Il est facile de se laisser atomiser par la pléthore de films instantanés existants sur le marché. Dans ce billet, nous apportons des réponses aux questions les plus courantes que se posent les jeunes photographes qui se lancent dans la photographie instantanée.

Etes-vous confus au sujet du film instantané qui conviendrait le mieux  à votre appareil photo? Soyez rassuré, vous n’êtes pas le seul. Après tout, tous les films intax ne sont pas compatibles  avec tous les appareils photo instantanés; même si les films instax sont compatibles à d’autres marques, y compris ceux de Lomography.

Mais n’ayez aucune crainte. Nous sommes là pour vous aider. Dans ce guide nous vous apportons des réponses pertinentes aux questions couramment posés sur les films instantanés, ces réponses vous aideront si vous êtes à la recherche du meilleur film instantané pour votre meilleur appareil photo instantanés.

Tous les films instantanés sont-ils pareils?

Non, les films varient en fonction du format, de la technologie et de la chimie utilisées pour produire les images, mais ils ont un point commun.

film instantatné

Par exemple, le film instantané le plus utilisé en ce moment est certainement la marque instax de Fujifilm, qui existe en plusieurs formats, larges, mini et carrées. Le film dont vous aurez besoin dépendra de l’appareil photo intax que vous utilisez.

Les appareils photo instantanés Lomography – la gamme Lomo’instant – utilisent également des films instax. Les derniers appareils Kodak et Polaroid utiliseront leurs propres supports, respectivement Zero Ink (« Zink ») et Polaroid I ou 60 films.

En moyenne, prendre une photo et produire une copie coûte environ 1 €, bien que le film Polaroid puisse coûter un peu moins de 2 € par copie, ce qui est un autre élément à prendre en compte lors du choix d’un appareil photo instantané.

Quelle est la taille d'une impression instantanée ?

format

Là encore, tout dépend de l’appareil photo utilisé et de ce que le photographe cherche à réaliser. Par exemple, les appareils photo Fujifilm et Lomography, adaptés aux débutants, produisent généralement des tirages au format carte de crédit à partir de mini-films instax. Ces derniers sont parfaits pour les autoportraits.

Fujifilm et Lomo proposent également dans leur gamme des appareils photo « Wide » qui utilisent des  films au format large d’intax.

Ces appareils produisent des tirages plus larges qui s’apparentent davantage aux tirages photographiques standards, avec un rapport hauteur/largeur similaire à celui d’une carte à jouer. Ces appareils sont parfaits pour les images de paysages et les portraits de groupe.

Comme exception à cette règle, on a l’appareil photo Kodak Printomatic, qui produit des tirages à encre zéro (« Zink ») légèrement plus petits qu’une carte de crédit, et le Polaroid OneStep 2, qui produit des images de format beermat ou sous-verre, bien connues de ceux qui ont utilisés des appareils Polaroid dans les années 70 et 80.

Qu'est-ce qu'un film instantané ?

En termes de sensibilité à la lumière, le niveau de sensibilité ISO n’est pas toujours indiquée. Si nous examinons les spécifications des films instax de Fujifilm, par exemple, nous constatons que le film instantané large et le mini-film instax offrent tous deux une sensibilité à la lumière de 800 ISO.

Si l’on ajoute à cela l’utilisation parfois automatique du flash de l’appareil photo, on comprend vite pourquoi les images instantanées peuvent parfois sembler un peu décolorées.

Le Polaroid offre un choix un peu plus large en matière de pellicule. Ses packs i-Type et « 600 » sont évalués à 640 ISO, et ses films couleur et noir et blanc pour appareils SX-70 sont évalués à 160 ISO.

Les appareils photo instantanés plus coûteux vous permettent de régler l’exposition sur l’appareil et d’éclaircir ou d’assombrir l’image si les tirages que vous obtenez sont trop lumineux ou ont l’air trop décolorés.

Le développement est-il instantané ?

Là encore, tout dépend évidemment de l’appareil photo utilisé. Les tirages à encre zéro de Kodak Printomatic sont prêts à la seconde même où ils sont émis par l’appareil – et sont résistants aux rayures et aux intempéries.

Les tirages Fujifilm instax peuvent prendre jusqu’à 90 secondes pour se développer complètement.

En revanche, les tirages Polaroid prennent entre 10 et 15 minutes pour être au top. Par contre, secouer les tirages pour accélérer le processus est un peu comme un conte de grand-mère

Les tirages instantanés sont-ils toujours en couleur ?

instantanne couleur

L’impression couleur est certainement la norme. Toutefois, certains appareils, comme le Kodak Printomatic, permettent de prendre des photos en noir et blanc ou en couleur, ce qui signifie que l’impression qui en résultante est également monochrome.

De temps en temps, des films spécialisés pour appareils photo instantanés sont souvent disponibles, comme les options monochromes ou des modèles avec une teinte rose.

Fujifilm et Polaroid proposent actuellement des options monochromes et en noir et blanc, respectivement.

En termes d’apparence, alors que les photos prises avec le Kodak Zink sont imprimées sans bordures, les photos prises avec les films instax et Polaroid sont toutes entourées d’une large bordure, généralement plus épaisse sur un bord.

Ce qui vous permet de tenir et de manipuler le tirage, sans laisser d’empreintes sur la partie de l’image qui est encore en développement.

Vous aimerez aussi...