Ce site contient des liens d'affiliation pour lesquels nous pourrions être rémunérés.On vous explique tout ici.

En tant que photographe voyageur et minimaliste, je dois avouer que l’émergence des appareils photo hybrides a beaucoup influencé ma pratique de la photographie.

Ce sont des appareils qui offrent beaucoup d’avantages en termes de mobilité, cependant ils ont aussi beaucoup d’inconvénients. 

Ces derniers suffiront-ils à vous dissuader d’acheter un appareil photo hybride ? Pour répondre à cette question, je vous invite à examiner de plus près les éléments que je pense être le plus important à prendre en compte lors de l’achat d’un hybride. 

Ces éléments sont principalement destinés aux voyageurs et aux amateurs d’activités de plein air.

Un capteur exposé aux intempéries

Le changement d’objectif est un moment très sensible. Lorsque vous changez d’objectifs dans des conditions difficiles (vent, humidité, poussière…), le capteur de l’appareil est directement exposé à l’air libre et la poussière peut s’incruster. 

Cependant, sur les reflex, le miroir situé juste devant le capteur empêche les particules flottantes dans l’air d’atterrir sur le capteur. Ce qui permet de réduire considérablement les chances d’avoir de la poussière sur le capteur.

Par contre, sur un appareil photo hybride, ce mécanisme est totalement absent et le capteur se trouve directement exposé à la poussière. C’est l’un des inconvénients les plus coûteux des appareils photo hybrides.

capteur_exposé

Il m’est déjà arrivé, après avoir changé rapidement d’objectif, de découvrir une bande noire au bon milieu du viseur. Il s’agissait d’un minuscule morceau de fil qui s’était retrouvé au milieu du capteur pendant les quelques secondes au cours desquelles il était exposé à l’air.  Un rapide coup de soufflet l’a fait disparaître, mais j’ai eu plus de peur que de mal.  Si vous n’êtes pas prudent, le pire peut arriver.

LIRE  Le Recours au Panoramique : L'arme Ultime !

Pour réduire les risques de vous retrouver dans cette situation, pensez toujours à tourner le dos au vent lorsque vous changez d’objectifs, en plus :

  • Préparez les objectifs de rechange avant de retirer celui sur l’appareil photo.
  • Préparez le souffleur pour éliminer la poussière juste avant de changer d’objectif.
  • Activez la fonction nettoyage du capteur, pour faire vibrer brièvement le capteur afin d’éliminer toute la poussière.

Les Limites du viseur électronique

Les viseurs électroniques ont connu des évolutions considérables au courant des derniers années et il y a de forte chance que les choses continuent dans ce sens dans les années à venir.  

Cependant, c’est l’un des principaux points d’achoppement qui empêche les professionnels de migrer vers l’hybride.

Lorsqu’on regarde dans le viseur optique d’un reflex, l’image qu’on voit est celle crée par la lumière qui traverse l’objectif à ce moment précis. Il n’y a pas de traitement de l’image. C’est comme regarder simplement à travers l’objectif.

limites_viseurs_electroniques0

Par contre, le viseur électronique (EVF) montre ce qui se passe après que la lumière ait traversé le capteur et le processeur.  Il y a des avantages, mais aussi des inconvénients à cela :

  • Une légère perte de clarté due aux limites de la densité de pixels.  Entre le Fujifilm X-T2 et le X-H1, la résolution du viseur est passée de 2,36 millions de points à 3,69 millions.  Le nouveau viseur OLED de Sony, qui n’équipe encore aucun appareil photo, affiche 5,6 millions de points.
  • Le retard d’affichage dû au traitement de l’image par le processeur fait en sorte qu’il y ait un léger décalage entre l’image que vous voyez dans le viseur et la réalité. Cependant, ce décalage d’affichage, n’est que de 0,005 seconde, sur le X-T2 et le X-H1, par exemple.
  • Outre le décalage du processeur, il faut également tenir compte des taux de rafraîchissement de l’affichage.  Là aussi, les améliorations se poursuivent, avec une augmentation de 60 à 100 images par seconde entre le X-T2 et le X-H1.  Le nouveau viseur de Sony offre un taux de rafraîchissement de 240 images par seconde, ce qui est presque fluide.
  • En basse lumière, les viseurs tout comme les capteurs présentent quelques limites. Vous remarquerez du grain, une perte de clarté et des taux de rafraîchissement plus faibles.  Les capteurs de dernière génération d’aujourd’hui réduisent cette limitation.
LIRE  Trouver le Meilleur Angle de Prise de Vue : 3 Astuces!

Autonomie de la batterie

L’autonomie de la batterie est une autre limite des appareils photo hybride qui se rapprochent lentement des reflex numériques.

Tous les traitements effectués par le processeur dans la section précédente consomment énormément d’énergie. il sera donc important de penser à emporter avec soi des batteries supplémentaire lors des prises de vue en extérieur.

La petite batterie de l’A7 offre une autonomie d’à peine 300 vues (sans utilisation du Wi-Fi) qui pourra légèrement stresser le photographe parti en week-end sans son câble USB.

La batterie du reflex numérique Canon 5D Mark II permettait de faire 850 vues avec le viseur optique.  Le Sony a9 dispose actuellement de l’une des meilleures autonomie des appareils photo hybrides, avec 480 vues avec le viseur optique et 650 avec l’écran LCD.  Il faut s’attendre à ce que cette capacité continue de s’améliorer.

Ergonomie

Les appareils photo hybrides sont particulièrement appréciés pour leur taille réduite. Cette petite taille pourrait par contre constituer un inconvénient pour les personnes ayant de grosses mains. Parfois, ce n’est pas évident de tenir la petite poignée pendant de longues heures.

Personnellement, je n’ai jamais eu de problèmes et je me suis rapidement habitué à la disposition étroite des commandes. Les poignées d’alimentation sont également disponibles pour les appareils photo hybrides.

J’utilise aussi la poignée Peak Design pour donner un moment de repos à ma main lorsque je ne suis pas en train de photographier, ce qui réduit considérablement la fatigue de la main.

Le Choix de l'objectif

Les montures des appareils photo hybride sont beaucoup plus récentes que les montures EF/EF-S de Canon et FX/DX de Nikon qui existent depuis des décennies.

LIRE  Quel film instantané choisir

Sony proposait à l’origine une dizaine d’objectifs lors de la sortie de l’a7 et de l’a6000, mais aujourd’hui, il en propose une quarantaine.

Des fabricants tiers produisent également des objectifs pour appareil photo hybride, tout comme ils le font pour les reflex numériques.

Les photographes ne devraient pas tarder à disposer de tous les objectifs dont ils ont besoin pour les appareils photo hybrides.

La plupart des photographes de voyage ont déjà ce qu’il leur faut avec une collection de zooms rapides.

Ces limites des appareils photo hybride suffiront-ils à vous décourager ?

Pour en savoir plus : Pourquoi commencer la photo avec un appareil photo hybride

Vous aimerez aussi ...