Dans cet article, nous vous parlerons des meilleurs objectifs pour Nikon D5600.

Que vous soyez un mania de l’action ou plutôt un solitaire qui préfère travailler en studio, vous trouverez dans ce guide au moins un objectif qui saura satisfaire vos attentes.

Maintenant que le temps a passé et que les amateurs de Nikon ont eu l’occasion de tester le D5600, amateurs comme professionnels commencent à débattre sur les meilleurs objectifs pour Nikon D5600.

Bien sûr qu’il n’y a pas de réponse facile à cette question – après tout, chaque photographe a ses propres exigences. C’est pourquoi nous avons passé en revue quelque uns des meilleurs objectifs que nous souhaitons partager avec les créateurs d’images de tous bords.

Cinq des sept objectifs que nous avons examiné (ceux du tableau ci-dessous) sont 100% compatibles avec le Nikon D5600.

Deux objectifs, des plus vendu, le Nikon AF FX 50 mm et le Tokina 100 mm f2.8, , fonctionnent parfaitement, mais vous ne pouvez utiliser que le mode de mise au point manuelle.

Ce Nikkor 55-200 n’est pas un objectif en kit tout à fait ordinaire, c’est l’objectif parfait pour les amateurs. Grâce à sa conception ultra-compacte, il est petit, léger et voyage facilement.

NIKON AF-S DX NIKKOR 55-200mm f/4-5.6G ED VR II

Nikkor 55-200mm f4-5.6 DX

  • Zoom 5,5x au format DX ultraperformant équipé d'un super téléobjectif
  • Focale 55-300 mm flexible (équivalent au format 24 x 36 : 82,5-450 mm)
  • Système de réduction de vibration de deuxième génération (VR II) vous permet d’utiliser des vitesses d’obturation jusqu'à trois fois plus lentes
  • Deux lentilles en verre ED (à dispersion ultra-faible) et une lentille à indice de réfraction élevé (HRI) garantissant des performances optiques exceptionnelles
  • Moteur ondulatoire silencieux pour une mise au point rapide et silencieuse
  • Monture à l'épreuve des intempéries pour préserver l'objectif de la poussière et de l'eau

146 € sur Amazon.fr

Au niveau des caractéristiques, la réduction des vibrations et le verre à très faible dispersion, permettent de prendre facilement des photos.

De plus, il offre une portée plus grande que celle des objectifs VR 18-55 mm et 18-140 mm que Nikon associe au boîtier D5600 DSLR.

Les photographes chevronnés doivent être prévenus : les photographes plus expérimentés pourraient se sentir un peu délaissé, car cet objectif n’a pas le charme des objectifs plus sophistiqués auxquels cet appareil est souvent associé.

Pour ceux qui recherchent quelque chose de plus rapide et de plus professionnel, Nikon propose l’équivalent du zoom Nikkor 70-200 mm f/2,8 VR, mais pour un prix un  peu plus élevé.

Le 55-200 mm, en revanche, est disponible pour moins de 200 €. C’est pourquoi c’est le partenaire idéal de tous les débutants en photographie.

Dépourvu de mécanismes compliqués et conçu pour être facile à utiliser, c’est un outil que tout débutant devrait garder à portée de main.

Le 16-300 mm f/3,5 de Tamron est un excellent objectif « tout en un » pour ceux qui apprécient la polyvalence. Il s’adapte à toutes les situations de prise de vue : du paysage à la photo de sport ou animalière ! C’est un objectif sur lequel vous pouvez compter.

Même si le Tamron 16-30 mm est un peu lourd par rapport aux objectifs standard, sa gamme complète de fonctionnalités compense plus que généreusement ses inconvénients.

Lorsque transporter tout votre studio n’est pas du tout envisageable, un objectif comme le 16-300 mm f/3,5 de Tamron devient tout simplement indispensable.

Tamron 16-300mm f/3.5-6.3 Di II

Tamron 16-300mm f3.5-6.3 Di II

  • Grand angle 16 mm, zoom 18,8x, fonction Macro 1:2.9
  • Stabilisateur d'image VC, signé Tamron.
  • Diamètre maximum: Φ75mm
  • Système autofocus PZD, ultra-rapide & silencieux
  • Joint d'étanchéité
  • Distance minimale de mise au point : 39 cm
  • Garantie 5 ans

600 € sur Amazon.fr

Ce modèle n’est en aucun cas parfait. Le Tamron procure une qualité d’image correcte, mais sans plus. En effet, quel que soit le couple focale/ouverture, les images sont bien nettes mais manquent de « punch ». On observe également un clair manque d’homogénéité entre le centre et les bords.

