de 1/4000 pour les photos de nature morte.

En ce qui concerne l’autofocus, l’A5100 est meilleur.

Tout comme l’a6000 de Sony, il propose un total de 179 points AF à détection de phase qui couvrent près de 95 % de son capteur APS-C de 24,2 mégapixels, auxquels s’ajoutent 25 points à détection de contraste.

Il s’agit là d’une grande polyvalence en matière d’autofocus continu, qui permet de photographier des sujets en mouvement et des actions avec plus de précision.

L’a5000 n’est équipé que d’un système AF à détection de contraste de 25 points pour un capteur APS-C de 19,8 MP. L’ensemble est assez rudimentaire pour la photographie d’action, mais tout à fait convenable pour la photographie de nature morte.

Ce qui rend la technologie AF de l’a5100 encore plus cool, c’est la possibilité de paramétrer l’autofocus sur l’écran tactile en déplaçant les collimateurs pendant la composition.

Cette caractéristique ne fonctionne pas pendant l’enregistrement vidéo (comme c’est le cas sur le Sony a6500), mais c’est une excellente caractéristique pour les prises de vue à la volée.

3.Qualité d'image, capteur et performances

Lorsqu’il est question de qualité d’image, il est difficile d’ignorer l’importance du choix de l’objectif. Comme indiqué ci-dessus, ces deux appareils sont équipés d’une monture E-M.

En termes de résolution, cependant, l’a5100 offre des caractéristiques manifestement meilleures que celles de l’a5000 grâce à son capteur APS-C de 24,2 mégapixels.

Ce qui implique une meilleure capture de la lumière, une meilleure flexibilité au niveau du recadrage et la possibilité d’imprimer des photos beaucoup plus grandes pour les expositions.

Avec un capteur de 24,2 mégapixels, les photos sont de grande qualité, même lorsqu’elles sont mises à l’échelle (30 x 20 pouces).

L’a5100 est également doté d’un capteur équipé de pixels à détection de phase, comme nous l’avons déjà mentionné plus haut pour ses performances AF. La différence est énorme en termes de qualité d’image grâce à une meilleure acquisition de l’autofocus.

Vous n’aurez jamais besoin de la valeur maximale de la plage ISO, mais le fait d’avoir une plage ISO élevée améliore la plage ISO effective pour des prises de vu en basse lumière.

L’ISO 100 constitue une bonne base pour la photographie en plein jour, et peut être utile lors de la prise de vue avec un objectif à ouverture rapide.

Quant à l’a5000, la résolution native de son capteur APS-C n’est que de 19,8 mégapixels, et bien que Sony affirme que les deux appareils sont dotés de la même technologie de traitement d’image, nous pensons que le successeur fait mieux.

Quoi qu’il en soit, le plus ancien des deux modèles ne parvient pas à atteindre la même précision dans le suivi des sujets en prise de vue continue, car son capteur ne dispose que de 25 points à détection de contraste et l’appareil n’offre qu’une vitesse de prise de vue de 3,5 images par seconde.

Sony-A5100-1

Sur une note plus positive pour l’a5000, sa résolution de 19,8 mégapixels reste suffisante pour réaliser des photos superbes et très nettes qui peuvent être imprimées et agrandies.

En outre, en termes de couleur, de contraste et de qualité de rendu des photos pour des prises de vue simples (bon éclairage, pas trop de mouvement), les deux appareils semblent produire des photos à peu près égales, pour autant que nous puissions en juger.

En ce sens, la résolution du Sony alpha a5100 ne fait pas une énorme différence.

Vous serez également heureux d’apprendre que ces deux appareils photo économiques sont dotés de la technologie zébrée pour l’écrêtage de l’exposition et d’autres fonctions « avancées » du même type, telles que le focus peaking et l’agrandissement de la mise au point.

Pour ce qui est de la plage dynamique (c’est-à-dire la différence entre le clair et le foncé dans une image), les deux appareils sont au coude à coude, puisqu’ils partagent tous deux le même capteur CMOS APS-C de 24 Mpx.

La plage dynamique est entravée par la taille plus petite du capteur (APS-C), mais fournit suffisamment de données lors de la prise de vue entre 100 et 800 ISO pour pousser les ombres et les lumières en post-production.

