Les prix des reflex numériques baissent et deviennent abordables pour un public de plus en plus large. Aujourd’hui, un reflex coûte moins cher que ce que coûtait un compact il y a cinq ou dix ans.

Pour beaucoup de photographes, le reflex numérique était il y a peu encore un rêve inaccessible … mais les choses évoluent très vite.

La baisse des prix qui a provoqué la démocratisation du reflex 24 x 36 à partir de la fin des années 70 s’est répété avec le numérique dans la première décennie des années 2000.

Le Canon 300D donnait le coup d’envoi du mouvement en passant sous la barre symbolique des 1 500 €. Depuis, la baisse continue de manière assez régulière.

Les fabricants se livrent actuellement sur les modèles d’entrée de gamme la même guerre des prix que celle qui existe sur les compacts … il n’est pas certains que tous y résistent.

Dans l’immédiat,  l’acheteur peux tirer de cette situation un bénéfice sonnant et trébuchant : les prix baissent.

L’avenir risque de voir le nombre de constructeurs de reflex se réduire mais l’amateur n’a pas réellement les moyens de changer cette situation.

Les Reflex Numériques

Qualité en hausse

Quand on compare les appareils d’une même catégorie, la qualité mécanique et le niveau de finition sont pratiquement constants. Ce qui est parfois perdu d’un côté est gagné de l’autre.

Sur certains points, la fabrication est même meilleure qu’auparavant : chez Nikon, le viseur est plus confortable sur le D80 que sur le D70, l’Olympus E400 est plus compact que les modèles précédents, de même, on a ajouté un anti poussière sur le Canon 400D.

La qualité des images produites est, elle aussi, en forte hausse : la résolution augmente de manière significative avec des capteurs aujourd’hui à 40 mégapixel et la qualité générale (colorimétrie et correction du bruit) est en forte progression, que ce soit à 10, 20 ou 30 Mpix.

D’autres points comme l’autonomie (meilleure maîtrise de la consommation et batteries de plus grande capacité) ou la capacité mémoire sont aussi en progrès.

Toutes ces raisons font que l’attrait pour les reflex ne cesse de grandir : ceux qui hésitaient face aux modèles à 1000 € sont convaincus par des appareils à 750 € qui souvent sont meilleurs.

Voir aussi : Meilleur appareil photo reflex pas cher pour débutant

Accessoires … Ça baisse aussi !

Non seulement les appareils baissent de prix mais nombre d’accessoires suivent la même voie.

Les cartes mémoires sont facile à trouver et d’un prix abordable : une carte SDX de 120 Go vaut environ  30 € (alors que 1 G coutait environ 150 e il y a 10 ans).

Le prix des imprimantes photo a lui aussi sérieusement baissé et, surprise de taille, même le consommable (encre et papier) est un peu plus abordable.

Les ordinateurs ont suivi la même tendance avec un avantage pour les portables qui sont bien moins chers qu’autrefois : l’arrivé d’écrans LCD peu onéreux y est pour beaucoup.

Le reflex numérique d’entrée de gamme arrive aujourd’hui à un niveau de prix proche de celui des équivalents argentiques d’il y a dix ans … les responsables marketing doivent penser que c’est le « bon prix » et vont s’arranger pour que la guerre se calme … ces pauvre gens veulent gagner leur vie !

Vous aimerez aussi ...