Les distorsions sont bien visibles à presque toutes les focales. Bien entendu, elles sont particulièrement gênantes au grand-angle de 16 à 50 mm et deviennent plus modérées au-delà. Le vignetage se ressent principalement aux plus grandes ouvertures. Il est assez prononcé au grand-angle.

Lorsqu’on utilise  les pleines capacités du téléobjectif 16-300 mm, il devient jusqu’à un demi point plus lent – un désavantage sérieux par rapport à ses concurrents.

Toutefois, on peut lui pardonné ces petits inconvénients si l’on considère son prix. À un peu plus de la moitié du prix de son équivalent Nikon, Tamron offre un rapport qualité-prix  imbattable. 

En outre, Il bénéficie d’un stabilisateur d’image (VC) très utile pour la photographie à main levée et d’un système autofocus piezoelectrique (PZD) de dernière génération, rapide et silencieux; et d’une tropicalisation qui le protège des éclaboussures et de l’humidité.

Quoi qu’on puisse dire, chaque photographe devrait avoir quelques objectifs à focale fixe à portée de main dans son arsenal. Un objectif semi-pro constitue un excellent point de départ. C’est ce que propose Nikkor avec le Nikkor 50 mm f1/1.8, un modèle très compact.

Nikon AF FX NIKKOR 50mm f/1.8D

Nikon 50mm F1.8G

  • Ouverture maximale lumineuse f/1,8
  • Moteur SWM (Silent Wave Motor) pour un autofocus silencieux et rapide
  • Deux modes de mise au point : M/A (autofocus à priorité manuelle) et M (mise au point manuelle)
  • Monture métallique à l'épreuve des intempéries

99 € sur Amazon.fr

Cet objectif n’a peut-être pas la focale d’un zoom, mais il offre une mise au point très précise, une excellente optique et une vitesse fulgurante.

Vous avez peut-être déjà un ou deux objectifs de focale 50 mm. Il s’avère en fait que ces objectifs produisent des résultats bien meilleurs que tout ce qu’on pourrait espérer d’un zoom.

 Ne vous laissez pas décourager par le fait qu’il soit commercialisé comme étant objectif FX – il est totalement compatible avec le capteur DX du D5600, car le format FX est conçu pour s’adapter aux appareils photo plein format.

Le principal problème ici est la plage d’ouverture. Bien qu’il soit possible d’ouvrir jusqu’à f/1,8, certaines personnes souhaitent vivement atteindre la profondeur de champ la plus faible possible avec un objectif à focale fixe.

Si cela vous préoccupe, vous pouvez opter pour le Nikkor 50 mm f/1,4. Préparez-vous, cependant, à débourser  entre 200 à 300 euros supplémentaires.

Le Sigma 10-20 mm, un objectif grand angle capable d’atteindre une profondeur de champ relativement faible, est le choix parfait pour les photojournalistes, les photographes de paysage et les amateurs d’architecture.

Il fait surtout un excellent travail pour ce qui est de l’accentuation des relations entre le sujet et son environnement. Le 10-20 mm a également une longueur d’avance sur la concurrence grâce à sa capacité à fonctionner dans l’obscurité. Contrairement à de nombreux zooms, le Sigma ne présente aucune faiblesse au niveau de ses caractéristiques.

Sigma 10-20mm f/3.5

Sigma 10-20mm f/3.5 EX DC HSM

  • Ouverture constante de f3.5
  • Mise au point minimale de 24 cm
  • Angle de champ: SD1 109,7° - 70,7°
  • Formule optique: 13 lentilles en 11 groupes

343 € sur Amazon.fr

Rappelant un fisheye, la distance focale de 10 mm donne au sujets une apparence déformé et carnavalesque. En outre, cet objectif souffre de nombreux problèmes qui affectent la plupart des objectifs grands angles.

Il se peut que vous soyez parfois confronté à des problèmes de vignetage, en particulier si vous optez pour un appareil photo plein format  autre que le D5600.

Les bords de l’image ont tendance à être un peu mous, mais cela peut potentiellement être exploité à votre avantage. En revanche, les problèmes que posent le 10-20 mm concernant l’aberration chromatique et l’éblouissement solaire sont un peu plus difficiles à gérer.

Néanmoins, cette optique convient à tous ceux qui s’efforcent de capturer l’intégralité d’une scène ou d’une histoire d’un seul coup.

Que demander de plus ? Ce téléobjectif à plage de focales extrêmes vous permet de photographier n’importe quoi, du portrait intime à la macro d’un insecte en passant par les événements sportifs.

Le Tamron 150-600mm est capable de rendre chaque petit détail et chaque petit mouvement avec une mise au point parfaite, vous n’avez pas à craindre de devoir  renoncer à la netteté pour pouvoir bénéficier de la capacité de photographier à distance.