Enfin, en termes d’autonomie de la batterie lors de prises de vue soutenues, l’a5000 surpasse légèrement l’a5100.

Il peut enregistrer jusqu’à 420 photos à la fois avant de s’éteindre. L’appareil photo le plus récent ne peut gérer l’autonomie de la batterie que pour environ 400 photos, ce qui est en soi assez bon par rapport à la norme des appareils photo hybrides, et encore plus si vous considérez qu’il traite et enregistre 20 % de résolution d’image en plus par photo.

4. écran LCD et viseur

Comme le Sony alpha 5100 et le Sony alpha 5000 ne sont pas équipés d’un viseur électronique, il n’y a pas grand-chose à dire sur les qualités de leurs viseurs électroniques. Nous pensons simplement que c’est une honte que le fabricant n’y ait pas pensé.

Ce dont ils sont tous deux dotés, ce sont des écrans LCD 3″ pour la prévisualisation des images. Cependant, les performances de ces écrans diffèrent énormément entre l’ancien et le nouveau modèle :

L’écran LCD de l’a5000 bénéficie d’une définition de 461K, pour être franc, c’est tout simplement merdique. Même au lancement de cet appareil photo, cette résolution de 61 000 points était insuffisante ; aujourd’hui, elle est presque impardonnable, la plupart des concurrents offrent une meilleure résolution.

À 460 000 points, les images ne sont tout simplement pas assez nettes pour apprécier la qualité de la composition d’une photo, et l’absence d’un viseur OLED avec un léger zoom ne fait que compliquer les choses.

En outre, les images de l’alpha a5000 manquent de contraste et, bien évidemment, elles sont granuleuses. L’évaluation de la mise au point dans ces conditions relève presque de la voyance.

L’autre défaut de l’écran LCD de l’alpha a5000, qui est déjà mauvais, est qu’il offre également des angles de vue beaucoup trop faible pour permettre de voir clairement ce qui est fait lorsqu’on prend des photos en pleine lumière (et surtout en plein soleil).

Tous les problèmes d’affichage de l’écran LCD de l’a5000 s’appliquent également à l’enregistrement vidéo, ce qui ne rend pas vraiment service sur ce plan.

L’écran LCD du Sony alpha a5100 est bien meilleur en tous points de vue, à l’exception de sa taille. Pour commencer, il offre une résolution nettement améliorée de 921 000 points, ce qui permet de d’assurer que la mise au point est correcte lors de la composition en live-view.

Ensuite, il offre une meilleure luminosité et un meilleur contraste, d’après ce que nous avons pu constater.

Sur une note beaucoup plus enthousiaste, l’écran de l’a5100 bénéficie également de l’excellent avantage de l’écran tactile AF, qui permet de choisir le point autofocus du doigt tout en composant l’image (ou une suite d’images).

Ça rend la prise de vue un peu plus facile à gérer et nous aimerions que d’autres appareils photo Sony plus abordables soient dotés de la même technologie.

5. la vidéo

Dans cette comparaison entre l’alpha a5000 et l’alpha a5100 de Sony, nous pouvons affirmer que, bien que les deux appareils enregistrent des vidéos en Full HD 1080p (1920 x 1080), le second offre un résultat nettement meilleur dans presque tous les domaines.

Premièrement, alors que l’alpha a5000 ne parvient à enregistrer que 1080p à 1080/60i, l’alpha a5100 offre une bien meilleure fréquence avec 1080p à 60p.

Ce qui signifie tout simplement une vitesse d’images par seconde plus élevée pour les images en mouvement, puisque les 60i de l’alpha a5000 ne se traduisent que par 24 images par seconde pour une vidéo de 1920 x 1080.

Deuxièmement, la qualité de la vidéo de ce dernier appareil est tout simplement meilleure.

En effet, l’a5100 a été doté du nouveau format XAVC S de Sony pour ses vidéos, ce qui implique un débit binaire plus élevé de 50 Mbps au lieu des 24 Mbps que l’a5000 gère pour les vidéos MP4.

L’alpha 5000 et l’a5100 de Sony présentent une caractéristique intéressante : ils offrent un double enregistrement vidéo, ce qui signifie que, pendant que l’un ou l’autre enregistre ses meilleures séquences en 1080p, il crée également une vidéo de plus faible résolution que vous pouvez partager rapidement sur les réseaux sociaux avec un temps de chargement plus court.

Pour les amateurs de partage de vidéos sur Youtube, Facebook, Instagram ou Twitter, c’est une astuce utile.

Par contre, ce que nous n’apprécions pas sur ces deux appareils, c’est qu’ils semblent entrer rapidement en surchauffe après un certain temps d’enregistrement.

Ce n’est pas pour autant qu’ils tomberont facilement en panne, mais c’est quand même un peu inquiétant.

Autre chose : aucun des deux modèles ne propose de stabilisation d’image intégrée au boîtier, ce qui veut dire que vous devrez utiliser un objectif stabilisé.

6. Commandes et périphériques

Les commandes intégrées à l’alpha 5000 et à l’alpha 5100 sont pratiquement identiques et sont disposés pratiquement de la même façon.

On retrouve les mêmes touches personnalisables ainsi que les mêmes options de personnalisation ; le déclencheur se trouve au même endroit et la taille du bouton est la même.

Leurs poignées sont également petites mais utiles.

En termes de périphériques, l’alpha a5000 et l’alpha a5100 de Sony sont également identiques, comme nous l’avons déjà mentionné.

Les deux appareils sont dépourvus de griffes et de viseurs, et tous deux n’ont pas la molette de réglage des modes dont l’a6000 est enfin doté pour passer rapidement du mode manuel au mode automatique et aux autres options de prise de vue.

En revanche, ils intègrent tous deux un flash escamotable, très pratique pour certains types de prises de vue.

Pour ce qui est du menu numérique et du contrôle, ils sont identiques, à l’exception de l’écran tactile déjà mentionné pour l’autofocus sur l’alpha a5100.

Enfin, en termes de connectivité, l’alpha 5000 et l’alpha 5100 se rechargent tous deux via des câbles micro USB et sont dotés de connectivité NFC et WiFi au cas où vous souhaiteriez partager des photos en ligne ou utiliser une application externe pour la manipulation de l’obturateur.

En revanche, aucun de ces deux appareils photo ne propose le Bluetooth.

7. Rapport qualité-prix

Ni le Sony a5000 ni le Sony a5100 ne sont ce que nous considérons comme étant des appareils photo hybrides semi-professionnels ou professionnels. Ils s’apparentent plutôt à des modèles d’entrée de gamme.

Mais rien de bien grave : ils ne prétendent pas être autre chose, et leurs prix le reflètent.

Cela dit, l’a5100 coûte un peu plus cher que son prédécesseur, environ 18 % de plus selon le revendeur.

Malgré un prix un peu plus élevé, nous pensons que le modèle le plus récent offre un bien meilleur rapport qualité-prix.

L’a5000 est correct pour la photographie basique en termes de performances, mais ses performances en matière d’autofocus sont lamentables, et l’écran LCD est d’une médiocrité qui laisse à désirer. Comme il ne dispose pas de viseur, c’est une énorme faiblesse.

La résolution plus élevée, l’écran LCD de meilleure qualité et le nombre beaucoup plus important de points AF à détection de phase et de contraste de l’a5100 justifient absolument son prix.

Conclusion

Après avoir comparé ces deux appareils photo hybrides de Sony en fonction de leurs caractéristiques et de leurs prix, nous pouvons dire que l’a5100 est sans aucun doute le meilleur choix dans presque tous les domaines.

Bien que les deux appareils aient une apparence presque similaire et qu’ils donnent accès au même parc optique de Sony, le Sony a5100 offre un bien meilleur rapport qualité-prix, des performances supérieures et de meilleures fonctionnalités.

Cependant, vous pourriez vous passer de ces deux appareils et opter pour l’Alpha 6000, qui est non seulement meilleur mais aussi très abordable.

Le Meilleur Choix : Le Sony a5100

Sony-a5100-2L'A5100 surpasse de loin l'A5000 en termes de performances, d'autofocus et d'écran LCD .

Le Meilleur Prix

Vous aimerez aussi ...