Tamron 150-600mm f/5-6.3

Tamron 150-600mm f5-6.3

  • L'ouverture maximale est de f/5
  • Stabilisation d'image : Oui
  • Ouverture focale maximum : 600 millimètres
  • Ouverture focale minimum : 150 millimètres
  • Garantie 5 ans : garantie constructeur incluant les pièces et la main d'oeuvre
  • Ratio de grossissement maximum: 1:5

829 € sur Amazon.fr

Malgré sa taille, il n’est ni trop lourd ni difficile à manœuvrer. Avec beaucoup de précautions, il est même possible de l’utiliser à main levée. Le Tamron fonctionne aussi bien que son équivalent Nikon et ne nécessite aucun adaptateur pour fonctionner correctement avec les reflex numériques standard.

Bien sûr, l’utilisation d’un équipement massif comme le 150-600 mm présente quelques inconvénients. Comme la plupart des téléobjectifs, il ne fonctionne pas bien dans les situations de faible luminosité – vous serez probablement appeler à travailler à des ISO élevés si les résultats que vous obtenez ne sont pas satisfaisant.

L’autofocus se montre précis et rapide dans la majorité des situations de prise de vue, sauf peut-être au 600 mm sur des zones peu contrastées.

Étant donné qu’il s’agit d’un appareil délicat, il faudra être attentif aux saletés, peluches et particules de poussière potentiellement dangereuses qui pourraient  s’accumuler avec le temps.

Quoi qu’il en soit, c’est un objectif qu’il est difficile de laisser passer. Mis à part ses petits défauts, votre achat est assorti d’une garantie de 5 ans, ce qui vous permet  de faire le saut vers  la photographie rapprochée avec l’esprit tranquille.

Le Sigma 24 mm f/1.4 offre tout ce que vous pourriez rêver d’un objectif à focale fixe. Il est assez robuste pour convenir aux photographes de terrain, tout en étant assez compact pour tenir dans un petit sac pour appareil photo.

Conçue pour minimiser au maximum les aberrations, les distorsions et le vignetage. Il est impossible de ne pas apprécier la qualité d’image que procure cet objectif idéal pour Nikon D5600.

L’ouverture maximale à f/1,4 assure aussi à cet objectif de belles possibilités en termes de bokeh, facilitant ainsi l’obtention d’une faible profondeur de champ et d’un très beau flou d’arrière-plan, doux et harmonieux.

Sigma 24mm f/1.4

Sigma 24mm f1.4

  • Distance minimale de mise au point 25cm
  • Ouverture maximale de F1,4
  • Angle de champ 84,1°
  • Plage focale : 24mm
  • Angle de champ SD1: 61.2°

511 € sur Amazon.fr

Si vous optez pour ce modèle, assurez-vous que vous êtes à l’aise en mode manuel. La principale critique des utilisateurs porte sur la fonction autofocus de l’objectif, en particulier en basse lumière.

Pour plus de sécurité, vous pouvez prendre un moment supplémentaire pour vous assurer que votre mise au point est correcte. Par ailleurs, il peut être très utile de prendre des photos sur un ordinateur portable lorsque la netteté est un impératif absolu.

Sinon, vous n’aurez pas à vous plaindre de ce petit objectif très pratique. Comme mentionné précédemment, la distorsion est minime, mais pas totalement absente. Plus précisément, gardez un œil sur le vignettage aux bords de vos photos pour vous assurer que vous obtenez les meilleurs résultats possibles.

Quoique l’on puisse dire, le Tokina 100mm f/2.8 est un excellent objectif pour portrait. Léger mais solide, l’objectif Tokina est nettement plus petit que les modèles comparables de Sigma et Canon.

Le Tokina 100 mm f/2,8 est compatible avec les traditionnels appareils photo argentiques ainsi qu’avec les reflex numériques modernes. C’est un objectif qui peut être utilisé de différentes manières pour capturer une gamme variée de sujets. Mieux encore, il est doté d’une superbe optique à un prix bien inférieur à la concurrence.

Tokina 100mm f/2.8

Tokina 100mm f2.8

  • Focale fixe : 100 mm
  • Ouverture maximale : F2.8
  • Ouverture minimale : F32
  • Construction : 9 éléments en 8 groupes
  • Rapport macro 1:1
  • Nombre de lames au diaphragme 9

347 € sur Amazon.fr

Certains pourraient être rebutés par l’absence de stabilisateur optique, mais d’autres estiment que le sacrifice en vaut la chandelle compte tenue de son prix exceptionnellement attractif.

Hors mis l’absence de stabilisation, la plupart des défauts de cet objectif sont purement superficiels.

La mise au point automatique peut être un peu bruyant . De plus, certaines personnes se plaignent des aberrations chromatiques et des franges de couleur inesthétiques.

Vous aimerez aussi ...